Littérature générale

  • Le retour au théâtre d'Alejandro Jodorowsky, fondateur et animateur avec Fernando Arrabal et Roland Topor de cet extraordinaire phénomène artistique littéraire et théâtral que fut le Panique.
    Dans l'Opéra panique, les questions existentielles engendrées par l'Absurde émergent impétueusement sans avoir rien perdu de leur force.

  • Trois hommes marchent sur un chemin de terre. Qui sont-ils ces détectives errants : anges ou démons ? Ont-ils réellement perdu la mémoire et que viennent-ils faire dans ce pays étrange ?
    Qui est ce général dictateur, chef charismatique affublé d'une matrone gonflée d'ozone : un assassin aux yeux de loutre, un écrivain raté cherchant à transfigurer ses nuits, un urbaniste dément ?
    Avec tout le baroque de Jodorowsky, le roman se déploie comme une allégorie démesurée, iconoclaste, initiatique.

    Sur commande
  • Pour la première fois, voici réuni ici son théâtre complet : 7 pièces dont École de ventriloques, qui commence le recueil et a été un des succès du Festival off d'Avignon en 2014. Suivie de : Trois vieilles, Un rêve sans fin, Le Gorille, Hypermarché, Zarathustra.

    Jodorowsky, qui a fondé avec Arrabal la notion de « théâtre panique », a toujours trouvé vital de parvenir à un théâtre non exhibitionniste et narcissique mais apte à créer un affrontement avec soi-même. Il dit en conclusion de son introduction : « Au moment d'écrire je me suis toujours posé la question suivante : « Qu'ai-je à dire, comme dernières paroles ? » Les réponses qui me sont venues ont toutes à voir avec cet éternel recommencement. Le théâtre authentique aborde en effet nos grandes interrogations et les conduit vers une catharsis positive. » Ce théâtre veut résoudre le dilemme originel de l'être humain, son incertitude, sa faiblesse et ses terreurs fondamentales afin que, portés à la conscience, ils deviennent certitude, assurance, force et compassion.

  • L'histoire des Jorodowsky débute en Ukraine en 1903. Teresa, furieuse contre le dieu de la Thora qui lui a enlevé son fils, décide se faire goy. Son mari voit le rabbin en cachette, accepte de changer son nom de Lévi en Jodorowsky et d'émigrer en Amérique du Sud. De ses aïeux débarqués au Chili au début du XXe siècle, le fameux Alejandro dit tout, et peut-être plus encore.

  • Serait-ce parce qu'il est né le Jeudi noir de 1929 que le petit Alejandro est si particulier ? Son père, Jaime, est un farouche communiste.
    Sa mère, Sarah Felicidad, muette, ne s'exprime qu'à travers la musique. Dès sa naissance, le garçon est investi par l'esprit protecteur d'un rabbin, le Rebbé, qui lui fait côtoyer des êtres extraordinaires. Faux messies, dictateurs et femmes fatales vont peupler ses aventures...

  • Sur commande
  • «...précisément de ce dont on ne peut parler il faut parler,/plonger la langue dans l'invisible en convertissant les mots en miroir...» C'est sur ce manifeste que s'ouvre ce livre d'Alejandro Jodorowsky, pont entre un passé panique et un futur proche où se dessine l'esquisse d'une réévolution poétique, diront certains... L'auteur, invitant à une mutation au plus profond de soi, explore les méandres de l'âme humaine avec « l'humilité d'un chien » plus qu'il n'édicte des sentences avec la prétention d'un philosophe ou d'un maître à penser... D'ailleurs : la faculté de penser n'est-elle pas « le cadeau le plus cruel/que les dieux nous ont fait... » ?
    Ce livre est le premier livre de poésie publié par Alejandro Jodorowsky. Déjà édité par maelstrÖm reEvolution en 2002, il est enfin réédité dans une version augmentée.

