Festival Les Intergalactiques

La 9e édition du festival de science-fiction de Lyon aura lieu du 9 au 14 septembre. Retrouvez sur place la librairie L'Esprit Livre les 11 et 12 septembre.

  • Un ou deux siècles après le Terrible Gondolement, Hans Triple Crète part à la recherche de la mythique Vallée des punks. Le voici sur les routes, affrontant bien des dangers & choses étranges, armé de Thunberg son épée magique, et épaulé par son fidèle assesseur (et manageur en bastons et situations périlleuses), le bon Durriti. Ensemble, ils traversent l'Europe et ses fabuleuses cités de ruines, ses anciens accélérateurs à particules et ses plus beaux sites de déchets nucléaires.

  • melmoth furieux Nouv.

    melmoth furieux

    Sabrina Calvo

    • La volte
    • 2 Septembre 2021

    DE BELLEVILLE À MARNE-LA-VALLÉE, UNE BANDE D'ENFANTS PART EN CROISADE POUR METTRE LE FEU À EURODISNEY. BIENVENUE AUX AVANTS-POSTES DE LA RÉVOLUTION.
    Elle est née à l'Orée du bois, une cité réduite à néant par les bulldozers des médias et de la finance. Hantée par les ruines de son Eden foiré, elle a rejoint la commune solidaire à Belleville, où l'on s'organise et lutte en marge du système répressif. Elle, c'est Fi. Quarante piges à tenter de trouver de la beauté dans ce monde fatal : Fi est un chaos de fils et d'aiguilles, de coutures impossibles. Car Fi est couturière. Et Fi est en colère.
    Quand son frère Mehdi s'est immolé le jour de l'inauguration d'Eurodisney - le 12 mars 1992 - elle s'est juré de comprendre son geste. Elle a entendu les rumeurs sur l'ancien parc devenu véritable camp de concentration, les horreurs qu'on raconte sur les enfants emprisonnés. Elle ne rêve que de tout brûler. Mais on fait comment quand on est coincée dans un quartier assiégé par une police républicaine hors de contrôle et que reviennent se venger les spectres d'un événement sanglant ?
    Aidée par le mystérieux François Villon, ami d'enfance de Mehdi et clé des secrets du parc, Fi se lance dans l'impossible - la trouille au ventre, prête à remuer les tréfonds de cet enfer : monter une croisade d'enfants pour partir raser Eurodisney. Pour débusquer le rongeur dans sa forteresse noire, maître invisible d'une doctrine totalitaire. Dans le merveilleux d'une robe magique, les émotions pour tissus, Fi va libérer l'imagination.
    Tout en douceur.
    Ce roman tant attendu fait écho à Toxoplasma, confirmant le tournant résolument poétique et politique de Sabrina Calvo.

  • Ce nouveau roman de Wendy Delorme vient enrichir la liste de fiction de la collection Sorcières. Dans cette dystopie, se reflètent les crises que nous traversons aujourd'hui: une société totalitaire est mise en place après la disparition soudaine d'une partie de la jeune génération mobilisée pour le climat. Les livres sont interdits, les frontières fermées et les femmes appelées à procréer pour renouveler la population. Mais une communauté inspirée des «Guérillères» de Monique Wittig émerge pour résister à ce nouvel ordre imposé... Un roman choral incandescent, qui n'est pas sans rappeler «1984» de George Orwell ou «La Servante écarlate» de Margaret Atwood, où il est question d'émancipation des corps, d'esprit de révolte et de sororité.

  • les chiens et la charrue Nouv.

    Laissé seul, désespéré et en fuite après L'Enfant de poussière et La Peste et la Vigne, on retrouve Syffe alors qu'il cherche à noyer son chagrin. Mais cette phase d'oubli sera de courte durée avant que, de rencontres en rencontres, ne reprenne le rythme effréné de sa quête initiatique. Pour la première fois de sa vie, il va prendre véritablement le contrôle de son existence, traversera d'autres contrées, retrouvera d'anciennes connaissances et découvrira de nouvelles cultures, sur le chemin de sa propre reconstruction...
    Récit de quête pensé comme l'oeuvre d'une vie, Le Cycle de Syffe est nourri de la passion conjuguée de Dewdney pour l'histoire et les fictions modernes. Il s'est installé dans notre firmament littéraire comme un chef-d'oeuvre d'une fantasy moderne débarrassée de tout poncif et chargée de sens et de conscience.

