N

  • Un numéro de revue ne se construit pas uniquement autour d'un thème, mais aussi à partir d'un ton ou d'une tonalité: d'une clé, comme disent les musiciens. Les textes rassemblés dans cette édition font entendre une certaine hauteur de notes où l'on ressent à la fois une sourde inquiétude, et une ironie grinçante, qui peut aller jusqu'au rire le plus lucide, le plus libérateur. Le portfolio de Christine Palmiéri côtoie ici la prose et les vers de Jean Daive, Alain Farah, Émile Martel, Patrick Chatelier, Normand de Bellefeuille, Marie-Pascale Huglo, Philippe Beck, Nicole Caligaris, Guy Beausoleil, Serge Lamothe, Kim Doré, Patrick Nicol, Jean-François Poupart, François Charron, François Rochon, Cristina Montescu, Jean Royer et Jacques Rancourt.

  • Beginning with Columbus' 1493 report of kings among the "Indians," European expeditionaries regularly perceived Indigenous leaders as kings during the first century of colonialism in the Americas. English and French narratives of the sixteenth century, following the models of early Spanish and Portuguese accounts, brought to light the existence of Aboriginal monarchs throughout the Americas, from the Arctic to Brazil and from New England to California. Popular compilations of travel accounts only cemented the trope in the European imagination. The ubiquity of such kings in early English and French colonial writing reveals the conceptual frameworks through which colonizers perceived the New World and the logic of the strategies they devised to conquer it. Toward the end of the sixteenth century, English and French views diverged, with the latter demonstrating a general reluctance to use the term "king" for Native American leaders. By contrast, English sources would continue to employ the vocabulary of kingship for this purpose into the nineteenth century.

    Dès le moment où Colomb a parlé de rois chez les « Indiens » en 1493, les explorateurs européens se sont imaginé les chefs autochtones comme des rois, et ce durant tout le premier siècle du colonialisme dans les Amériques. Les récits français et anglais du XVIe siècle, suivant le modèle des premiers comptes rendus espagnols et portugais, ont donné vie à l'existence de monarques autochtones dans toutes les Amériques, de l'Arctique au Brésil, de la Nouvelle-Angleterre à la Californie. Les recueils populaires de récits de voyage n'ont fait qu'incruster le trope dans l'imaginaire européen. L'omniprésence de ces rois dans les premiers écrits français et anglais de l'époque coloniale révèle le cadre conceptuel par lequel les colonisateurs entrevoyaient le Nouveau Monde et le raisonnement derrière les stratégies qu'ils ont échafaudées pour le conquérir. Vers la fin du XVIe siècle, le point de vue des Anglais et des Français n'était plus le même, ces derniers dédaignant généralement l'emploi du terme « roi » pour décrire les chefs autochtones. À l'opposé, les sources anglaises continuent à faire référence à la royauté en ce sens jusqu'au XIXe siècle.

  • Au tout début du XVIIe siècle, Nsaku Ne Vunda, ordonné prêtre et baptisé Dom Antonio Manuel, est chargé par le roi des Bakongos de devenir son ambassadeur auprès du pape. En faisant ses adieux à son Kongo natal, il ignore que le long voyage censé le mener à Rome va passer par le Nouveau Monde, et que le bateau sur lequel il s'apprête à embarquer est un navire négrier. De quoi mettre à mal sa foi en Dieu et en l'homme... Wilfried N'Sondé s'empare avec ardeur d'un personnage méconnu de l'Histoire pour dénoncer les horreurs d'une époque d'obscurantisme et exalter la beauté de l'espérance.

  • Pierre Rahbi semble avoir eu mille vies. Né dans une oasis du Sahara, le garçon est confié à l'âge de quatre ans à une famille d'adoption. l'enfant du désert découvre le tourbillon de la grande ville d'Oran. Plus tard, il s'embarque pour Paris où il travaillera dans une usine. C'est là qu'il rencontre Michelle, sa future femme. Ensemble, ils décident de s'installer à la campagne, en Ardèche. Sur cette terre asséchée et rocailleuse, avec patience, ils réalisent leur rêve: cultiver un jardin respectueux de la nature, qui pourrait les nourrir et leur permettre de vivre autrement.

