Librinova

  • Bruxelles, 2018 : Louis Théodore se retrouve inculpé du meurtre de sa femme. En pleine crise hallucinatoire, il doit consulter la psychiatre Audrey Renard, mandatée par la justice pour interpréter les délires du coupable présumé.

    Alors que l'inspecteur Boel est convaincu de sa culpabilité, la psychiatre, elle, est persuadée de l'innocence de son patient et rejoint l'enquête pour le prouver.

    En parallèle à cette affaire, Boel cherche à élucider le mobile obscur d'une série de cambriolages. Très vite, les deux affaires semblent se relier en un point : Médusa, l'oeuvre de Caravage.

    L'inspecteur et la psychiatre se lancent alors dans une chasse aux indices pour tenter de percer le mystère Médusa et lever le voile sur le drame du couple Théodore.

    Baignée dans une atmosphère de suspense haletant, l'intrigue mène tant à débusquer les protagonistes qu'à voyager dans les métamorphoses de l'âme humaine : de la normalité à la déviance, de la psychopathie à la folie. Un scénario original, ponctué de surréalisme. Une histoire parée de rebondissements, aux répliques incisives et au dénouement inattendu. 

  • Alors que l'historienne Laura Zante, invitée par des ufologues américains, est confrontée à un document troublant concernant le crash d'un ovni à Roswell en 1947, une mission qui risque de lui faire perdre pied, son compagnon François Lapierre est reçu en grande pompe à Buenos Aires par l'Académie nationale d'histoire de la République argentine. Le célèbre historien français ignore que des révélations stupéfiantes concernant Laura Zante l'attendent, et qu'elles le conduiront à vivre un enfer.

    Entre le désert du Nouveau-Mexique et la pampa argentine, entre les enjeux de la guerre froide et les tourments des desaparecidos d'une dictature sanglante, les démons du passé ne dorment jamais longtemps.

    Après Le Complot des Philosophes (La Source S), et La Solution Thalassa, le troisième volet des aventures du couple d'historiens est peut-être le plus âpre pour les protagonistes, celui où la procédure critique montre ses limites et l'amour ses illusions.

    Parce que, dans l'histoire de l'humanité, la mémoire qui pèse le plus lourd, au final, c'est celle de chacun d'entre nous.

  • 1407. Charles VI est à la tête du royaume de France. Mais le roi est sujet à des crises de démence qui le rendent incapable de gouverner. C'est alors son frère Louis, duc d'Orléans, qui se charge des affaires courantes. Il est aussi l'amant de la reine, Isabelle de Bavière, et rêve de monter sur le trône à la place de son aîné. C'est compter sans le duc de Bourgogne, Jean Sans Peur, lui aussi bien
    décidé à prendre la place qui lui revient dans le royaume.

    Sur fond de guerre de Cent Ans et de lutte contre de nouvelles bandes criminelles se joue un drame qui pourrait changer le destin de la France...

    Une tragédie shakespearienne au coeur du Moyen Âge.

  • Si vous saviez...

    Marie Grosset

    Marie Grosset est Agent Territorial Spécialisé en École Maternelle (ATSEM).
    De sa plume sincère et touchante, elle raconte à travers le prisme de témoignages saisissants, la souffrance de ses collègues. Elle explique sans complaisance le pouvoir de leurs différentes hiérarchies qui souvent, les abîme, les maltraite, et les conduit parfois au pire.
    Avec toute sa sensibilité, elle évoque ses propres expériences, celle d'une maman essayant de protéger son fils contre la folie d'une enseignante, mais aussi, son parcours professionnel qui l'a emmenée un jour aux portes de la mort.
    Avec franchise et sans détour, elle décrit l'univers impitoyable dans lequel évoluent des petits enfants, dénonçant sans ambages les comportements inappropriés de certain(e)s enseignant(e)s à leur égard, leur manque de respect et les dérives journalières dont ils sont victimes. Il vous appartient de connaître la vérité sur leurs premières années de vie, même si l'Éducation Nationale couvre et protège trop souvent son élite.
    Marie prend à témoin chaque lecteur pour faire changer le monde :
    « Si je suis moi aussi un petit colibri de la légende, que dois-je encore accomplir pour avoir la certitude d'avoir fait ma part ? Je veux bien m'agenouiller devant vous et vous supplier de faire la vôtre ».
    Pour Marie et pour vous, rien ne pourra plus être comme avant, rien ne devra plus être comme avant, car après avoir lu ce livre bouleversant, vous saurez...

    L'auteure a décidé de briser l'Omerta.

