• Sur commande
  • La Grande Croisade a englouti la moitié de la galaxie, et un million de mondes humains ont adopté la vérité et la raison qui découlent de l'allégeance à Terra.
    Mais ce succès sans précédent a son prix. Le bruit court que l'Empereur projette de se retirer de la Croisade et de promouvoir l'un de ses fils Primarques pour la diriger en Son nom. Confronté à l'empire humain farouchement rétif de Gardinaal, sans compter l'ost d'Ultramarines, de Thousand Sons et d'Emperor's Children mis au service de sa Légion, Ferrus Manus, Primarque des Iron Hands, décide de faire un exemple que même l'Empereur ne saurait ignorer.

    Sur commande
  • Les clivages dont souffre le chapitre des Iron Hands amènent l'ancien chef de guerre Kristos et ses alliés au sein de l'Adeptus Mechanicus, sans âme à remodeler les fils de Ferrus Manus à leur image. Mais ce projet est interrompu lorsque l'insurrection et la guerre éclatent simultanément sur le monde chevalier de Fabris Callivant et sur le sol sacré de mars.

  • Paralysés par l'invasion ork de l'espace Impérial, les Seigneurs de Terra sont embourbés dans des disputes intestines. Face à cette situation, Koorland, le dernier Imperial Fist encore en vie, perd finalement patience et prend le contrôle du Haut Conseil. Pendant ce temps, le chapitre des Fists Exemplar se voit forcé de combattre aux côtés des Iron Warriors sur un monde impérial ayant été colonisé par les orks. Où une telle alliance mènera-t-elle, et qui donc est le véritable ennemi de l'humanité ?

  • Koorland, le dernier fils de Dorn, affronte enfin la Grande Bête. La première tentative d'assaut contre la planète ork a échoué, mais l'Imperium n'est pas prêt à se laisser abattre.
    Les space marines se sont réorganisés en unités plus petites et flexibles baptisées la Death Watch. L'Imperium rassemble ses alliés, parmi lesquels les Soeurs du Silence, de fantastiques guerrières capables de neutraliser les psykers les plus puissants. Avec à sa disposition des troupes fraîches et un nouveau plan d'attaque, Koorland lance un nouvel assaut sur le monde ork. Cette fois-ci, l'attaque se déroule mieux, et Koorland parvient à affronter la Bête sur le champ de bataille.
    Mais la créature est un véritable monstre, peut-être même plus puissante qu'un primarch. Comment le dernier fils de Dorn pourrait-il sortir victorieux d'un tel affrontement ?

  • La situation de l'Imperium n'a jmais été plus desespérée. Une lune d'assaut ork est en orbite autour de Terra, et une armada de vaisseaux peaux-verte ravage le système solaire. Et alors qu'une force de frappe Eldar s'attaque au palais Imperial, Mars menace de trahir la race humaine...
    Face au disputes des Hauts Seigneurs de Terra qui paralyse commettra l'impensable, pour le bien de l'humanité. Mais où sont les limites ? Lorsqu'un chapitre loyaliste se retrouve allié de fait avec un chapitre de renégats ? Qui est le véritable ennemi de l'humanité ?

    Sur commande
  • Depuis les jours noirs de la Grande Hérésie, les Iron Hands ont vécu une longue et tortueuse histoire. Les années de guerre et de souffrance les ont endurcis, au point d'adhérer à un seul principe, une doctrine simple et brutale. La chair est faible. Lourdement modifiés, de toutes sortes d'implants et d'augmentiques, ces guerriers de l'Imperium sont en passe de devenir plus machines qu'humains, froids d'aspect comme de comportement. Leur orgueil inébranlable conduit à des méthodes de recrutement rigoureuses à l'extrême, aussi sévères que cruelles. Aussi, lorsqu'un monde sous la protection du chapitre tombe dans les griffes d'une insurrection ignoble, les Iron Hands rétorquent par le feu de froides représailles.
    Peu leur importe que Thennos soit considéré comme territoire souverain de l'Adeptus Mechanicus, car la campagne des Iron Hands est une campagne d'extermination. Mais il est une sombre menace qui rôde, une horreur qui défie la pureté de la logique et de la machine. Qui offre... plus. Qui pourrait bien les conduire à la Ruine...

empty