  • Combats

    Pierre-Dahomey N.

    En cette année 1842, Haïti, seule république noire du monde, affronte les premières conséquences d'une curieuse dette imposée par la France. Ludovic Possible, vieux mulâtre et grand propriétaire, ouvre sur ses terres à la plaine du Cul-de-Sac, non loin de Port-au-Prince, une étrange académie dans laquelle on apprend à vivre, tresser des nattes en paille, redresser la bâtisse scolaire, autant qu'à lire, écrire et compter. Ludovic destine surtout son école à Aïda, gamine auréolée de silence et de mystère. Depuis toute petite, Aïda collectionne avec avidité les nombreuses histoires racontées par sa mère, sans jamais se décider à parler elle-même et devenir conteuse, diva populaire, reine chanterelle, comme cela semble être son destin.
    Ludovic est détesté par son demi-frère, Balthazar. Face au système agraire entretenu par l'armée, leurs méthodes divergent et ouvrent la voie à des combats sans merci - combats pour l'éducation et l'information, duels, batailles rangées de coqs et de chiens, joutes verbales et trocs d'histoires. Dans ce roman inventif et foisonnant, conte rural et politique, les destins particuliers côtoient la grande histoire des luttes sociales et égalitaires d'un pays et de ses habitants.

  • La terre tremble si souvent sur votre monde que la civilisation y est menacée en permanence. Le pire s'est d'ailleurs déjà produit plus d'une fois : de grands cataclysmes ont détruit les plus fières cités et soumis la planète à des hivers terribles, d'interminables nuits auxquelles l'humanité n'a survécu que de justesse. Les gens comme vous, les orogènes, qui possédez le talent de dompter volcans et séismes, devraient être vénérés. Mais c'est tout l'inverse. Vous devez vous cacher, vous faire passer pour une autre. Jusqu'au jour où votre mari découvre la vérité, massacre de ses poings votre fils de trois ans et kidnappe votre fille.
    Vous allez les retrouver, et peu importe que le monde soit en train de partir en morceaux.
    Prix Hugo du meilleur roman 2016.

  • « Dans un pays très ancien, que l'on disait éternel, il y avait une maison faite d'aube, de pollen et de pluie. La plaine resplendissait des reflets miroitants des argiles et des sables et les collines alentour étaient multicolores. C'était un pays fort et tranquille. Tout y était beau. »
    Ce pays, c'est la réserve indienne du Nouveau-Mexique sur laquelle Abel a grandi, où l'on vit au rythme des saisons en accord avec la terre et les rites ancestraux. Mais le jeune homme est comme prisonnier entre deux mondes et n'y retrouve pas sa place lorsqu'il rentre du front en 1945, dangereusement attiré par la modernité de l'Amérique des villes.
    Mêlant philosophie et mysticisme, ce roman résolument pacifiste de la littérature américaine, récompensé en 1969 par le prix Pulitzer, résonne aujourd'hui d'une troublante modernité. Enrichi d'un avant-propos inédit de l'auteur, nommé Artiste de l'Unesco pour la Paix, il s'impose comme un chef-d'oeuvre universel sur la condition humaine.
    « La voix de N. Scott Momaday possède un lien spirituel avec la terre. »  Robert Redford.

  • Être parent est le rôle le plus précieux et le plus gratifiant du monde, mais aussi le plus exigeant, particulièrement lorsqu'on est hypersensible. Quand on réfléchit en profondeur à chaque problème et que l'on vit intensément ses émotions, la parentalité peut effectivement se transformer en une grande source de stress.Heureusement, les conseils pratiques, réconfortants et positifs de la psychologue Elaine N. Aron, véritable référence en matière d'hypersensibilité, peuvent aider les parents concernés à faire de leur émotivité un atout au quotidien.Découvrez dans cet ouvrage comment votre exceptionnelle capacité d'écoute peut améliorer vos relations avec vos enfants, favoriser leur bien-être et vous aider à développer avec eux des liens plus étroits, à chaque étape de leur parcours.

