• En ouvrant le dossier du complotisme, Zadig a voulu enquêter sur un des maux les plus pernicieux et les plus dangereux de notre époque. Lorsque plus personne ne croit plus personne, lorsque la parole de n'importe qui racontant n'importe quoi se pare des atours de la vérité, c'est notre démocratie et notre lien social qui sont menacés. À travers de nombreux témoignages, reportages, portraits et entretiens, nous sommes allés au plus près de celles et ceux qui véhiculent ces thèses parfois délirantes auxquelles adhèrent des centaines de milliers de Français, à défaut d'accorder leur confiance aux politiques ou aux scientifiques. Si le complotisme fait florès, trouvant dans les réseaux sociaux une caisse de résonance inédite, c'est qu'il répond à un sentiment de colère et d'impuissance d'une partie de la population, comme l'exposent le sociologue Gérald Bronner et l'essayiste Tristan Mendès France. Il est possible aussi, explique l'écrivaine Danièle Sallenave, que les citoyens, se sentant dominés faute de maîtriser la langue, éprouvent une frustration si grande qu'elle alimente cette forme d'obscurantisme fatale à la raison.
    À mesure que s'approche l'élection présidentielle de 2022, nous avons à coeur de cerner ce qui inquiète et même révolte les Français. C'est pourquoi nous avons proposé à Jean de Kervasdoué d'analyser l'état alarmant de notre système de soins. Alors que la pandémie tue et soumet les soignants à terrible épreuve, son diagnostic et ses propositions doivent retenir l'attention : comment accepter ce paradoxe d'avoir en France une des meilleures médecines et une des pires organisations de santé publique ?Enfin, le président de la République Emmanuel Macron a répondu à nos questions et a exposé sa vision de notre pays après la crise des Gilets jaunes et l'« ébranlement » causé par le Covid-19. Dans cet entretien exclusif, le chef de l'État dessine sa géographie intime de la France, de la Picardie aux Pyrénées, en passant par Marseille ou la Seine-Saint-Denis. Il souligne les dangers qu'il y aurait à laisser se poursuivre la désindustrialisation en cours. Et salue la capacité de résistance des Français. Mais jusqu'à quand ?

  • Avec ce neuvième opus, Zadig va au plus près de celles qui refusent la fatalité de la domination masculine et donne la parole à ces cheffes de famille ou à ces responsables politiques qui préparent les conditions d'une véritable égalité hommes-femmes dans notre société. En attendant - qui sait ? - qu'une femme remporte l'élection présidentielle.

    À retrouver dans ce numéro : Élisabeth Badinter, Karine Tuil, Najat Vallaud-Belkacem, Sandra Laugier, Leïla Slimani, Tania de Montaigne.

  • GRAND ENTRETIEN AVEC CHRISTIANE TAUBIRA.

    « Pour moi ne viendra jamais l'heure des excuses. Comment expliquez-vous qu'un Premier ministre avec son bilan, ses qualite´s morales, n'arrive pas au second tour ? [...] Pourquoi Lionel Jospin a-t-il e´choue´ ? C'est c¸a le sujet, et le seul. Le temps passant, je n'ai cesse´ de dire aux socialistes : si vous vous e´tiez pose´ ces questions, on n'en serait pas la`. » Retire´e aujourd'hui de la vie politique, en paix avec elle- me^me, l'ancienne garde des Sceaux, qui ne regrette pas d'avoir fait campagne en 2002, revient dans ce grand entretien sur cette France qui la faisait re^ver enfant, son parcours et ses engagements, notamment la reconnaissance de l'esclavage comme crime contre l'humanite´.



