• Et le western devint légende...

    Le Bouncer pensait couler des jours paisibles après s'être débarrassé de l'infâme Ugly John dans son pénitencier de Deep End. Mais il devrait savoir que la loi de l'Ouest est toujours impitoyable... À Barro City, l'horloger a été agressé et sa fille, Gretel, atrocement mutilée. Comment un type sans histoires et une petite si innocente ont-ils pu subir de telles atrocités ? En pourchassant les assassins, le manchot découvre que leur piste rejoint celle d'un trésor maudit au coeur du désert de Sonora au Mexique. Un lieu aride sur lequel courent de sombres légendes, si terrible que même les Indiens n'osent s'y aventurer. Bouncer pensait avoir déjà connu l'enfer. Mais il découvre que ce dernier a de multiples visages.

    Retrouvez le héros culte de Boucq et Jodorowsky dans une chevauchée fantastique à la rencontre des contrées les plus hostiles et des pires salopards de l'Ouest. Un western sauvage et sans limites, où les décors grandioses sont des personnages à part entière. De plus, les deux volumes de ce nouveau diptyque tant attendu paraîtront à seulement deux mois d'intervalle !

  • Au lendemain de la guerre de sécession, un groupe de soldats confédérés sème la terreur. Ces loyaux serviteurs d'un Sud sécessionniste et raciste s'en vont de meurtres en pillages. Leurs refus de déposer les armes et d'accepter la défaite, ils le hurlent en faisant couler le sang de ceux qui croisent leur route.

    Le capitaine Ralton Van Dorman est à la tête de cette horde de militaires-pillards. Afin de lever sa propre armée et de venger l'honneur perdu de la Confédération, il décide de s'emparer d'un légendaire diamant, « L'oeil de Caïn ».Volée par sa propre mère 17 ans auparavant, le joyau n'a jamais été retrouvé. Persuadé que l'un de ses frère sait où est caché le diamant, Ralton se sépare d'une partie de ses hommes et part à sa recherche.

    Dans une succession de travellings grandioses où s'impose l'immensité de l'Ouest américain, les frères Van Dorman vont se livrer une bataille sans merci, tragique reflet d'un territoire sauvage livré à la seule folie des hommes. Jodorowsky et Boucq s'attaquent au mythique Far West et en exposent avec brio les deux principales composantes: fureur et violence.

  • Ralton et ses hommes continuent de dévaster la région. Après avoir incendié la banque de Barro City, ils attaquent une diligence en route pour la ville. Les conducteurs et les passagers sont méthodiquement massacrés. Mais lorsque les hommes de Ralton veulent tuer la plus jeune des passagères, une certaine Déborah, Ralton s'y oppose farouchement. Il tue même l'un de ses hommes pour la protéger. Elle est sanglée sur un cheval en direction de Barro City, à demi consciente.

    Lorsqu'elle arrive en ville, le shérif la conduit vers l'école municipale. Déborah s'est portée candidate pour remplacer la précédente institutrice, assassinée par ses propres élèves. La jeune femme découvre que les enfants sont séparés par un grillage suivant leurs origines sociales. Elle décide d'abolir ce type de ségrégation, malgrés l'opposition du maire et du shérif. Cette décision a pour conséquence immédiate de braquer les notables contre la nouvelle arrivante, qui se retrouve isolée dans ses nouvelles fonctions...

    Bouncer et Seth sont bien loin du tumulte de Barro City. Le manchot a emmené son neveu dans un endroit retiré, une vallée où lui-même a été initié au maniement des armes et au contrôle de soi. Seth entame une longue initiation, où souffrance et privation seront son quotidien. Sera t-il prêt à temps pour venger la mort de ses parents ?

  • Et le western devint légende...

    Le Bouncer pensait couler des jours paisibles après s'être débarrassé de l'infâme Ugly John dans son pénitencier de Deep End. Mais il devrait savoir que la loi de l'Ouest est toujours impitoyable... À Barro City, l'horloger a été agressé et sa fille, Gretel, atrocement mutilée. Comment un type sans histoires et une petite si innocente ont-ils pu subir de telles atrocités ? En pourchassant les assassins, le manchot découvre que leur piste rejoint celle d'un trésor maudit au coeur du désert de Sonora au Mexique. Un lieu aride sur lequel courent de sombres légendes, si terrible que même les Indiens n'osent s'y aventurer. Bouncer pensait avoir déjà connu l'enfer. Mais il découvre que ce dernier a de multiples visages.