  • "En quelques années, nous pourrions mettre fin à l'extrême misère : qu'attendons-nous ?
    Chacun d'entre nous a intérêt à vivre dans un monde sûr, où la richesse est justement répartie. Nous pourrions y être. Nous n'y sommes pas. Nous avons les moyens d'y être dans dix ans, nous n'en prenons pas le chemin.
    L'aide au développement est aujourd'hui notre unique instrument de redistribution planétaire des ressources publiques. Mérite-t-elle les critiques, les caricatures, les procès en inefficacité, gaspillage, détournement, assistanat, néocolonialisme et j'en passe ?
    Qu'attend-on pour aider les Français à y voir plus clair, pour pousser les gouvernements à revoir leurs ambitions à la hausse ?
    Ce livre s'adresse à ceux qui veulent comprendre, réfléchir, et agir."
    N.V.-B.

  • Formes noires fantomatiques, sombres silhouettes drapées, visages de femmes mangés par le tissu : pourquoi de telles images, désormais familières, dérangent-elles ? Pourquoi le port du voile blesse-t-il à ce point le regard des Européens ? Loin des polémiques, Bruno Nassim Aboudrar renouvelle le débat et met au jour les malentendus qui entourent cette pratique millénaire.
    Le voile n'est pas spécifiquement musulman : il l'est devenu. Presque absente du Coran, c'est une prescription construite progressivement, au terme d'une histoire dont l'épisode colonial est un
    chapitre majeur.
    Scrutant tour à tour la lettre du Coran, le voyeurisme de l'art orientaliste, les dévoilements spectaculaires orchestrés en Turquie ou au Maghreb, cette histoire croisée du regard, illustrée d'une trentaine de tableaux et de photos, délivre une lecture inédite des stratégies à l'oeuvre derrière le voile.

  • Hymne au désordre et à la poésie des corps, ce roman de formation retrace l'éducation politique et sentimentale d'un jeune Français arrivé à Berlin juste après la chute du mur, qui tombe amoureux fou et décide de rester dans cette ville où tout paraît possible.

  • Dans un train de banlieue, une femme un peu trop seule rencontre un jeune Africain. Avec douceur et compassion elle perçoit en lui l´angoisse et la peur, comprend qu´il n´a pas de papiers, lui offre sa confiance, son hospitalité, écoute le récit de sa vie et oublie, entre ses bras, sa propre souffrance. La fragile rédemption d´un homme aux prises avec sa mémoire d´enfant soldat ; le bonheur éphémère d´un clandestin dans un pays où il devient de plus en plus difficile d´échapper à la police.

  • Machiavel (1469-1527) ne mérite sans doute pas son adjectif. Son pragmatisme, qui fut souvent jugé comme l'expression d'un cynisme, s'explique surtout par la situation d'une Italie déchirée par ses querelles, et mise en coupe réglée par l'Espagne et la France.Ce noble florentin chercha à analyser lucidement une réalité désastreuse, et à y porter remède : c'est pourquoi la qualité cardinale du Prince idéal dont il dressa le portrait était de ne jamais se laisser dominer par les circonstances.Le Prince constitue la première expression de l'esprit national transalpin, la première tentative d'une réflexion politique autonome, et l'un des chefs-d'oeuvre de la prose italienne.

  • Côté cour, Sémion Ivanovitch Nevzorov partage son existence entre de vagues rêveries de midinette et quelques polissonneries avec sa maîtresse Knopka. Côté rue, la monotonie des semaines de bureau n'est guère rompue qu'à l'occasion des heures passées au cabaret du Pôle Nord. Ses camarades de beuverie n'accordent donc guère crédit aux propos d'une voyante qui prédit à notre homme un destin rempli d'aventures variées. C'est alors que la guerre puis la révolution russe se chargent de réaliser les prophéties en propulsant Nevzorov dans un tourbillon. Tolstoï utilise son talent fabuleux au service du plus échevelé des romans-feuilletons, et la vie du héros se confond bientôt avec une suite déchaînée de péripéties qui le mènent de Saint-Pétersbourg à Istanbul en passant par Odessa.

