• La première fois qu'Aurélien vit Bérénice : scènes amoureuses de la littérature Nouv.

    L'amour est depuis l'Antiquité la plus grande source d'inspiration littéraire. Les plaintes de Didon au départ d'Enée, la passion de Tristan et Iseult, l'aveu de Phèdre à Hippolyte, l'amour de Julien Sorel pour Mme de Rênal dans Le Rouge et le Noir, de Frédéric Moreau pour Mme Arnoux dans L'Éducation sentimentale, les pages d'incantation amoureuse dans Belle du Seigneur ou les évocations sentimentales de Nerval, de Verlaine, Proust, Apollinaire, Aragon... Les scènes amoureuses ont sans conteste fourni les pages les plus célèbres de la littérature. Mais que nous révèle une étude d'ensemble de ces scènes, du jeu amoureux comme du travail de l'écriture ? Dans son rapport au désir, l'écriture passe par des motifs narratifs, dont on peut voir les évolutions et permanences historiques : le coup de foudre, le trouble, le jeu du regard, le rapport entre Eros et Thanatos... Cet ouvrage se propose de les analyser, en éclairant les modulations de la passion amoureuse et la liaison que celle-ci établit entre le langage et le corps. Et parce que ces enjeux psychologiques ont aussi une résonance politique, esthétique et même métaphysique, la réflexion puisera dans plusieurs champs disciplinaires : la littérature, certes, mais aussi l'approche thématique, la psychanalyse, l'anthropologie et la philosophie, capables de débusquer le jeu du désir amoureux derrière le travail de l'écriture.

  • "La mer est ton miroir", écrivait Baudelaire dans l'un des poèmes les plus connus des Fleurs du mal. De l'Antiquité jusqu'à nos jours, la mer a passionné les hommes et inspiré les plus grands artistes et écrivains. Elle offre le mystère d'une profondeur abyssale et d'une surface apparemment infinie, où se déploient les magnifiques ou terrifiants spectacles de la nature. Elle ryhtme aussi l'existence des gens de mer, capitaines ou marins, corsaires ou pêcheurs, passagers enthousiastes ou méditatifs, tous pris par l'ivresse du départ. La mer est un espace d'explorations et d'aventures, riche d'un imaginaire inépuisable qui n'a cessé de susciter les oeuvres les plus admirables.
    Principe de vie et de mort, origine du monde liée à la naissance de Vénus ou puissance terrifiante placée sous le pouvoir de Neptune, la mer est un espace d'explorations et d'aventures, riche d'un imaginaire inépuisable qui n'a cessé de susciter les oeuvres les plus admirables. 

  • Pratique centrale des études littéraires, et épreuve redoutée des examens et concours, l'explication de texte demande à la fois souplesse et rigueur, tout en obéissant à une méthodologie stricte.
    Cet ouvrage présente d'abord les différents champs de connaissances qu'elle met en jeu :
    - l'histoire du commentaire de texte, qui remonte autant à la Grèce ancienne qu'à la culture biblique ;
    - les présupposés et contraintes de la démarche, qui propose l'éclairage linéaire d'un texte court ;
    - les différentes approches du fait littéraire, centrées sur l'auteur, le lecteur, le texte lui-même ou ce qu'il dit du monde ;
    - les différentes sciences de l'analyse textuelle : linguistique, stylistique, rhétorique, poétique.
    Après les nécessaires conseils de méthode, ce livre présente sept explications complètes de textes allant du XVIe au XXe siècles, et couvrant tous les genres littéraires.
    Alliant ainsi la théorie et la pratique, cet ouvrage est l'outil indispensable de l'étudiant en Lettres.