  • Issu d'une famille de pêcheurs, Liesse doit quitter son village natal à la mort de son père. Fruste mais malin, il parvient à faire son chemin dans le comptoir commercial où il a été placé. Au point d'être pris comme secrétaire par Malvine Zélina de Félarasie, ambassadrice impériale dans l'Archipel, aristocrate promise aux plus grandes destinées politiques. Dans le sillage de la jeune femme, Liesse va s'embarquer pour un grand voyage loin de ses îles et devenir, au fil des ans, le témoin privilégié de la fin d'un Empire.
    Dans ce conte merveilleux, relatant une vie entière avec un art consommé du suspense, et un talent inouï pour mêler humour et lyrisme, naît une nouvelle voix majeure de la fantasy.

    Claire Duvivier est née en 1981. Un long voyage est son premier roman.

  • 1961-2021.

    Derrière le Mur, la magie au coeur des souvenirs.

    Mara Galanta est la Dame des murs, chanteuse d'opéra célèbre pour avoir chanté au pied du mur de Berlin en 1972. Depuis, des anonymes du monde entier lui écrivent pour lui parler de « leur mur ».
    Rebelle, riche et talentueuse, Mara est aussi une grand-mère peu attentionnée, irritable et solitaire.
    Emma est sa petite-fille. Impétueuse et sensible, elle ressemble plus à sa grand-mère qu'elle ne voudrait le reconnaître. À 14 ans, elle cherche encore à dessiner les contours de son identité. Mais il lui manque un morceau du puzzle, tenu secret par Mara : à 18 ans, sa grand-mère s'est enfuie de Lettonie, un pays soumis à la dictature soviétique. Elle n'y a pas remis les pieds, et elle n'en parle jamais.
    Quand Emma demande à Mara de l'y emmener pour découvrir l'histoire de sa famille, la jeune fille s'est assurée qu'elle ne pourrait pas le lui refuser. Elle ne se doutait pas qu'une femme mystérieuse et un souffle de magie s'en mêleraient.
    C'est le début d'un voyage dans le temps qui va réveiller bien des souvenirs.

  • Alors que nous manquons aujourd'hui de repères, Tristan Garcia tente de nous en livrer quelques-uns, essentiels, singuliers, iconoclastes, grâce auxquels la possibilité d'une utopie nouvelle se dessine. Attaché à l'idée métaphysique qu'il « faut laisser être et rendre puissant », l'auteur se refuse à la fois de décrire simplement le réel (dire ce qui est) et de suggérer une prescription (dire ce qu'il devrait y avoir). Son geste d'écriture, sous de multiples formes (essai, roman, écrits sur l'art...), tente plutôt d'opérer une transcription de ce réel, tout en essayant de reformuler les catégories de la pensée.
    L'ambition immense de son oeuvre tend, en creux, à nous aider à transformer nos conditions d'existence. Son attention égale à ce qui finit et à ce qui commence, aux crépuscules et aux aurores, nourrit une pensée extrêmement riche, qui dans sa singularité même, occupe le centre de la vie intellectuelle contemporaine.

  • rivages

    Gauthier Guillemin

    On l'appelle le Voyageur.
    Il a quitté une cité de canalisations et de barbelés, un cauchemar de bruit permanent et de pollution qui n'a de cesse de dévorer la forêt.
    Sous la canopée, il s'est découvert un pouvoir, celui de se téléporter d'arbre en arbre.
    Épuisé, il a fini par atteindre un village peuplé par les descendants de la déesse Dana, une communauté menacée par les Fomoires, anciennement appelés "géants de la mer". Là, il rencontre Sylve, une étrange jeune femme au regard masqué par d'impénétrables lunettes de glacier.
    Pour rester avec elle, dans ce village interdit aux Humains, le Voyageur devra mériter sa place.
    Le Seigneur des anneaux est assurément le livre préféré des Ents, mais Rivages pourrait sans doute les séduire.