    Alexeï Nikolaïevitch Tolstoï (1883-1945) né sur les bords de la Volga, passe son enfance entre la nature et les livres. Après des études d'ingénieur il décide de se consacrer à la littérature pour devenir rapidement un écrivain reconnu. Émigré en France, il rentre après la Révolution et se faire élire député, acceptant une position d'écrivain officiel qui lui permet d'écrire librement et beaucoup, du roman fantastique au texte pour la jeunesse, dont La Petite clef d'or devenu un classique.

  • Les cruels Héritiers se sont échappés de leur prison radioactive et sont arrivés dans l'univers Marvel. Leur mission est toujours la même : éliminer toutes les versions de Spider-Man présentes dans le Multivers. Après la première attaque, les héros dotés des pouvoirs de l'araignée doivent s'unir pour repousser l'ennemi. Spider-Man, Otto Octavius, Spider-Gwen, Miles Morales, Spider-Woman, Spider-Punk et beaucoup d'autres combattent pour leur survie. Christos Gage, Dan Slott, Jorge Molina et Carlo Barberi, entre autres grands auteurs, orchestrent cette aventure passionnante du Spider-Verse.

  • Angelica, une détective prête à tout pour résoudre les mystères !
    Angelica Varinen n'est pas une princesse comme les autres : elle est détective. Lorsqu'elle apprend le vol des bijoux de son amie Éloïse, elle fonce à l'aventure.
    Accompagnée de sa renarde magique Naali et de son chat surdoué Buffon, la voilà partie sur la piste des voleurs...

  • "D'où tu viens ?" Comment supporter cette sempiternelle question qui vous réduit à une origine ? Mais qu'est-ce que ça dit de soi, l'endroit où on est né ? Français à part entière, et pourtant... Marre du regard des autres et des préjugés, à cause d'une couleur de peau. Réclamer le droit à exister simplement comme un(e) ado, ici et maintenant, sans avoir tout le temps à se justifier ou provoquer, c'est trop demander ? Tant de questions, de colère à juguler, de confiance à puiser en soi, pour être capable de passer de l'aigreur à la douceur. Un texte qui trouve dans la parole la force de s'opposer à la discrimination.
     

  • Le célèbre aventurier Linus Verne a eu un accident de dirigeable. Il laisse pour héritage une énigme à résoudre. Théodore, son neveu, doit absolument venir à bout de ce mystère.
    Heureusement, il peut compter sur les talents de détective d'Angelica!

  • En 2000, à Kaboul. Le gouvernement islamique impose sa férule à la population, pratiquement tout est interdit, journaux, distractions, jeux, etc. Mais voilà qu'il annonce vouloir promouvoir le cricket, pour prouver à ses opposants que l'Afghanistan peut aussi être une nation sportive. La meilleure équipe ira se perfectionner au Pakistan - ce que certains voient tout de suite comme une possibilité de s'enfuir.

    Mais il faut d'abord connaître les règles du cricket et s'entraîner. Bien sûr, c'est strictement interdit aux femmes. Or la jolie Rukhsana a joué autrefois en Inde... Au prix d'incroyables ruses, subterfuges et déguisements, elle va mettre sur pied une équipe composée de son frère et de leurs cousins, tous bien décidés à se libérer du joug des talibans. Y parviendront-ils et que risque-t-il d'arriver à Rukhsana l'intrépide, la rebelle ?

    Car elle court de grands risques. Un des chefs taliban a jeté son dévolu sur elle et se déclare prêt à l'épouser, ce qui bien sûr fait horreur à la jeune fille. Mais comment lui échapper ? Et comment sortir, même déguisée en garçon pour entraîner son équipe, faire dire qu'elle est partie en province assister à un mariage et se cacher dans la cave - et cela tous les jours ou presque...

