• Mots employés de travers, locutions creuses et verbeuses, clichés pénibles, néologismes malvenus, barbarismes, pléonasmes, oxymores incongrus, tournures ambiguës, contresens..., ce petit guide vous alerte sur les incongruités à éviter. Il vous convie à une balade instructive mais plaisante au pays des mots. Suivez le guide !

  • Peigner la girafe, L'épée de Damoclès, S'en moquer comme de l'an quarante... autant d'expressions que l'on entend tous les jours et dont on ne connaît pas forcément l'origine, ni même le sens exact.
    Alfred Gilder, avec le ton décalé et souriant qui a fait le succès de 300 fautes, montre ce que cache l'expression imagée et en souligne le caractère insolite, savoureux ou amusant.
    Les 300 expressions sont classées en chapitres thématiques : Mythologie, Bible, Animaux, Dictons et locutions populaires, Cuisine, Littérature, Histoire et politique, etc.

    Aller chez le merlan : au XVIIIe siècle, les coiffeurs et autres perruquiers avaient le visage poudré de blanc. On les compara tout naturellement aux poissons badigeonnés de farine avant la friture. D'où leur surnom argotique bien trouvé.

  • Invraisemblabe mais vrai

    Alfred Gilder

    • Glyphe
    • 2 Décembre 2020

    «Lorsque j'étais étudiant parisien à Sciences-Po, il fallait bûcher le programme, très vaste, de l'Histoire de la France et du Monde. Notre maître de conférences notait sévèrement. Ce professeur exigeant me rendait ma copie avec, en marge : «Ne racontez pas des histoires, racontez l'Histoire !» L'Histoire, c'est du sérieux. Pourtant, les petites anecdotes peuvent éclairer la grande aventure humaine. Elles l'expliquent, de manière insolite et plaisante. Ces pages en portent témoignage. Vous y trouverez un florilège d'événements cocasses, d'histoires extraordinaires arrivées à des personnages loufoques - leurs entreprises folles, leurs propos croustillants, leurs répliques ébouriffantes - et aussi des découvertes inattendues, des inventions surprenantes, des supercheries littéraires, des canulars mémorable. Bref : invraisemblable mais vrai !» Alfred Gilder

  • Fidèle à sa méthode, "instruire en plaisant", Alfred Gilder nous montre tout l'intérêt de la bonne langue, forte de sa clarté, de sa concision et de son élégance. L'auteur illustre son propos avec de belles formules et des exemples patents. Alfred Gilder dévoile les richesses, parfois méconnues, du français, ses nuances, ses subtilités et ses difficultés. À partir d'exemples truculents, Alfred Gilder nous fait éviter la mauvaise rédaction, les fautes, les imprécisions, le parler obscur, le jargon technocratique, le franglais. ??Ecrire sans fautes, sans faute !'' contient une somme de conseils utiles, formulés de façon agréable. C'est un indispensable ouvrage de référence, un traité de style, un recueil de curiosités linguistiques. Il donnera force et vigueur à vos propos, et par là même à votre action. Et vous y apprendrez beaucoup de choses, avec le sourire.

  • 300 mots ou expressions fautives, agaçantes ou sources de confusion en 14 chapitres : S'exprimer, Penser, Mesurer le temps, Vivre, Savoir-vivre, Paraître, Soigner, Manger, Commercer, Travailler, Se divertir, Voyager, Politiquailler, Croire.
    « Atteint par la limite d'âge » A l'Elysée, le général de Gaulle présidait avec majesté le conseil des ministres. Lors d'une séance mémorable, il entendit le ministre de la Défense annoncer : « L'amiral X atteint par la limite d'âge est remplacé par le contre-amiral Y. » En ces temps heureux où les chefs de l'Etat se souciaient du bon usage du français, le Grand Charles l'interrompit et lui dit : « La limite d'âge n'atteint personne ! » Réplique justifiée. L'expression est, en effet, illogique. Car on atteint la limite d'âge... et on ne peut rien contre ça.

