Pierre Mazet

  • En tant que passionné  de cette ville,  j'ai entrepris de raconter Saint-Etienne. Je n'avais pas pour ambition d'écrire la chronologie de Saint-Etienne, de nombreux  historiens talentueux l'ayant fait avant moi. Le but de ce livre était simple  : donner au lecteur la courte histoire d'un lieu, d'un personnage ou d'un événement ayant marqué la ville. Ce livre qui rassemble ainsi une quarantaine de chroniques, permettra aux Stéphanois, aux habitants de la Loire et aux curieux, de découvrir et de contempler cette ville avec un regard plus affûté.

  • Après le succès de la Croisière Noire lancée en 1924, Georges-Marie Haardt, l'un de ses artisans, songe dès 1928 à mettre sur pied un autre projet d'envergure. L'idée centrale est d'ouvrir la « Route de la soie » à la circulation automobile. Plus encore que la Croisière Noire, le raid se double d'une expédition scientifi que. De nombreux savants participent à l'épopée, dont le prêtre jésuite Pierre Teilhard de Chardin, également géologue et philosophe. Mais Haardt décède d'une pneumonie le 16 mars 1932 à Hong Kong. La Croisière Jaune se termine dans le triomphe et la tragédie. C'est sous la forme d'un « carnet de voyage » tenu par Teilhard de Chardin, que Pierre Mazet revisite l'histoire de cette aventure. Ce polar-voyageur débute à Pékin, lorsque le prêtre apprend le décès de Haardt.

    Sur commande
  • Michel de la Tournière, jeune métis franco-khmer, s'embarque pour le Cambodge pour y occuper un poste paisible. Il y arrive au moment où André Malraux est surpris en flagrant délit de pillage d'antiquités. La mystérieuse disparition du couple qui accompagnait les Malraux le replonge dans son histoire personnelle : sa soeur aînée a trouvé la mort à Angkor dans des circonstances mystérieuses 15 ans auparavant. Il va tenter d'élucider ces disparitions mystérieuses survenues depuis l'arrivée des Européens avec l'aide du commissaire Crettier et du grand architecte Henri Marchal.

    Sur commande
  • Les évènements que je vais raconter, se sont déroulés entre Niamey et Stanleyville. Cependant, je voudrais évoquer les péripéties qui nous ont conduits jusqu'à la future capitale du Niger. Cette partie de l'expédition reste, pour moi, la plus heureuse. Celle où, en dépit des engueulades et des coups de sang,l'équipée est restée soudée. Il en ira différemment après. Lors de la Croisière Noire, lancée par André Citroën en 1924, dix-sept membres d'expédition se lancent dans une traversée inédite du continent africain. A mi-chemin, un évènement vient troubler l'aventure : Ernest, le mécanicien, est retrouvé sans vie et l'assassinat ne fait aucun doute. Sous un angle inattendu, Pierre Mazet nous transporte dans la grande aventure de la Croisière Noire.

    Sur commande
  • LE 11 MAI 1968, alors que le quartier latin s'éveille dans un décor tourmenté, à l'intérieur de la Sorbonne occupée, un modeste brigadier découvre le professeur Bulkoski assassiné. La nouvelle de sa mort risque d'autant plus d'enflammer Paris que l'homme était l'idole des Situationistes.

    Chargé de l'enquête par un pur hasard, le commissaire Crespin avance timidement, selon la volonté du Préfet. Son ami Oudinot, journaliste rodé au fait divers, a bien senti que l'affaire baignait en eaux troubles.

    Il faudra alors toute son astuce et son opiniâtré pour démêler les fils d'une enquête complexe qui trouve son origine dans un passé aussi lointain qu'inattendu.

    Sur commande
  • D'Auvergne en Louisiane, les Trincard poursuivent leurs aventures. Leurs vies croisent le destin de la jeune Amérique et celui des Français de la Royauté à la République.

    Qui était ce député auvergnat, tombeur de Robespierre, après avoir été un de ces amis ? Un Trincard ? Un vrai ?

    Beaucoup en doutent. Voilà qu'à l'aube du XXe siècle, deux Trincard américains reviennent en Auvergne sur les traces de leur ancêtre sulfureux.

    Leurs découvertes ne manquent pas de sel. Ils apprennent que la Grande Histoire se mêle à la petitesse des hommes.

    Le lecteur de « Meurtre peu conventionnel à Billom » y trouvera la réponse à ses interrogations. Tout le monde y vivra une belle aventure.

  • Le 16 mars 1978, alors que Rome est encore sous le choc de l'enlèvement d'Aldo Moro, Président du Conseil des ministres, une nouvelle fusillade éclate à deux pas du Palais Farnèse.
    Un jeune Français est laissé pour mort sur le pavé. Ce nouvel attentat perturbe d'autant plus le commissaire Bettega chargé des deux affaires, que la personnalité de la victime est plus que trouble. Gustave Flauvert, journaliste à Libération, spécialiste des enquêtes de terrorisme, s'immisce à son tour dans cette histoire d'envergure. Informé par une employée de l'ambassade de France, il tente de se frayer un chemin au milieu des traîtres et des agents doubles.
    A force de patience, il va démêler les fils de ce drame en y laissant plus que ses dernières illusions.

    Sur commande
  • L'aménagement du territoire ne se conçoit plus aujourd'hui dans un cadre et un découpage administratif traditionnel mais comme un chantier aux objectifs ambitieux et qui appelle un volontarisme renouvelé des pouvoirs publics. La politique d'aménagement et de développement du territoire est devenue partenariale, comme en témoigne les lois d'orientation du 4 février 1994 et du 25 juin 2000, associant les collectivités territoriales et l'Union européenne. Au cadre normatif modifié correspond la définition et la mise en oeuvre de politiques globales de transports, de recomposition des services publics et de revalorisation de l'espace rural dans une perspective de développement durable. C'est donc un panorama des acteurs, des moyens et des enjeux de l'aménagement du territoire qui est proposé aux étudiants en droit, en science politique mais également en géographie.
    La naissance d'une politique volontariste. L'aménagement et le développement du territoire au prisme d'un État subsidiaire. L'intervention de nouveaux acteurs. Les recompositions territoriales.