  • Chevauchées, batailles, révoltes, complots.
    Dans ce deuxième volet des Trois Pouvoirs, Guillaume de Gaucourt entre au service de Yolande d'Aragon, la puissante duchesse d'Anjou.
    L'ancien prévôt de Paris devra déjouer la révolte des bouchers parisiens, tout en veillant sur son père. Il lui faudra épauler le jeune Charles d'Orléans dans sa lutte contre Jean Sans Peur, le duc de Bourgogne, malgré les risques de guerre civile. Il aura surtout pour mission de défendre le royaume de France contre Henri V, le redoutable roi d'Angleterre, qui vient de débarquer sur ses côtes.
    De la Bastille aux plaines d'Azincourt, notre héros devra lutter sur tous les fronts, y compris celui de l'amour.

  • Il ne pleuvra pas

    Marc Challet

    Einstein disait : « Ce n'est que pure folie de faire sans cesse la même chose et attendre chaque fois un résultat différent ! » Allions-nous continuer d'espérer qu'un changement survienne dans nos vies comme par magie ?Chacun de notre côté, nous avions demandé, imploré, supplié, qu'une porte s'ouvre, qu'une nouvelle voie se profile. Nous voulions juste un signe, un point de départ !25 janvier 2015, en fin de journée : Nous aurions pu passer à côté, nous aurions pu le voir sans le regarder vraiment, ou être dérangés par un coup de fil. Un acte manqué dont on n'aurait jamais eu conscience. Mais ces deux heures et huit minutes devaient marquer un avant et un après dans nos vies.*Alors que le ciel ne cesse de s'assombrir dans nos existences, le projet qui nous percute réveille et attise une étincelle qui était sur le point de s'éteindre. Marcher ! Nous allons marcher jusqu'à Saint Jacques !Emportés et soutenus par une force que nous ne connaissions pas, les synchronicités et les coups de chance balaient, effacent, pulvérisent les contraintes et les obstacles.Tout cela a commencé à se produire avant de partir et s'est poursuivi tout au long du chemin. Ce que nous n'avions pas prévu, c'est que depuis, ça ne s'arrête plus !

  • Cette phrase - "T'as pas le sida j'espère?!" - est le point de départ de ce livre témoignage. Parce que certains mots font plus mal que des coups.
    Je m'appelle Fred, j'ai 39 ans et je suis séropositif.
    Mon histoire n'est ni banale ni extraordinaire. C'est l'histoire d'un jeune gay qui a fui une petite ville à la mentalité étriquée pour vivre son homosexualité de façon plus libérée à Paris. Un garçon qui a connu de grands moments de bonheur et aussi de grands moments de peine. Qui a contracté le VIH à une période de sa vie où il était particulièrement seul et vulnérable. Et qui a transformé cette épreuve en force, en combat et en fierté.

  • Quitter la ville pour la campagne : un mythe, un rêve, un défi ? Audrey, citadine de longue date, a besoin de changer de vie. Avec son compagnon et leur fils, ils décident d'aller vivre "au vert", plus proches de la nature. Ce livre retrace avec authenticité et humour leur parcours, les obstacles et les bonnes surprises rencontrées en chemin. Au fil de leur histoire, c'est un portrait de la campagne actuelle qui est dépeint, avec tout ce qui fait rêver mais pas que... Ecrit à plusieurs voix par un collectif de femmes du Nord Ardèche, cet ouvrage a pour ambition d'offrir des éclairages et des témoignages sur le thème de l'installation à la campagne, autour du récit d'un personnage central.

  • Ce récit de vie aux allures de conte initiatique raconte les pérégrinations d'une famille ordinaire, dont le père, sorte de Don Quichotte désespéré, s'est laissé ensorceler par Dame Alzheimer. Entre la mémoire paternelle qui s'effiloche et les liens familiaux qui se déchirent, c'est la descente aux enfers. Comment se réinventer quand tout est abîmé ? La Grande Faucheuse va venir chambouler les perspectives et apporter un tour inattendu à l'aventure de cette famille, subitement projetée dans une odyssée improbable aux confins de la Vie.
    À la suite d'une expérience spirituelle forte au chevet de son père mourant, Isabelle Foulon, romaniste de formation, se sent appelée à écrire l'histoire des siens. L'auteure belge signe un texte puissant, autant intimiste qu'universel, révélant que rien n'est jamais perdu et que la maladie comme la mort ne sont pas ce qu'elles paraissent. Un partage lumineux, empreint de poésie, qui s'interroge sur notre condition humaine et donne envie de croire en l'Invisible. Étrangement d'actualité. Bouleversant !

