Charlotte Lemaire

  • Claudie, qui habite la maison au milieu de la forêt, invite ses voisins, l'ours Grandiose et le cerf, à partager une petite omelette aux myrtilles. Grandiose se demande s'il doit porter une cravate ou un noeud papillon, mais il choisit finalement de rester naturel. Il traverse le champ de jonquilles à qui il demande l'autorisation de les cueillir pour faire un bouquet. Quand il arrive chez Claudie, une bande de roitelets farceurs a mangé toutes les myrtilles du jardin. Heureusement, Grandiose connaît un endroit secret, un arbre merveilleux dans lequel poussent des myrtilles gigantesques. Il y conduit ses amis. Dans l'arbre, les myrtilles sont plus grosses et plus belles les unes que les autres. C'est une sacrée récolte ! Les trois amis en font un délicieux pique-nique. Une fois rentré chez lui, Grandiose se dit que c'est lui qui lancera la prochaine invitation...

  • La maison-ski

    Charlotte Lemaire

    • Biscoto
    • 6 Novembre 2020

    A l'automne, le verger est bien tranquille, et Barnaby a une idée. Grâce à son habileté bricoleuse, il construit une étonnante demeure montée sur skis. L'hiver arrive, et avec lui la neige, alors Barnaby décide de partir avec son ami Robin-chenille pour un drôle de voyage... sans quitter leur domicile mouvant ! A bord de la maison-ski, ils glissent à travers les paysages montagneux et y rencontrent des curieux et des curiosités, sans vraiment savoir, quand sera-t-il temps de rentrer ? -------------- La Maison-ski est une histoire qui réconciliera les casaniers et les aventuriers.
    Charlotte Lemaire nous propose de parcourir ses images chatoyantes durant de longues heures de promenade, tout en pouvant embrasser au plus vite la chaleur du foyer. La Maison-ski c'est comme la cabane qu'on fait avec les couettes de son lit, à la manière de la maison-bateau bravant les éléments dans "La tempête" de Claude Ponti. C'est le désir de pouvoir emporter la plus grosse valise qui soit, emplie de toutes les choses qui peuvent nous manquer en voyage.
    Surtout, c'est l'excitation de ne jamais savoir quand on reviendra à la maison, mais avec le réconfort de pouvoir rentrer à tout moment.

  • William s'apprête à entrer dans la jungle, muni de sa longuevue « comme les vrais explorateurs », il espère faire une grande découverte. Mais lorsqu'un tigre menace de le dévorer pour prendre des forces avant l'arrivée de chasseurs, William doit très vite le convaincre qu'il peut lui être utile autrement que comme repas. Le tigre et l'homme se mettent donc en quête de quelque chose qui pourrait les sauver, parcourant la forêt sans bien savoir quoi chercher. Par chance, ou par détermination, libre aux lecteurs et lectrices d'en décider, William et le tigre découvrent de petites pierres aux lueurs dorées. Ces centaines de pierres dorées, qui ressemblent à autant d'yeux de tigres, se révèleront fort utiles clairsemées dans les arbres et dans les recoins de la jungle pour effrayer les chasseurs... Ce premier album de Charlotte Lemaire, aux couleurs profondes et aux décors foisonnants et luxuriants évoque avec nuances les relations complexes entre deux individus qui luttent pour leur survie. Une relation sur le fil, dangereuse, qui se transformera peu à peu en relation d'entraide et de confiance.
    Une amitié se dessine quelques instants, avant que chacun poursuive sa route et sa vie. Car, si les tigres et les humains ne sont pas destinés à vivre ensemble, leur rencontre leur aura fait éprouver l'expérience de l'altérité et de la complicité.

empty