    DOSSIER : MIEUX MANGER .
    Avec la crise sanitaire, notre attention s'est porte´e sur l'alimentation. Jamais nous n'avons autant cuisine´ ni autant grossi. Les fruits, le´gumes et autres produits locaux ont suscite´ comme rarement nos suffrages. L'occasion pour Zadig de passer nos assiettes a` la loupe et de s'interroger sur les nouveaux modes de consommation qui ont e´merge´ ou ont e´te´ conforte´s. Se nourrir moins mais mieux, sans sacrifier gou^ts et saveurs : un vaste programme dont s'emparent de nombreux acteurs sur le terrain que nous avons rencontre´s. Avec :
    - L'e´clairage de Gilles Fumey : « On fait manger aux Franc¸ais tout et n'importe et quoi » Pour le ge´ographe et chercheur au CNRS, les Franc¸ais sont tiraille´s entre die´te´tique, e´cologie et mode alimentaire, ce qui les ame`ne a` manger de fac¸on curieuse. Mais avec une tendance a` e^tre de plus en plus exigeants sur la qualite´ et la provenance des produits.
    - L'analyse du sociologue Olivier Lepiller : « Se nourrir au temps du coronavirus » « Alors qu'il e´tait possible de se passer de certains soins de sante´, on s'est rendu compte comme jamais de l'importance de l'alimentation : c'est l'une de nos activite´s les plus importantes, celle qui soutient la vie au quotidien. » Pour le spe´cialiste des pratiques alimentaires, cette prise de conscience associe´e a` de nouvelles pratiques alimentaires ou a` de nouveaux modes de consommation fera e´voluer nos habitudes a` court comme a` long terme.
    - La vision de l'historien Patrick Rambourg : « La cuisine, une culture qui bouge » « De`s le XIIe sie`cle, Paris et les grandes villes e´taient de´ja` des lieux de restauration avec toutes sortes de me´tiers de bouche. » Retour sur cette grande passion franc¸aise qui n'a jamais cesse´ d'e´voluer, suscitant de multiples de´bats sur l'art culinaire, le bon gou^t des aliments ou l'ordre dans lequel servir les plats. Sans oublier la place a` donner aux cuisines re´gionales.


    FAIT DIVERS : « RE`GLEMENT DE COMPTES », PAR ANNE NIVAT.

    « Je ne veux pas donner de lec¸ons aux Franc¸ais, mais nous, on n'est pas des victimes, et on ne le sera jamais. » Avant l'attentat perpe´tre´ par un jeune Tche´tche`ne contre Samuel Paty, d'autres s'e´taient oppose´s a` de jeunes Maghre´bins en juin dernier a` Dijon. Pour Zadig, Anne Nivat a enque^te´ sur cette communaute´ qu'elle connai^t tre`s bien et a` laquelle elle est tre`s attache´e, pour reconstruire ce qui s'est re´ellement passe´.


    « CHEMIN INTIME », PAR CE´CILE COULON .
    « Le point de de´part de ma vie, de mes romans, de mes histoires est e´clate´ en trois lieux et des centaines de routes de campagnes que vous avez connues, aime´es. » Du Puy-de- Do^me a` la Dro^me, en passant par la Corre`ze, l'e´crivaine nous entrai^ne, dans ce long poe`me, sur ses routes du souvenir.


    LA NOUVELLE INE´DITE DE CAROLE MARTINEZ :
    «LA FUGUE» .
    « Lala songe que ce monde n'est plus le sien, que les gens sont gentils mais qu'elle ne les comprend plus. » Une vieille dame marche le long d'une de´partementale dans l'Orne et rencontre des automobilistes avec qui elle partage un bout de chemin. Un voyage qui prend un tour inattendu, sous la plume de l'e´crivaine.


    PORTFOLIO :
    « AMIS AILE´S », PAR FRANCESCA TODDE .
    Cigognes, e´tourneaux, chouettes, perruches, cygnes, pigeons, milans... Ce sont tous des compagnons de Tristan, qui est leur « e´ducateur ». Singulier me´tier que de pre´parer tous ces volatiles a` faire de la sce`ne ou du cine´ma.


    Et toujours les chroniques de Lei¨la Slimani, de Marie Desplechin, de Re´gis Jauffret et de Martin Mauger, le regard de´cale´ de Catherine Meurisse et le voyage en macronie de Mathieu Sapin qui, dans Come´die franc¸aise, revient sur le travail qu'il re´alise pour Zadig depuis le de´but.

    À paraître

  • Ce 2ème coffret ZADIG regroupe les 4 numéros du magazine parus en 2020, dans un écrin illustré par l'artiste Gérard Fromanger. 800 pages pour explorer et comprendre la France, avec des écrivains de renom, des grandes voix du débat intellectuel et des reportages au plus près du terrain.
    Un objet collector au tirage limité, parfait pour offrir.

    À paraître

  • Ce coffret regroupe les 4 premiers numéros du magazine Zadig, dans un écrin illustré par l'artiste Gérard Fromanger.
    800 pages pour explorer la France dans un mélange entre le savant et le sensible, avec des écrivains de renom, des grandes voix du débat intellectuel et des reportages au plus près du terrain.
    L'occasion de redécouvrir le début de cette aventure éditoriale, portée par la volonté manifestée dans le premier numéro: réparer la France. Un objet collector au tirage limité, parfait pour offrir.

    Sur commande

  • Le sexe, c'est bien, l'amour, c'est nul !
    Thunder est tatoueur, sexy, indépendant et fermement décidé à ne jamais s'engager. Il tient trop à sa liberté !
    Camille est vive, joyeuse, lumineuse... et déterminée à ne pas tomber amoureuse. Elle a déjà donné et ne compte pas recommencer !
    Alors, même si le désir les consume, s'ils sont incapables de se côtoyer sans se sauter dessus, ils ne sont pas en couple.
    Hors de question !
    Sex friends ? Voilà, c'est parfait, ça ! Pas de sentiments, pas de complications, que du sexe - explosif, tant qu'à faire.
    Aucun risque que ça ne leur explose à la figure, pas vrai ?