  • Les encéphales

    Pierre-Antoine Navarette

    Dans le village de Saint-Honoré-des-Bois, une série de meurtres spectaculaires survient et amène très vite les enquêteurs Fargnaux et Larousselle à suspecter un premier personnage : coupable idéal, l'étrange vieillard disparaît bientôt dans la campagne alors que les crimes s'enchaînent. Sur fond de tragédie familiale, l'enquête piétine et le doute envahit les esprits. Tandis que les événements sordides nourrissent les conversations des villageois, les enquêteurs, plongés dans une atmosphère rustique et pesante, vont devoir faire appel à des experts du monde criminel pour démêler l'affaire.

  • Ma vie a t'attendre

    Julien Aimé

    Ils ont aimé, ils aiment encore... Retrouveront-ils le chemin du bonheur ? 

    La résidence des Acacias est dans tous ses états : Antoine, l'aide-soignant romantique, est inconsolable depuis qu'Aurélie l'a quitté. Georges, le professeur farfelu, a un coup de foudre à quatre-vingt-onze ans. Et Éléonore, la mystérieuse comédienne, est sur le point de révéler un secret qui bouleversera leur existence. De Paris à Montréal, via le festival de Cannes, « Ma vie à t'attendre » vous emportera dans un tourbillon d'émotions, des années 60 à nos jours. Êtes-vous prêts pour le voyage ? 

    Un hymne à l'amour puissant doublé d'une émouvante leçon de vie. 

    Julien Aime est l'auteur du best-seller Amazon « Que ferais-tu si la vie te donnait une Seconde Chance ? », formidable roman d'amour et d'espoir. Suivez-le sur les réseaux sociaux pour découvrir son quotidien d'auteur !

  • Le Nom de mon père, essem abi en arabe, retrace l'histoire de Bassam Al Jallil, jeune libanais de dix-neuf ans.
    Liban, juillet 2006
    La violence et la soudaineté des bombardements sont indescriptibles.
    Pour Bassam, la vie se fige, la mort s'abat. Six années plus tard, c'est en Europe, loin de ses terres et de ses origines, qu'il essaye tant bien que mal de survivre au traumatisme qui l'a frappé.
    Sa rencontre avec Camille va venir bouleverser son fragile quotidien.
    L'amour pourra peut-être enfin l'aider à se reconstruire et reprendre goût à la vie.

  • « Sait-on jamais ce qu'il restera de nous ? Des vestiges écarlates, l'amour et la honte à la fois, le remords qui commence là où s'amenuise la passion. Vivre avec la simple idée qu'une fois les corps éteints, il ne subsistera peut-être rien de ce qui a tant bouleversé, quelle déconvenue. »

    Lorsque l'avocat Mathieu Berger reçoit la visite de Margaux Delore, il est loin de se douter qu'il ne s'agit pas d'une cliente comme les autres. La jeune femme est venue lui remettre un dernier message de sa mère, Clémence Madigan, décédée d'un cancer deux mois auparavant. Se sachant condamnée à bref délai, Clémence a profité du temps qui lui était imparti pour un dernier voyage intérieur et elle a choisi l'écriture pour laisser quelques vestiges à ceux qu'elle a aimés. Sa famille, bien sûr, déchirée plusieurs années auparavant par un drame dont personne ne sortira indemne, mais aussi Mathieu, sa part d'ombre et de lumière à la fois. Une  histoire d'amour aussi intense que déraisonnable - de celles qui restent en filigrane de toute une vie et où la douleur de la chute est à la mesure du bonheur éprouvé.

  • Dix ans après la parution du « Guide des amours plurielles » (Pocket) le polyamour est devenu un sujet de prédilection dans les medias, les livres et les films. 

    Désormais, aimer plusieurs personnes ne semble plus impossible, mais cela reste difficile tant ce mode de vie exige de s'affranchir du mythe de l'Amour unique et pour la vie, du couple comme seul horizon affectif, de la peur du regard des autres et de bien d'autres habitudes.

    À l'inverse, il faut rappeler que les amours plurielles ne sont ni LA solution aux difficultés amoureuses, ni une thérapie pour résoudre une crise personnelle, ni un moyen commode de multiplier les aventures. Elles n'ont pas non plus pour ambition de proposer un modèle qui remplacerait la monogamie exclusive, mais souhaitent simplement ouvrir les possibles avec des relations fondées sur la confiance et l'autonomie.

    Face à l'intérêt grandissant des femmes et des hommes pour ce choix de vie, il était urgent de publier ce nouveau guide des amours plurielles qui enrichit et actualise la réflexion à la lumière des dix dernières années.  