  • Hildegarde

    Léo Henry

    Religieuse, visionnaire, scientifique, poétesse et compositrice, l'abbesse Hildegarde de Bingen n'a cessé, depuis sa mort, d'inspirer femmes et hommes. Figure totale du Moyen-âge européen, elle déborde des limites du xii e siècle et de la vallée Rhin où elle vécut : depuis sa berge de fleuve, entre Mayence et Cologne, Hildegarde rayonne sur l'univers entier.
    Née au moment où la première Croisade arrive à Jérusalem, elle meurt tandis que naissent les premiers chevaliers de romans. À son expérience de femme de pouvoir, son oeuvre mêle observations et visions, unissant sous une même énergie vitale les mondes réels, imaginaires et divins. Léo Henry crée, autour de Hildegarde, un livre-monde qui emprunte ses formes autant au récit épique, qu'à l'hagiographie ou au roman picaresque. Une fresque, qui court de la création du monde à l'Apocalypse, et explore l'intrication du temps qui passe et des histoires que nous nous racontons.
    Inclassable et foisonnant, Hildegarde est un roman merveilleux, un roman de l'émerveillement.

    1098 Naissance de Hildegarde à Bermersheim, dixième enfant.
    1101 Première vision (3 ans).
    1112 Entrée au couvent du Disibodenberg (14 ans).
    1136 Hildegarde devient abbesse du Disibodenberg (38 ans).
    1141 Une vision lui ordonne de révéler les messages de l'Esprit, début de la rédaction du Scivias (43 ans).
    1147 Validation de ses visions par le Pape et Bernard de Clairvaux (49 ans).
    1148 Fondation au Rupertsberg, près de Bingen, d'un couvent féminin indépendant (50 ans).
    1150 Début de la collation d'un recueil de chants 1158 Début des voyages de prédication.
    1165 Fondation à Eibingen d'un second couvent exclusivement féminin.
    1170 Derniers voyages de prédication (72 ans).
    1174 Achèvement du Liber divinorum operum, troisième et dernier livre de visions.
    1179 Mort au couvent du Rupertsberg de Bingen (81 ans).
    2012 Béatification officielle par Benoît XVI

  • Une Terre au ralenti. Une héroïne déterminée. Une épopée inoubliable.
    Trois cents ans. C'est le temps que met la Terre pour tourner sur elle-même. Dans le ciel du Long Jour, le soleil se traîne et accable continents et océans, plongés tantôt dans une nuit de glace, tantôt dans un jour de feu. Contraints à un nomadisme lent, les peuples du Levant épousent l'aurore, les hordes du Couchant s'accrochent au crépuscule.
    Récemment promue au rang de maître, l'assassine émérite Célérya accepte un enrôlement douteux dans le désert de l'est. Là, sans le vouloir, elle contribue à l'accomplissement d'une prophétie en laquelle elle n'a jamais cru.
    Un domino vient de tomber ; les autres suivront-ils ?

  • Ru

    Camille Leboulanger

    Lorsque l'eau salée éclabousse son visage et déstabilise ses compagnons d'infortune sur lesquels il tente de trouver appui, l'embarcation de misère remue dangereusement, au point de bientôt le faire chavirer. L'eau a un effet secondaire plus grave encore que la noyade. Elle efface l'encre sur le papier. Alors, une fois échoué sur la plage, contemplant, accroché à la falaise, le corps colossal de Ru, il n'est plus que Y. Sur son passeport, le reste de son prénom a disparu, y compris de sa mémoire :
    Son « parcours du migrant » commence sous les plus mauvais auspices.
    À l'obtention de son baccalauréat, Agathe quitte Cuisse Milieu Gauche pour Rein Gauche. L'arrivée à l'université va la transformer. Habituée à une vie petite-bourgeoise dans son quartier de CuMiGa, elle regardait auparavant de haut les membres inférieurs et avec fierté le ciel azur, pensé et conçu pour rappeler l'Extérieur et oublier le « rouge Ru » omniprésent partout ailleurs. Sa volonté de devenir chercheuse en rulogie vole en éclats lorsqu'elle participe à un mouvement étudiant réprimé par la violence. Elle s'engage alors dans Regard rouge, une organisation clandestine qui affirme que Ru va se réveiller.
    Pedro, chanteur et star mondiale, et Alvid, réalisateur de documentaires, sont extérieurs à Ru.
    Le premier en est passionné, le second s'en méfie.
    Pedro, qui est venu pour faire une tournée dans Ru, n'a plus donné de nouvelles à son mari. Le documentariste part alors à sa recherche dans les méandres de la bête et de sa société.
    À travers le parcours de ces quatre personnages dans et vis-à-vis de Ru, nous découvrons tous les échelons et toutes les classes, de la préfecture à la Tête jusqu'à la gronde intestine.

