Ateliers Henry Dougier

  • Quand les français racontent que, la nuit tous les chats sont gris, les Slovènes jugent que ce sont les vaches qui sont noires ; quand il nous manque une case, il manque une vis aux Espagnols, un peu de cuisson aux Britanniques et des tasses dans le placard aux Allemands.

    Dans l'esprit de la chronique «Espèces d'idiomes» publiée par Muriel Gilbert à l'été 2014 dans Le Monde, ce livre est un tour de monde léger façon bout-de-ficelle et selle-de-cheval d'idiotisme en idiotisme, une balade gourmande au milieu de ces particularismes intraduisibles qui feront le sel de la conversation et le génie des langues.

    Sur commande
  • Ils s'appellent Ana, Thiago ou Viviane, ont entre 20 et 35 ans et ont décidé de changer leur monde.
    Leur monde, ce sont les favelas de Rio de Janeiro, les périphéries de São Paulo, toutes ces zones urbaines que le Brésil oublie et stigmatise depuis des décennies.
    Créatifs, débrouillards et insoumis, ces militants réinventent leurs quartiers. Certains transforment le décor avec de la poésie ou du graffiti, d'autres disséminent l'envie d'entreprendre, d'autres encore mobilisent leurs réseaux pour lutter contre la violence et les préjugés.
    Leurs parents étaient des citoyens de seconde catégorie, relégués à la marge d'un Brésil élitiste. Cette nouvelle génération revendique le droit de rêver, de réussir et de parier sur l'avenir. Rencontre avec des jeunes qui donnent enfin la parole aux favelas et bousculent le pays.

    Sur commande
  • Place de l'Indépendance à Kiev, décembre 2014, 4 heures du matin. Rouslana, star de la pop ukrainienne, est sur scène depuis plusieurs heures. Elle mène une sorte de talk-show, émission de variétés politiquement engagée, nuit après nuit, en plein air sur la place de Maïdan. Or, 4 heures du matin est toujours l'heure où le moral flanche, même chez les plus aguerris, les mieux couverts contre le froid, et les plus déterminés à occuper la place de l'Indépendance « jusqu'au bout », jusqu'à la chute du régime du président Viktor Ianoukovitch. C'est à cette heure que Rouslana Lijitchko sort son atout majeur : sa voix.

    Sur commande
  • Les Prédateurs La Nature face au crime organisé Destructions environnementales majeures, extinctions d'espèces animales et végétales, corruption généralisée, la Nature est pillée, ravagée, défigurée. Les trafiquants ne sont pas rares, les entreprises établies trouvent des combines pour frauder les autorités et les routes du commerce illégal se développent malgré une lutte grandissante au niveau international. Cela se passe en Chine, en Indonésie, au Vietnam, en Malaisie, à Madagascar, en Inde mais aussi en Europe et aux Etats-Unis. Aucun continent n'est épargné.

    Déchets d'équipements électroniques, exploitation outrancière de la cassitérite - le « sable noir » transformé en étain dont raffolent Smartphones et ordinateurs portables, trafic de pesticides qui empoisonnent sols, agriculteurs et consommateurs, commerce illégal de bois de rose - essence précieuse au cour rouge sang convoitée par les nouveaux riches en Chine, disparition des tigres braconnés à outrance : découvrez à travers cinq reportages illustrés ce qu'on appelle aujourd'hui les « écocides ».

    Au delà d'un constat d'impuissance, ce livre souhaite mettre l'accent sur la fragilité de la Nature face aux agressions des Hommes, et proposer des moyens de la protéger plutôt que de la détruire.

    Préface de Nicolas Hulot, introduction de Marie-Béatrice Baudet et Serge Michel, postface de Laurent Neyret.

    Une enquête Le Monde

  • Villes et rails ont toujours été étroitement mêlés. L'arrivée du chemin de fer a façonné la ville contemporaine au XIXe siècle et le ferroviaire joue depuis un rôle de premier plan dans l'invention urbaine. Les acteurs du rail possèdent un patrimoine exceptionnel, partout en Europe. Terrains, gares, bâtiments industriels, logements, bureaux sont repensés pour devenir de véritables pôles innovants, au coeur des agglomérations comme en périphérie des grandes villes. Aux manettes : des hommes et des femmes passionnés, qui nous ont ouvert leurs portes.

    Nos portfolios, nouvelles, BD, reportages, illustrations se mêlent dans une invitation au voyage façon kaléidoscope. Au fil des pages, on découvre les trésors des archives ferroviaires, les pépites des plus grands architectes ou les projets les plus en pointe. On perce les secrets d'une résidence hôtelière du rail, on assiste en coulisses à de grands travaux nocturnes. On réfléchit aux moyens de contourner la contrainte, souvent forte dans ces lieux où l'infrastructure dictait sa loi. On imagine la ville de demain : durable, solidaire, belle, drôle, métisse.

    Sur commande
  • Ce livre a voulu confronter plus de 300 expressions connues de tous en utilisant un procédé unique de détournement : leur transformation dans un nom de métier, de passe-temps ou de hobby qui aurait existé dans un passé disparu ou fantasmé. Ami lecteur, sois en averti : le vrai et le faux se mélangent ici sans complainte ! Si les métiers sont imaginaires et les citations forgées de toutes pièces, les références historiques, même aménagées avec une certaine licence poétique, s'appuient toujours sur un socle bien réel : car le pastiche dit toujours quelque chose de la réalité.

empty