Fayard

  • Auprès de la question théorique ou historique traditionnelle : " Qu'est-ce que la littérature ? ", se pose avec plus d'urgence aujourd'hui une question critique et politique : " Que peut la littérature ? " Quelle valeur la société et la culture contemporaines attribuent-elles à la littérature ? Quelle utilité ? Quel rôle ? " Ma confiance en l'avenir de la littérature, déclarait Italo Calvino, repose sur la certitude qu'il y a des choses que seule la littérature peut nous donner. " Ce credo sera-t-il encore le nôtre oe

    Sur commande
  • Ce que l´État social nous donne à voir, c´est tout à la fois l´armature de solidarités qui en un siècle ont profondément transformé nos manières de vivre ensemble, et le jeu de forces puissantes qui ébranlent cet édifice institutionnel et menacent de le mettre à bas. Ce sont ces forces qu´il s´agira d´essayer de comprendre, ainsi que leur impact prévisible. Mais avant d´analyser les maux qui assaillent l´État social on commencera par prendre la mesure de sa grandeur historique et institutionnelle. Partant du témoignage de Franz Kafka, qui consacra sa vie professionnelle à la mise en oeuvre de la loi sur les accidents du travail en Autriche-Hongrie, Alain Supiot nous propose un diagnostic de l´État social en Europe et nous aide ainsi à réfléchir aux solutions qui pourraient permettre de le réformer.

  • Au cours des dix dernières années, une nouvelle approche de l'étude du développement économique et de la pauvreté a émergé : l'approche expérimentale. Les politiques de lutte contre la pauvreté sont testées lors d'expériences pilotes menées avec la rigueur des essais cliniques. Idées nouvelles et solutions anciennes sont évaluées sur le terrain, ce qui permet d'identifier les politiques efficaces et celles qui ne le sont pas. Ce faisant, nous améliorons notre compréhension des processus fondamentaux qui sont à l'origine de la persistance de la pauvreté. Avec la méthode expérimentale, la science et la lutte contre la pauvreté se renforcent mutuellement.

  • L'art meurt du commentaire sur l'art. Le commentaire envahit tout - souvent, hélas, au détriment de l'oeuvre. Censée se suffire à elle-même, elle ne s'apprécie plus qu'assortie d'un discours. Pire : d'accessoire, le commentaire est devenu central - comme le pilier d'un art qui peinerait désormais à tenir debout tout seul ou qui, faute d'émouvoir, exigerait pour être senti filtres, écrans, médiations.

    Sur commande
  • Née dans l´océan ancestral il y a plus de 3,8 milliards d´années, quand les premières cellules se sont clonées par scissiparité, la vie s´est ensuite diversifiée avant d´exploser sur les continents. Bien plus qu´un simple inventaire d´espèces élaboré depuis plusieurs siècles, la biodiversité se définit comme l´ensemble des relations entre les êtres vivants et leur environnement : c´est la fraction vivante de la nature. Elle est actuellement très menacée par la croissance démographique et l´urbanisation, la destruction et la contamination des milieux naturels, la surexploitation des ressources, l´introduction anarchique d´espèces et le réchauffement climatique. Saurons-nous, au XXIe siècle, mettre fin à cette crise écologique sans précédent ?

    Sur commande
  • Cette leçon inaugurale raconte l'expérience qu'a représentée pour Philippe Aghion l'élaboration d'une nouvelle théorie - schumpétérienne - de la croissance économique : une théorie de la croissance par l'innovation et la destruction créatrice, qui fait constamment dialoguer la modélisation avec l'analyse empirique, et qui place la dynamique de l'entreprise au coeur du processus de développement.

    Cette leçon aborde quelques grandes énigmes de la croissance : le rôle de la concurrence et celui de la politique industrielle ; le « paradoxe argentin » et les trappes de sous-développement ; la relation entre innovation, inégalités et mobilité sociale ; ou encore l'apparente stagnation séculaire des économies développées. Enfin la leçon propose une nouvelle façon à la fois de penser les politiques de croissance et d'apprendre sur les mécanismes de la croissance à partir des erreurs de politique économique.

  • Comment comprendre l'islam sans savoir comment s'est formé, puis fixé, son texte fondateur, le Coran ? La découverte d'un palimpseste à Sanaa en 1973 a confirmé l'existence d'autres recensions du texte coranique dans les premiers siècles de l'islam. Leur étude, combinée à celle des manuscrits de la transmission dominante, a permis d'identifier les différentes strates du texte et les variantes qui ont été peu à peu écartées. Cette approche inédite du Coran renouvelle profondément l'histoire intellectuelle et culturelle du monde musulman.

