• L´enfant ne se contente pas d´apprendre à parler sa langue maternelle, il construit à l´intérieur de celle-ci son dialecte singulier. Cet ouvrage va à la rencontre de l´enfant par ses mots, depuis « c´est pas juste » à « t´es plus ma copine », en passant

  • Un ouvrage désormais classique sur les questions psychanalytiques de la maternité. En matière de filiation humaine, une "dette de vie" inconciente lie les sujets à leurs parents et leurs ascendants. La reconnaissance de cette dette d'existence serait l'une des conditions de l'aptitude à transmettre la vie.

  • Le terme "addiction" recouvre des dépendances variées à des substances elles aussi variées, mais paradoxalement il existe des addictions sans substance, tels les troubles du comportement alimentaire en particulier l'anorexie. Cet ouvrage écrit par des psychanalystes montre ces divers aspects.

  • Il est seul, allongé sur son lit. Depuis quelques mois, le ciel se renverse, la terre s´effondre, le sol vacille, la solitude règne. Il a fermé la porte de sa chambre : plus personne n´a le droit d´entrer. Surtout pas ses parents qui ne comprennent rien. Les autres sont partout et e part. Leur absence est la plus ravageante des présences, mais elle ne comble pas le vide qui règne sans partage.
    Elles sont deux, sur un banc. Allongées plutôt qu´assises, leurs jambes s´entrelacent et se tordent comme les troncs noueux et tressés des bonzaïs. De leurs cheveux emmêlés surgissent des bras, leurs flancs sont accolés, leurs visages se touchent. Entre elles deux, c´est « à la vie, à la mort », elles sont unies pour toujours.
    Qu´elle soit le temps des exilés ou celui des inséparables, l´adolescence est le temps où la séparation s´apprend. Pour l´adolescent, qui se sépare autant des autres que de lui-même, la séparation est aussi nécessaire qu´insupportable. Bien qu´elle seule puisse ouvrir l´horizon de l´avenir, elle exhale un parfum de mort, elle menace de fermer à tout jamais les portes du passé.

  • Une préface inédite de l'auteur présente cet essai paru il y a une trentaine d'années et dont le sujet connaît un regain d'intérêt.Ce livre constitue un instrument de travail au service de ceux qui veulent entreprendre des cures ou des explorations psychodramatiques.

  • L'ouvrage décrit comment des mécanismes psychologiques se mettent en place dans le champ de l'attachement et influencent le comportement d'une personne sa vie durant. Il traite de l'impact des premières expériences avec les parents sur le développement socio-affectif de l'individu. L'enfant s'adapte à son environnement familial et y forme des représentations et des stratégies de comportement qui le guident ensuite dans ses relations sociales. Adulte il reste imprégné de ces expériences passées et intériorisées qui sont des modèles orientant sa façon de gérer les nouveaux liens établis en particulier dans ses relations amoureuses et ses rapports avec ses enfants.

  • Cet ouvrage rassemble les interventions d'un colloque national qui s'est tenu à Paris en novembre 2010 dont l'objectif était de mettre en évidence l'évolution des pratiques des secteurs de psychiatrie infanto-juvénile dans la prise en charge de l'enfant autiste et de sa famille. Ces deux journées, qui ont suscité un réel enthousiasme, ...

  • La prévention et le soin des troubles psychiques précoces des bébés, en pleine expansion en France, ne peut se faire qu'en y associant les parents. L'évolution de la médecine néonatale et de l'anténatal suscite de nouvelles approches de cette discipline. Le devenir parent est désormais une étape de la vie souvent difficile, mais qui peut permettre une maturation de chacun si elle est bien traitée. L'engouement actuel pour la périnatalité doit garantir l'approche de la complexité de l'éprouvé quotidien des cliniciens confrontés à des situations humaines traumatiques qui questionnent aussi l'éthique.Ce travail se fonde sur le partage de longues expériences entre soignants d'horizons divers. Dans ce souci, l'Institut de puériculture et de périnatalogie de Paris et la Société Marcé se sont rapprochés pour porter un regard commun sur la périnatalité. La rencontre entre d'une part l'expérience en prévention et de soin de la parentalité (parenthood) de nos collègues anglais, et d'autre part le développement des thérapies précoces d'inspiration psychanalytique et la psychiatrie du bébé en France, nous permet d'élargir nos modes d'approches. Ce livre rassemble les travaux cliniques et de recherche les plus récents menés par les équipes expérimentées en périnatalité. Il fait une large place au travail conjoint entre équipes de psychiatrie, pédiatrie et Maternité.

