Littérature générale

  • Qu'une femme vous traite de taré congénital, passe encore. Lorsqu'elles s'y mettent à plusieurs, et surtout que l'une d'entre elles est votre psy, il y a de quoi devenir complètement fou. Nathanaël Jo Hunt pourrait commencer à douter de sa santé mentale, mais heureusement, le doute, ce n'est pas son rayon. Son truc à lui, c'est plutôt l'écriture compulsive et auto-frictionnelle. Alors, il prend son courage à deux mains et son stylo dans l'autre, et il écrit. Il écrit. Quitte à ne pas être lu.

  • Simon Chevalier est un jeune professeur d'histoire de l'Université de la Sorbonne, à Paris. Sa mère, décédée trois ans auparavant, lui a laissé en héritage un bel appartement dans le 1er arrondissement, quelques photographies, des cadavres plein le placard et des cauchemars en pagaille. Qu'il se retrouve au milieu des grognards de Napoléon en pleine retraite de Russie, ou à chevaucher au milieu des steppes mongoles en compagnie de Gengis Khan, ses rêves de plus en plus étranges ne le laissent pas indemne. Un jour, alors qu'il s'est retrouvé à visiter toute la nuit les toits d'Aubagne en 1348, il se réveille particulièrement mal en point. Après une visite chez le médecin, il doit bientôt se rendre à l'évidence : aussi improbable que cela puisse paraître au 21ème siècle, Simon Chevalier a contracté la Peste Noire...

  • Ils se sont rencontrés sur une plage d'Arcachon, au détour de la dune du Pyla. Ils se sont tout de suite plu, allez savoir pourquoi, ils étaient si différents et à la fois si semblables, quelque chose dans les yeux et surtout derrière la tête. Ils ont décidé qu'ils avaient peut-être quelque chose à faire ensemble, et ce quelque chose s'est appelé les Bijoux D'Hiver. Un drôle de nom pour un mariage de déraison des plus réussis entre l'Hôtel de la Ville d'Hiver et les Editions Bijoux de Famille, et du même coup le sous-titre d'un ouvrage collectif qui verra le jour en juillet 2014. Quatre histoires courtes de quatre auteurs réunis pour le meilleur et pour le pire, quatre auteurs à contre-emploi qui, chacun à leur tour, propose leur vision très personnelle de leur passage en Ville d'Hiver. Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? C'est quoi, leur problème ?

  • Gabriel Renommée est un ange de catégorie 3, un petit bureaucrate qui excelle dans son travail au sein de la God Incorporation. A la merci d'une chef de service autoritaire, Gabriel s'ennuie à mourir dans ce Paradis artificiel totalement aseptisé. Seul problème : il est déjà mort. Tout pourrait s'éclairer le jour où il rencontre la femme parfaite, qui ne semble pas insensible à son charme. Mais il reste encore un problème : la seule chose qui ne soit pas entièrement fausse à propos des anges, c'est bien qu'ils n'ont pas de sexe. Sous la menace constante des Anges Télépathes qui traquent les pensées impures, Gabriel va malgré lui se coincer l'auréole dans un engrenage infernal. Et pendant ce temps-là, sur Terre...

  • Les Bijoux d'Hiver sont une collection de nouvelles au concept assez particulier mais qui peut se résumer en peu de mots... et de chiffres : un hôtel de charme à Arcachon, quatre auteurs invités, quatre nouvelles, et un recueil original au doux parfum iodé. A l'origine, une invitation lancée au hasard, un écrivain perdu dans les couloirs de l'Hôtel Ville d'Hiver, puis deux, trois et quatre qui font le compte. L'an dernier, la première édition des Bijoux d'Hiver entremêlaient avec succès des textes d'Hervé Le Corre, Nathalie Bernard, Jonathan Hénault et Arnaud Cathrine, dont les doux maux furent illustrés avec grâce par le talentueux Guillaume Trouillard. Un an plus tard, les couloirs de l'Hôtel Ville d'Hiver d'Arcachon se sont remplis de nouvelles (fortes) têtes venues d'horizons divers et au style diamétralement opposée : la romancière et journaliste Colombe Schneck (17 ans, L'Increvable Monsieur Schneck...) s'essaie avec succès au genre érotique, l'hilarant Jean-Claude Lalumière (Comme un karatéka belge qui fait du cinéma, Le Front Russe...) nous livre une nouvelle d'un cynisme désopilant, la scénariste Pauline Baer (Anthologie de la Plage, J'étais à Nuremberg...) construit patiemment l'aventure d'une cadre quadra en chute libre, tandis que la grande Simonetta Greggio (Dolce Vita, Les Nouveaux Monstres...) brosse avec le talent le portrait troublant de l'incroyable star italienne Loredana Berté.

empty