Points

  • Frère d'âme

    David Diop

    Moi, Alfa Ndiaye, dernier fils du vieil homme, j'ai vu les obus malicieux, les ennemis aux yeux bleus, le ventre ouvert de mon plus que frère, Mademba. Par la vérité de Dieu, j'ai entendu le capitaine Armand et son sifflet de mort, les cris des camarades. Ils disent que je mérite une médaille, que ma famille serait fière de moi. Moi, Alfa Ndiaye, dernier fils du vieil homme, je suis tirailleur sénégalais.

  • Fief

    David López

    Fumer des spliffs pour tromper l'ennui, fréquenter une femme qui ne veut partager ni ses jours ni ses nuits, boxer comme une danseuse pour ne pas s'en prendre une. Vivre planqué, c'est la spécialité de Jonas. Et trahir son potentiel, une affaire de famille. Heureusement il y a la bande : Ixe à la main verte, Poto le poète illettré, Lahuiss l'intello... Jonas se décidera-t-il à quitter son fief ?

  • Ofer, mon enfant, nous irons ensemble à la frontière palestinienne. Tu rejoindras le camion militaire et je partirai sans me retourner. Je marcherai sur les chemins de Galilée, avançant toujours, jusqu'à ton retour. Je n'irai pas seule. Avram, mon amour de jeunesse, sera avec moi. Je lui parlerai de toi, de tes colères, tes silences butés, ton sourire et tes sanglots. Ofer, mon enfant, reviens-moi.

  • Dernière sommation

    David Dufresne

    2018, la France se soulève. Vicky, jeune réalisatrice, s'effondre au pied de l'Assemblée nationale dans un nuage de gaz. Au même moment, Frédéric Dhomme, numéro 2 de la Préfecture de police, déploie ses troupes et bientôt ses doutes, tandis que l'enquêteur Étienne Dardel compile d'effroyables images des réseaux sociaux. Vicky, Dardel, Dhomme, et toute une galerie de personnages se partagent un monde en plein renversement. Un monde au sein duquel se bousculent forces de l'ordre, gilets fluorescents et médecins de rue. Un État devenu policier où fusent les violences. Où éclatent les voix, comme en réponse aux tirs répétés de LBD.

  • La folle cavale d'un vieux braqueur de banque, la disparition étrange d'un fanatique de Sherlock Holmes, l'infiltration d'un gang de détenus ou encore la traque d'un imposteur, voici rassemblées les meilleures enquêtes criminelles de David Grann. Il y endosse tour à tour et avec une virtuosité sans égale les habits de l'historien, du détective ou de l'auteur de romans policiers, jusqu'à effacer, en bon prestidigitateur, la frontière qui sépare la fiction de la réalité. Élémentaire mon cher Grann !

  • Onze interventions, rassemblées dans ce volume, résument dix années de profond engagement. Ces discours, tribunes et conférences de David Grossman, immense romancier et intellectuel, révèlent les dessous d'un édifice littéraire considérable. Une oeuvre née de la violence, alimentée par le quotidien et l'histoire du Proche-Orient, des massacres de la Shoah au conflit israélo-palestinien. Au centre de sa réflexion, une métaphore : celle de la maison comme espace d'harmonie et de communauté, et non plus comme lieu de la séparation.

  • Dovalé est humoriste. Sur la scène d'un club miteux, il distille des plaisanteries salaces à son public. Au fond de la salle, le juge Avishaï, vieille connaissance du comique, assiste sceptique à la représentation à laquelle il a été convié. Et quand le spectacle dérape, convoquant des blessures de jeunesse, Avishaï comprend que ce soir-là, Dovalé entend bien régler ses comptes avec lui.

  • L'oubli

    David Foster Wallace

    « Je gaspillais beaucoup de temps et d'énergie à créer une certaine image de moi-même et à recueillir une approbation ou une acceptation qui ne me faisaient rien, parce qu'elles n'avaient rien à voir avec celui que j'étais vraiment. J'étais un imposteur et ça me dégoûtait, mais je crois que je n'arrivais pas à m'en empêcher ».

