Arts de l'image

  • Quatrième de couverture L'Occident découvre le cinéaste polonais Krzysztof Kieslowski à la fin des années soixante-dix avec L'Amateur, mais c'est avec Le Décalogue, série de films à partir des dix commandements, qu'il sera véritablement reconnu comme un cinéaste majeur. Ses derniers films, La Double vie de Véronique, puis Trois couleurs : Bleu, Blanc, Rouge connaîtront un succès critique et commercial international dans les années quatre-vingt-dix.
    L'ouvrage d'Anette Insdorf, traduit de l'américain, apporte à la fois une information de première main sur le cinéaste qu'elle a côtoyé tout au long de sa carrière, une grande finesse d'analyse de chacun des films resitué chronologiquement, et une vue synthétique de la cohérence thématique, stylistique et morale de l'ensemble de l'oeuvre.

    /> Kieslowski fait partie de cette génération de cinéastes polonais qui débuta dans les années soixante, formée à l'école de Lodz où furent également élèves Wajda et Polanski. Ses premiers films sont des documentaires, ce qui contribua à forger sa vision du monde. Ses films associent des histoires tout à fait accessibles, situées dans le cadre réaliste de la société contemporaine, avec des images habitées qui suggèrent la présence d'un au-delà. Les scénarios de Kieslowki confrontent les personnages à des choix moraux violents et douloureux, qui révèlent les aspects plus souterrains du propos de ses films, invitant le spectateur à une réflexion métaphysique.

    Quand on lui demande ce qu'il cherche à capturer, Kieslowski répond : « L'âme peut-être... En tout cas, une vérité que je n'ai pas trouvée moi-même. Peut-être le temps qui passe et qu'on ne peut arrêter. »

    Sur commande
  • Après la parution aux États-Unis de cette recherche, François Truffaut écrivait : « C'est un très bon livre, extraordinairement instructif et très bien mené. Personne ne pourra plus écrire sur le cinéma de cette période sans se référer à ce travail considérable et exemplaire ».

    CinémAction a pensé qu'il n'était pas inutile d'en publier une version actualisée (traduite par Michelle Rosenbaum) dans la France d'aujourd'hui.

    Sur commande
empty