Albin Michel

  • « M'étant séparé de mon moi illusoire, j'ai cherché désespérément un sentier et un sens pour la vie. » Cette phrase définit parfaitement le projet biographique d'Alexandro Jodorowsky : restituer l'incroyable aventure et quête que fut sa vie. Né au Chili en 1929, c'est en effet un homme et un artiste aux mille facettes. Chantre de l'expansion de conscience, poète, romancier, comédien, fondateur du « théâtre panique » avec Arrabal, réalisateur notamment de films cultes tels que El Topo et La Montagne sacrée, scénariste de célèbres bandes dessinées comme L'Incal, Jodorowsky a aussi élaboré deux techniques thérapeutiques : la psychomagie, qui renvoie les faits quotidiens à des modèles mythiques, et la psychogénéalogie, qui agit sur les héritages psychologiques familiaux.
    Il brosse ici la fresque d'une existence qui exalte, au-delà de toute mesure, les potentialités de l'être dans le but de repousser les limites de l'imaginaire et de la raison, et d'éveiller le capital de transformation et de vie qui se trouve en chacun de nous.

  • Psychomagie

    Alexandro Jodorowsky

    À partir de ses innombrables expériences de vie, Alexandro Jodorowsky a inventé une véritable psychothérapie où jeu et je se répondent pour délier les noeuds enfouis dans l'inconscient. Cet art de guérir fut le sujet du Théâtre de la guérison, qui a remporté un immense succès. Psychomagie prend la suite de ce livre et propose notamment un dialogue entre l'universitaire catalan Javier Esteban et Alexandro Jodorowsky. Le premier y aborde les nombreuses questions que se pose la jeunesse et auxquelles la société ne répond pas. Le second y répond en lumineux visionnaire, avec tout le génie de l'artiste multiforme, en nous parlant de l'amour, des rêves, des addictions, des blessures familiales, de l'après-vie, de la sainteté, de la folie et des différents niveaux de conscience...
    Un livre stimulant où le maestro de 90 ans nous invite, par des pistes concrètes, à développer notre créativité et à comprendre que tout être a de nombreuses clés à sa disposition pour évoluer.

  • Personnalité inclassable, chilien d'origine russe, Alexandro jodorowsky est cinéaste (La Montagne sacrée, El Topo, Le Voleur d'arc-en-ciel...), dramaturge, tarologue et fondateur, avec Arrabal et Topor, du concept de "théâtre panique". À la manière d'un Carlos Castaneda, Alexandro Jodorowsky nous entraîne, tout au long de ce dialogue avec Gilles Farcet, dans un périple magique, qui est celui même de sa vie.
    À partir de ses multiples expériences, Alexandro Jodorowsky a développé une véritable psychothérapie de groupe où jeu et je se répondent pour délier les noeuds enfouis dans l'inconscient: En soulignant le pouvoir de guérison propre à l'imagination, il nous révèle ici les secrets d'un parcours entièrement tourné vers la recherche d'une authenticité intérieure enfin vécue.

  • Trois hommes marchent sur un chemin de terre. Qui sont-ils ces détectives errants : anges ou démons ? Ont-ils réellement perdu la mémoire et que viennent-ils faire dans ce pays étrange ?
    Qui est ce général dictateur, chef charismatique affublé d'une matrone gonflée d'ozone : un assassin aux yeux de loutre, un écrivain raté cherchant à transfigurer ses nuits, un urbaniste dément ?
    Avec tout le baroque de Jodorowsky, le roman se déploie comme une allégorie démesurée, iconoclaste, initiatique.

    Sur commande
  • Sur commande
  • « Un symbole ne transmet pas un message précis, il agit comme un miroir qui reflète le niveau de Conscience du chercheur. Il n'y a pas, en soi, de textes sacrés ; le caractère sacré, c'est le lecteur qui le donne. La vérité n'est pas dans un livre, mais dans l'esprit de celui qui, s'appuyant sur le symbole, découvre dans les profondeurs de son être ce mystère essentiel qui est son vrai Maître. S'il en est ainsi, pourquoi ne pas aller chercher la sagesse dans l'art littéraire le plus humble de tous :
    La blague ? Pourquoi ne pas traiter ces contes brefs comme s'ils étaient des textes initiatiques ? » Au croisement de la psychothérapie et du théâtre, le « cabaret mystique » de Jodorowsky est depuis des années le rendezvous hebdomadaire des chercheurs de sens. La « sagesse des blagues » à laquelle il nous initie dans ce livre est le résultat de cette pratique vivante.