    Sur commande
  • Ce coffret regroupe trois grands classiques d'Alexandro Jodorowsky :

    La Danse de la réalité, son autobiographie, adaptée au cinéma en 2013 par l'auteur lui-même ; le film a connu un succès critique comparable à l'engouement suscité par le livre. Il s'est imposé depuis sa parution initiale en 1984 comme un ouvrage de référence et un véritable longseller au succès jamais démenti.
    Le Théâtre de la guérison est un des ouvrages majeurs de l'approche « jodorowskienne » de la psychothérapie : jeu et je se répondent pour délier les noeuds enfouis dans l'inconscient.
    Enfin, La Sagesse des contes fait aussi partie de ses classiques. À travers 92 contes du monde entier commentés, il nous initie à la sagesse universelle.

    Sur commande
  • L'opéra panique marque le retour au théâtre d'alejandro jodorowsky, fondateur et animateur avec fernando arrabal et roland topor de cet extraordinaire phénomène artistique littéraire et théâtral que fut le panique.
    Dans l'opéra panique, les questions existentielles engendrées par l'absurde émergent impétueusement sans avoir rien perdu de leur force. en une vingtaine de saynètes, on voit défiler une critique radicale de tous les stéréotypes, de toutes les rigidités du monde pour aboutir à la construction d'un sens véritable, compris comme un voyage profond et définitif vers l'essence de toute chose : la relation entre l'individu et le monde, la relation fondatrice de la construction du sens.

  • Solo de amor

    Alexandro Jodorowsky

    ...Ah cette assourdissante demande Ah cet effondrement cette envie de te faire air et terre et peau et sang comme la lumière, comme le miel, comme une louve noire Que puis-je t'offrir de plus que mon propre centre ?...
    Solo de Amor est un livre qui parle d'amour, murmure le désamour, nous dit la difficulté d'aimer, l'infinie distance entre soi et l'être aimé, la jalousie, la recherche de l'idéal...
    Jodorowsky a d'abord extrait les plus beaux passages de ses livres précédents De ce dont on ne peut parler, Dire ne suffit pas, L'échelle des anges et Les pierres du chemin. Ensuite, il a écrit d'autres pages, plus actuelles : de nouvelles pierres du chemin et de magnifiques poèmes qui donnent le titre au présent recueil. Solo de Amor signifie à la fois Seulement d'amour et Seul dans l'Amour...
    Un livre qui transforme. À offrir et à lire à la personne aimée, à voix haute ou à peine susurré !

    Sur commande
  • Mu

    Alexandro Jodorowsky

    Alexandro Jodorowsky, artiste chilien polymorphe dont les oeuvres cinématographiques (La Montagne sacrée) et littéraires (le cycle de l'Incal notamment) ont marqué plusieurs générations, fut initié au zen au Mexique dans les années 1970. Il nous offre ici le récit picaresque, et en même temps hautement spirituel, de cette période propice à toutes les expériences. Tandis qu'il apprend à explorer les profondeurs de son être sous la conduite du maître Ejo Takata, des femmes remarquables, dont la célèbre peintre surréaliste Leonora Carrington, l'entraînent dans des aventures truculentes. Ces « magiciennes » l'aident à se dépouiller de ses cuirasses émotionnelles, à élargir son coeur et sa vision de la vie. Il alterne ainsi les rigoureuses méditations silencieuses menant à la paix de l'esprit, et la plongée aux tréfonds du sexe, du rêve et de la création, jusqu'aux limites de la folie.

    On ne sort pas indemne de ce livre halluciné ; à travers son parcours épique d'aventurier du corps et de l'esprit, ce grand artiste nous tend ici un miroir fascinant où chacun peut lire le sens de sa propre histoire.

  • " Les hommes de Camina se souvenaient de tout.
    Ils avaient été des chiens, ils avaient capté le monde ardent des odeurs, connu le désir brut et l'adoration, le crime, l'enivrement des dangers mortels ; pourraient-ils à nouveau s'habituer au bonheur monotone, à la simplicité étouffante de leurs femmes ? " Albina, la géante amnésique que la nuit transforme en chienne, contamine tous les hommes qui la poursuivent. Elle part en compagnie de la Jaiba, la bossue révoltée, et du chapelier extra-lucide à la recherche de la plante mystérieuse, source de sa mémoire et prémice de la mort...
    Voyage initiatique et récit picaresque, ce roman fantastique nous conduit au coeur des mythes du Chili de Jodorowsky.

empty