    Retrouvez le héros culte de Boucq et Jodorowsky dans une chevauchée fantastique à la rencontre des contrées les plus hostiles et des pires salopards de l'Ouest. Un western sauvage et sans limites, où les décors grandioses sont des personnages à part entière. De plus, les deux volumes de ce nouveau diptyque tant attendu paraîtront à seulement deux mois d'intervalle !

  • Le bourreau de Barro-City n'est plus, mortellement empoisonné par la morsure d'un serpent venimeux. Meurtre ou accident, personne ne le sait et peu importe. Une pendaison devait avoir lieu le lendemain de sa disparition et plus personne n'est là pour tendre la corde. Le Shérif et le Maire doivent donc tirer au sort le nouveau bourreau, métier marqué par l'infamie dans l' Ouest Américain.

    C'est le Bouncer qui est désigné par la malchance. Et c'est sous les sifflets de la population qu'il conduit Ogre Jim à l'échafaud. Le colosse arriéré a sur la conscience les meurtres de huit enfants qu'il a tout bonnement dévoré et pas une once de remords en lui. Le nouveau bourreau est d'ailleurs obligé de l'assommer quand à quelques mètres de la potence, le monstre tente une dernière fois d'agresser une mère de famille et son enfant !

    Comme si son nouveau statut de bourreau ne suffisait pas à pourrir la vie du Bouncer, il doit aussi faire face à Clark Cooper et Mara Mars, sa traînée de compagne. Le richissime couple a racheté tous les saloons de la ville et l'Infernio est le dernier sur la liste. Bouncer et Noémie vont-ils se retrouver sans le sou sur les trottoirs de Barro-City ? La suite des aventures du justicier manchot dans ce Far West sans foi ni loi mis en scène par Alexandro Jodorowsky et François Boucq !

  • S'il veut faire juger Pretty John pour ses crimes, le Bouncer va d'abord devoir s'évader du pénitencier de Deep-End dans lequel il se retrouve pris au piège. Située au beau milieu d'un désert brûlant infesté de crotales et autres joyeusetés, cette prison est un trou à rats de la pire espèce régie par ses propres règles. Une véritable cour des miracles qui rassemble la plus belle bande de salopards de tout l'Ouest. Et c'est le diable en personne qui règne ici en maître ! Pas facile de sortir de ce guêpier, surtout quand on a une horde sauvage à ses trousses.
    Fin du diptyque sanglant et grandiose initié par le tome 8 dans lequel le héros culte de Jodorowsky et Boucq a fort à faire s'il veut faire triompher la justice. Non, Bouncer, cette fois-ci, on ne donne pas cher de ta peau !

  • Le Bouncer est le propriétaire de l'Infierno, l'un des saloons de Barrio City. Encore une de ces arides villes du Far West où l'étranger de passage trouvera plus facilement du whisky frelaté que de l'eau, et aura plus de chances de rencontrer la Mort que de tomber sur un filon d'or.
    Avec ses colts, un couteau ou avec ses poings, le Bouncer se défend pas mal pour un manchot.
    C'est pas qu'il soit violent, mais disons qu'il n'hésite pas à tuer pour défendre ce qui lui paraît juste et beau. Et cette fois encore, pour venger ceux qu'il aime, injustement victimes de la fureur des temps mythiques de la conquête de l'Ouest, c'est en Enfer que le Bouncer va devoir faire un aller-retour... Les éditions Glénat sont heureuses d'accueillir en leur sein la suite des aventures du Bouncer, créé par deux auteurs au moins aussi cultes que leur personnage...

  • Au lendemain de la guerre de Secession, les trois frères Van Dorman s'entretuent pour la possession d'un inaccessible diamant... Deux grands talents de la bande dessinée s'associent pour renouveler le western, y injectant adrénaline, tragédies et majestueux grands espaces... L'Ouest revu comme un théâtre des passions.

