Langue française

  • Les larmes d'Ietsé

    Johary Ravaloson

    Etsé Razak n'ignore pas l'origine de son prénom, cet ancêtre de légende. Béni par les Dieux et les Ancêtres, oisif sur une terre de misère, Ietsé Razak ne parvient plus à trouver le sommeil. Au fil de ses réminiscences, ce quadra nous fait découvrir son Antananarivo, et cherche dans cette Ville des ambiguïtés les clés de ses insomnies. Johary Ravaloson vit à Antananarivo. Son précédent roman, Géotropiques, a reçu le prix Roman 2010 de La Réunion Des Livres.

  • "Un recueil de douze nouvelles : ""Mafana"", ""Putain de bagnole"", ""Debout debout"", ""Petite ronde de nuit"", ""Black out"", ""Au coeur de l hiver"", ""Alohalika ny ranombary"", ""Alohalika ny ranombary 2"", ""Alohalika ny ranombary 3"", ""Rouge la nuit"", ""Un zoma tous les sept"", ""Perdus dans la colline"". Johary Ravaloson vit et travaille entre Antananarivo et La Réunion. Il publie nouvelles, romans, contes et livres d art, et anime des ateliers d écriture."

    Sur commande
  • Antananarivo. Je voulais parler d'une place sans laquelle ma ville n'aurait été qu'une agglomération irriguée de commerce sans réel échange, habitée par des femmes et des hommes qui ne cohabitent pas. La place du 13-Mai m'a fait espérer plus encore  : un sens à tout ça, un sentiment d'appartenance à l'avenir, car des ancêtres communs ne suffisent pas pour vivre ensemble.

    Sur commande
  • Un conte normand et un conte malgache sont rassemblés au sein de cet album bilingue qui fait le lien entre les élèves du Pays de Cingal et ceux d'Andranomangatsiaka, dans le cadre d'un projet porté par trois associations normandes et malgaches. L'origine des marées en Normandie se poursuit par le conte des trois bêches, où la sincérité est justement récompensée.

    Sur commande
  • Pour vous, qui allez faire un grand voyage.
    Pour les Zafimaniry, â qui il procure un revenu en se substituant à la vente de bois ouvragé. Pour la forêt, qu'il a pour ambition de mieux faire prendre en compte et respecter.

    Sur commande
  • Géotropiques

    Johary Ravaloson

    Un surfeur malgache vit à La Réunion avec son grand amour, B. L'histoire commence légère, comme une vague sous le soleil et le vent docile. Puis la rugosité de la vie s'en mêle, une histoire d'amour se tisse sur fond de manifestations d'étudiants à Paris, en suivant le fil d'un retour au pays, Madagascar.
    Et, inexorablement, comme la mer devient parfois cruelle et violente, l'histoire se tord, s'enroule, devient une quête existentielle. Des sensibilités se heurtent, des individualités se découvrent, la vague se creuse, devient un gouffre où l'amour et la mort s'observent.
    Cette force en mouvement, celle de la vie, celle de la mer, pousse notre histoire de surfeurs vers une réalité plus ­complexe : un tropisme, un géotropisme.
    />

    Sur commande
  • Sur un scénario vertigineux de Johary Ravalson, Ndrematoa nous entraine dans une course poursuite entre dahalo (voleurs de zébus) et gendarmes. Les deux compères nous tiennent en haleine tout comme si nous y étions. Il nous faut courir sur cette frontière entre le monde des vertueux et celui des exclus. Des exclus armés de parapluies, de sagaies courtes, mais aussi d'un fusil, cadeau de l'officier de Dilepa.
    Le dessin complexe et détailé de Ndrematoa, mis en couleur par Jérôme Alvarez, révèle tout le lyrisme de ce grand sud, une dernière terre à conquérir, ou à sauver. La porte du sud donne à voir un arrière-monde dont le lecteur ressort à la fois terrifié et ébloui. Cela ne fait pas de bruit quand cela vous pénètre. C'est tout silence d'un coup comme l'écrit Johary Ravaloson dans sa nouvelle éponyme.

  • Johary Ravaloson repart en brousse, sur les traces des Dahalos, les voleurs de zébus qui défraient la chronique à Madagascar. Entre fatalité heureuse et tragique liberté, cette fantaisie nous transporte au-delà de La porte du Sud (Prix de l'océan Indien 1999). Les graines du sikid racontent. Le milan vole. Tibaar court sur le sol rouge et nu. Les graines du sikid racontent. Papang meurt. Tibaar court vers son destin défendu. Un roman tranchant comme l'irruption de la modernité sur les terres ancestrales.

    Sur commande
  • Le partage comme clé de l'opulence.
    Pimpernelle n'a pas hésité à partager le peu qu'il avait. Il en sera justement récompensé.

    Sur commande
  • Un beau livre qui rassemble des nouvelles de Johary Ravaloson écrites à Antananarivo durant la crise de 2009 et des photographies de Sophie Bazin, prises à la même époque : existences ordinaires brossées sans concession, portrait de la ville par les voix de ceux qui l'habitent, des plus invisibles aux plus en vue.

    Sur commande
  • Vouloir l'impossible, c'est s'exposer au pire.
    C'est l'histoire d'un homme riche qui voulait absolument un fils... Il engendra Takalo, et ce ne fut pas sans conséquences. Un conte betsimisaraka choisi et illustré par les enfants de Mahanoro, en betsimisaraka et en français.

    Sur commande
  • A Madagascar, sur le canal des Pangalanes, Monsieur Isidore cultive sa parcelle en symbiose avec la forêt. Par les portraits d'une dizaine de plantes que l'on peut rencontrer sur place, nous partons à la découverte de cette expérience originale de permaculture.

    Sur commande
empty