  • agrapha

    Luvan

    • La volte
    • 10 Septembre 2020

    À l'origine fut un manuscrit du Xe siècle. Apocryphe, peut-être pas.
    À l'origine furent huit femmes, chacune venue d'un lointain horizon, unies dans une grotte au coeur de la forêt.Ensemble, elles racontent ou taisent leur vie de recluses, leur destinée loin du monde et pourtant si proche de lui. Elles parlent mille langues en une seule, mêlant leur âme en un poème morcelé que l'autrice ensuite cimente d'or et de miel. Et de cette tresse de mots naîtra l'apocalypse.
    Dans ses cahiers, l'autrice a minutieusement recousu l'histoire de cette constellation féministe, désormais sanctuaire que le temps s'est chargé d'éroder. Mais son enquête se dilue avec sa mémoire. Les souvenirs se troublent : n'est-ce pas elle, cette entité manquante, la neuvième femme ayant appartenu à ce clan d'illuminées radieuses ? A-t-elle réellement écrit ces fragments aux côtés de ses soeurs d'antan ?
    Il subsiste de leurs existences des traces indicibles que seule l'écriture parvient à faire rejaillir. Parmi les odeurs d'écorces et les accents d'anciens parlers, c'est à l'aube de l'an mil qu'irradient le vécu de ces femmes et leur puissance épiphanique.
    Aux antipodes du roman historique ou du roman de fantasy, Agrapharenoue avec les sources de la matière médiévale tout en proposant une expérience historique à la fois plus immersive - donc familière - grâce à son processus narratif ; et plus étrangère - donc plus exotique - grâce à son parti-pris langagier radical.

  • Depuis trois cents ans, le navire-école Melkine parcourt la Galaxie, solitaire et vénéré, son algorithme de positionnement tenu secret.

    En 2400 de notre ère, considérant que c'était la seule issue pour l'espèce humaine, une flotte de 1 643 navires interstellaires, des vaisseaux-villes, a emmené de point de Lagrange en point de Lagrange des communautés terriennes qui avaient subi un conditionnement culturel les condamnant à oublier le passé. Ils ne devaient penser qu'au futur.
    Et quand tous ces navires eurent fini de débarquer leurs passagers de planètes en planètes, il fut prélevé un morceau de chaque vaisseau pour participer à la construction d'un nouveau bâtiment, symbole de cette Flotte unie et mémoire de l'histoire migratoire et pré-migratoire : le navire-école Melkine.
    Mais on n'arrête pas le progrès... Le conditionnement culturel, garant de paix, est contrecarré par le développement de fréquences de communication.
    L'une d'entre elles, Banquise, a décidé de s'y attaquer ouvertement et de libérer les peuples de l'emprise mythique du Melkine.
    À la tête de Banquise règne Azuréa, dite la technoprophète, qui n'a de cesse sur son vaisseau, Turandot, d'intercepter le Melkine dont elle n'a que la signature radio. Cette guerre que mène Azuréa contre le Melkine trouve sa source dans le fait qu'elle n'a pu intégrer le vaisseau comme élève. La jeune fille a alors jeté toutes ses forces dans sa volonté de conquête.

    Une tragédie en trois actes, qui a pour héros un navire :
    Le Melkine.
    La mort du Melkine.
    L'esprit du Melkine.

  • chromatopia

    Betty Piccioli

    • Scrineo
    • 27 Août 2020

    Dans un royaume où règne une division stricte et inégalitaire de la population en castes de couleurs, le jeune Aequo, teinturier de la Nuance Jaune, s'apprête à reprendre la prestigieuse teinturerie familiale. Mais après un dramatique accident, le pire se produit : le jeune homme devient achromate et perd la vision des couleurs. À travers ce nouveau regard, il va découvrir son monde autrement... et se retrouve bien malgré lui entraîné dans un complot au sommet de l'État.

