• Le bruit des autres

    Parlez-moi de vous

    Depuis la mort de son mari, Célia s’est retirée du monde. Propriétaire d’un petit immeuble, elle s’y confine, modelant à l’infini ses souvenirs d’amante au gré des bruits feutrés des vies du voisinage. C’est alors qu’emménage Hope, une femme d’âge mur dont l’éclat et le charme feront vaciller les repères de cet univers en demi-teinte, contraignant douloureusement Célia à sortir d’elle-même – lui enseignant aussi peut-être, « les plaisirs de la chute ».

    Un roman d’une sensualité brûlante, où l’empreinte du deuil se mêle à la sérendipité du quotidien, aux peurs et aux désirs de se laisser surprendre.

    Terre des Livres

  • Pëppo

    Vivement Dimanche vous conseille

    Pas facile pour Pëppo, 16 ans, de s'occuper du jour au lendemain des jumeaux de sa soeur, 15 mois au compteur, dont il n'a jamais fait cas jusqu'à présent ! Surtout en vivant dans la caravane d'un camping deserté, avec uune galerie de personnages plus extravagants les uns que les autres, pas de machine à laver, et préoccupé par ses premiers émois amoureux.

     

    Vivement Dimanche

  • Papier tue-mouches

    Vivement Dimanche vous conseille

    Un film de papier !

    Illustrant avec de sublimes tableaux en noir et blanc une nouvelle de Dashiell Hammett, l'auteur invente le roman graphique avant l'heure. On est plongé dans l'amérique des années 30 avec une influence de Hooper. Ce livre est un petit bijoux !

    Vivement Dimanche

  • Stupor mundi

    Se souvenir des belles choses

    Au XIIIème siècle, Hannibal Quassim el Battouti, éminent scientifique irakien, est sur le point de créer la toute première camera obscura de l'Histoire. Réfugié à la "Stupeur du monde" en compagnie de sa fille, enfant prodige et son plus grand soutien, il s'acharne à retrouver l'ultime formule qui parachevera son invention et dont le secret réside dans un manuscrit caché dans les méandres de cet immense château - mais à Bagdad comme ici, par intérêt ou jalousie les ennemi-es ne manquent pas...

    Ode au 8ème art autant que pamphlet contre toutes les formes d'obscurantisme, Néjib nous envole dans une épopée médiévale aux lignes épurées et aux personnages inoubliables. Epatant !

    Terre des Livres

  • Bergères guerrières T.1

    Les libraires de la Virevolte ont aimé

    Un village vidé de ses hommes par la guerre a créé son clan de guerrières pour protéger ses troupeaux. Montées sur de fiers destriers – de gros moutons plus ou moins belliqueux – les bergères guerrières entraînent dès leur jeune adolescence celles sur qui l’avenir va reposer. Un univers et un graphisme magique plein d’humour et de drames !

    Sophie et Olivier - La Virevolte

  • Sauveur et fils ; saison 1

    Oh boy !

    Sauveur Saint Yves, psychologue et père célibataire, n'a guère le temps de s'ennuyer : entre ses jeunes patient-e-s qui défilent, une vie de famille bringuebalante et des origines martiniquaises régulièrement en proie aux jugements d'autrui, ce quotidien azimuté relève d'un tour de force que peu d'entre nous aurait le courage d'affronter... Mais c'est sans compter l'inégalable talent de sa créatrice, qui nous régale une fois encore d'une galerie de personnages aussi attachants qu'hauts en couleur et d'un récit tout en finesse sur plus d'un fait de société - sans jamais se départir d'un humour à toute épreuve. Bravo !

    Terre des Livres

  • Une mère

    "On ne peut pas trouver la paix en évitant la vie, Léonard"

    "Ah, ma chérie. Rien, juste ce que tout le monde sait : que les placards sont terribles, vraiment terribles. Je ne sais plus où j'ai lu qu'une étude a été faite dans une de ces ONG qui s'occupent des traumatismes de guerre ou quoi, et il paraît que plus d'un pour cent de la population du monde civilisé fait des cauchemars à propos de placards. Mais des cauchemars horribles, hein ! Des placards avec des dents, avec des mitraillettes, des placards pleins de belles-mères, de clowns comme celui de McDonald's et d'écrivains suédois, et des placards qui ressemblent à ces bazars chinois mais sans le gentil garçon qui vous accompagne dans les rayons pleins d'objets en plastique, de rideaux de douche et..."

    L'épopée tragi-comique d'une famille barcelonaise réunie à l'occasion de la Saint-Sylvestre... sans oublier les chiens. Fantasquement touchant !

    Terre des Livres

  • Le bizarre incident du chien pendant la nuit

    Un chien vaut mieux que deux tu l'auras

    "J'aime bien les chiens. On sait toujours ce qu'ils pensent. Ils ont quatre humeurs. Content, triste, faché et concentré. En plus, les chiens sont fidèles et ils ne disent pas de mensonges parce qu'ils ne savent pas parler."

    Terre des Livres

  • Darktown

    Vivement Dimanche vous conseille

    Années 40 aux Etats-Unis, une jeune femme de couleur est assassinée.

    Deux policiers noirs vont mener l'enquête, avec en toile de fond le KKK, la ségregation et le début des mouvement civiques.

    En plus d'être un polar brillant, Darktown est une plongée vertigineuse dans une Amerique gangréné par le racisme.

    Glaçant, fascinant, un énorme coup de coeur !!!

    Vivement Dimanche

  • Cuisine & cinema

    Fondu au noir

    Que vous soyez Romi plutôt que Reggiani, palette à la diable ou bien choco-coco (façon princesse), pour changer du traditionnel pop-corn des plateaux-télés, rien de telle qu’une recette au hasard piochée dans ce très beau Cuisine & cinéma qui, tout en restant – et on le remercie ! partisan du moindre effort, ponctuera vos soirées de recettes à-boire-et-à-manger et surtout, d’idées-films incontournables à découvrir ou se remémorer. Bon appétit !

    Terre des Livres

  • Le langage inclusif. pourquoi ? comment ?

    A cœur vaillant

    Les combats féministes en faveur d'un langage non-sexiste font aujourd’hui partis du cœur de l’actualité – et c’est tant mieux ! Mais, pour l’appliquer, difficile parfois de savoir par où commencer… Pour pallier à cette « guerre des mots », Éliane Viennot nous offre un rappel historique à point nommé sur les usages politiques de la langue comme instrument de la domination masculine et surtout, des arguments à aiguiser face aux plus récalcitrant-e-s : ainsi, à Raphaël Entoven qui tempêtait que l'écriture inclusive relevait d'une "lacération de la Joconde, mais avec un couteau issu du commerce équitable", nous arguerons que  le sourire de Mona Lisa ne perdrait guère de son panache... rehaussé à la coutelle !

    Terre des Livres

  • Non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin ! petite histoire des résistances de la langue française

    A cœur vaillant

    Les combats féministes en faveur d'un langage non-sexiste font aujourd’hui partis du cœur de l’actualité – et c’est tant mieux ! Mais, pour l’appliquer, difficile parfois de savoir par où commencer… Pour pallier à cette « guerre des mots », Éliane Viennot nous offre un rappel historique à point nommé sur les usages politiques de la langue comme instrument de la domination masculine et surtout, des arguments à aiguiser face aux plus récalcitrant-e-s : ainsi, à Raphaël Entoven qui tempêtait que l'écriture inclusive relevait d'une "lacération de la Joconde, mais avec un couteau issu du commerce équitable", nous arguerons que  le sourire de Mona Lisa ne perdrait guère de son panache... rehaussé à la coutelle !

    Terre des Livres

empty