LAURA BRIGNON

  • L'eau du lac n'est jamais douce

    Giulia Caminito

    • Gallmeister
    • 7 Avril 2022

    «Notre mère ressemble à une héroïne de bande dessinée, à Anna Magnani au cinéma, elle braille, ne capitule jamais, cloue le bec à tout le monde. Mariano et moi sommes dans le couloir qui conduit aux chambres, culottes courtes et mollets raides, et sans ciller nous fixons notre peur : ne pas être comme Antonia, ne jamais être à la hauteur, ne remporter aucune bataille.« Antonia, femme fière et têtue, s'occupe d'un mari handicapé et de quatre enfants. Pauvre et honnête, elle ne fait pas de compromis et croit au bien commun. Pourtant, elle inculque à sa fille le seul principe qui vaille : ne compter que sur ses propres capacités. Et sa fille apprend : à ne pas se plaindre, à lire des livres, à se défendre, toujours hors de propos, hors de la mode, hors du temps. Mais sa violence, tapie telle un serpent, ne cesse de grandir.
    Nous sommes en l'an 2000, les grandes batailles politiques et civiques n'existent plus, seul compte le combat pour affirmer sa place dans le monde.

  • Un jour viendra

    Giulia Caminito

    • Gallmeister
    • 7 Avril 2022

    À Serra de' Conti, sur les collines des Marches italiennes, Lupo et Nicola vivent dans une famille pauvre et sans amour. Le jeune Lupo, fier et rebelle, s'est donné pour mission de protéger son petit frère Nicola, trop fragile avec son visage de prince. Flanqués de leur loup apprivoisé, les deux frères survivent grâce à l'affection indestructible qui les unit. Mais un mensonge les sépare, et un secret se cache derrière les murs vénérables du monastère du village. Alors que la Grande Guerre vient ébranler l'Italie, le jour viendra où il leur faudra affronter la vérité.

  • Le train des enfants Nouv.

    Le train des enfants

    Viola Ardone

    • Librairie generale francaise
    • 1 Juin 2022

    Naples, 1946. Amerigo quitte son quartier pour monter dans un train. Avec des milliers d'autres enfants du Sud, il traversera toute la péninsule et passera quelques mois dans une famille du Nord : une initiative du parti communiste vouée à arracher les plus jeunes à la misère après le dernier conflit mondial. Loin de ses repères, de sa mère Antonietta et des ruelles de Naples, Amerigo découvre une autre vie. Déchiré entre l'amour maternel et sa famille d'adoption, quel chemin choisira-t-il ?
    S'inspirant de faits historiques, Viola Ardone livre le récit d'un amour manqué entre un fils et sa mère. Immense succès en Italie et traduit dans de nombreux pays, ce roman remarquable révèle une autrice d'exception.

  • L'ange de Munich

    Fabiano Massimi

    • Librairie generale francaise
    • 2 Mars 2022

    Munich, 1931. Angela Raubal, vingt-trois ans, est retrouvée morte dans un appartement de Prinzregentenplatz. À côté de son corps inerte, un pistolet. Tout indique un suicide et pousse à classer l'affaire. Sauf qu'Angela n'est pas n'importe qui. Son oncle et tuteur légal, avec lequel elle vivait, est le leader du Parti national-socialiste des travailleurs, Adolf Hitler.
    Entre peur du scandale, pressions politiques et secrets sulfureux, cet événement, s'il éclatait au grand jour, pourrait mettre un terme à la carrière d'Hitler, en pleine ascension. Et faire du commissaire Sauer, chargé de l'enquête, un témoin très gênant.

    Dans une république de Weimar moribonde, secouée par les présages de la tragédie nazie, Fabiano Massimi déploie un roman fascinant, fondé sur une histoire vraie et méconnue, mêlant documents d'archives et fiction avec le brio d'un Philip Kerr.