  • De l'Antiquité à Patrick Chamoiseau. Le thème de la nature est un des plus riches de la littératureoccidentale. Il est central chez tous les grands auteurs depuis l'Antiquité jusqu'à l'époque contemporaine. Principe de toutesles formes et énergies vitales, la nature est autant source d'inspirationqu'espace de rêverie ou lieu de questionnement. Lesspectacles naturels mobilisent en effet une palette de registreséblouissante : paisiblement bucoliques ou fortement symboliques,les scènes de la nature peuvent aussi s'attacher aux phénomènesatmosphériques et célestes, aux scénographies de lalumière, aux descriptions d'animaux ou de paysages, aux évocationsdu travail des champs, sans oublier toutes les variationssur l'image du jardin d'Éden. La nature offre un miroir exaltantdes émotions et sentiments les plus profonds de l'homme, auxquelsl'écriture littéraire donne sa puissance de suggestion et sa force de résonnance.

  • D' « accent » à « zeugme » en passant par « connotation » et « métaphore », les auteurs définissent et commentent environ 380 termes et notions essentielles pour l'analyse littéraire.
    Bénéficiant des acquis de la linguistique, de la stylistique et de la critique, chaque notion fait l'objet d'un exposé complet. Les définitions sont toujours accompagnées d'exemples commentés. L'exposé qui suit met en rapport le terme avec l'histoire, l'esthétique et la pratique du commentaire.
    Ce vocabulaire est à la fois un ouvrage de consultation rapide qui permet de vérifier une définition, et un ouvrage de réflexion orienté vers la perception esthétique du fait littéraire.

  • Peindre le rêve

    Daniel Bergez

    Cet ouvrage est le premier à traiter de la peinture du rêve dans toute son expansion historique. Riche d'un vaste corpus iconographique réuni par l'auteur, et organisé en périodes successives du Moyen Âge à nos jours, il montre le caractère polymorphe de la notion de rêve, associant le songe biblique, le rêve personnel, les recompositions oniriques, le fantastique léger ou cauchemardesque ...
    Au gré des époques et des mouvements esthétiques, le rêve suscite des allégories, nourrit des fantaisies légères ou nocturnes, ouvre un questionnement métaphysique ou se confond avec un chimérisme porteur d'illusion. Le symbolisme puis le surréalisme imposeront le rêve comme foyer d'inspiration, le confondant même avec le processus créateur.
    Les commentaires des tableaux croisent les techniques et esthétiques picturales avec l'histoire des idées et la notion freudienne de "travail du rêve". Grand pourvoyeur d'images, le rêve réactive la figure de Morphée, fils du sommeil et dieux des formes ; il propose aux peintres l'audacieux défi d'affronter le visible pictural à l'invisible du songe.

  • Ce précis offre un panorama détaillé de la littérature française du Moyen Âge à nos jours. Destiné aux étudiants et enseignants, et à tous ceux qui préparent des concours et examens, il rassemble les principales connaissances utiles sur les auteurs, les oeuvres et les grands courants.
    Chaque siècle fait l'objet d'une présentation du contexte historique et idéologique dans lequel s'inscrit l'évolution des formes et des genres. Des notices séparées sont consacrées aux mouvements littéraires majeurs : la Pléiade, le romantisme, le surréalisme, etc.
    Les auteurs sont présentés de manière à dégager l'essentiel : dates clés de leur biographie, thèmes et formes de leurs oeuvres, ouvrages principaux qui font l'objet d'un résumé et d'un commentaire organisé.
    Cette quatrième édition comporte des entrées supplémentaires en littérature contemporaine.

  • Le commentaire combine l'analyse détaillée du texte et la réflexion sur l'art de l'écrivain. Il croise ainsi tous les savoirs de la littérature : histoire, genres, stylistique, esthétique.
    C'est dans cette perspective que sont ici éclairés des textes majeurs des grands écrivains français, du XVIIe siècle à nos jours :
    - XVIIe siècle : Molière, Racine, Madame de La Fayette, La Bruyère, - XVIIIe siècle : Montesquieu, Rousseau, Diderot, Beaumarchais, - XIXe siècle : Musset, Nerval, Hugo, Baudelaire, Verlaine, Zola, - XXe siècle : Apollinaire, Céline, Michaux, Camus, Sartre, Cioran.
    L'ouvrage constitue à la fois une méthodologie du commentaire et un condensé de cours de littérature française, utile pour tous les étudiants, engagés dans un cursus d'études littéraires.