    Sur commande
  • Pour la première fois, voici réuni ici son théâtre complet : 7 pièces dont École de ventriloques, qui commence le recueil et a été un des succès du Festival off d'Avignon en 2014. Suivie de : Trois vieilles, Un rêve sans fin, Le Gorille, Hypermarché, Zarathustra.

    Jodorowsky, qui a fondé avec Arrabal la notion de « théâtre panique », a toujours trouvé vital de parvenir à un théâtre non exhibitionniste et narcissique mais apte à créer un affrontement avec soi-même. Il dit en conclusion de son introduction : « Au moment d'écrire je me suis toujours posé la question suivante : « Qu'ai-je à dire, comme dernières paroles ? » Les réponses qui me sont venues ont toutes à voir avec cet éternel recommencement. Le théâtre authentique aborde en effet nos grandes interrogations et les conduit vers une catharsis positive. » Ce théâtre veut résoudre le dilemme originel de l'être humain, son incertitude, sa faiblesse et ses terreurs fondamentales afin que, portés à la conscience, ils deviennent certitude, assurance, force et compassion.

  • Premier texte de Jodorowsky paru en français, Les Araignées sans mémoire est un livre culte. Edité aux Humanoïdes associés en 1980, ce recueil de « fables paniques », dans la lignée du théâtre Panique qu'il fonda avec Topor est un bijou de littérature expérimentale et psychédélique qui livre en quelques cent trente textes une vision du monde hallucinée. Comme l'écrit Gérard de Cortanze, « ce livre de voyages, sur lequel plane une certaine terreur euphorique, parce qu'il sait déployer son énergie hors de toute école et de toute chapelle, parce qu'il choisit, pour arriver au «monde merveilleux de la Géométrie», le labyrinthe plutôt que la ligne droite, sait briser l'encrier plombé de notre imagination. Lettre ouverte au déguisement, il saccage avec folie les combinaisons de la sagesse ».

    Sur commande
  • Ce coffret regroupe trois grands classiques d'Alexandro Jodorowsky :

    La Danse de la réalité, son autobiographie, adaptée au cinéma en 2013 par l'auteur lui-même ; le film a connu un succès critique comparable à l'engouement suscité par le livre. Il s'est imposé depuis sa parution initiale en 1984 comme un ouvrage de référence et un véritable longseller au succès jamais démenti.
    Le Théâtre de la guérison est un des ouvrages majeurs de l'approche « jodorowskienne » de la psychothérapie : jeu et je se répondent pour délier les noeuds enfouis dans l'inconscient.
    Enfin, La Sagesse des contes fait aussi partie de ses classiques. À travers 92 contes du monde entier commentés, il nous initie à la sagesse universelle.

    Sur commande
  • Personnalité inclassable, chilien d'origine russe, initié au zen au Mexique, Alexandro Jodorowsky est cinéaste, dramaturge, tarologue et fondateur, avec Arrabal et Topor, du concept de « théâtre panique ». Profondément bouleversé par la mort subite d'un de ses fils, il vit un immense désespoir qui va le rendre conscient de son absolu manque de foi. De ce choc naît ce très beau recueil de méditations sur le mystère de la destinée humaine, à mi-chemin entre la poésie et la philosophie. L'ensemble de ces pensées et aphorismes est empreint d'une sensibilité qui nous ouvre à la connaissance de l'âme. Selon les mots de son auteur, « Il n'y a pas un seul mot dans ce livre qui ne m'ait été inspiré par ce centre lumineux qui est la racine de notre ombre. »

    Sur commande
  • Fidèle au caractère thérapeutique de ses écrits, Alexandro Jodorowsky nous fait à nouveau entrer dans le monde des fables spirituelles et des contes salvateurs pour mener notre véritable Moi, maltraité par la vie, vers la liberté et la paix.Ce volume regroupe trois contes magiques : « L’enfant qui ne savait pas mourir », « Loïe du ciel » et « L’incroyable mouche humaine », autant de paraboles qui nous apprennent à retrouver notre unité profonde. Ils sont suivis de petits contes qui nous offrent, à travers la métaphore, des pistes pour aller vers nous-mêmes.