  • Partant des grandes évolutions de la coopération sanitaire au cours des vingt dernières années, Dominique Kerouedan s'intéresse à la façon dont les transformations de la gouvernance mondiale dans le domaine de la santé permettent de répondre aux réalités locales. En recourant à l'histoire, à la sociologie des relations internationales et à la philosophie de la mondialisation, elle met au premier plan de la santé publique internationale les questions de volonté politique, de pertinence, d'efficience et d'équité. Dominique Kerouedan est docteur en médecine, en épidémiologie et en santé publique, licenciée en droit. Très active dans le soutien aux systèmes de santé et la lutte contre le VIH/sida en Afrique, elle consacre sa recherche à la rationalité et à l'évaluation des politiques internationales de santé. Fondatrice et conseillère scientifique de la spécialisation Global Health de l'École des affaires internationales de Sciences Po, elle est titulaire de la chaire annuelle Savoirs contre pauvreté du Collège de France pour l'année 2012-2013.

    Indisponible
  • Dans son enseignement au collège de france comme dans ses recherches ou dans son oeuvre écrite, jean guilaine a imposé le néolithique et l'age du bronze comme les périodes fondatrices du monde historique.
    Il analyse ici brillamment la longue évolution qui a conduit de l'émergence des communautés villageoises au proche-orient aux sociétés complexes, urbaines, puis étatiques. a l'écart de cette région motrice, l'europe construira très tôt une identité qui ne cessera de s'affirmer face aux modèles orientaux. une grande fresque de protohistoire couvrant plusieurs millénaires, bâtie à partir des plus récentes données de l'archéologie.

    Sur commande
  • Le chercheur s'interroge sur l'avenir de l'innovation thérapeutique et s'inquiète des conséquences de la mondialisation. La délocalisation incite les groupes pharmaceutiques à produire en Asie les médicaments les plus rentables au détriment de la recherche et du développement de nouvelles thérapies.

    Sur commande
  • Maîtriser la création de formes, qu'elles soient inspirées par le réel ou sorties de notre imagination, est un défi tant pour l'artiste que pour le scientifique. Comment mettre la création en 3D à la portée de tous et permettre à chacun de « façonner l'imaginaire » plus facilement qu'avec un papier et un crayon ?
    De la modélisation géométrique des formes à l'assemblage d'une scène complexe et à son animation, Marie-Paule Cani nous présente une nouvelle méthodologie pour rendre la création numérique 3D plus expressive, en s'appuyant sur des exemples concrets : comment concevoir et animer des vêtements, des chevelures, une prairie arborée ou une cascade ?

  • Aujourd'hui, près d'un milliard de personnes dans le monde souffrent de la faim. Nous disposons pourtant des moyens techniques et scientifiques pour lutter contre ce fléau. Acteur international majeur des politiques de lutte contre la pauvreté depuis plusieurs décennies, Ismail Serageldin expose ici les causes de la faim, la question de la sécurité alimentaire et la nécessité de transformer l'agriculture mondiale. Il présente les grandes lignes d'un plan d'action qui permettrait à chacun d'avoir accès à la nourriture dont il a besoin.    « Il est temps d'utiliser notre savoir scientifique et les avancées technologiques pour assurer à tous les hommes leur droit humain à la sécurité alimentaire. Il faut transporter les nouvelles technologies du laboratoire au terrain, dans une action mondiale concertée. »Directeur de la Bibliothèque d'Alexandrie (Égypte), Ismail Serageldin a exercé pendant trente ans d'importantes fonctions au sein de la Banque mondiale. Humaniste et érudit, il a toujours montré un engagement inébranlable pour le renforcement de la science en faveur du développement. Il est professeur associé au Collège de France pour l'année 2010-2011, dans la chaire Savoirs contre pauvreté.

    Sur commande
  • depuis l'europe des lumières, on s'est beaucoup occupé de « penser la chine », quitte à fabriquer les représentations les plus contradictoires, entre la « chine philosophique » et le « despotisme oriental », entre la chine éternelle, esthétique et consensuelle et une autre, imprévisible et inquiétante. pour sortir de ces clichés tenaces, anne cheng nous propose d'exercer notre oreille à capter ce que les auteurs chinois nous donnent à entendre. la chine ne serait-elle pas capable, après tout, de penser et de se penser par elle-même ?
    née en 1955, anne cheng a mené ses travaux de recherche et d'enseignement sur les sources de la tradition et de la modernité chinoises, d'abord au cnrs, puis à l'inalco, avant d'être élue au collège de france en 2008 à la chaire d'histoire intellectuelle de la chine.
    elle est l'auteur notamment d'une traduction en français des entretiens de confucius (1981) et d'une histoire de la pensée chinoise (1997, rééd. 2002 et traduite en de nombreuses langues). elle a également dirigé plusieurs ouvrages collectifs, dont la pensée en chine aujourd'hui
    (2007).