    « Aimer au pluriel ? Ça leur passera ! Reparlons-en dans dix ans ! »

    Et bien soit : dans ce nouveau guide, des polyamoureux font le point sur leur vie affective : ces récits montrent pour la première fois comment se vivent des amours plurielles au long cours, avec plus de 30 ans de recul pour certains. Et une constante encourageante : quelque soit le bilan de leur expérience, aucun(e) ne regrette de l'avoir vécue.

  • Dans la mort, le corps avait gardé une part d'enfance. Le jeune homme se tenait adossé contre l'arbre, le visage tourné vers le feuillage et le ciel, et ses yeux grands ouverts fixaient les espaces au-delà, dans un calme serein mais plein d'attente, comme on prie.

    Il n'y avait pas de sang. Pas de traces de coups. Pas de vêtements salis ni déchirés. On ne l'avait pas non plus traîné, il semblait s'être assis là, tout simplement, en attendant que la vie s'échappe de lui. Même son visage paraissait paisible. Et ses yeux...

    Ce roman commence par une énigme : pourquoi ce mort sans traces ? Pour comprendre cette mort, Cathy Borie nous propose de de suivre deux vies qui pourtant ne se rencontrent pas, semblent ne rien avoir à faire l'une avec l'autre : celle d'une jeune femme, Clémentine, qui vit à Paris, celle d'un trentenaire, Grégoire, installé depuis quelques semaines à Barcelone. À travers leurs intimités, leurs recherches du bonheur, leurs difficultés, ils nous livrent peu à peu leur impossibilité à entrer dans leurs propres existences.

    Qui est Clémentine ? Qui est Grégoire ? Qu'ont-ils de commun ? La vérité se dévoile. Une vérité qui interroge l'existence même.

  • Le voisin maléfique

    Pascale Le Mouël

    Patricia, riche veuve, habitant le centre-ville de Janzé, souffre terriblement de la solitude depuis la mort de son mari. Elle va faire la connaissance de son nouveau voisin, un homme séduisant et envoûtant. Très rapidement, elle éprouve des sentiments amoureux à son égard.Gérard, qui n'est qu'un manipulateur narcissique, endort sa victime en tissant sa toile jour après jour. Elle, naïve, fragile, n'écoute que son coeur au grand désarroi de sa famille et de sa meilleure amie Christine. Sa vie va basculer quand elle apprend qu'il fait partie d'une secte.

  • Nous sommes nés une première fois, physiquement et psychiquement. Pour autant, nous ne sommes pas encore nés à la Vie. 
    Pour cela, il nous faut naître spirituellement. 
    L'impasse où nous mènent nos blessures, nos comportements égotiques, nos pensées dualistes, nos croyances conditionnées et notre volonté de maîtrise, nous enferment dans un ego dévorant. 
    La connaissance de notre ombre éveille l'Être intérieur que nous sommes intimement, et nous permet de découvrir la profondeur, la richesse inouïe du mystère et du sens qui sous-tendent notre existence. 
    Ce pèlerinage intérieur, chemin de transformation, de conscience et de liberté, nous met au monde une seconde fois. 
    Nous devenons alors la « source qui engendre le monde ».
    De grands penseurs tels que Carl G. Jung, Karlfried G. Dürckheim, Maurice Zundel ou encore Annick de Souzenelle et Rûmî m'accompagnent dans ce livre, pour dire combien regarder en face notre situation personnelle, avec ses zones d'ombre et de lumière, en lui disant un grand « oui » responsable, donne à notre regard une liberté nouvelle, et permet de découvrir les capacités radieuses de notre conscience.

  • Amour, gluten et sororité Nouv.

    Entre son blog, son futur livre de cuisine, les séances pâtisserie et les sorties - légèrement alcoolisées - avec sa cousine Elie et sa meilleure amie Eva, Yael mène une vie bien remplie. Sa vie amoureuse est au point mort, réduite à quelques nuits passées dans les bras de Robin avec qui elle entretient une relation sans attaches. Cookies, brioches, vinyles, bouquins et mojitos rythment un quotidien ordonné qui laisse peu de place à l'imprévu. Jusqu'au jour où Elie l'embarque dans un double date qui bouleverse tous ses plans...

  • Au coeur des années 1880, Edmond décide de se retirer dans la maison familiale. Encore jeune, il est pourtant atteint d'une maladie incurable. Les Larmes du Golgotha met en scène le destin tragique de ce fils de bonne famille devenu un aventurier par fascination pour les récits fabuleux du jardinier de la maison de son enfance. Partir pour l'Argentine, combattre auprès des insurgés de la Commune de Paris, connaître la prison, et courir après la fortune près des rives de l'Ankobra en Afrique : Edmond traverse son époque avec un courage qu'il doit à l'espoir de retrouver sa bien-aimée Lucie. Parviendra-t-il finalement à la rejoindre ?