    Timeri N. Murari a longuement enquêté à Kaboul pour nous donner ici un tableau sans concession de la pire époque de la domination des talibans ? Mais - et heureusement... - il sait aussi nous faire rire de certains aventures de la merveilleuse Rukhsana.

    Un formidable récit d'aventures où tout pourrait avoir été vrai.

  • Un jeune homme a perdu son premier amour. Mireille vient de le quitter, de briser le lien ultime de l'enfance.
    Perdu, il sombre dans l'alcool et, dans un état second, commet l'irréparable.
    Du fond d'une cellule où il est en garde à vue, sa mémoire s'enroule et se déroule comme un chant intérieur. Et c'est la voix des ancêtres qui résonne soudain, celle qui impose partage, honneur et héritages, celle qui réinvente l'Afrique sublimée - mensonge des exilés -, celle qui croit encore à la conscience du peuple noir. Mais cette Afrique magnifiée n'existe pas pour ce jeune homme. Sa vie s'est blottie dans la région parisienne, dans cette ville, ce pays devenus pour lui une réalité de métissage et de réussite intime. Une vie d'amitiés et de compagnonnages, de cités, de quartiers et de voisinages, de fêtes d'enfance et de sensualité, de violence aussi mais jusqu'alors maintenue à distance comme peut l'être la peur.
    Avec une implacable justesse de ton, Wilfried N'Sondé explore la douleur de l'amour, l'appartenance et la violence, le désir et l'effroi comme autant de scansions qui ordonnent l'architecture de ce livre aussi émouvant que percutant.

  • À La Nouvelle-Orléans, des dragons hantent les rues inondées après le passage de Katrina ; dans les États esclavagistes du Sud, une mère noire tente de sauver sa fille d'impossibles promesses ; tandis que, dans cette autre réalité, les monstres et les héros créés par l'humanité survivent à la mort de celle-ci, mais pour combien de temps encore, et dans quel but ?

    Recueil de nouvelles sombres et engagées, Lumières noires donne à voir notre société contemporaine à travers le prisme d'une myriade de miroirs déformants mais terriblement réels.

  • Angelica, détective privée et aventurière, aucun mystère ne lui résiste !

    Ses parents sont enfin de retour ! Ils rapportent avec eux une étrange statue de tigre qui semble être à l'origine d'une série d'incidents. Angelica ne croit pas à ces histoires de malédiction. Elle est bien décidée à découvrir qui est le vrai coupable !

  • Pensé par des enseignants rompus aux exigences des concours à partir des interrogations formulées par leurs propres étudiants, cet ouvrage est un outil précieux pour vous préparer à l'épreuve redoutable de la composition au CAPES d'espagnol.
    Il réunit quatre études détaillées rédigées par des spécialistes reconnus de chacun des artistes et centrées sur les  cinq axes  et thèmes du concours. Ce livre propose ainsi des modèles de réflexion richement référencés et clairement structurés, qui se révèleront très fructueux lorsque, le jour J, ce sera à vous de produire votre propre argumentation...
    Ce manuel vous permettra d'organiser avec efficacité votre travail et vos révisions, et de mettre ainsi toutes les chances de votre côté pour franchir en toute confiance l'épreuve d'admissibilité.
    /> Une préparation complète pour maîtriser les thèmes du concours et connaître en profondeur les quatre oeuvres :
    -  Emilia Pardo Bazán
    La Tribuna, España, 1883
    - Julio Cortázar
    Rayuela, Argentina, 1963
    + 2 à venir

  • Vitaminez votre capital confiance !
    Vous arrive-t-il d'être admiratif face à une personne pleine d'assurance, résolument optimiste et mentalement forte ? Dans ces moments-là, vous dites-vous que vous ne serez jamais comme elle, que vous ne lui arrivez pas à la cheville ? Et si le meilleur était en vous et qu'il vous fallait un petit coup de pouce pour le voir ? Cet ouvrage vous offre toutes les clés pour vous débarrasser des croyances qui vous brident, vous découvrir, vous aimer... et croire en vous, enfin !

empty