    Sur commande
  • Depuis une vingtaine d´années, une « chimie des matériaux hybrides » s´est développée, qui ouvre un champ nouveau d´investigation au carrefour de la physique, de la biologie et de la science des matériaux.
    Ces matériaux hybrides, véritables nano-composites dans lesquels des composantes organiques ou biologiques et des composantes minérales sont intimement mélangées à l´échelle moléculaire, possèdent des propriétés singulières et innovantes qui suscitent un fort intérêt, aussi bien dans le monde universitaire qu´industriel (automobile, construction, énergie, environnement, micro-optique, micro-électronique, cosmétique, textile, etc.) ou médical.

    Sur commande
  • Le monde des matériaux présente une extraordinaire diversité d'architectures (cristaux, verres, mousses, gels) et de comportements physiques (métaux, isolants, semi-conducteurs, supraconducteurs). La physique de la matière condensée cherche à comprendre leurs propriétés. Nombre de technologies modernes (le transistor ou l'imagerie médicale par résonance magnétique nucléaire, par exemple) ont pour origine des découvertes fondamentales dans ce domaine. Antoine Georges nous convie ici à un voyage fascinant qui, partant des formes organisées que prend la matière à l'échelle macroscopique, nous entraîne jusqu'à ses constituants intimes, à l'échelle de l'atome.Né en 1961, Antoine Georges est physicien. D'abord chercheur au Laboratoire de physique théorique de l'Ecole normale supérieure, il est devenu, en 2003, professeur de physique à l'École Polytechnique. Depuis 2009, il est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de Physique de la matière condensée.

    Sur commande
  • Gérer le temps et les événements est central dans des domaines variés de l'informatique, des circuits et logiciels embarqués dans des objets de toutes sortes à la création musicale, en passant par la simulation de phénomènes physiques. Ce sujet est pourtant peu traité par l'informatique classique. Cette leçon présente des modélisations du temps et des événements associées à de nouveaux langages de programmation. Elle traite des notions d'épaisseur de l'instant, de temps hiérarchique et multiforme créé par la répétition d'événements, et du rapport temps réel/temps continu.

    Sur commande
  • Depuis l'Antiquité, l'homme utilise des procédés pour transformer les matériaux de son environnement en fonction de ses besoins. La chimie du solide, qui était initialement une série de recettes, est devenue, après les découvertes scientifiques du XIXe siècle, une véritable science de la matière et de ses transformations. Elle permet aujourd'hui d'élaborer des matériaux performants et éco-compatibles pour transporter ou stocker l'énergie. La chimie du solide joue ainsi un rôle majeur dans les réponses que la science devra apporter aux préoccupations nouvelles de l'humanité, notamment aux problématiques environnementales.

    Sur commande
  • Dans cette leçon inaugurale, Stanislas Dehaene propose de reconsidérer, par delà les hasards de l'histoire évolutive et culturelle de l'espèce humaine, la possibilité que notre vie mentale soit régie par quelques principes généraux d'architecture cérébrale. Renouant avec l'esprit du programme psycho-physique de Fechner, Wundt, Ribot ou Piéron, ses recherches donnent à la psychologie un objectif ambitieux : pousser l'analyse des fonctions cognitives supérieures jusqu'à un niveau de formalisation comparable à celui de la physique, par la formulation de théories mathématiques et de modèles neuro-informatiques. Selon lui, les lois psychologiques, même si elles peuvent être exprimées sous forme d'algorithmes formels, ne seront comprises en profondeur que lorsqu'elles auront été mises en relation avec les différents niveaux d'organisation du système nerveux. L'imagerie cérébrale présente ainsi une opportunité exceptionnelle d'approfondissement du champ de la psychologie. Loin de ne constituer qu'une « néo-phrénologie », elle donne accès à l'architecture fonctionnelle et aux mécanismes des fonctions cognitives, plus directement que la traditionnelle étude du comportement.
    Pour illustrer ces propos, la leçon inaugurale présente la dissection d'une fonction cognitive, l'arithmétique mentale, qui offre un prétexte à passer en revue quelques questions fondamentales d'architecture de la cognition animale et humaine.