    Sur commande
  • ''À coeur vaillant rien d'impossible.'' (Jacques Coeur).
    ''Je vote pour le plus bête.'' (Georges Clemenceau).

    Les citations, c'est ce qui reste quand on a tout oublié de l'Histoire de France.
    Parcourez à grandes enjambées deux mille ans de vie selon la méthode qui nous est chère : aller à l'essentiel et instruire en distrayant. Ces 101 citations disent et condensent des événements clés, des moments pathétiques. Elles caractérisent ceux qui les ont formulées, en expliquent le contexte, en montrent l'ambiguïté. Elles tordent le cou, au passage, à des contre-vérités flagrantes.

    Avec ces 101 citations, vous ferez donc un instructif et agréable tour de l'Histoire, une histoire riche en événements méconnus, déformé ou ignorés, mais une histoire si utile à connaître, si belle à conter.

    Sur commande
  • Afterwork, auto-stop, baby-blues, best-seller, brainstorming, cameraman, Disneyland, Facebook, has been... Saviez-vous que pour chaque mot anglais que vous employez couramment il existe un équivalent français ? Qu'il faudrait dire Café Couette au lieu de Bed & Breakfast, Ludopole au lieu de Disneyland et aubette pour abribus ? Découvrez dans ce Petit Livre une centaine de termes, leur équivalent français ainsi que leur définition pour réapprendre à parler français !

  • - Aussi surprenant que cela puisse paraître, les relations entre la langue et l'économie n'ont jamais été examinées à fond, dans toute leur ampleur, toutes leurs dimensions, tous leurs aspects théoriques et pratiques, avec tous les enjeux capitaux que sous-tend la bataille des langues à l'heure de la mondialisation.

    - S'il est vrai que l'anglais est largement utilisé dans le monde affaires, il est faux de prétendre qu'il est le seul à pouvoir bien exprimer les phénomènes et les réalités économiques. Pourtant, cette idée reçue, ce crédo contestable court le monde et nul ne s'était jusqu'à présent avisé de la contester avec brio et force arguments contondants.

    - Alfred Gilder s'est attelé à cette redoutable tâche avec la foi et l'endurance d'un moine bénédictin. Cet ancien haut fonctionnaire de Bercy l'a entreprise sous le double regard expert de l'économiste et du linguiste, et cela non sans humour.

    - L'auteur conduit sa démonstration spectrale avec une éloquence convaincante. Il nous persuade que l'économie peut et doit se dire en français. À cet effet, notre langue en partage possède toutes les ressources et toutes les capacités créatives.

    - Tel dans la tempête un marin aguerri, l'auteur tient bon le cap et mène avec sûreté sa barre parmi les récifs nombreux que jette sur la route du français la langue unique. Pour mener à bon port la langue française, il vante à juste titre les vertus et les bienfaits du travail des commissions ministérielles de terminologie. Leur labeur immense a permis de donner à notre langue des milliers de mots nouveaux utiles dans un monde où apparaissent sans cesse de nouveaux objets, procédés et techniques, qu'il faut nommer lorsque le vocabulaire existant n'y suffit pas.

    - Au total, l'hymne d'Alfred Gilder au français, langue de l'économie et des affaires' mérite d'être écouté religieusement.

  • L'auteur vous prie de l'excuser de n'avoir pas voulu vous lasser en dressant ce catalogue du grand guignol de la politique française.
    On n'y trouvera pas toutes les bêtises invraisemblables, mais seulement quelques-unes des âneries les plus flagrantes que nos politiciens, vivants ou morts, ont dites ou, plus grave, commises.
    Voici donc une sélection des balourdises les plus croustillantes ou inadmissibles dans l'exercice d'une fonction gouvernementale ou d'un mandat parlementaire. Précisons que la droite, la gauche, et le centre lorsqu'il existe, en ont signé et en signent à parts égales ; la stupidité étant, peut-être, le seul critère qui mette d'accord les partis politiques.

