L'harmattan

  • L'auteur montre que la forme principale et traditionnelle des migrations étudiantes disparaît progressivement pour faire place à des formes nouvelles : le passage d'une immigration étudiante de masse à une migration d'élites canalisées. Serge Slama montre comment la politique à l'égard des étudiants étrangers s'est progressivement fondue dans la politique générale face à l'immigration et la " maîtrise des flux migratoires ". La logique du soupçon a peu à peu contaminé l'ensemble des acteurs administratifs.

    Sur commande
empty