  • Le dernier été en ville

    Gianfranco Calligarich

    • Folio
    • 14 Avril 2022

    Rome, fi n des années 1960. Leo Gazzarra, milanais d'origine, est depuis quelques années installé dans la capitale. Il vit de petits boulots pour des revues et des journaux. Viscéralement inadapté, dans un monde où il ne parvient pas à trouver sa place, il se laisse aller à des journées qui se ressemblent et à des nuits souvent alcoolisées. Leo n'en veut à personne et ne revendique rien. Le soir de ses trente ans, il rencontre Arianna, une jeune femme exubérante à la fois fragile et séductrice. Sûre de sa beauté mais incapable d'exprimer ses véritables sentiments, Arianna est évanescente. Elle apparaît et disparaît, bouleversant le quotidien mélancolique d'un homme qu'elle aurait peut-être pu sauver de sa dérive existentielle.Dans ce premier roman, paru pour la première fois en Italie en 1973, Gianfranco Calligarich évoque les cercles intellectuels et mondains de l'époque tout en dressant le portrait d'un homme qui cherche un sens à sa vie. Une histoire d'amour et de solitude, récit d'un renoncement tranquille, qui nous plonge dans une Rome solaire, magnétique.

  • Le chien, la neige, un pied

    Claudio Morandini

    • Anacharsis
    • 21 Janvier 2021

    Adelmo Farandola, mène une existence revêche dans la montagne. Ermite lunatique et acariâtre, il n'a pas le souvenir très lucide. Les saisons se fondent en un brouillard opaque dans sa mémoire. Mais cet hiver-là surgit un chien. Bavard. Pétulant. La truffe en éveil. Il adopte Adelmo Farandola.

    Au printemps, la fonte des neiges révèle un pied humain non loin de leur cabane. Adelmo Farandola ne se souvient pas très bien des événements de l'an passé. À qui appartient ce pied ? Dans son esprit engourdi s'insinue une inquiétude croissante.
    Avec Le chien, la neige, un pied, Claudio Morandini compose un conte cruel, une de ces histoires à donner le frisson qu'on se raconte le soir à la veillée.

  • Les oscillants

    Claudio Morandini

    • Anacharsis
    • 19 Août 2021

    La narratrice est une jeune ethnomusicologue venue enquêter sur des chants de bergers entendus au-dessus de Crottarda, village enfoui au fond d'une vallée privée de soleil. Plongé dans une perpétuelle pénombre, il trempe dans une humidité froide et dévorante, qui n'empêche guère ses habitants de se faire facétieux, à l'occasion.
    À l'arrivée des rares visiteurs, ils se donnent des allures de monstres difformes auxquelles la grisaille ambiante prête un air de réalité. D'abord bien accueillie, la jeune chercheuse va se trouver pourtant en butte à leur inexplicable hostilité. Bientôt, leurs pitreries deviennent inquiétantes, mais elle s'enfonce malgré tout dans les mystères spongieux qui enserrent Crottarda.

  • Laisse la mer entrer

    Barbara Balzerani

    • Cambourakis
    • 1 Septembre 2021

    Après le succès de «Camarade Lune», passage en poche du 2e roman de Barbara Balzerani traduit en français. Elle retrace l'histoire de trois générations de femmes dans un XXe siècle italien marqué par les guerres et les révoltes, pointant le changement crucial qu'a représenté l'accès à l'université pour toute une génération. Un récit peuplé de souvenirs, en forme d'hommage à ces femmes qui ont su faire face chacune à leur manière, mais aussi à la nature, avec lesquelles les liens des hommes se sont progressivement dégradés.

  • De la gentillesse et du courage

    Gianrico Carofiglio

    • Arenes
    • 2 Septembre 2021

    « Habituons-nous à l'idée que nous passons une grande partie de notre vie à avoir tort. Nous prenons tous de bonnes et de mauvaises décisions. La véritable différence se situe entre ceux qui sont prêts (et prompts) à reconnaître les mauva ises et à les rectifi er, et ceux qui cherchent à les dissimuler, à eux-mêmes et aux autres.
    Faire preuve de gentillesse et de courage (ces deux qualités sont inséparables), c'est assumer la responsabilité de nos actions et de notre être au monde. » Ce livre bref et fort décortique les travers et les simplifi cations de nos débats démocratiques, et nous apprend à travers moult exemples à pratiquer, individuellement et collectivement, la gentillesse et le courage : pour surmonter la peur, la colère, et vivre avec la complexité, le doute et l'humour.

