Nicolas Le Breton

  • La lampe des siècles T.1 ; une lampe mystérieuse Nouv.

  • Dans ces Fragments costariciens, il n'est pas seulement question d'exotisme lié à cet ailleurs lointain, de plages enchanteresses ou d'exubérance végétale liée à l'un des rares endroits du monde qui tente de véritablement préserver ses écosystèmes : le Costa Rica. Il n'est pas seulement question de la langue chantante que l'on y parle, d'oisiveté et de lenteur relative aux flâneries de Nicolas Le Breton, assaisonnées de sauce tropicale.
    Il n'est pas non plus seulement question de ces petits moments, où l'auteur côtoie les villages de pêcheurs, arpente les hauteurs sylvestres ou s'immisce au plus profond de la nature, et qui font les grands souvenirs. Dans cette parenthèse caraïbe, il est aussi et surtout question de littérature.

  • On assassine aux Enfers.
    On a tué, là où nul n'est censé mourir. Un damné a échappé aux tourments éternels... Seul, Sherlock Holmes élucidera ce mystère effroyable.
    Mais comment le maître de la logique résoudra-t-il cette énigme dans le royaume de l'absurde, ce théâtre de masques, de faux-semblants et d'incohérence ? Assisté d'un Watson inattendu, l'enquêteur de Baker Street plonge dans les méandres de l'irrationnel, au plus profond des abîmes de la psyché humaine... et démoniaque. Il lutte pour sa sauvegarde et celle de ses compagnons dans l'inframonde au risque de s'y perdre, car il est dit que nul ne s'évade des Enfers s'il a partagé le repas des morts.

  • 1925 : dans un monde où l'automobile n'a jamais été inventée, les Zeppelins de l'Alliance Objective règnent et terrorisent.

    Tandis que les autocraties triomphent, le dirigeable Fin'Amor sillonne les cieux, traqué sans fin. À son bord : Léontine de Laroche, aérostière d'élite ; son amie Adélaïde de Cointet espionne apatride ; Lawrence d'Arabie ; le mystique Aleister Crowley ; Winston Churchill, le capitaine furieux Armand de Bricqueville... tous pris dans les remous d'une Histoire qui aurait pu être, un monde où les anciennes suprématies se sont renversées, les certitudes effondrées.

  • L'automobile n'a jamais été inventée. On parcourt le monde en ballons, dirigeables et autres aérostats. En cette année 1912 monsieur Louis Lépine, préfet de Seine et père du célèbre concours, s'embarque dans une drôle d'affaire. Des morts qui s'animent et enlèvent de belles dames et de savants messieurs (ou l'inverse). Des moteurs étranges qui soufflent le feu et le froid. Des automates fous et des mécaniques hantées. Une conspiration qui éclaire sinistrement les enjeux secrets de la Première Guerre mondiale.

    Dans une course de Paris aux Indes, de l'Himalaya aux champs de bataille d'Ypres, un roman échevelé, qui swingue comme les premières notes d'un jazz endiablé, qui gigue comme le pont du dirigeable dans la tempête, qui siffle de vapeur sous pression et chauffe comme une section de cuivres bien lubrifiée.

  • De sa plume agile, cet écrivain passionné dhistoire et de polar sest immergé dans les secrets de lhistoire de Lyon grâce aux archives des journaux pour nous révéler les tenants et les aboutissants des plus célèbres, mystérieuses et dramatiques affaires criminelles à Lyon.