  • Pratique centrale des études littéraires, et épreuve redoutée des examens et concours, l'explication de texte demande à la fois souplesse et rigueur, tout en obéissant à une méthodologie stricte.
    Cet ouvrage présente d'abord les différents champs de connaissances qu'elle met en jeu :
    - l'histoire du commentaire de texte, qui remonte autant à la Grèce ancienne qu'à la culture biblique ;
    - les présupposés et contraintes de la démarche, qui propose l'éclairage linéaire d'un texte court ;
    - les différentes approches du fait littéraire, centrées sur l'auteur, le lecteur, le texte lui-même ou ce qu'il dit du monde ;
    - les différentes sciences de l'analyse textuelle : linguistique, stylistique, rhétorique, poétique.

    Après les nécessaires conseils de méthode, ce livre présente sept explications complètes de textes allant du XVIe au XXe siècles, et couvrant tous les genres littéraires.
    Alliant ainsi la théorie et la pratique, cet ouvrage est l'outil indispensable de l'étudiant en Lettres.

  • Du Cantique des cantiques de la Bible à L'Amant de Marguerite Duras, le thème de l'amour convoque toute l'histoire de la littérature en Occident. Il tisse à travers les siècles des échos multiples entre Virgile et Hugo, Euripide et Racine, Madame de La Fayette et Proust, Shakespeare et Jean Cocteau. Si elles célèbrent le bonheur d'aimer, la jouissance et le plaisir des sens, ces oeuvres montrent aussi à quel point l'amour se lie avec la mort, la douleur et le désespoir de vivre. Ces textes sont des poèmes d'adoration ou de plainte amoureuse, des lettres intimes, des scènes théâtrales ou romanesques de séduction ou de dépit, des moments d'exaltation ou de fureur tragique. Souvent l'intensité de l'émotion porte le langage jusqu'à un point d'incandescence inouî. Même si la palette des registres et des formes littéraires est d'une exceptionnelle diversité, on y entend toujours l'écho d'une vérité intime, profonde et unique, dans laquelle le lecteur entre comme par effraction.

    Ce livre montre à quel point, depuis l'Antiquité, la littérature a fait de l'amour un thème privilégié, modulé au gré des époques (l'inconscient prenant la place de l'antique dieu Amour), mais d'une rare constance autour de grands motifs et d'images qui restent des matrices fécondes de notre sensibilité. La riche iconographie qui accompagne les textes (des enluminures médiévales à Jim Dine, en passant par Cranach, Titien, Poussin, Watteau, Boucher, Gérard, Moreau, Rossetti...) amplifie et prolonge ces résonances de l'imaginaire amoureux dans un dialogue suggestif entre la littérature et la peinture.

  • La littérature et la peinture se sont développées au long des siècles dans une constante émulation. C'est ce dialogue fécond qu'explore cet ouvrage.
    L'auteur y développe, dans un style érudit et accessible, une réflexion d'ensemble qui mobilise un savoir double de l'art pictural et de la pratique littéraire. Il éclaire les multiples croisements historiques et thématiques entre ces deux arts, autant que les soubassements esthétiques et philosophiques de cet échange.
    On redécouvre ainsi à quel point la peinture a été pendant des siècles dépendante des textes, pour ses sources d'inspiration comme pour sa théorisation. Symétriquement, apparaît la fascination des écrivains pour l'immédiateté plastique de l'image, dont ils cherchent bien des fois à retrouver la séduction par le travail de l'écriture.
    />
    Une sélection de tableaux est reproduite dans un cahier couleur central.


  • sait-on que michel-ange fut aussi poète ? que delacroix s'est inspiré de shakespeare ? ou que picasso est l'auteur d'une pièce de théâtre, le désir attrapé par la queue ? l'attirance des peintres pour la littérature est manifeste, de même que nombre d'écrivains ont été fascinés par la peinture : hugo avec ses dessins oniriques, cocteau dans ses å'uvres graphiques, diderot, baudelaire, claudel dans leurs textes de critique picturale.
    peinture et littérature entretiennent ainsi un dialogue aussi fécond que diversifié. destiné à un large public, richement illustré, cet ouvrage permet de saisir tout ce que les créations picturales et littéraires doivent à leurs multiples échanges, et invite le lecteur à revisiter les grandes å'uvres de la littérature et de la peinture occidentales.