    Sur commande
  • Le 14 juillet 1919, alors que Paris fête sa victoire et célèbre la fin de quatre années de cauchemar, on découvre le cadavre d'un jeune Sammy dans un hôtel borgne du 14e arrondissement. L'enquête s'avère délicate au milieu des susceptibilités diplomatiques entre alliés. Les soupçons se portent sur un jeune noir, aide de camp de la victime, et qui a pris la fuite. Le commissaire Moulin, aidé d'un célèbre journaliste de faits divers, Émile Laplume, parviendra à dénouer cette sombre histoire qui plonge ses racines dans l'affairisme et les spéculations des profiteurs de guerre.

  • Par un matin de mars 1936, Christo pédale dans les rues de saint-Etienne. Il ne faut pas qu'il rate la descente de la cage qui le précipitera, comme tous les matins, dans l'enfer des mines stéphanoises. Pourtant il sera en retard, pour cause de cadavre en travers de la chaussée. La ville se réveille avec un mort sur les bras. Jérôme Rivet, riche rubanier et notable de Lyon, usé à la pratique commerciale autour de la soie, des fils et des rubans, n'est plus de ce monde. L'affaire se complique rapidement, alors même que la mairie est acquise depuis peu au Front Populaire et que de nouvelles élections approchent. Redon et Grimard sous la férule du commissaire Marin, avancent timidement sur la piste Christo. Il est le dernier à avoir vu l'homme en vie. Et il est le premier à l'avoir vu mort.

    Sur commande
  • Deux jours après la libération, une jeune femme est assassinée dans la petite ville de St Mihiel. Alors que l'ensemble du village pense à une vengeance de dernière minute d'un soldat allemand, un journaliste mêne l'enquête sur ce meutre, en vain. Quelques années plus tard, un autre crime porte la même signature. Il y a pour le journaliste une relation entre ces deux meurtres.

    Sur commande
  • Avril 1961.
    Le petit monde politique parisien s'agite dans tous les sens : les paras manoeuvrés par les généraux d'Alger, vont sauter sur la capitale. Usant largement du transistor, le pouvoir gaulliste manipule avec maestria la droite et la gauche l'Algérie est au coeur du désordre. Les meurtres sporadiques de flics, les émeutes et autres règlements de comptes, suscitent un climat délétère dans tout Paris. Gare de Lyon, la motrice de Léon Marchand arrive enfin à son terminus.
    Elle s'immobilisera sans son conducteur: plusieurs détonations viennent de frapper le cheminot et l'inspecteur Dubreuil qui attendait à quai. Le double meurtre a-t-il un rapport avec les évènements ? Maurice Papon, préfet de police, veut voir l'affaire résolue sans vagues: les membres du FLN et de l'OAS sont une cible de choix. Le divisionnaire Foucault, un ambitieux forcené, s'obstine dans cette piste.
    Nicolas Marin, stagiaire à Libé, va s'employer au contraire, à faire toute la lumière sur cette affaire qui dérange. Polar historique au dénouement magistral ce cinquième meurtre de Pierre Mazet, n'a rien de conventionnel.

    Sur commande
  • En juillet 1914, alors que s'amoncellent les nuages porteurs d'orages guerriers, Paris se passionne pour le procès de madame Caillaux. Dès lors, qui pourrait s'intéresser à l'assassinat d'un modeste accordéoniste, qui exerce ses talents dans le célèbre bal « Bousca » en plein coeur de la Bastoche. Personne ? Sauf Emile Laplume, célèbre journaliste de faits divers. A l'aide d'un apprenti journaliste, il va se plonger avec délice dans le secret des bals de ce bouillant quartier, où se mêlent ouvriers, bourgeois et truands demi-sel. En parfaite symbiose avec le commissaire Boissard, chargé de l'enquête, il avance à pas comptés dans des univers où s'entrelacent sexe, argent et complots politiques. Une époque pas si éloignée de la nôtre.

    Sur commande
  • L'objectif de cet ouvrage est d'aborder le métier politique sous l'angle de ses représentations : représentations de l'activité politique mais également des qualités requises pour l'exercer. C'est la raison pour laquelle ont été privilégiés des éclairages obliques (fraudes électorales, femme du présidentiable.) et des matériaux originaux (romans, journaux, professions de foi, manuels, témoignages indigènes.).

    Sur commande

  • le 7 décembre 1936 à 10h47, la croix du sud, le latécoère de jean mermoz, envoie son dernier message en vol: "coupons moteur arrière droit".
    avec mermoz, le courrier était rarement en retard et pourtant, en début de soirée, il fallut admettre l'impensable : le "grand" ne reviendrait plus. son "laté" ne donnait plus signe de vie. la stupeur et l'émotion envahissent la france au moment oú le front populaire bat de l'aile. le commissaire rörbach, tout juste débarqué à toulouse de son alsace natale, apprend la nouvelle avec la même stupéfaction que le milieu aéronautique.
    très vite, des messages laconiques lui parviennent : "mermoz est mort, qui l'a tué ?". après avoir reçu l'aval du procureur pour enquêter sur cette piste sensible, le commissaire débute un fastidieux travail d'investigation qui le mènera vers un dénouement inattendu. pierre mazet revisite ici le cours de l'histoire, spéculant avec jubilation, pour le plus grand bonheur du lecteur de polar.

    Sur commande
empty