  • L'été 1316 brûle de tous ses feux sur la ville de Lyon. L'Occident chrétien retient son souffle. alors qu'entre Saône et Rhône. on s'apprête à élire un nouveau pape. La nuit tombée, assassinats et rapines s'abattent sur les demeures comme sur les cloîtres. Rien ne semble pouvoir arrêter quatre tueurs mystérieux, dans une quête que nul ne comprend encore. Sont-ce les rivalités entre Dominicains et Franciscains qui ont attiré le crime sur la ville ? Ou les haines entre cardinaux gascon et italiens ? Quel rapport souterrain y a-t-il entre les reliques de frère Bonaventure, la présence du grand inquisiteur toulousain Bernard Gui, et l'héritage de la commanderie des Templiers ? Anselmus le triste nain, le chevalier Guillaume et l'officier Barthélemy Chevrier sont de retour pour une enquête au sein des sombres racines du Lyon médiéval.

  • La lampe des siècles T.3 ; le gardien de la crypte Nouv.

    Laura, Iassine et Hugo repartent à l'aventure ! Grâce à leur lampe magique, ils traversent les siècles pour découvrir les secrets de l'histoire. Cette fois c'est à Reims, au Moyen Âge qu'elle les emmène. S'ils veulent libérer Thaïs, leur amie captive de la lampe, les trois amis vont devoir aider le roi Philippe à monter sur le trône, trouver de l'argent pour le chantier de la cathédrale, régler une dispute autour d'une drôle de demi-maison, et courir après un alchimiste quelque peu... farfelu.

  • De sa jeunesse à ses dernières années, suivez la vie de Guillaume de Grôlée, bâtard de Savoie, à travers trois enquêtes serrées et haletantes dans le Lyon du Moyen Âge. Comment, jeune homme, il fut confronté à une mystérieuse bête qui hantait la ville et tuait au gré d'une vielle rancune ; comment il découvrit quelques années plus tard un complot ourdi par les derniers survivants de l'Ordre Templier ; comment, enfin, on l'accusa lui-même de meurtre, et comment il s'en défendit.

    Avec un chapitre inédit. Notes et cartes.

    Sur commande
  • Etre Lyonnais : que cela signifie-t-il ? Une histoire et une identité communes ? Des émotions et des souvenirs communs ? Tout cela à la fois ! Grâce à ce livre, condensé du patrimoine collectif lyonnais, revivez les grandes heures de l'histoire de Lyon. Que vous découvriez la ville ou que vous la connaissiez sur le bout des doigts, voici un livre qui promet des rencontres pleines de nostalgie rencontres qui révèlent autant l'ambiance que l'esprit unique de notre ville.
    Des traditions lyonnaises aux plus grands personnages locaux, tout y est décrypte : l'origine de la fête du 8 décembre et des murs peints de CiteCreation, la saga des automobiles Berliet, la légende des frères Lumière, l'aventure de l'Olympique Lyonnais, le festival des Tupiniers et le défile des Pennons, la boule lyonnaise et... Sans oublier une visite dans les "petits bouchons" et au parc de la Tête-d'Or, moments inoubliables de la vie des gones.
    Regorgeant de témoignages perdus, oublies ou méconnus, cet ouvrage offre en outre une riche iconographie : coupures de presse, cartes postales anciennes, affiches truculentes, photos d'époque... Des archives municipales aux collections particulières, rien n'a été négligé pour retrouver les traces les plus significatives, ou les plus amusantes des grands moments, des personnalités et des lieux mythiques de Lyon.

  • Seul un singe qui aurait appris à parler et côtoierait les hommes pourrait dire toute la folie humaine. C'est la fiction qu'imagine Restif de la Bretonne (1734-1806) dans la Lettre d'un singe aux animaux de son espèce. César-singe, animal domestique qui a reçu une éducation classique auprès de sa maîtresse, entend consoler les bêtes des malheurs que leur causent les humains en décrivant leurs pratiques barbares : ceux qui se présentent comme les rois de la nature sont en fait bien plus à plaindre, puisqu'ils s'asservissent entre eux et sont les premières victimes de leurs funestes inventions : la monogamie, la propriété, l'hypocrisie de la politesse et, surtout, l'inégalité et l'esclavage. Un pamphlet très vigoureux, étonnamment contemporain.

