Langue française

  • Les campagnes dans les évolutions sociales et politiques en Europe, des années 1830 à la fin des années 1920: étude comparée de la France, de l'Allemagne, de l'Espagne et de l'Italie.

  • Kanban pour l'IT

    Laurent Morisseau

    • Dunod
    • 5 Juin 2019

    Kanban est un mot japonais qui signifie "étiquette". Le système Kanban est né dans l'industrie automobile au Japon dans les années 1950 pour gérer les flux, notamment sur les chaînes de montage. Puis il a été adapté dans les années 2000 à l'univers du développement informatique où il est devenu l'une des principales méthodes agiles. 
    Aujourd'hui Kanban élargit son champ d'application et peut aider n'importe quelle organisation à s'améliorer.
    Ce livre reprend des parties de celui de L. Morisseau "Kanban pour l'IT"  paru chez Dunod mais qui s'adressait aux acteurs du monde de l'informatique. Son contenu a été modifié pour s'adapter au monde de l'entreprise en général.
    La première partie permet de découvrir Kanban. La deuxième permet de repenser une organisation avec cet outil, la troisième de mettre en place des outils de mesure de l'amélioration et la quatrième aborde la question de management.
    Un roman d'entreprise permet d'illustrer le discours en montrant des situations du quotidien dans une entreprise fictive qui pourrait être la vôtre.

  • Modèle emblématique des grands exploitants, les fermiers de l'Île-de-France ont façonné les paysages de nos plaines, modelé l'agriculture, décrit d'étonnantes trajectoires sociales. Leurs descendants sont innombrables.
    Cette fresque de plus de trois siècles a contribué à la relance de l'histoire rurale et à l'essor d'une histoire sociale soucieuse du changement dans la longue durée. Pour l'historien, le sociologue, le démographe et le géographe, pour l'économiste, le littéraire ou l'anthropologue, pour l'observateur du monde agricole et le public curieux du passé rural ou simplement en quête de racines, ce texte qui fait référence est désormais accessible.
     
    « Le modèle pilote d'une histoire qui allie l'esprit de géométrie et l'esprit de finesse » Pierre Chaunu
    « Un ouvrage considérable » Emmanuel Le Roy Ladurie
    « Des pages d'une densité exceptionnelle » Marcel Lachiver

  • L'ouvrage constitue la suite de l'Histoire du méchant loup, paru en 2007 et réédité en 2008, qui a contribué à transformer l'image que l'opinion publique avait de l'animal sauvage et de son rapport avec l'homme (une centaine de comptes rendus dans la presse nationale et régionale de 2007 à 2009 et une dizaine de forums sur internet). Ouvert au grand public - et pas seulement aux historiens - L'Homme contre le loup explique comment les sociétés humaines ont réagi par rapport au prédateur, de l'Antiquité à 2011, selon l'évolution des rapports de force et de la conception que l'homme avait du monde. Le retour du loup en France et la condamnation de deux chasseurs en 2010 pour avoir tué un animal interrogent l'historien qui livre ici un ouvrage de référence pour tout le territoire français (85 départements représentés) et les pays limitrophes (Suisse, Espagne et Italie).

  • Peintures sur Jade est d'abord la vision d'un espace éclairé par la mer, là, au sud de la Bretagne, le long de la côte de Jade où l'eau se fige avec l'aspect de cette pierre laiteuse, translucide et verte. Un promeneur venu de Saint-Père nous entraîne dans la ville de Saint-Brévin distendue entre plage et forêt, puis sur la côte escarpée entre Pornic et Préfailles. Les pas de l'homme croisent les pas de l'enfant qu'il fut. Les paysages d'aujourd'hui font écho aux émois d'hier. De « L'heure brévinoise » à « Port-aux-Goths », entre deux promenades, entre deux espaces fortement contrastés, le parcours devient de plus en plus étrange, de plus en plus tortueux. Un monde parfumé, floral, édénique, où l'on folâtre avec l'abandon de l'enfance jusqu'aux vagues molles d'une mer tiède, devient un univers minéral, rude, aux inquiétants reliefs plongeant dans une eau froide. Par les échappées du paysage ou du souvenir, on devine, chez le marcheur, une sensualité plus sombre. Le secret des lieux voisine celui des êtres. Les singularités se répondent comme celles qui imprègnent les souvenirs d'enfance au « Retour de plage »...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Philippe Moriceau est né à Saint-Père-en-Retz en 1949. Il a achevé en 2011 une carrière de professeur agrégé de lettres, principalement au lycée Joubert à Ancenis. Dès lors, il s'est consacré à sa double passion l'écriture et le théâtre qu'il pratique en amateur depuis trente ans. Il vit maintenant dans la campagne entre Nantes et Angers.