  • La question du langage, de son apparition, de son absence, de ses particularités est, depuis toujours, au centre des descriptions de l'autisme infantile précoce. Dans les traitements, le maniement du langage n'est pas non plus sans remettre profondément en question nos objets de connaissance et nos pratiques et dans le cas d'autisme, les thérapeutes sont confrontés à un patient qui ne parle pas ou très peu ou très bizarrement et qui reçoit ce qui lui est dit de façon totalement imprévisible. Ce qui interroge en permanence les aménagements du cadre et la "position" singulière de l'analyste, la nature du travail interprétatif et fondamentalement le processus spécifique attendu du traitement. Le projet de ce livre est de re-dégager analytiquement les spécificités pathologiques autant que les richesses et les originalités mobilisables dans le cadre de l'analyse. Cet ouvrage reprend en partie la matière de deux journées d'études internationales organisées par le Centre Alfred Binet en lien avec les séminaires de recherche régulièrement organisés par le Centre Alfred Binet.

  • Un certain regard sur l'enfant peut amener à passer sous silence l'intensité des drames psychiques qu'il rencontre : la conflictualité oedipienne serait-elle menacée d'affadissement ? Les adultes adoptent parfois un ton moqueur devant le désespoir amoureux des enfants lors de séparations ou de modifications de leur environnement familier. Ils ne soupçonnent pas que, lors de ces drames, ceux-ci peuvent éprouver des affects intenses, cachés, conduisant à des effondrements. Certaines conséquences peuvent devenir si graves et si profondes qu'elles installent un véritable état de « maladie », qui bride les apprentissages, limite la vie affective, intellectuelle et sociale. Les auteurs comme consultants psychothérapeutes sont confrontés à l'émergence de différents états de mal-être psychique de l'enfant témoignant de la dimension touchante et fragile de l'âme enfantine. L'écoute de ces drames allège la douleur de l'endeuillement, relance une dynamique vivante de la vie psychique et entraîne un apaisement des conflits.

  • L'âge bête correspondrait, selon la tradition, à une période de latence durant l'adolescence. Mais la bêtise ne mérite-t-elle pas une certaine considération, au moins le respect accordé à tout symptôme en psychanalyse d'enfant ? Elle a le mérite de constituer un moyen de traiter les émois et les bouleversements identitaires induits par l'entrée dans l'adolescence : dépression, violence, relations difficiles avec les proches, sentiments d'étrangeté. Ce livre rassemble plusieurs textes traitant de cette période de latence et de la dépression chez l'enfant.

  • Aujourd'hui plus que centenaire, la pratique psychanalytique évolue dans un monde radicalement différent de celui de sa naissance. Si la cure classique, selon le dispositif divan-fauteuil et plusieurs séances hebdomadaires, reste la référence du travail pratiqué par le psychanalyste, il n'en demeure pas moins que, dès ses origines, la psychanalyse n'a cessé de produire des cadres et des modalités cliniques différentes, cherchant à ajuster ses réponses aux besoins des patients. La psychanalyse d'enfants a beaucoup contribué à la fertilité de cette évolution, tant sur le plan théorique qu'au niveau technique, et personne ne conteste désormais qu'elle constitue une branche à part entière de la psychanalyse. Dans le souci de préserver cet ancrage tout en suscitant une réflexion approfondie autour d'une application contemporaine de la métapsychologie, nous avons convié des psychanalystes qui contribuent activement au renouveau de la pensée psychanalytique, pour qu'ils partagent avec nous leurs réflexions et ces expériences cliniques qui se déroulent en dehors du cadre classique de la cure. Leurs contributions témoignent d'un effort de mise en travail de toute idée reçue et de la conviction profonde que c'est grâce à cette remise en question constante que la pensée analytique garde intacte son dynamisme, voire sa subversivité centenaire.