  • Le tome 5 démarre sur les chapeaux de roue avec un massacre perpétré par trois frères mexicains qui sont des as du coutelas - tandis que la femme bourreau bien mystérieuse derrière son chapeau et son cigare emmènera Bouncer dans de lointains paysages peu recommandables...
    Drames familiaux qui font penser à la tragédie grecque, combats homériques et spectaculaires qui font penser au film d'action de Hong-Konk et splendeur graphique d'une puissance et d'un expressionnisme rarement atteints dans une bande dessinée : les références de nos auteurs sont donc très actuelles et produisent un western comme on n'en avait pas encore vu...




  • Né à l'aube des années 1990 dans les pages de (À Suivre), Face de Lune met en scène une île dont la population vit sous un joug dictatorial, en proie à des vagues gigantesques qui ravagent tout sur leur passage. Une île en attente d'un sauveur. Lequel sera un personnage sans visage, capable de dompter les vagues.
    Récit graphiquement très ambitieux dont le scénario interroge, en creux, l'histoire du XXe siècle, Face de Lune a ouvert le bal de 20 années de collaborations fructueuses entre François Boucq et Alejandro Jodorowsky : la rencontre de deux géants du 9e Art.

  • Né à l'aube des années 1990 dans les pages de (A Suivre), Face de Lune met en scène une île dont la population vit sous un joug dictatorial, en proie à des vagues gigantesques qui ravagent tout sur leur passage. Une île en attente d'un sauveur. Lequel sera un personnage sans visage, capable de dompter les vagues. Récit graphiquement très ambitieux dont le scénario interroge, en creux, l'histoire du XXe siècle, Face de Lune a ouvert le bal de 20 années de collaborations fructueuses entre François Boucq et Alejandro Jodorowsky : la rencontre de deux géants du 9e Art.

  • Rescapé d'une histoire familiale sordide qui l'a laissé manchot et l'âme meurtrie, le Bouncer n'hésite pas à tuer pour survivre et défendre ce qu'il croit juste. Videur de saloon de Barro-City, le Bouncer se trouve confronté à l'extrême brutalité d'un monde où seule compte la loi du plus fort. Etranger aux convenances et à l'ordre établi, défenseur presque malgré lui de la veuve et de l'orphelin, il appartient à cette catégorie de héros complexes et fascinants qui renouvellent le genre de western sans le dévoyer.

  • Une légende du western... et du dessin !

    Le Bouncer pensait couler des jours paisibles après s'être débarrassé de l'infâme Ugly John dans son pénitencier de Deep End. Mais il devrait savoir que la loi de l'Ouest est toujours impitoyable... À Barro City, l'horloger a été agressé et sa fille, Gretel, atrocement mutilée. Comment un type sans histoires et une petite si innocente ont-ils pu subir de telles atrocités ? En pourchassant les assassins, le manchot découvre que leur piste rejoint celle d'un trésor maudit au coeur du désert de Sonora au Mexique. Un lieu aride sur lequel courent de sombres légendes, si terrible que même les Indiens n'osent s'y aventurer. Bouncer pensait avoir déjà connu l'enfer. Mais il découvre que ce dernier a de multiples visages.

    Retrouvez la dernière chevauchée fantastique du Bouncer dans une édition intégrale noir et blanc, mettant à l'honneur le trait virtuose de François Boucq. En bonus, un DVD du documentaire La Journée racontant la réalisation d'une planche par l'auteur vous permettra de prolonger l'expérience.

  • Présente-t-on encore le Bouncer, le héros manchot imaginé par François Boucq et Alexandro Jodorowsky ? L'idée de la saga est née au début du millénaire de leur envie conjointe de revisiter le genre du western. Rescapé d'une histoire familiale tragique, qui l'a laissé manchot et l'âme meurtrie, le Bouncer (« videur » en anglais) n'hésite pas à tuer pour survivre et défendre ce qu'il croit juste. Aux prises avec la redoutable Veuve noire, et séduit dans le même temps par la soeur de cette dernière, le Bouncer est, dans ce dernier diptyque, le jouet de manigances qui puisent leur noirceur dans le désespoir et la folie.

