• THE BETRAYERS

    David Bezmozgis

    Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Août 1978. Dans une Rome convertie en antichambre du monde libre surgissent des centaines de Juifs d'URSS en chemin pour Israël, les États-Unis ou le Canada. Parmi eux, la famille Krasnansky au grand complet débarque ahurie dans un hôtel miteux, après un voyage harassant et de douloureuses humiliations aux postes de douane.  Pendant six mois, les Krasnansky attendent leur visa pour le Canada (« plus européen que l'Amérique et plus américain que l'Europe »), plongés dans la nostalgie, l'inquiétude, ou la soif insatiable de cette nouvelle liberté qui s'offre à eux.  Samuil, le père, athée et communiste, ressasse les pogroms et la guerre qui lui ont ravi son père et son frère ; Emma, la mère dévouée, se tourne vers la religion ; Polina, la belle épouse d'Alec, seule non-Juive à bord , se remémore un passé tumultueux ; Karl, le frère aîné peu scrupuleux, profite de la situation pour faire des affaires ; tandis qu'Alec, le cadet séducteur, s'enivre de sa nouvelle liberté.  Dans cet entre-deux étrange, ce purgatoire où le passé est loin derrière et l'avenir pas encore révélé, les Krasnansky vont devoir se confronter à une bureaucratie kafkaïenne et corrompue, à une incertitude cruelle et à leurs propres démons.

  • Refuznik

    David Bezmozgis

    • Belfond
    • 19 Février 2015

    Fuyant Israël pour échapper à un scandale politique, Baruch Kotler n'imaginait pas un seul instant l'extraordinaire rencontre qui l'attendait : face à lui, dans un petit meublé miteux de Yalta, Vladimir Tankilevitch. Son ancien camarade de chambre à Moscou. Le traître.
    Trente ans ont passé mais la blessure est toujours béante : Vladimir était son ami, il l'a pourtant dénoncé. C'est à cause de lui que Baruch a été condamné pour espionnage et envoyé au goulag. Quinze ans de torture.

    Mais Vladimir n'est que l'ombre de celui qu'il était. Si Baruch a réussi à quitter l'URSS pour devenir ce politicien charismatique, héros d'Israël, Vladimir, lui, a été exilé à Yalta, où il n'a fait que survivre, souvent payé en bouteilles de vodka.

    Et pourtant, Baruch n'a-t-il pas trahi lui aussi ? Parce qu'il a fermement manifesté son désaccord quant au démantèlement des colonies, sa liaison adultère avec une femme de trente ans sa cadette a été révélée.

    Qui mérite l'estime et qui mérite l'opprobre ?
    ?Le pardon est-il seulement possible ?

  • Sept nouvelles composent ce premier et court recueil de David Bezmozgis. Marquées au sceau d'un ton à la fois comique et pathétique, d'une ironie cinglante, d'un passage impromptu de la lamentation au gag, bref d'un humour juif dévastateur et d'une étrangeté qui résonne magnifiquement avec le sentiment douloureux de l'exil, de l'arrachement loin de la Russie chérie, de la découverte aussi d'un Canada exotique, vu à travers les yeux d'un narrateur, le jeune Berman, fils d'une famille juive lettonne, contraint de s'habituer à ce nouveau pays où ses parents ont fui en 1980 et où il ne comprend pas grand-chose, et surtout pas la langue.
    Ces nouvelles constituent une sorte de fiction globale : agencées chronologiquement, elles vont de l'enfance du narrateur jusqu'à son adolescence. Dans la nouvelle qui donne son titre au recueil, peut-être la plus troublante et la plus ambiguë, le narrateur fume des joints à longueur de journée, couche avec la fille de la seconde femme de son oncle, qui arrivent tout droit de Russie et ont un passé pour le moins trouble : Natasha a beau avoir quatorze ans seulement, s'agit-il d'une putain déjà fort rouée malgré son jeune âge, d'une autiste, d'une révoltée, d'une nymphomane ou d'une
    indifférente ? Peut-être un peu des cinq. Toujours est-il que le jeune narrateur succombera à son charme mystérieux.

    Sur commande
  • Welcome to Rome. It is the summer of 1978, and the Krasnansky family, bickering, tired and confused, are supposed to be passing through. Alongside thousands of other Soviet Jewish refugees - among them criminals, dissidents and refuseniks - they await passage to their new homes in the West. But escaping Communism is not so easy, especially when some of the Krasnanskys insist on bringing it with them, and even more so when their sponsor in the USA lets them down and they find that they're no longer passing through at all. On the contrary, they're stuck.

    Welcome, then, to the waiting room of your life, and to a tragic yet comic tale of reckless brothers and long-suffering sisters, ailing parents and innocent children, of love affairs and criminal liaisons, of a wonderfully troubled family and a perpetually wandering people, and their epic search for a home: somewhere, anywhere - or Canada, as it turns out.

    Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • D'un ton à la fois comique et pathétique, d'une ironie cinglante, passant de la lamentation au gag, bref d'un humour juif dévastateur et d'une étrangeté qui résonne magnifiquement avec le sentiment douloureux de l'exil, de l'arrachement loin de la Russie chérie, de la découverte aussi d'un Canada exotique, les sept nouvelles de ce recueil présentent ces émotions à travers les yeux d'un narrateur, le jeune Berman, fils d'une famille juive lettonne, contraint de s'habituer à ce nouveau pays où ses parents ont fui en 1980 et où il ne comprend pas grand-chose, et surtout pas la langue. On ne peut qu'être séduit par cette verve langoureuse, cet humour affligé, ce comique déprimant qui font de la plupart de ces récits des perles étincelantes.

  • Anglais The free word

    David Bezmozgis

    Refusing the Kremlin's order to relocate to Israel, the Jewish Krasnasnsky family of 1978 Russia makes their way across Italy at the sides of thousands of other immigrants over the course of a culturally rich six months. A first novel by the award-winning author of Natasha . Reprint.

    Poche N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
    Épuisé
empty