  • Comment rester psychanalyste au contact d'enfants qui paraissent tout ignorer de ce qui les entoure ? La difficulté qu'éprouvent les soignants, en présence d'enfants autistes, à maintenir la position de réceptivité et d'écoute - de soi comme de l'autre - propre au travail psychanalytique vient interroger les spécificités du contre-transfert dans ces traitements. Selon la thèse ici défendue, c'est en effet du travail autour du contre-transfert et de son maniement que le psychanalyste peut espérer opérer des transformations en profondeur du fonctionnement psychique des enfants. Une consultation de secteur, cheville ouvrière de dispositifs plus étoffés, est le cadre de la plupart des illustrations cliniques. Leur déploiement, pour certaines tout au long du livre, vise à rendre perceptibles les enjeux et les mouvements à l'oeuvre dans ces cures très particulières. L'oeuvre gravée du peintre Escher nous fournira des métaphores pour saisir l'originalité de la pensée autistique. La modification progressive, au cours du traitement, de l'appréhension de l'espace tout comme l'émergence d'un langage affecté et partageable seront les signes d'un réinvestissement par les enfants de leurs processus développementaux.

  • Inventé par J. L. Moreno, le psychodrame a connu en un peu plus d'un demi-siècle, des développements considérables dans les domaines de la psychothérapie, de la psychologie sociale, de la création et de la critiques dramatiques. Cet ouvrage en propose une synthèse théorique et pratique : la découverte, les notions de prise de rôle, de catharsis, l'évaluation qui peut en être faite du point de vue psychanalytique, puis dans une deuxième partie, des exemples cliniques aident à comprendre la technique et enfin une dernière partie traite de la formation des psychologues cliniciens et des psychodramatistes d'enfants et d'adolescents.

  • Publié en 1985 dans une première édition reliée en trois volumes, ce Traité a été republié en 4 volumes dans Quadrige après avoir été remanié et très augmenté en 1999. Cette édition est de nouveau disponible dans la collection Quadrige.
    Ce Nouveau traité est la somme de toutes les connaissances concernant la psychiatrie de l'enfant, questions abordées par des spécialistes praticiens. Il est destiné non seulement aux psychiatres mais aussi aux pédiatres et aux membres des professions sanitaires et sociales. La psychiatrie de l'enfant est en prise directe avec les situations et pressions sociales, d'autant qu'il est envoyé aux spécialistes par la famille ou l'institution scolaire ou médicale.

  • Qui est réellement Harry Potter ? Pourquoi un tel engouement pour ce personnage et ses aventures ? Quels ressorts psychiques déclenche-t-il chez ses lecteurs ? A partir d'une lecture attentive des aventures de Harry Potter, l'auteur propose une approche de la psychopathologie du deuil de l'enfant, du traumatisme, de la maltraitance ainsi que des mécanismes psychologiques plus spécifiques comme la cryptophorie ou la revenance.

  • L'adolescence est l'aboutissement de la sexualité infantile, elle-même marquée par une phase de latence dans la seconde enfance. Elle se caractérise par l'accession à la sexualité génitale.

  • Que deviennent les difficultés précoces du développement psychologique et affectif des bébés et des jeunes enfants ? Comment les traiter au mieux pour changer leur destinée qui pourrait hypothéquer leur avenir cognitif et le développement de leur personnalité ? Notre ouvrage présente nos réflexions et notre approche psychothérapeutique et psycho-éducative intégrées, incluant les familles, qui ont offert à ces enfants l´opportunité à l´épanouissement de leurs potentialités. Grâce à un suivi longitudinal sur le long terme, nous avons assisté au déploiement de leurs capacités évolutives et à la force de leur affirmation personnelle à l´âge adulte. Ainsi, nous avons découvert comment chaque sujet se construit comme un seul individu, avec les caractéristiques de sa personnalité qui lui sont propres et uniques.

