marine schneider

  • Depuis la nuit des temps, les loups sont des conteurs d'histoires, belles comme la lune. Chassés de la forêt par les Deux-Pattes (les humains tueurs) qui craignent leur pouvoir, ils fuient et emportent avec eux leurs contes. Humains et animaux se retrouvent dans un monde de silence, sans âme. Seul un coeur brave et généreux saura faire revenir les loups.

  • Après Grand ours, petit ours, un nouveau tout carton de Marine Schneider. Un ouvrage aux couleurs vives, plein de tendresse, qui joue habilement des notions de proportion et de comparaison pour souligner la complicité entre parents et enfants mais aussi au sein de la fratrie. Car Petit ours a désormais un petit frère, et chacun grandit à sa mesure. Ainsi, Petit ours roule à vélo tandis que Tout petit ours roule sur son dos, Petit ours mange un biscuit quant Tout petit ours doit se contenter de nourriture liquide et rester à la maison quand son frère va à l'école. Mais heureusement ils habitent la même demeure et ils auront bientôt davantage à partager !

  • Après les illustrations qu'elle a réalisées pour «L'Ours Kintsugi», Marine Schneider a composé le texte et les images de ce magnifique et attachant tout-carton écrit. Un ouvrage aux couleurs vives, plein de tendresse, qui joue habilement des notions de proportion et de comparaison pour souligner la complicité entre parents et enfants. Ceci à travers un parent ours et son petit qui fait tout comme lui, en plus petit, et à quelques exceptions près: s'il ne boit pas de café, il a droit à un doudou, ce qui n'est pas le moindre des avantages!

  • C'est une nouvelle journée pour Blaireau. Blaireau lève-tôt part en balade. Blaireau Blaireau se saluent. Puis Blaireau joue du banjo pour une foule de blaireaux danseurs de tango. À la nuit tombée, Blaireau glagla. Bonne nuit !

  • Tu t'appelleras lapin

    Marine Schneider

    Dans un village près d'une forêt vit Belette, une fillette de sept ans. Elle vit seule, c'est comme ça. Un jour, elle découvre un gigantesque lapin allongé au milieu du village. Il ne bouge pas. D'où vient-il ? Que fait-il là ? Personne ne le sait. Intriguée, Belette rassemble ses amis, moins téméraires qu'elle. Leurs parents les ramènent vite à la maison. Les adultes cherchent à se débarrasser de ce lapin gênant.
    Mais il est trop grand, trop lourd. Alors ils abandonnent le combat. La vie du village reprend son cours, et le lapin reste là. Les enfants en ont fait leur terrain de jeu. Belette, elle, en a fait son ami, malgré son silence. Jusqu'à ce que le lapin s'en aille une nuit, sans bruit, comme il était venu. Seule reste la trace de son corps sur le sol. Une fable qui parle la peur de l'inconnu et des différentes manières d'appréhender un événement étrange.

  • «C'est l'histoire de la première nuit de tous les papas, de toutes les mamans, de tous les humains-aimants ». Eclairée par la lune, une personne rencontre un bébé pour la première fois. Une épopée incroyable, intense, bouleversante, « un minuscule tsunami ».
    Du premier regard, aux premiers pleurs, à la première goutte de lait, jusqu'à se reconnaitre, pour la première fois. En chansons, une histoire qui met des mots, des couleurs, des sons, sur l'intensité de ces premiers moments étranges, les difficultés, les doutes, la joie, le bouleversement, en quelques secondes. Un beau livredisque pour accompagner la naissance.

  • Dans cet album, la Mort est un personnage bienveillant et attentionné. Son travail est d'aller chercher tous ceux qui vont mourir - vieux ou jeunes, insectes ou éléphants. Son rôle est indispensable parce que sans elle il n'y aurait pas assez de place pour que de nouvelles vies puissent voir le jour. La Mort accomplit sa tâche avec le plus de soin et de douceur possible. Elle fait partie de la vie, de l'amour et de nous tous.

  • Dans cet album, la Vie est un personnage bienveillant et attentionné. Elle est dans tout ce qui nous entoure. Au fil des pages, elle raconte sa tâche : mettre le monde en place et en mouvement, planter les graines, les arroser, placer sa main sur le ventre des futures mères. Ce qu'elle préfère, c'est donner aux gens force et espoir.
    Ce livre célèbre la vie et la terre sur laquelle nous vivons. Il invite à être en harmonie avec la nature, les animaux et les humains. Les magnifiques illustrations de Marine Schneider rendent toutes les nuances de la vie, et embarquent le lecteur dans un voyage intense et coloré.
    Je suis la Vie fait partie d'un triptyque avec Je suis la Mort et Je suis le Clown. Ensemble, ils répondent à des questions fondamentales d'une manière aussi belle que poétique. De vrais livres « de fonds », sincères et empreints d'une grande douceur.

  • Un album ludique et tendre fruit de la collaboration entre une autrice déjà connue dans le milieu de la poésie et de la littérature et une illustratrice remarquée pour son premier album. L'ours en question, très soucieux de son apparence, aime à parader en haut de sa montagne. Un jour, il chute dans un ruisseau et se blesse, enlaidissant sa belle silhouette. Heureusement la petite Kaori voit le sent s'écouler dans l'eau et part à sa recherche pour lui prêter main-forte. Grâce à son fil d'or, elle recoud ses plaies. L'ours n'est plus aussi "neuf" qu'avant mais il brille désormais de mille feux. Un magnifique ouvrage sur l'entraide, une invitation à aimer les choses et les êtres, avec leur histoire et leurs imperfections.

  • Dans cet album, les humains sont représentés comme des clowns, munis d'un nez rond et rouge, en équilibre sur la corde qui sépare la vie et la mort. Nous sommes riches d'un vaste éventail d'émotions, alternant entre la tristesse et la joie. Nous avons peur, nous sommes courageux, parfois nous faisons des erreurs, d'autres fois nous accomplissons des miracles. Mais ce qui nous rend le plus heureux, c'est de nous entourer de notre famille et de nos amis. Ce livre invite à accepter toutes nos émotions comme faisant partie de notre existence.

  • Hiro est une ourse trop curieuse pour dormir. Mais toute sa famille est en pleine hibernation. Ses parents l'ont prévenue :
    L'hiver, c'est terrible ! Pourtant, Hiro a envie d'aventure et décide de quitter sa grotte pour faire un tour. Elle découvre la neige, le vent glacial. De drôles d'empreintes sont imprimées sur le sol. Et si elle les suivait ? Une musique sonne à ses oreilles et une délicieuse odeur chatouille ses narines. Une fête ! Hiro n'a jamais rien vu d'aussi beau. Elle se précipite... et c'est la catastrophe. À sa vue, les enfants fuient de tous côtés, terrifiés par cette grande ourse. Tous déguerpissent, sauf Émile. Autour de marshmallows grillés sur le feu, Hiro et Émile font connaissance et se rendent compte qu'être ourse ou être Émile, ça n'est pas si différent que ça. À part les poils. Chacun rentrera chez lui et gardera son secret bien au chaud.

  • Sur commande
  • Pas plus haut que trois pommes Nouv.

  • Le bison non non Nouv.

    Après le magnifique L'Ours Kintsugi, le fantastique duo revient pour donner corps et voix à un attachant bison. Né tellement poilu que sa bouche en est obstruée, le petit bison est surnommé non-non car tout le monde interprète ses regards muets comme des "non". Une invitation délicate et essentielle à trouver sa voix et à la faire résonner, pour ne pas laisser les autres parler à sa place.

empty