  • Le narrateur a perdu sa mère. Il erre entre la réalité du deuil et la fiction pour conjurer la mort. Lui, l'enfant de la République, le beur, dont le parcours est reconstitué depuis l'enfance, cherche, à travers deux figures du passé, à rendre la rupture intelligible. Il part à la rencontre du Ghassanide, poète contrarié devenu chef des armées du Calife Abd el-Malek, et narre son épopée pendant l'Âge d'or de l'Islam.
    La deuxième vague de la conquête vers l'ouest mène les cavaliers arabes au Maroc, où Maysara, fils d'un porteur d'eau berbère, distingué pour ses dons exceptionnels, est initié aux arts du livre. Rebelle dans l'âme, il soulève une armée, puis s'autoproclame Calife. Son règne est bref, il est exécuté. Le roman se referme. Le deuil est surmonté. Le narrateur réussit par l'écriture à résoudre l'énigme de sa présence au monde et à réconcilier les trois cultures, occidentale, arabe et berbère, dont il est issu.

    De la Syrie au temps de la splendeur omeyyade à sa Kabylie berbère, Zadig Hamroune, dans une langue précise, vivante et colorée, nous emmène dans un merveilleux voyage littéraire, où il réussit le pari de dire, entre la réalité du deuil et la nuit onirique du conte oriental, ce qu'est l'absence et la mort de l'être aimé sans jamais répéter ce qui a déjà été écrit mille fois.

  • Soumise

    Sonya Zadig

    "Soumise est une autofiction dans laquelle Sonya Zadig relate son enfance en Tunisie. Cette enfance passée au milieu des femmes lui fait assez vite entrevoir l'impossible tâche qui sera la sienne, celle de tenter de s'a ranchir des injonctions de soumission dictées par sa culture arabo-musulmane et légitimées par un texte sacré. À l'adolescence, Sonya sait que sa seule issue sera l'exil, le prix à payer pour advenir en tant que femme. Elle comprendra hélas bien plus tard que malgré le bannissement, malgré l'exil, elle avait emporté dans ses valises le poids de sa religion. Elle réalisera avec effroi que le voile islamique était en réalité cousu à même sa peau. - "

    Sur commande

  • Enfant, le narrateur guettait le départ pour l'usine d'Adan, son père, et venait prendre sa place encore chaude au creux du lit conjugal. Là, sa mère Nahima, conteuse d'exception, lui transmettait des bribes de l'histoire familiale. Il traverse en esprit la Méditerranée pour mettre ses pas dans ceux de ses parents, voués à quitter leur terre natale. Le Pain de l'exil s'ouvre sur l'exécution en place publique du père de Nahima, bandit d'honneur, sous les yeux de la petite fille. Il se clôt sur la fuite d'Adan pour la France au moment même où se perpétuent les massacres de Sétif et de Guelma.

    Des neiges éternelles de la Kabylie à la cité ouvrière de la banlieue de Caen, de la forge familiale aux chaînes de montage de l'industrie automobile, Zadig Hamroune entrelace l'âpre réalité et le merveilleux du conte oriental.

    Sur commande

  • Un accident, un voyage, un grand Amour et soudain le silence ; Le dernier voyage est un roman écrit à la deuxième personne du singulier, un Road trip qui vous embarquera à bord d'une vieille Mustang Américaine à travers la route 66, mais le lecteur ne tardera pas à s'apercevoir que le vrai voyage est ailleurs, il est quelque part entre le rêve et la réalité, il est dans le cri de douleur de Raphaëlle qui s'obstine à ne pas entendre l'impossible annonce de la mort de son aimée.

    Sur commande

  • Arrogant Highlander Nouv.

    L'embrasser ou l'insulter ?
    Adèle avait toujours rêvé de visiter l'Écosse, mais pas dans ces conditions ! Sa voiture lâche sous la pluie et, trempée, la jeune femme se vautre en plein milieu d'un pub devant une dizaine de personnes hilares, dont Fyfe. Highlander sexy, en kilt, au corps parfait, tatoué, terriblement attirant. Mais le pire est à venir : Adèle reçoit en héritage le domaine de son grand-père... où vivent Fyfe et ses amis ! Elle n'a aucune intention de faire sa vie ici et doit donc les chasser pour vendre les lieux. Alors malgré le trouble incroyable que le Highlander provoque en elle, il est hors de question de céder !

empty