  • Sur commande
  • L'analyse des textes littéraires, comme toute réflexion sur la littérature, est toujours orientée et nourrie par des options critiques, dont cet ouvrage présente les grandes orientations. La traditionnelle critique des sources s'est enrichie du développement de toutes les sciences humaines, qui ont donné naissance à la critique génétique, la critique psychanalytique, la critique thématique, la sociocritique, la critique textuelle.

    Chacun de ces courants fait ici l'objet d'une présentation approfondie, confiée à un spécialiste, et éclairant l'origine, la formation, les présupposés, les champs d'application privilégiés et les limites de chaque démarche.

    Le lecteur peut ainsi se guider parmi les approches actuelles du texte littéraire, dont les méthodes mettent en jeu et redistribuent tous les savoirs, en ouvrant les voies d'une compréhension enrichie des textes.

  • Toujours présente aux examens et aux concours, l'explication de texte demande à l'étudiant la maîtrise d'une méthode rigoureuse et une pratique suivie et contrôlée.
    La démarche proposée dans cet ouvrage permet : de dégager la problématique de l'explication de texte (ses présupposés et ses contraintes) ; de mener une explication linéaire qui tienne compte de la nature du texte (poésie, roman, théâtre), de ses caractéristiques et des différentes façons de l'aborder (du côté du lecteur, de l'auteur...) ; de guider l'étudiant dans le maquis des différentes approches critiques (linguistique, stylistique, rhétorique, poétique...). L'exposé de la méthode appelant nécessairement une illustration pratique, sept exemples développés permettent à l'étudiant en lettres de se préparer efficacement à l'épreuve.
    Ce livre est l'outil indispensable à tous ceux qui ont à travailler sur l'explication de texte littéraire.

  • Ce précis offre un panorama détaillé de la littérature française, du moyen age à nos jours.
    Il rassemble les principales connaissances utiles sur les auteurs, les oeuvres et les grands courants.
    Chaque siècle fait l'objet d'une présentation du contexte historique et idéologique dans lequel s'inscrit l'évolution des formes et des genres.
    Des notices séparées sont consacrées aux mouvements littéraires majeurs : la pléiade, le romantisme, le surréalisme, etc.
    Les auteurs importants sont présentés de manière à dégager l'essentiel : dates clés de leur biographie, caractères prédominants de leurs oeuvres (thèmes et formes), ouvrages principaux (qui font l'objet d'un résumé et d'un commentaire organisé).

  • « La peinture est une poésie muette, la poésie une peinture parlante », affirmait-on à l'époque classique. Ce manuel éclaire les multiples croisements historiques et thématiques entre ces deux arts, autant que les soubassements esthétiques et philosophiques de cet échange. Les différentes modalités de ce dialogue font l'objet d'analyses, qu'il s'agisse des genres pratiqués en commun - l'histoire, le portrait, le paysage -, des inclusions réciproques du texte et de l'image, ou de la critique d'art pratiquée par les écrivains. Un cahier central d'illustrations auquel renvoie en de nombreux points le texte complète l'ouvrage.

  • Eluard ou le rayonnement de l'être est une anlyse éclairante de l'une des oeuvres poétiques les plus importantes du XXeme siècle. En rapportant la poésie d'Eluard à un "être-au-monde" révélateur d'un sentiment premier de l'existence, Daniel bergez rattache l'univers du poète à son ancrage le plus profond, ontologique plus que psychologique.
    Cette perspective éclaire d'un jour neuf des thèmes fondamentaux - la solitude comme vertige, l'amour comme expérience fondatrice -, et permet une riche analyse des sensations et dynamismes internes où l'imagination poétique vient puiser sa substance.

empty