  • Les atrocités des pirates ; enquête

    ,

    • Anacharsis
    • 17 Mai 2018

    Àl'été 1822, au large de Cuba, Aaron Smith était capturé par des pirates alors qu'il s'en retournait de la Jamaïque en Angleterre.
    Le malheureux fut retenu des mois durant parmi eux et participa à leur vie de rapines. Arrêté par les autorités espagnoles, il fut ensuite livré à la justice britannique, qui lui intenta, en 1823, un procès pour actes de piraterie.
    Verdict : acquitté.
    Certains des témoins de ce procès avaient pourtant reconnu en lui tout simplement le chef des pirates qui, le visage barbouillé de poudre à canon et le sabre d'abordage au poing, les avait soulagés de leurs biens au large du récif cubain...
    En 1824, il faisait paraître à Londres Les Atrocités des pirates, un livre caméléon à la fois roman d'aventures et plaidoyer en faveur de son innocence.
    Il n'en fallait pas davantage pour que l'on menât autour de cet équivoque personnage une enquête approfondie, dont les conclusions extraordinaires dévoilent une page sensationnelle de l'histoire universelle de la piraterie.
    Accompagne´ d'une Enquête comprenant la traduction complète du compte rendu de son procès et diverses investigations portant sur le reste de sa vie, son récit est enfin mis en lumière. Jusqu'à établir, pour toujours, l'incroyable vérité sur Aaron Smith.

  • Concetta et ses femmes

    Maria Attanasio

    • Ypsilon
    • 19 Février 2021

    À Caltagirone [en Sicile], cette manière de penser [révolutionnaire] et les luttes, on les doit aux femmes. Poétique, tumultueuse et chorale, l'histoire de la lutte interminable pour la création de la section féminine du PCI (Partie Communiste Italien) de Caltagirone se déroule comme une représentation populaire, bien qu'elle parle d'événements réels. Concetta La Ferla - leader du peuple et proto-féministe qui pendant trente ans a été la protagoniste absolue de la lutte de classe et de la libération des femmes en Sicile - les incarnent avec une voix ancienne de conteuse, capable de restituer à ces événements toute la force mythologique et allégorique qu'ils avaient pour celles et ceux qui les ont vécus.
    Lutte contre le besoin, désir de liberté, soif de justice :
    Mais aussi rêve du bonheur. Le rêve de la révolution.
    Maria Attanasio réussit spectaculairement cette mise en scène écrite.
    L'histoire mémorable de Concetta et ses femmes existe parce qu'elle prend la forme d'un livre, des plus insolites par la manière même d'être conçu, grâce aux talents de l'écrivaine Maria Attanasio qui enregistre et transcrit et donne une seconde vie (et immortelle) à la voix espiègle de la protagoniste, Concetta La Ferla - Maria écrit, Concetta raconte. C'est un livre inclassable : il est autobiographique, mais pas vraiment; il a une valeur historique, littéraire et documentaire, mais intimement. C'est le livre d'une vie et sa raison d'être est une question de responsabilité : quand le passé de la mémoire a besoin du présent de l'écriture pour exister, quand la parole politique fait appel à la voix de la narration pour résister.
    C'est donc un texte qui entre parfaitement dans notre collection « contre-attaque » qui publie une littérature plus ouvertement mêlée à la politique et à l'histoire, et c'est un volume qui forme presque un couple (bien étrange) avec celui de Bei Dao dernier publié dans cette collection, puisque les deux sont des récits de mémoire(s) et autobiographiques écrits par des poètes.

  • Voyage en Ethiopie

    Curzio Malaparte

    • Arlea
    • 26 Novembre 2020

    En 1939, désavoué par le régime fasciste, Curzio Malaparte s'embarque pour l'Éthiopie afin de regagner estime et considération en témoignant de la colonisation italienne. Mais, séduit par la « terre des hommes rouges », il renonce à l'entreprise de glorification pour mener une exploration plus intime. Et son voyage devient littérature.

    À dos de mulet, seul ou accompagné de bataillons de l'armée coloniale, Malaparte sillonne une Éthiopie fascinante, qu'il confond parfois avec la campagne italienne et qui, parfois, s'apparente au sublime. Un sublime halluciné, traversé de brigands et de lépreux, de gazelles et de faucons, un paysage minéral, « d'une pauvreté âpre mais très belle », où chaque vision suggère un monde unique : celui d'un auteur magistral.