  • Le lecteur trouvera des milliers d'informations pour voyager autrement :
    Des astuces pour voyager durable et plus écologique dans le monde : voyager 0 déchet, se déplacer autrement, se loger différemment et chez l'habitant, favoriser le slow tourisme, effectuer un volontariat ou un wwoofing, découvrir la nature en la préservant, etc.
    50 pays, 1 000 idées et adresses :
    - 1 000 adresses d'hébergements, de restaurants, d'activités, d'ONG, de boutiques... engagés : logements chez l'habitant, écovillages, logements écologiques novateurs, restaurants bio et végétariens, associations de tourisme communautaire avec une immersion dans leurs modes de vie (avec des communautés Sami en Laponie, des communautés Tacana en Amazonie bolivienne, etc.), centres de retraite spirituelle, guides locaux engagés pour la protection de leur environnement, etc.
    - 150 lieux engagés pour faire du bénévolat, de l'éco volontariat et du Wwoofing, dans des fermes paysannes, des communautés écologiques, des écoles, des refuges pour animaux, des ONG de protection des primates, etc.
    - 150 séjours organisés par des agences dans le respect des locaux et de l'environnement.
    - Des centaines d'écotips : des astuces pour voyager plus écologique et solidaire, adaptés à chaque pays.
    - Une rubrique « Le saviez-vous » par pays.
    Une mine d'or pour ceux qui souhaitent découvrir d'autres façons de voyager et donner un sens à leurs vacances !

  • L'autobiographie de Nicolas Rétif de La Bretonne, c'est son oeuvre tout entière. Dont le moindre texte place sous une lumière oblique une face ailleurs cachée de ce Protée des lettres. Dont l'ensemble révèle un homme, un amant, un auteur, tel qu'il est ; tel, aussi, qu'il se rêve : augmenté du réseau de ses possibles.
    Vivre, pour ce graphomane, c'est écrire ; pour ce « polyéraste », c'est séduire. Au centre de la toile, Monsieur Nicolas. Ici, bas les masques, nous dit-on. Mais Rétif confond volontiers souvenir et fantasme. Qu'importe, somme toute. Son autobiographie - qui peut sembler naïve, hétéroclite, obsessionnelle - est l'histoire d'une création, le dévoilement du coeur humain, la mise à nu de l'imaginaire et de la sensibilité d'un écrivain des dernières décennies du XVIIIe siècle. Le livre manque peut-être de recul, mais c'est par ses débordements qu'il s'impose aujourd'hui, par sa volonté pathétique de dire la fuite du temps, et l'impermanence des vertus et des passions de l'homme.
    La présente édition, établie par Pierre Testud d'après l'originale, fait date : que celui qui était encore pour Sainte-Beuve « l'ignoble Rétif » entre dans la Pléiade marque une étape importante dans la tâche de démythification du personnage à laquelle s'est attelée la critique depuis les années 1950. L'abondante annotation, qui procure tous les éclaircissements nécessaires, fait la part belle aux citations du reste de l'oeuvre de Rétif, presque entièrement hors d'accès du public. Et l'on trouvera, en appendices, des textes jamais réédités depuis le XVIIIe et qui couronnent cette nébuleuse qu'est le récit de Monsieur Nicolas.

