Terra Nostra

  • Le hassidisme - à la fois vision du monde, école de pensée et mode de vie - est né en Pologne au xvIIIE siècle avec l'enseigne-ment du premier de ses maîtres, Rabbi Israël Baal Chem Tov.
    Le mouvement hassidique donne un second souffle au judaïsme en réalisant un pont entre les érudits et la masse populaire inculte, brisée par les épreuves et mise au ban de la société juive de l'époque par une aristocratie du livre. Sans remettre en cause l'importance de l'étude et de la réflexion, mais en soulignant la nécessité de la sincérité et de la chaleur du coeur, du don de soi, de l'amour de l'autre et de la joie, le Baal Chem Tov ouvre une nouvelle voie.
    Très vite, cet enseignement dépasse la région où il est né. Il s'étend très largement en Europe centrale et orientale. Au-delà de son enseignement, ce sont ses récits qui fondent le hassidisme. Loin d'être de simples contes, bien plus que des anecdotes, ils diffusent une précieuse sagesse. A la fois traditionnels et novateurs, ils détiennent bien des réponses dont notre époque a désespérément besoin. Ils sont histoires de prodiges, qui montrent que le surnaturel n'est jamais loin, histoires qui recèlent toutes une profondeur à découvrir.
    Haïm Nisenbaum nous livre ici ces récits et nous guide dans ce voyage au coeur de la spiritualité qui se teinte alors d'une belle lumière à l'éclat inaccoutumé.

  • " Chères soeurs et chers frères, nous avons le plaisir, d'accueillir ce soir dans notre cercle AA deux nouveaux membres: Ety et Victor Glouk.
    Ils se lèvent et nous les applaudissons bien fort ! Merci, merci mes amis pour ces applaudissements chaleureux. C'est vraiment une très grande émotion que nous partageons tous. Et maintenant, comme le veut la coutume, Ety et Victor vont se présenter. Ils vont nous découper une petite tranche de vie... Mmm... Oui veut commencer? Ety? tu te jettes à l'eau? ?Oui Nous t'écoutons, Ety... Nous sommes tout ouies...
    " Les Glouk sont brouillés avec leur famille. Personne ne vient à la bar-mitsva de leur fils. Leur fille milite chez Reinette Lagrillée. Ils passent leurs vacances dans un taudis en Israël. Ils ont de très bons amis antisémites. A part ça, ils aiment la vie. Victor prépare une Sociologie du witz yiddish et Ety alphabétise les banlieues. Bref les Glouk sont des ashkénazes comme vous et moi. Dans un style incisif se succèdent des aventures souvent désopilantes, dont certaines sont destinées à devenir des morceaux d'anthologie: la découverte tardive de la marijuana, l'apprentissage du yiddish, la soirée chez les amis antisémites ou la circoncision de Berg.
    Ce livre drôle et profond délivre bien des vérités sur le monde contemporain. Aussi s'adresse-t-il à tous les publics, juif ou non juif.

  • Annaëlle, huit ans, est condamnée au silence et peut-être à une fin précoce.
    La méthode de la " communication facilitée " mise au point en Australie puis développée en Amérique, en France et en Israël, lui permet de parler avec nous par clavier informatique interposé. Soutenue par sa foi religieuse et celle de ses parents, dotée d'une étonnante clairvoyance, elle nous ouvre ainsi les ports de son monde intérieur et nous apporte la preuve, s'il en était encore besoin que les enfants polyhandicapés ou autistes sont sensibles au moindre battement de paupière du monde.
    Le Livre d'Annaëlle n'est pas seulement l'autobiographie d'une jeune vie, avec ses souffrances et ses joies intenses, il est aussi un témoignage d'amour et de vérité universelle, un appel de Dieu aux hommes. Son enfermement, Annaëlle le reçoit comme une suprême liberté, car elle vit en Dieu. Elle n'a rien oublié de la parole de son origine, elle raconte ses vies antérieures et parle du Talmud et de la Bible avec une érudition digne des plus grands maîtres.
    Il n'est pas jusqu'au Grand Rabbin Joseph Sitruk qui ne s'écrie un jour lors d'une conférence : " Un sefer Torah dans un corps humain, s'il yen avait un, je citerais le nom d'Annaëlle : une main humaine capable de dire ce qu'une main céleste a dicté aux hommes. Elle est à elle seule une Torah vivante, avec des yeux et un sourire... " Son livre fut un immense succès. Annaëlle aurait dix-neuf ans aujourd'hui et demanda expressément à ses parents qu'à cette date soit publié son deuxième livre (inédit) sous le titre choisi par elle : Le livre inachevé.
    On y côtoie le Golem ainsi que le Maharal de Prague, l'esprit de l'eau et le souffle du Messie, les réincarnations, le Berger transhumant, les contes et ce sentiment ténu qui traverse les deux livres, que nous avons regroupés ici, de joie, de force et de confiance absolue en la Providence divine.

empty