    Sur commande
  • Le dico des mots rigolos

    Alfred Gilder

    • Glyphe
    • 1 Novembre 2010

    Saperlipopette, carabistouille, gourgandine. Rabelais l'a dit : Les mots expriment « à plaisir ».  C'est encore plus vrai des mots rigolos, par la sonorité, l'orthographe, la prononciation, par le sens ou par l'étymologie. Selon sa méthode habituelle, l'auteur de « L'Anthologie des jeux avec les mots » et du « Français administratif » poursuit sa ballade joyeuse dans le riche vocabulaire français. Il nous en conte l'histoire et en extrait la substantifique moelle. Il en creuse les significations qu'on ne trouve pas forcément dans les dictionnaires. Avec une foule de citations de bons auteurs et beaucoup d'exemples cocasses, Alfred Gilder décortique 500 mots anciens ou tout neufs, rares ou populaires, amusants ou plaisants. Le « Dico des mots rigolos »  est une petite encyclopédie amoureuse du gai savoir et du rire pédagogique.

  • " La phrase administrative est longue.
    La phrase administrative est négative. La phrase administrative est impersonnelle. A partir d'exemples cocasses, Alfred Gilder nous montre comment le beau langage est déformé par le style administratif ampoulé et obscur. Avec de plaisantes formules, l'auteur nous rappelle ce qu'était la belle langue de l'administration avant le xxe siècle, lorsque " l'État se reconnaissait à son verbe, tout de concision, de clarté et d'élégance " et que " l'écrit était le fer de lance d'une bonne administration ".
    Conscient des difficultés de notre langue, Alfred Gilder a relevé nombre de fautes et rappelle les bons usages. Ainsi, Le français administratif nous concerne tous, citoyens ou fonctionnaires, soucieux de ne pas se perdre dans les méandres des textes administratifs, et attentifs à notre écriture. ", Philippe Lasserre, administrateur de Défence de la langue française.

  • 500 mots rigolos

    Alfred Gilder

    • Glyphe
    • 20 Mai 2015

    Saperlipopette, carabistouille, gourgandine. Rabelais l'a dit : les mots expriment « à plaisir ». C'est encore plus vrai des mots rigolos, par la sonorité, l'orthographe, la prononciation, par le sens, multiple ou insolite, ou par l'étymologie souvent incertaine, parfois contradictoire, mais toujours surprenante.
    Fidèle à son habitude, l'auteur de "L'Anthologie des jeux avec les mots", du "français administratif" et du "Petit Dico françaisanglais'' poursuit sa balade joyeuse dans le riche vocabulaire français. Il nous en conte l'histoire et en extrait la substantifique moelle. Il en creuse les significations qu'on ne trouve pas forcément dans les dictionnaires.
    Avec une foule de citations de bons auteurs et beaucoup d'exemples cocasses, Alfred Gilder décortique 500 mots anciens ou tout neufs, rares ou populaires, amusants ou plaisants.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Voulez-vous vous divertir, sourire et, quand il le faut, vous esclaffer, on en a tous besoin ? Si oui, lisez ce dico énamouré des jeux de mots pour tous les âges, tous les goûts, sous toutes les formes. Ce glossaire pour glousser vous réjouira l'été sur la plage, comme pendant les longues soirées d'hiver.

    Dans les transports en commun, Alfred Gilder vous transportera également d'allégresse à travers les ressources immenses et hilarantes du français joyeux, parmi les mots d'esprit, les calembours, les contrepèteries, les devinettes et les blagues.
    Ce bréviaire insolite et amusant réjouira aussi vos amis. Vous pouvez donc le recommander.
    Nota bene : ce livre ébouriffant est fortement déconseillé aux personnes dépourvues de toute espèce d'humour.

    Sur commande
empty