  • In recent years, there has been a proliferation of opinion-heavy texts on the Web: opinions of Internet users, comments on social networks, etc. Automating the synthesis of opinions has become crucial to gaining an overview on a given topic. Current automatic systems perform well on classifying the subjective or objective character of a document. However, classifications obtained from polarity analysis remain inconclusive, due to the algorithms' inability to understand the subtleties of human language. Automatic Detection of Irony presents, in three stages, a supervised learning approach to predicting whether a tweet is ironic or not. The book begins by analyzing some everyday examples of irony and presenting a reference corpus. It then develops an automatic irony detection model for French tweets that exploits semantic traits and extralinguistic context. Finally, it presents a study of portability in a multilingual framework (Italian, English, Arabic).

  • La bête du Gévaudan

    Moriceau-J.M

    Au printemps 1764, une femme est attaquée près de Langogne, en Gévaudan, par une « bête » que ses boeufs parviennent à mettre en fuite. C´est le début de trois années de terreur pour la population de cette région de Lozère. Malgré la venue du lieutenant des chasses royales, et de nombreuses battues, plus d´une centaine de personnes sont victimes de la bête, la plupart atrocement mutilées... Depuis lors de nombreuses hypothèses ont été avancées, faisant de la bête du Gévaudan un loup, un molosse, un homme...



    Reprenant l´enquête, Jean-Marc Moriceau, retrace toute l´histoire de la traque et analyse tous les témoignages dans un récit extrêmement vivant.

  • Le changement de conception de la place de l'homme dans l'univers et le souci revendiqué de défendre la biodiversité ont revalorisé l'image du loup. Avec son retour dans les Alpes, le renversement de perspective crée un fossé au sein de l'opinion publique et accroît les tensions entre les acteurs des espaces pastoraux et les gestionnaires de l'environnement. Dans ce débat souvent passionné, les attaques de loups qui, des siècles durant, l'ont fait classer parmi les prédateurs les plus nuisibles sont remises en cause. Comme l'agression connotée la plus négativement, celle du loup considéré comme « mangeur d'hommes ».Pour circonscrire les enjeux d'une question si sensible, il importait d'y voir plus clair. De quels témoignages dispose-t-on et quelle en est la validité ? Comment distinguer les attaques d'animaux anthropophages des cas de rage ? Pour quelle évolution chronologique et quelle répartition géographique ? Comment identifier les agresseurs et quelle en fut la perception culturelle ? Quelles techniques de prédation étaient-elles mises en oeuvre ? Quel fut l'impact démographique et sociologique des attaques ? Quel risque effectif le loup fit-il peser sur l'homme ? Pour répondre à ces questions, l'ouvrage a mobilisé les témoignages et les travaux publiés sur plus de cinq siècles d'observation - de la guerre de Cent Ans à celle de 1914 - et rassemblé un corpus statistique de plus de 3000 actes de décès, de 1580 à 1830.Aucune synthèse historique n'avait engagé jusqu'ici une enquête aussi large sur l'ensemble du territoire français. Le travail est loin d'être terminé : l'ouvrage convie à élargir la recherche et à envisager les autres aspects du rapport entre le loup et l'homme. Car finalement, au-delà de l'explication donnée à un fait qui ne va plus de soi, l'étude réalisée renseigne davantage sur l'organisation spatiale des activités humaines que sur l'évolution biologique de l'animal. Le loup est un révélateur des choix de société.

empty