Glenat

  • En vol, le vent est votre allié... ou votre pire ennemi.

    Octobre 1929. Nommé chef du trafic pour l'Aéroposta Argentina, Antoine de Saint-Exupéry arrive à Buenos-Aires. Il a pour mission d'étendre la ligne vers la Patagonie, au moment même où les vols de nuit se généralisent et que la concurrence se fait de plus en plus forte. Durant son séjour, il travaille à un roman sur la nuit et le vent, deux éléments auxquels les aviateurs affectés en Argentine sont souvent confrontés surtout lorsqu'il s'agit de survoler la redoutable Cordillère des Andes. Mais la crise économique de 1929 va ébranler le colosse aux pieds d'argile qu'est l'Aéropostale. Plus rien ne sera alors comme avant...

    C'est à un voyage dans le temps, alors que l'Aéropostale est à son apogée, qu'invite cette ultime aventure...

  • Octobre 1926. Antoine de Saint-Exupéry, qui rêve de devenir pilote d'avion, réussit à se faire engager à Toulouse pour travailler au sein de la compagnie Latécoère, future Aéropostale. Créée quelques mois après la Première Guerre mondiale, cette société relève le pari d'acheminer le transport du courrier par avion entre la France et l'Amérique du Sud via l'Afrique de l'Ouest. Très vite, Saint-Exupéry est dépêché à Cap Juby, une escale stratégique située en plein Sahara. Là, au contact des tribus nomades, le jeune pilote puise son inspiration pour l'écriture de son premier roman Courrier Sud. La genèse du Petit Prince, qui fera de lui un auteur mondialement reconnu, n'est pas loin...Dans une subtile fiction inspirée de faits réels, Pierre-Roland Saint-Dizier et Cédric Fernandez vous proposent de retracer l'histoire de l'Aéropostale à travers le regard de ceux qui l'ont faite, parfois au péril de leur vie.Ce titre a le soutien de la Fondation Antoine de Saint-Exupéry et tout album acheté contribue au soutien de ses actions en faveur de l'éducation des jeunes en difficulté.

  • Ou le récit de comment Le Petit Prince est né...

    1940. L'aventure de l'Aéropostale n'est plus qu'un lointain souvenir. Alors que la France sombre dans l'Occupation, Antoine de Saint-Exupéry débarque à New-York, où il compte bien convaincre les Américains d'intervenir militairement. En attendant de pouvoir de nouveau voler, il se consacre corps et âme à l'écriture, puisant avec nostalgie dans ses souvenirs. De ses nuits de solitude et de profonde mélancolie naît en 1943 un conte pour enfants - Le Petit Prince - qui vient apporter en pleine guerre un peu de lumière, d'innocence et de merveilleux...

    Après avoir découvert l'aventurier, ce deuxième volume consacré aux dernières années de Saint-Exupéry nous présente davantage l'écrivain et l'une de ses plus belles oeuvres : Le Petit Prince.

  • Les vrais pilotes prennent tout de haut... Même la mort.

    Abattu par Stipetic lors de l'attaque du zeppelin, Marais est porté disparu... Personne ne sait s'il est mort ou capturé par l'ennemi, aussi le capitaine Ackerman décide-t-il de mettre Lafitte à la tête des Faucheurs. Le jeune pilote va devoir mettre de côté son caractère solitaire et impétueux pour se montrer à la hauteur. Et surtout être capable de résister aux charmes de la belle Gabrielle, l'amante éplorée de son rival...

    Avec Faucheurs de vent, Thierry Lamy nous plonge dans l'univers passionnant des premiers combats aériens et de leurs pionniers au courage exemplaire. Une histoire de camaraderie et de rivalités au souffle romanesque, emportée par l'ampleur du trait de Cédric Fernandez (Saint-Exupéry) et sa science du dessin d'aviation.

  • Les vrais pilotes prennent tout de haut... Même la mort.

    1917, Première Guerre Mondiale, front Ouest. Alexandre Marais, as de l'aviation française, a la particularité d'avoir été défiguré et de dissimuler ses blessures de guerre sous un masque. Meurtri dans sa chair et dans son âme, il n'a plus que le vol et les combats aériens comme raisons d'exister. Il était le meilleur, jusqu'à ce que Louis Lafitte, jeune pilote fanfaron et avide de gloire, soit muté dans son escadrille. Alors qu'on leur confie la mission d'abattre Nikolaus Stipetic, terreur du ciel de l'armée allemande, une rivalité s'installe entre ces deux hommes que tout oppose...

    Avec Faucheurs de vent, Thierry Lamy nous plonge dans l'univers passionnant des premiers combats aériens et de leurs pionniers au courage exemplaire. Une histoire de camaraderie et de rivalités au souffle romanesque, emportée par l'ampleur du trait de Cédric Fernandez (Saint-Exupéry) et sa science du dessin d'aviation.

  • Les vrais pilotes prennent tout de haut... Même la mort.

    Marais revient de permission, à la fois troublé par sa rencontre avec Gabrielle et par l'étrange proposition qu'elle lui a fait. Pris entre l'amour et la mort, devant faire un choix irréversible, son ardeur au combat s'en ressent. Pendant ce temps, le tempérament de feu du jeune Lafitte fait des vagues au sein de l'escadrille des Faucheurs. L'heure n'est pas aux rivalités, alors que leur cible, le redoutable Stipetic, terreur du ciel allemande, est encore en vie.

    Avec Faucheurs de vent, Thierry Lamy nous plonge dans l'univers passionnant des premiers combats aériens et de leurs pionniers au courage exemplaire. Une histoire de camaraderie et de rivalités au souffle romanesque, emportée par l'ampleur du trait de Cédric Fernandez (Saint-Exupéry) et sa science du dessin d'aviation.

  • Léo habite au 16e étage avec ses parents et son frère. Son rêve de gosse, c'est de voler. Alors quand il regarde le ciel et qu'il aperçoit un avion traverser les nuages, il s'imagine aux commandes... Mais quand on est cloué à son fauteuil roulant et qu'on souffre d'un léger handicap mental, le rêve semble voué à l'échec...
    Depuis 20 ans, l'association des « Chevaliers du ciel » parcourt la France pour permettre à des enfants dits « extraordinaires » (atteints par le handicap, la maladie, ou socialement défavorisés) de réaliser un de leurs rêves : voler auprès de pilotes chevronnés. Cette bande dessinée permet de découvrir, par la fiction, l'histoire de l'association et ses valeurs d'entraide, de solidarité et de partage. Rêves de gosse est préfacée par José Garcia et Véronique Jannot, parrains de l'association.

    Sur commande
empty