    Sur commande
  • L'année 2013 s'achève en fanfare pour un " Jodo " au meilleur de sa forme !
    Après la sortie en septembre de son film autobiographique " La Danse de la réalité ", très remarqué à Cannes dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs et adapté du livre éponyme paru chez Albin Michel, il nous livre ici le meilleur de ses tweets quotidiens. Avec un demi-million de followers, son compte est l'un des plus suivis du monde hispanique.
    Cette sagesse du bon sens l'invite à dire, entre autres, " Pour lutter contre l'égoïsme du monde, fais un acte de générosité ". Combinant savoir-vivre et savoir-être, ces tweets positifs et roboratifs appellent à mettre la conscience au pouvoir.

    Sur commande
  • Alexandro jodorowsky, artiste multiforme - cinéaste, dramaturge, auteur visionnaire.
    - et psychothérapeute novateur, s'est engagé depuis une trentaine d'années dans la voie du tarot. avec marianne costa, ce compagnon de route des surréalistes a extrait la quintessence de ses innombrables conférences, leçons et lectures données aux quatre coins du monde pour écrire cet ouvrage unique, qui explore l'architecture subtile du tarot, cette " cathédrale nomade ". jeu de cartes de vingt-deux arcanes majeurs et cinquante-six arcanes mineurs, le tarot voyage à travers les cultures et les siècles depuis le moyen âge.
    Même s'il est souvent employé comme art divinatoire, il est avant tout un fabuleux instrument de connaissance de soi et une représentation de la structure de l'âme. en tirant les cartes, celui qui interroge le tarot est confronté à son état intérieur et guidé dans l'exploration de sa propre profondeur. source inépuisable de symboles, la voie du tarot est une invitation à l'aventure spirituelle et un outil d'interprétation du quotidien.

  • Mu

    Alexandro Jodorowsky

    Alexandro Jodorowsky, artiste chilien polymorphe dont les oeuvres cinématographiques (La Montagne sacrée) et littéraires (le cycle de l'Incal notamment) ont marqué plusieurs générations, fut initié au zen au Mexique dans les années 1970. Il nous offre ici le récit picaresque, et en même temps hautement spirituel, de cette période propice à toutes les expériences. Tandis qu'il apprend à explorer les profondeurs de son être sous la conduite du maître Ejo Takata, des femmes remarquables, dont la célèbre peintre surréaliste Leonora Carrington, l'entraînent dans des aventures truculentes. Ces « magiciennes » l'aident à se dépouiller de ses cuirasses émotionnelles, à élargir son coeur et sa vision de la vie. Il alterne ainsi les rigoureuses méditations silencieuses menant à la paix de l'esprit, et la plongée aux tréfonds du sexe, du rêve et de la création, jusqu'aux limites de la folie.

    On ne sort pas indemne de ce livre halluciné ; à travers son parcours épique d'aventurier du corps et de l'esprit, ce grand artiste nous tend ici un miroir fascinant où chacun peut lire le sens de sa propre histoire.

  • Qu’est-ce que la métagénéalogie ? Pourquoi ne pas parler plutôt de psychogénéalogie, puisque ce mot est à la mode ?Le vocable psychogénéalogie a été inventé par Alexandro Jodorowsky au début des années 1980. Depuis lors, l’usage s’en est vulgarisé au point de recouvrir des pratiques extraordinairement variées. Les unes relèvent de la psychologie « pure et dure »; les autres de la médiumnité la plus invérifiable.A l’écart de ces deux extrêmes, la métagénéalogie se propose de réconcilier les apparents contraires, en se situant précisément à leur point de jonction : là où l’irrationnel collabore avec le rationnel, où la science danse avec l’art, où « clairvoyance » signifie aussi bien « intuition » que « lucidité ».Cet ouvrage se propose de résumer et présenter de manière accessible les trente-cinq années de recherches et de découvertes menées par Alexandro Jodorowsky sur l’arbre généalogique.Solidement ancrée dans les théories psychologiques et scientifiques de son temps, la métagénéalogie reflète le parcours artistique d’une vie entière, et la quête insatiable de sens qui l’anime.Plutôt qu’un manuel, nous nous sommes proposé d’écrire le roman d’une double initiation : celle, déjà accomplie, de l’inventeur de la métagénéalogie, et celle, en devenir, de qui voudra bien se prêter au jeu et entamer avec nous ce chemin de la reconquête de son identité véritable.Marianne Costa

empty