    Les Larmes du Golgotha s'inscrit dans la trame d'un XIXe siècle aussi agité que le destin de son héros. Outre les drames personnels d'Edmond, Patrick Schneckenburger décrit avec réalisme les moeurs et les aventures politiques et sociales des femmes et des hommes de cette époque. Un roman historique passionnant et émouvant !

  • 2005 : Une troupe de théâtre de rue a posé ses valises sur un bout de trottoir. Une installation bancale de bric et de broc, des chansons, un brin de poésie et des kilomètres de souvenirs éclairent la grande histoire à la lumière d'une vie qui dura près d'un siècle, celle de Papé né d'une guerre en 1917.
    Dans le public de ce road movie à la française, Florence trouvera peut-être quelques vérités sur sa propre existence.

  • « L'hiver des hommes vient. Crois-moi il va durer longtemps ; sur toute sa longueur, il fera des victimes. »
    Un monde plongé dans le noir à la suite d'une éruption solaire violente, une civilisation qui s'effondre du jour au lendemain. Une humanité confrontée à ses faiblesses, sa noirceur. Des personnages contraints de faire face à une catastrophe sans précédent - et tout à fait plausible d'un point de vue scientifique.
    Le Maître de la lumière nous parle de Thana, femme abusée par son mari, Aryan, le pilote dont le courage est à la mesure de ses propres tourments, Jorge, capitaine d'un équipage plus que fidèle, uni par un terrible passé ; mais aussi de Paola, la brillante scientifique qui suit avec effroi l'évolution orageuse de notre plus proche étoile.
    À travers le destin de ces différents protagonistes, plongez dans une dystopie qui nous livre les angoisses, les peurs et l'espoir d'une société pour qui la survie devient l'unique obsession. Poussés par le sort, ils se révéleront pour le meilleur comme pour le pire...
    De victime à héros, de héros à anti-héros, ce black-out va les lier à tout jamais.
    Et vous, que feriez-vous dans un monde privé d'électricité pendant plusieurs années ?

  • Après avoir passé plus de quarante ans de ma vie sur des chantiers de construction, j'ai eu envie de raconter la vie et l'ambiance qui y règnent. Ce livre n'est pas un manuel technique, encore moins de management, mais plus une succession d'anecdotes que j'ai essayé de décrire avec un peu d'humour et d'autodérision. J'y dresse aussi une série de portraits de personnages rencontrés (patrons, collaborateurs, architectes clients et quelques hommes politiques) plus ou moins au vitriol pour certains. Le but est bien sûr plus de distraire qu'autre chose, et pourquoi pas donner envie à certains d'exercer ce métier passionnant de la construction. 

  • Une série de crimes sordides ensanglante plusieurs départements de l'Est de la France. Des soldats sont assassinés par un tueur au comportement psychotique déstabilisant. Chargée de l'enquête, la gendarmerie nationale engage des moyens inédits dans une traque macabre et impitoyable. Pourtant, rien ne la préparait à affronter une telle exception dans l'histoire criminelle française. Entre erreur judiciaire et envers du décor, le lieutenant Thierry Massilon et Ayala la journaliste devront plonger dans les tréfonds de leur âme et se confronter aux pires des déviances. Un thriller psychologique haletant qui mélange les sentiments humains et bouleverse tous les repères.

  • Une raison de vivre

    Veronique Hering

    Si pour la plupart des gens Noël représente les fêtes en famille, les yeux des enfants qui pétillent en ouvrant les cadeaux, les repas festifs, il n'en est rien pour Lyse. Ce jour-là, son monde s'est effondré, Parti en éclat en une fraction de seconde. 
    La perte subite et inattendue de la personne qui comptait le plus au monde la laisse anéantie.
    Mais il faut continuer à vivre. Reprendre le cours de la vie malgré la douleur.
     Par un matin humide de janvier, Lyse reprend le chemin du lycée comme si de rien n'était.
     Même si elle ne laisse rien paraître de son mal-être, la souffrance et la culpabilité la rongent petit à petit de l'intérieur.
    Se recueillir le long des sentiers littoraux varois et contempler la mer l'apaisent. Mais comment faire face à ce deuil impossible ? Comment se reconstruire ? Ou trouver la force de continuer à vivre ?
    Une rencontre accidentelle va bouleverser sa vie et remettre en question toutes ses certitudes.
     « Une raison de vivre » met à nu toutes les émotions provoquées par le deuil à travers une histoire qui parle de résilience et d'amour où le fantastique vient bouleverser la réalité.

empty