  • Marie Curie

    Alice Milani

    • Cambourakis
    • 4 Septembre 2019

    Biopic dessiné de Marie Curie. Depuis sa Pologne natale jusqu'à la Sorbonne où elle est venue étudier la physique et a rencontré Pierre Curie, jusqu'à leurs découvertes communes qui ont révolutionné l'histoire de cette science, c'est toute la vie de cette scientifique et de la femme derrière elle (déjouant les conventions de l'époque) qui nous est livrée. Lauréate de deux prix Nobel, elle a en effet imposé la présence des femmes dans les milieux scientifiques de l'époque, encore très conservateurs. Un dévouement qui lui a valu de nombreux sacrifices. Une trajectoire hors-norme qui nous est dévoilée tant sur le plan public que sur le plan plus intime.

  • « Le plus beau livre de montagne de cette dernière année... ».
    Paolo Cognetti, prix Médicis étranger 2017 pour Les huit montagnes.

    « La montagne m'a vu naître, elle m'a nourri, m'a appris, m'a protégé. Alors je suis devenu le seigneur des corniches rocheuses, la sentinelle des cols reculés, le maître des moraines isolées. Je règne sur ce royaume de pierres non parce qu'il est à moi, mais parce que je lui appartiens. La montagne m'a accepté auprès d'elle et je suis devenu son gardien respectueux, le berger de ses bouquetins, en toutes saisons et par tous les temps ».

    Louis Oreiller est né en 1934 dans le Val d'Aoste, à Rhêmes-Notre-Dame, aux confins sauvages du parc du Grand-Paradis, à 1 700 mètres d'altitude. La montagne ne lui a jamais inspiré ni défi ni performance. Elle est sa terre et son ciel, un horizon avec lequel il fait corps. Pour conjurer la pauvreté, il a été braconnier, contrebandier... Puis il a pu changer de camp, devenant garde-chasse et finalement garde du parc national. Une vie éloignée des sentiers balisés par la société, le plus souvent à l'écart des hommes, dans une vallée que les avalanches coupaient autrefois du monde six mois par an. Une vie à caresser la roche et la glace, à parler aux arbres et aux marmottes, à suivre le vol des aigles et à veiller sur les mouflons. Une vie en communion avec la montagne. Le monde de Louis Oreiller va disparaître, enseveli sous le déferlement de la modernité. Alors sa parole, rare, résonne de toute la puissance des éléments. À qui, comme Irene Borgna, sait l'écouter, elle semble poésie et sagesse. Il n'est pas tout d'avoir de la mémoire, encore faut-il la langue de Louis et son esprit libre pour nous conduire là-haut, où l'air est plus pur et les pensées plus claires.

  • Les pierres

    Claudio Morandini

    • Anacharsis
    • 21 Mars 2019
  • Les mots sont des pierres, qui a reçu le prestigieux Prix Viareggio, est particulièrement important dans l'oeuvre de Carlo Levi. Témoignage puissant sur la Sicile, ses villes et sa géographie, mais plus encore sur la vie de son peuple, sa culture, ses luttes. Il marque le lecteur par l'urgence de son rythme, l'acuité de sa phrase et la bonté de son regard.
    Les mots sont des pierres est, dit Carlo Levi, « le récit de trois voyages en Sicile et des choses de là-bas, telles qu'elles peuvent tomber sous l'oeil averti d'un voyageur dépourvu de préjugés. » Ces récits sont de tonalités très diverses.
    Il y a l'histoire de ce fils de cordonnier sicilien devenu maire de New York et qui revient, presque comme une divinité, le temps d'une courte visite, dans son village natal. Levi découvre ensuite le vieux monde sicilien des soufrières et la première grève de ses travailleurs. Puis c'est Palerme, Palerme faste et misérable aux rues grouillantes d'humanité, aux souterrains des couvents remplis de cadavres embaumés, Catane, noire de lave, et enfin le désespoir des paysans de Bronte, le désespoir de toute cette Sicile qui pleure ses morts et souffre des injustices, l'histoire de Francesca Serio, mère d'un syndicaliste assassiné par la mafia, sa ferme détermination : « les larmes ne sont plus des larmes mais des mots, et les mots sont des pierres ».

