Pu De Rouen

  • Dans le monde actuel, les frontières entre les territoires semblent davantage se recomposer par des négociations et des coopérations plutôt que par des invasions, des annexions ou des sécessions autoritaires, comme cela était fréquemment le cas jusqu'à une époque récente. Ces tentatives d'ajustement de la gestion territoriale au fonctionnement des économies et des sociétés, à différentes échelles, peuvent s'apparenter à une révolution silencieuse : régions transfrontalières, réseaux de villes, intercommunalités par exemple...

    Pourtant, la géographie politique s'est jusqu'à présent peu intéressée à ces enjeux coopératifs. Cet ouvrage propose pour la première fois la mise au point théorique d'une géographie des coopérations, notamment autour des notions de décentralisation, de frontière, de gouvernance urbaine et d'inégalité.

    Cette théorie est illustrée par des exemples pris en Europe (Union européenne, Allemagne, Royaume-Uni, France), ses marges (Russie, Proche-Orient), et dans d'autres continents (Mali, Argentine, Australie, États-Unis, Canada...)

empty