  • Recueillie par sa grand-mère après la mort de ses parents, la jeune Kaori vit dans les monts d'Automne où elle se destine à être conteuse. Sur Tasai, comme partout dans les mondes du Flux, l'écriture est interdite. Seule la tradition du « Dit » fait vivre la mémoire de l'humanité. Mais le Dit se refuse à Kaori et la jeune fille se voit dirigée vers une carrière de danseuse.
    Lorsque sa grand-mère meurt, Kaori hérite d'un rouleau de calligraphie, objet tabou par excellence, dont la seule détention pourrait lui valoir une condamnation à mort. Pour percer les secrets de cet objet, mais aussi le mystère qui entoure la disparition de ses parents, elle devra quitter les monts d'Automne et rejoindre la capitale.
    Sa quête de vérité la mènera encore plus loin, très loin de chez elle.
    Débutant comme un roman initiatique d'inspiration japonaise, Quitter les monts d'Automne s'impose vite comme un récit d'aventures qui frappe d'abord par sa beauté et sa poésie, puis par sa cruauté et son érotisme subtil.

  • 1467, Japon. Hikari, une kitsune, vit avec ses soeurs dans une forêt peuplée de petits dieux. Fascinée par les humains, la mystérieuse jeune femme s'intéresse de près aux villageois installés au pied de la montagne, et surtout à Jun, l'un des bûcherons. Mais le contact avec les hommes est formellement interdit par son clan...
    2016, Tokyo. Mina a le pouvoir de voir et de côtoyer les esprits et monstres du folklore japonais. Solitaire à cause de ce don qu'elle doit cacher à tous, la jeune fille ne se sent pas à sa place dans la société. Jusqu'au jour où un esprit tente de s'introduire dans ses rêves et que sa camarade Natsume l'entraîne dans une chasse au démon à travers la capitale...
    Deux univers se croisent, deux destins s'entremêlent, entre quête d'identité et désir d'émancipation.

  • le labo

    ,

    • Dargaud
    • 22 Janvier 2021

    1975. Jacques-Marie Bertrand est le dirigeant de la florissante entreprise de photocopieurs Bercop. En bon chef d'entreprise, il sait que gouverner, c'est prévoir. Il désigne alors son fils, Jean-Yves, comme directeur du nouveau pôle recherche et développement, « le Labo ». Pour Jean-Yves, l'avenir, c'est l'informatique ! Avec ses séances de méditation, la découverte du jogging, et ses chercheurs à la pointe, le Labo sera peut-être la success-story du siècle à venir...

  • 1826, Paris. Jean-Baptiste Dallier, un bonapartiste ami des frères Champollion, est assassiné dans les catacombes. Le célèbre héros écossais Lord Cochrane arrive alors à Paris. Il y retrouve Champollion le Jeune qui possède les preuves de l'existence de Cthulhu, un monstre antédiluvien. Champollion a récupéré un manuscrit de la main de César, qui décrit comment il s'est rendu sur R'lyeh, la ville du monstre, au large du fort romain construit sur la longe de Fort Boyard. Cochrane, Champollion le Jeune et le capitaine Éonet partent aussitôt récupérer le manuscrit caché au cimetière du Montparnasse. Mais un mystérieux « Ordre des Catacombes » rode, décidé à empêcher leur enquête ! "Stevenson meets Godzilla" Livres Hebdo « L'hommage steampunk du roman maritime au surnaturel lovecraftien ». Sud-Ouest « L'auteur chilien réalise un roman hybride, où l'encre noire de Cthulhu, dieu endormi au fond des océans, vient réécrire une page de l'histoire navale napoléonienne ». La Voix du Nord

  • la complainte de Foranza

    Sarah Doke

    • Leha
    • 21 Février 2020

    Thriller Fantasy dans une Florence sublimée : Roman choral de fantasy renaissance italienne décalée, saupoudré de steampunk, de culte des fées et de peinture, sur fond d'enquête policière.

empty