    Sur commande

  • Ma vie de brigand

    Carmine Crocco

    • Anacharsis
    • 19 Septembre 2016

    Carmine Crocco est né en 1830 du mauvais côté de l'Italie : dans le Sud. Issu d'une famille misérable de la Capitanate, il devient berger à l'âge de six ans, puis est appelé sous les drapeaux. Il déserte et se lance dans le brigandage vers 1852. On l'arrête, il s'évade. C'est alors l'époque du Risorgimento, de l'Unification. Il se joint un temps aux Chemises Rouges de Garibaldi, qu'il abandonne à leur tour pour se placer dans les rangs de la réaction bourbonienne.
    Ce sera le début de la carrière du bandit le plus célèbre de l'histoire de l'Italie.
    Entre mars 1861 et août 1864, il écume le pays à la tête d'une véritable armée, commandant jusqu'à 2 000 hommes, affrontant à l'occasion les troupes des libéraux en batailles rangées. Jamais il ne cessa pour autant d'être un bandit. Il finit par se rendre en territoire pontifical, alors encore indépendant, puis fut emprisonné à vie. C'est dans sa prison, où il décéda le 18 juin 1905, qu'il rédigea son autobiographie.
    Récit de fureur et de sang, parcouru par une colère qui jamais ne semble s'éteindre, il tente de livrer dans une langue âpre l'itinéraire furieux qui le conduisit sur la voie du crime, dont il ne fait guère de mystère.
    Les pages que l'on va lire dessinent ainsi les contours de l'âme tourmentée d'un homme engendré par une terre déshéritée, porté par une rage et une ambition monstrueuses.
    Tour à tour matois, sincère, séduisant, cynique ou repoussant, Carmine Crocco se livre à l'édification d'un étrange autoportrait, méditatif ou arrogant, pour planter au bout du compte l'insaisissable figure protéiforme d'un homme de peu en quête de grandiose.

  • Violeta

    ,

    • Cambourakis
    • 3 Avril 2019

    Un album biopic qui retrace la vie pleine de passion et de tragédie de Violeta Parra, chanteuse et artiste totale qui a redoré le blason de la musique folklorique chilienne. Également poétesse et sculpteuse, elle est devenue l'emblème de la culture chilienne à l'étranger, au point d'être la première femme sud-américaine à exposer au Louvre en 1967. Sacrifiant à sa passion sa vie de famille et ses amours, elle a toutefois souffert, sombrant dans une profonde dépression à la fin de sa vie. Cette bande dessinée retrace les différents épisodes de la vie de cette femme hors-norme, artiste incontournable, féministe avant l'heure, maintenant un parfait équilibre entre vie privée et vie publique, et donnant toute sa place à la musique avant toute chose.

  • Bacchiglione blues

    Matteo Righetto

    • La derniere goutte
    • 7 Mai 2015

    Lorsque Ivo, Toni et Tito, trois bras cassés issus du fin fond de la campagne padano-vénitienne, élaborent le plan parfait pour enlever la femme d'un riche industriel qu'ils ne relâcheront qu'en échange d'une forte rançon, on peut déjà avoir quelques doutes quant au résultat. Mais si l'on ajoute à cela des témoins de Jéhovah qui ne soupçonnent pas encore quel sort leur est réservé, un ragondin blanc qui déchaîne les passions, des tueurs à gage peu habitués à faire dans la dentelle et des marécages infestés de moustiques et de punaises, on comprend pourquoi, dans cette histoire qui va à cent à l'heure, le plan initial ne pouvait pas se dérouler sans de sérieux accrocs.

    Sur commande

  • Qui fut réellement Aaron Smith ? La victime innocente d'un terrible coup du sort ? Ou bien le plus sournois, le plus habile, le plus arrogants des pirates ?
    Au large de Cuba, le 7 juillet 1822, un navire marchand britannique, le Zephyr, était attaqué par des pirates. Le bateau fut mis au pillage, les marins du bord torturés et Aaron Smith, alors jeune second du Zephyr, fut emmené de force par les forbans.
    Il vécut plusieurs mois en leur compagnie, participa à des abordages, assista à des complots entre truands, leur servit de navigateur et de chirurgien. Puis il fut arrêté à La Havane. Les autorités espagnoles le livrèrent à la justice britannique et, en 1823, accusé d'actes de piraterie, il passa en jugement à Londres dans un procès retentissant.
    Il fut acquitté.
    L'année suivante, il faisait paraître ses Atrocités des pirates, un livre caméléon, tout à la fois et tour à tour récit de captivité, témoignage, roman d'aventure et, surtout, vaste plaidoyer en faveur de son innocence.
    C'est que durant son procès, certains témoins l'avaient reconnu et désigné lui, Aaron Smith, comme étant leur chef à tous.