  • Comment ce qui s'est produit dans des générations précédentes se manifeste-t-il lors des liens précoces et devient-il constitutif de la subjectivité du bébé ? La métaphore de la "montaison", mouvement par lequel le saumon remonte sa rivière natale pour perpétuer l'espèce, permet d'envisager la participation de l'individu dans l'établissement des liens de filiation. Elle rend également possible l'exploration des moyens dont dispose le jeune enfant pour métaboliser les transmissions inter et transgénérationnelles. L'auteur montre aussi comment le groupe intervient dans la formation de la subjectivité individuelle. Cet ouvrage apporte également un éclairage actualisé de la clinique auprès des patients à la pathologie narcissique identitaire.

  • Le lien de filiation est le pivot de la vie familiale : par lui, l'enfant devient le fils/la fille de ses parents, condition de son éveil psychique. Une reconnaissance fonde ce lien, dans les deux sens du terme qui en disent les deux dynamiques : en tant que don émanant des parents (c'est l'identification, confortée par la reconnaissance juridique), et en tant que dette résultante pour l'enfant. La filiation devient le régulateur de la vie familiale, soutenant les interdits familiaux, de l'inceste et du meurtre, appuyant le développement psychique au long de ses étapes (l'enfance, l'adolescence, l'âge d'adulte et de parent puis de grand-parent) qui sont autant de mutations. L'infantile irrigue ce développement, le sexuel noué à la finitude, selon des mécanismes psychiques repérables par la psychanalyse.

  • Au-delà de l'émotion suscitée par les sévices infligés à ces enfants, il importe d'aider non seulement les enfants mais aussi les familles pour leur permettre de trouver une vie affective et relationnelle plus satisfaisante. L'originalité et l'intérêt de l'ouvrage tiennent au fait que les auteurs, s'appuyant sur de nombreux échanges cliniques et scientifiques, conceptualisent un modèle de travail tenant compte de leurs expériences et de l'apport de diverses théories.

  • Quelles sont les conséquences psychiatriques d'une naissance prématurée ? Tant pour l'enfant que pour ses parents, cette question se pose et trouve dans ce recueil des réponses concrètes, ainsi que des pistes pour l'analyste qui s'y trouve confronté.

  • Daniel Marcelli parachève dans cette monographie un ensemble de travaux théorico-cliniques. Il s'essaye à une tâche difficile : il s'agit pour lui d'affiner la théorie psychanalytique, de la débarrasser de ses scories génétiques et de la contraindre à trouver sa place dans des perspectives neuro-psychologiques au sens le plus complet du terme.

  • La psychiatrie comme la médecine toute entière est confrontée à une évolution rapide de ses moyens, des techniques à sa disposition mais aussi des attentes des patients comme de la société. C'est particulièrement vrai en psychiatrie de l'enfant.Cet ouvrage est l'histoire de ce qu'a été la rencontre de la psychanalyse et des institutions pour enfants, une remarquable synthèse de ce qui demeure d'actuellement pertinent de cette rencontre et des conditions pour que cela fonctionne au bénéfice de la qualité des soins. L'ensemble des soignants en psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent y trouveront aussi présentées clairement les différentes options prises par rapport à la place donnée à la psychanalyse dans le fonctionnement de l'institution. Ce livre est le fruit de l'expérience d'un homme et des équipes avec lesquelles il a travaillé, formées par la double pratique de la psychanalyse et de la psychiatrie, associant pratique analytique personnelle et travail dans le cadre d'une institution. Il peut ainsi servir à la formation et la transmission d'une pratique aujourd'hui menacée dans le cadre institutionnel.

empty