  • Les Celtes en Italie ne furent pas seulement ces " barbares " qui l'envahirent au début du IVe siècle avant J.-C., et s'emparèrent de Rome pour la piller. À l'aube du premier millénaire déjà, à la fin de l'âge du bronze, une civilisation celtique originale, connue sous le nom de " civilisation de Golasecca ", fleurissait à proximité des lacs Majeur et de Côme, au pied des Alpes, dans une région d'environ 20000 km2. Elle avait sa langue, son propre style d'armes et de mobilier, et commerçait aussi bien avec les Étrusques de Toscane qu'avec d'autres Celtes du Jura suisse et français. Daniele Vitali raconte ici la longue enquête archéologique, épigraphique et linguistique, qui a permis d'identifier cette civilisation et d'en connaître quelques coutumes et quelques créations.

    Sur commande
  • Aujourd'hui, les questions de sécurité informatique sont omniprésentes, non seulement dans le renseignement militaire mais également dans la finance, le commerce, la gestion de données médicales, les réseaux sociaux et bien d'autres cadres.
    A partir d'un exemple de la vie courante, le spam, Martin Abadi aborde des aspects variés de l'informatique tels que les protocoles cryptographiques, les modèles de calcul et les langages de programmation. Il nous aide à comprendre les enjeux de la sécurité informatique, ses outils fondamentaux et ses difficultés, tant pratiques que scientifiques.

    Sur commande
  • Au cours des âges, l'homme a mis en oeuvre des savoirs et des savoir-faire pour maîtriser les matériaux. Il est passé des matériaux de rencontre disponibles dans son environnement aux matériaux sur mesure, conçus pour répondre à des cahiers des charges multicritères. Aujourd'hui nous pouvons, notamment grâce à la modélisation numérique à différentes échelles, concevoir des matériaux très performants, associant diverses classes de matériaux, dans des géométries et des dimensions contrôlées. Ces stratégies d'innovation - matériaux architecturés ou bio-inspirés - ont intégré de très nombreux secteurs industriels (automobile, aéronautique, bâtiment, sciences biomédicales, etc.).

    Sur commande
  • Matière et lumière sont intimement liées dans notre modélisation du monde physique. De l'élaboration de la théorie quantique à l'invention du laser, l'interaction entre atomes et rayonnement a joué un rôle central dans le développement de la science et de la technologie d'aujourd'hui. La maîtrise de cette interaction permet désormais d'atteindre les plus basses températures jamais mesurées. Le refroidissement de gaz d'atomes par la lumière d'un laser conduit à une « matière quantique » aux propriétés radicalement différentes des fluides ordinaires. Ces atomes froids sont à la base d'une nouvelle métrologie du temps et de l'espace, qui trouve des applications dans des domaines aussi divers que la navigation, les télécommunications ou encore la géophysique.

    Sur commande
  • Où va la philosophie médiévale ? Elle va là où est la philosophie. Elle est là où va la philosophie. Elle est devenue médiévale, passé le Moyen Âge. Elle était seulement philosophie quand le Moyen Âge était encore saeculum modernorum, « siècle des Modernes », pour ceux qui y vivaient. Aujourd'hui, elle va là où doit aller celle ou celui qui veut relater, c'est-à-dire mettre en relation, son histoire. L'archéologie du sujet nous entraîne, en tout cas, dans l'espace comme dans le temps, du concile de Chalcédoine (451 ap. J.-C.) à la philosophie écossaise du xviiie siècle, à la philosophie autrichienne du xixe et pour finir, à la « déconstruction de la déconstruction » du troisième millénaire. Elle est un projet averroïste pour le post-postmodernisme.

    Alain de Libera est philosophe. Il a enseigné à la Ve Section (Sciences religieuses) de l'École pratique des hautes études et à l'Université de Genève. Il est depuis mars 2013 professeur au Collège de France, titulaire de la chaire d'Histoire de la philosophie médiévale.

    Indisponible
  • Fondée par Claude Bernard au XIXe siècle, la médecine expérimentale a orienté de façon décisive la recherche médicale et surtout la biologie moderne. C'est grâce à elle qu'a été mis en relief, entre autres, le rôle du système immunitaire, c'est-à-dire des moyens de défense développés par l'organisme contre les microbes. Situés au croisement de la génétique, de l'immunologie et de la pédiatrie, les travaux d'Alain Fischer consistent à identifier les bases génétiques et moléculaires de maladies rares, les déficits immunitaires héréditaires (DIH), provoquant une vulnérabilité infectieuse, des maladies auto-inflammatoires, auto-immunes et parfois des cancers.

    Sur commande
empty