  • La nuit appartient aux amants

    Giuseppe Di Piazza

    • Harpercollins
    • 4 Avril 2018

    Chronique d'une obsession dans une ville rongée par la mafia.


    À Palerme, en 1984, un jeune journaliste ambitieux, surnommé « Sansommeil » par ses proches en raison de ses fréquentes insomnies, enquête sur le meurtre d'une prostituée de luxe. Vera, originaire de Prague, a été retrouvée sauvagement battue et défigurée à l'acide avant de mourir de ses blessures. Bientôt, le journaliste et son acolyte photographe sont chargés de couvrir un nouveau meurtre. Celui d'une jeune homme dont le cadavre est retrouvé dans un coffre de voiture. Sansommeil entrevoit un possible lien entre les deux affaires. Il lui faudra faire preuve d'habileté pour recueillir les témoignages de ses habitués et se départir de son idéalisme. Car, à mesure que le jeune journaliste comprend la fascination qu'exerçait Vera, les ramifications de l'enquête le conduisent droit vers la faction la plus omniprésente, la plus toxique, la plus puissante : la mafia.

    Journaliste sicilien, notamment au Corriere della Sera, mais aussi photographe, Giuseppe Di Piazza a puisé dans sa propre expérience pour écrire ce roman noir à l'orchestration magistrale.

  • Case départ

    Nicola Lagioia

    • Arlea
    • 13 Mars 2014

    « Les changements creusent la tombe du monde ancien de telle sorte que tout s'effondre en silence. C'est ainsi que les hommes vivent - une grimace, un accès de colère, un mot mal placé - d'un moment à l'autre, soudain, nous ne sommes plus les mêmes. » La ville : Bari, au sud de l'Italie. Le moment : les années 1980.

    L'argent coule à flots dans les veines du pays.

    Les trois adolescents qui errent dans les rues de ce livre ont une rage saine, empoisonnés qu'ils sont par l'aisance soudaine et les nouveaux caprices de leurs pères.

    Ils se chamaillent et s'attirent à la façon des chats sauvages, faisant de tout ce qu'ils aiment - la musique, les filles, les journées - un redoutable exercice de combat.

    Tout ce qui brille a un côté obscur. Ils ne savent plus qui ils sont. Il leur faudra vingt ans pour se retrouver.

    Sur commande

  • Les mots sont des pierres ; voyage en Sicile

    Carlo Levi

    • Nous
    • 8 Octobre 2015

    L'oeuvre de Carlo Levi occupe une place centrale dans la littérature italienne du XXe siècle. Curieusement, les lecteurs français ne connaissent guère que le magnifique Le Christ s'est arrêté à Eboli ; or, plusieurs de ses livres manifestent une force d'écriture aussi grande que celui-ci : Les mots sont des pierres notamment. Publié pour la première fois en 1955, il était jusqu'ici inédit en français. Il s'agit d'un témoignage passionnant sur la Sicile, ses lieux et sa géographie, mais plus encore sur la vie du peuple, ses luttes, sa culture. Il contient, écrit Vincenzo Consolo, « une sorte de rythme urgent, une tension et presque une fièvre du regard et de l'intelligence dans la façon de cueillir voracement la réalité et de la restituer aussitôt, dans sa pureté et dans sa signification la plus vraie. »

  • Les Disciples du feu

    Alfredo Colitto

    • Archipoche
    • 6 Septembre 2017

    Bologne, décembre 1311. Un corps, semble-t-il carbonisé par combustion spontanée, a disparu alors qu'il avait été confié à Mondino de Liuzzi, médecin aussi célèbre que controversé.
    S'il ne retrouve pas rapidement le défunt - le père de son poire ennemi -, il risque de graves ennuis avec l'Inquisition.
    Épaulé par Gerardo, ancien Templier idéaliste et courageux, Mondino se lance à la recherche du cadavre.
    Une quête qui va le mener sur la piste d'une secte païenne dont les disciples ont prévu d'incendier la ville pendant la nuit de Noël...
    Chevaliers du Temple, meurtres, alchimie... Cette deuxième aventure de Mondino de Liuzzi nous entraîne, sans temps mort, à l'époque de l'Inquisition italienne.

    Sur commande

empty