  • À l'occasion de la sortie de Bouncer T9, voici un coffret compilant les deux volumes de l'aventure initiée par le T8 ainsi q'un ex-libris.

  • " Les hommes de Camina se souvenaient de tout.
    Ils avaient été des chiens, ils avaient capté le monde ardent des odeurs, connu le désir brut et l'adoration, le crime, l'enivrement des dangers mortels ; pourraient-ils à nouveau s'habituer au bonheur monotone, à la simplicité étouffante de leurs femmes ? " Albina, la géante amnésique que la nuit transforme en chienne, contamine tous les hommes qui la poursuivent. Elle part en compagnie de la Jaiba, la bossue révoltée, et du chapelier extra-lucide à la recherche de la plante mystérieuse, source de sa mémoire et prémice de la mort...
    Voyage initiatique et récit picaresque, ce roman fantastique nous conduit au coeur des mythes du Chili de Jodorowsky.

  • Un bouncer, c'est au sens propre un videur, celui qui pousse à travers les portes battantes du saloon les poivrots encombrants, interdit l'entrée aux peaux rouges ou fait les poches des mauvais payeurs, bref un personnage plutôt rugueux et qui ne semble guère taillé dans l'étoffe plus élégante dont on fait les héros.
    Il n'en fallait pas plus à alexandro jodorowsky et françois boucq pour entamer une collaboration fructueuse. car le bouncer, c'est aussi une bande dessinée qui flanque dehors les poncifs du western classique, tord le cou des vieux clichés de l'ouest et fait manger la poussière aux histoires de cow-boys et d'indiens. sans l'ombre d'un regret.

  • Une île, battue par des vagues et dirigée par un abominable dictateur, des "hommes en rouge" qui prêchent une nouvelle religion faite d'intolérance et de dignité humaine. Seul Face de Lune, le muet, peut redonner la lumière aux habitants de l'île.

  • Présente-t-on encore le Bouncer, le héros manchot imaginé par le duo Boucq et Jodorowsky ? L'idée de la saga du Bouncer est née au début du millénaire de leur envie conjointe de revisiter le genre du western. Rescapé d'une histoire familiale sordide, qui l'a laissé manchot et l'âme meurtrie, le Bouncer (videur en anglais) n'hésite pas à tuer pour survivre et défendre ce qu'il croit juste. Ce deuxième volume de l'Intégrale réunit les T.3, 4 et 5 de la série.

  • Ceux qui ont un Bouncer de retard peuvent faire d'une pierre deux coups en se procurant directement le coffret réunissant les tomes 6 et 7. Ils y retrouveront une histoire complète de la même trempe que les opus précédents, d'autant plus intense qu'elle est courte. Et pour ceux qui ne connaissent pas encore, c'est l'occasion de découvrir tout ce qui fait le charme du héros le plus atypique de l'Ouest.

  • Retrouvez les deux premiers tomes des aventures du Bouncer dans un superbe coffret ! Avis à tous les amateurs de western pur et dur, la virtuosité graphique en plus !

  • La terreur règne dans la République Démocratique Ovarienne. Outre un tyran sanguinaire et son épouse dominatrice, la population opprimée doit supporter les alertes à répétition dues aux raz-de-marée qui ne cessent de déferler sur le pays. Seuls les parias peuvent prétendre à une quelconque survie psychologique, à un semblant de liberté. Un jour, les caméras du pouvoir filment un être étrange, à la face de lune, qui écarte d'un simple geste de la main l'immense vague avant qu'elle ne s'abatte sur lu.. C'est le début d'une chasse à l'homme, qui nous fera découvrir les dessous insensés de cette dictature de cauchemar.

    Réédition en 2 tomes grand format de La Cathédrale invisible. Les deux tomes suivants (correspondant à La pierre de faîte) sortiront en février 2004 et la nouveauté, le tome 5, en juin 2004. Des planches inédites figureront à la césure des tomes 3 et 4.

empty