E Mounier

  • Le fichier de l'élève Mon année de maths est structuré en cinq périodes de six à sept semaines de travail.

    Chaque semaine est l'occasion de découvrir une notion du programme structurée en 5 séances :

    1 séance de découverte.
    3 séances d'entraînement et de réinvestissement.
    1 séance de prolongement avec des problèmes de recherche.

    Chaque séquence est structurée de la manière suivante :

    1) Découverte.
    Chaque séquence débute par une mise en situation problème des élèves, de façon à faire émerger la notion traitée en favorisant la manipulation. Une mise en commun sur le fichier permet de faire apparaître les procédures de résolution, et de structurer progressivement l'apprentissage, jusqu'à l'institutionnalisation des connaissances en jeu.

    2) Entraînement et réinvestissement.
    Un ensemble d'exercices propose de structurer l'apprentissage à partir de contextes variés, de façon à abstraire la connaissance visée. Au cours de chaque séance, les savoir et les savoir-faire sont explicités.

    3) Prolongement.
    La dernière séance de la semaine propose une activité sur la notion abordée à effectuer en autonomie. Un exercice de logique met l'élève en situation de chercheur.

    La résolution de problèmes.
    Mon année de maths privilégie la découverte et l'accès à la connaissance par la résolution de problèmes. Aussi, chaque séquence de travail propose diverses situations problèmes pour :

    Découvrir une notion, s'entraîner et balayer le champ conceptuel de la notion, apprendre à chercher.

    La différenciation.
    La différenciation est facilitée dans Mon année de maths à partir des différents outils proposés dans la méthode :

    Des fiches d'activités de différenciation permettant le recours à des exercices différents pour une même notion.
    Le matériel de manipulation, pour découvrir concrètement et à son rythme la notion.
    Un accompagnement de l'enseignant mettant en valeur les points à traiter spécifiquement.

    Sur commande
  • Paru pour la première fois en 1946, Introduction aux existentialismes est un livre qui n'a pas d'égal de part ses explications simples et précises. Réinscrivant cette philosophie « nouvelle » dans une histoire remontant à Pascal, Emmanuel Mounier expose les grands thèmes de l'existentialisme, discutant des positions de chaque philosophe. Un débat vigoureux mené avec honnêteté par le fondateur de la célèbre revue Esprit.

empty