Perrin

  • La régression démocratique ? C'est le résultat d'une série de ruptures : entre le citoyen et l'Etat ; entre l'individu et la politique ; entre la fraternité et la solidarité ; entre l'égalité et la liberté ; entre la mémoire et l'histoire.
    C'est la consécration du divorce entre la République et la démocratie. Les mots communauté, prévention, transparence, exclusion, populisme ne sont pas de simples phénomènes de mode. Ils dessinent le contour d'une véritable idéologie, aussi intolérante et liberticide que le marxisme et le nationalisme le furent avant elle. Contre ce conformisme aliénant et dur, cet essai montre en quoi il ne faut transiger sous aucun prétexte avec une certaine idée de l'individu, autonome, divers et responsable.

    Sur commande
  • Alain-Gérard Slama a regroupé dans ce livre ses chroniques quotidiennes sur France Culture, qui dressent un état de la France et soulignent les contradictions dans lesquelles elle se trouve, et qui peuvent déboucher sur l'enfer aussi bien que sur le paradis.
    On ne publie pas cinq années d'analyses quotidiennes sur la situation politique et sociale en France et dans le monde sans se soumettre à une épreuve de vérité dont le lecteur est juge. L'actualité fournit au chroniqueur matière à un exercice de pédagogie républicaine, en un moment où, par ignorance et démagogie, les dirigeants du pays faisaient tout pour liquider cet héritage. La France, bouleversée dans ses structures par le choc de la mondialisation, vient de traverser cinq ans de purgatoire. Elle y a perdu ses repères et découvert tout d'un coup les menaces qui pesaient sur sa sécurité, son "modèle social", sa politique, son crédit international, ses équilibres naturels et même sur ses institutions.
    Ce receuil de libres réflexions illustre la contradiction entre les capacités renaissantes d'une société impatiente de voir l'horizon s'éclaircir et le manque de confiance des élites dirigeantes dans une culture républicaine adaptée pourtant aux défis du monde. Il permet surtout de comprendre pourquoi les Français ne supporteraient pas une nouvelle déception.

  • « Ce livre a pour ambition de secouer une torpeur.
    J'aimerais, je l'avoue, que ceux qu'on appelle les républicains modérés, qu'ils soient de droite ou de gauche, se découvrent encore capables d'élever la voix pour défendre les libertés. Depuis vingt ans, un processus implacable de régression de la démocratie française s'est engagé, et la monopolisation du pouvoir par un "prince-PDG" hyperactif, mais sacrifiant l'essentiel à l'immédiat, ne fait rien pour l'arrêter.
    Face à la disparition de fait de la fonction de Premier ministre, face au réveil des passions identitaires, face aux entorses à la laïcité, face aux projets de discrimination positive, face au fichage des citoyens, face au danger de reprise en main du pouvoir judiciaire et de l'audiovisuel public, des protestations s'élèvent, certes, mais sans se faire entendre. La crise accélère, au bénéfice des extrêmes, la dépolitisation d'une opinion désorientée.
    Nous sommes passés de la société de défiance à la société d'indifférence ; et ce big-bang silencieux brouille toutes les cartes et dérègle toutes les boussoles ». La question que pose Alain-Gérard Slama est la suivante : la Ve République en mourra-t-elle ou en sortira renforcée ?

    Sur commande
empty