    Sur commande
  • L'autobiographie de Nicolas Rétif de La Bretonne, c'est son oeuvre tout entière. Dont le moindre texte place sous une lumière oblique une face ailleurs cachée de ce Protée des lettres. Dont l'ensemble révèle un homme, un amant, un auteur, tel qu'il est ; tel, aussi, qu'il se rêve : augmenté du réseau de ses possibles.
    Vivre, pour ce graphomane, c'est écrire ; pour ce « polyéraste », c'est séduire. Au centre de la toile, Monsieur Nicolas. Ici, bas les masques, nous dit-on. Mais Rétif confond volontiers souvenir et fantasme. Qu'importe, somme toute. Son autobiographie - qui peut sembler naïve, hétéroclite, obsessionnelle - est l'histoire d'une création, le dévoilement du coeur humain, la mise à nu de l'imaginaire et de la sensibilité d'un écrivain des dernières décennies du XVIIIe siècle. Le livre manque peut-être de recul, mais c'est par ses débordements qu'il s'impose aujourd'hui, par sa volonté pathétique de dire la fuite du temps, et l'impermanence des vertus et des passions de l'homme.
    La présente édition, établie par Pierre Testud d'après l'originale, fait date : que celui qui était encore pour Sainte-Beuve « l'ignoble Rétif » entre dans la Pléiade marque une étape importante dans la tâche de démythification du personnage à laquelle s'est attelée la critique depuis les années 1950. L'abondante annotation, qui procure tous les éclaircissements nécessaires, fait la part belle aux citations du reste de l'oeuvre de Rétif, presque entièrement hors d'accès du public. Et l'on trouvera, en appendices, des textes jamais réédités depuis le XVIIIe et qui couronnent cette nébuleuse qu'est le récit de Monsieur Nicolas.

  • La Vie de mon père retrace le parcours d'un « honnête homme » et propose le tableau des vertus de la vie à la campagne. Mais Rétif propose en filigrane une remise en cause de l'autorité paternelle. La biographie du père apparaît ainsi comme un préalable narratif à l'autobiographie du fils, entamée cinq ans après.

  • Paris, 1781. Pour se prémunir « des grandes et des petites peines du mariage », vingt couples décident de s'associer. Répartition des tâches, des biens et des conjoints : la petite communauté prend ses marques... Dans ce portrait des ancêtres des hippies, Rétif de La Bretonne dépeint avec humour les aléas du mariage. Ce texte insolite est suivi d'un très instructif Tableau analytique du cocuage, par Charles Fourier, et d'une nouvelle aigre-douce de Zola : Comment on se marie.
    Hippies, cocus et comptables, chacun trouve son compte dans une savoureuse galerie de portraits. Impertinente, pessimiste - ou peut-être cruellement réaliste ? -, voici une décoiffante exploration du couple.

  • Paris, 1781. Pour se prémunir « des grandes et des petites peines du mariage », vingt couples décident de s'associer. Répartition des tâches, des biens et des conjoints : la petite communauté prend ses marques... Dans ce portrait des ancêtres des hippies, Rétif de La Bretonne dépeint avec humour les aléas du mariage. Ce texte insolite est suivi d'un très instructif Tableau analytique du cocuage, par Charles Fourier, et d'une nouvelle aigre-douce de Zola : Comment on se marie.
    Hippies, cocus et comptables, chacun trouve son compte dans une savoureuse galerie de portraits. Impertinente, pessimiste - ou peut-être cruellement réaliste ? -, voici une décoiffante exploration du couple.

  • Le mal rôde dans les ruelles de Lyon. Un religieux fait une chute suspecte, une jeune femme est retrouvée assassinée... En ce début de XIV siècle, bien peu d'hommes honnêtes veulent soulever le voile de ces morts honteuses. Philippe le Bel roi de France, et Amédée le comte de Savoie luttent tous deux d'influence pour faire basculer la ville sous leur domination. Les bourgeois de Lyon jouent de l'archevêque contre les chanoines, du royaume contre l'empire. Alors, qui se soucie du sort de ceux qui se vautrent dans le péché, et trouvent leur juste punition ? Seul le jeune Guillaume-Bâtard, Anselmus le sinistre nain, et l'officier français Barthélemy Chevrier veulent démasquer la créature qui hante et tue, impunie. Mais chacun des trois hommes a ses raisons d'agir, et la vérité n'est qu'un jouet aux mains des ambitions et des calculs politiques. À l'heure ou les passions flambent, tandis que la guerre menace, la justice broie un innocent... Mais qui s'en soucie ?

empty