    Ces mots sont ceux de Neal, son long monologue d'homme en proie au doute, à l'imposture et à l'errance constitue l'une des nouvelles de L'Oubli. Comme Neal, les autres personnages de ce recueil souffrent de l'impossibilité de faire coexister leur propre espace mental avec le reste du monde. Et trouvent leur refuge dans l'effacement et l'oubli : dans l'art le plus absurde, la folie, la chirurgie esthétique, une lettre désespérée, ou même le suicide.

    L'univers de David Foster Wallace se retrouve condensé dans ces huit nouvelles qui sont autant de petits romans où se conjuguent humour noir et empathie.

  • Sur les rives de l'Amazone, la jungle s'étend indéfiniment et partout le danger guette. À l'aube du XXe siècle le colonel Fawcette s'enfonce dans cet enfer vert, en quête d'un mystérieux royaume, d'une civilisation riche et oubliée. Prêt à tout risquer pour entrer dans l'Histoire, l'aventurier affronte animaux sauvages et tribus indigènes. Mais, bientôt, Fawcette ne donne plus aucun signe de vie...

  • Rien ne va plus pour Jeremy Cook, linguiste spécialisé dans les babillements enfantins à l'Institut Wabash. Le jour où la ravissante Paula rejoint l'équipe, il se fait traiter de " trou du cul " devant elle ! Mais ce n'est pas tout : on retrouve le corps sans vie de son collègue Arthur Stiph dans son propre bureau. L'inspecteur Leaf voit en lui le suspect idéal : Jeremy n'a plus qu'à enquêter lui-même sur ses six collègues.
    Et ils n'ont qu'à bien se tenir, car chaque mot et chaque silence sera un précieux indice pour notre linguiste !

  • " quelque part dans gatsby le magnifique ( qui fut mon tom sawyer à moi quand j'avais douze ans), le jeune narrateur fait remarquer que tout le monde pense avoir au moins l'une des vertus cardinales, et il poursuit en disant que la sienne, dieu merci, est l'honnêteté.
    Je pense que la mienne et de savoir la différence entre une histoire mystique et une histoire d'amour. je dis que généralement je fais non pas des histoires mystiques ou des mystifications religieuses, mais une histoire d'amour complexe, multiple, pure et composée. ".

  • Plus d'un mariage sur deux vire au désastre : comment sauver les couples en perdition ? Et si ce n'était qu'un problème de communication ? C'est la conviction de Roy Pillow qui a fondé une agence des plus spéciales... Le brillant et misanthrope linguiste Jeremy Cook est ainsi recruté pour venir en aide aux Wilson. Désabusé en amour, il analyse les maux des mots, pour le meilleur comme pour le pire !

  • Depuis 2012, plus d'un millier de Français sont partis rejoindre des groupes jihadistes en Syrie. Près de 200 ont choisi de rentrer. Déçus, parfois choqués, pas toujours repentis. La plupart sont encore en prison, tous sont surveillés. Expert incontournable du jihadisme, David Thomson a rencontré des « revenants ». Des années d'enquête, un travail aussi passionnant que dangereux auprès de ceux qui continuent à faire peser une menace durable sur le territoire national.

  • Le sort s'acharne sur Ben Hudnut, le « roi de la noix ». Mari modèle, il ne parvient plus à se dépêtrer de sa maîtresse ; papa sans souci, il voit sa fille fricoter avec un professeur ! Son entreprise est menacée par la banqueroute... Fort heureusement, un certain Jeremy Cook croise son chemin, bien décidé à lui venir en aide. La situation de Ben va donner du fil à retordre à la crème des linguistes !

  • Minnesota, début des années 1980. Le jour, David Carr est un jeune journaliste brillant et prometteur. La nuit, l'enfant prodige écume les bars, se bat, se drogue à outrance. Vingt ans d'excès jusqu'à la chute, douloureuse et redoutable. Pour affronter la vérité de ce terrible passé, une solution s'impose : la double vie du reporter deviendra son prochain sujet d'investigation. Son livre est le récit de cette histoire vraie.

  • 1984. Holly Sykes, adolescente, s'enfuit de chez elle. Quand une vieille dame mystérieuse lui offre du thé, elle ne sait pas dans quoi elle s'engage. Malgré elle, Holly devient la gardienne du secret des Horlogers, et leur protectrice contre d'autres Immortels : les Anachorètes. Mais quarante ans plus tard, c'est pour sa propre survie que Holly doit percer le mystère de cette étrange rencontre...

  • Retrouver le maître d'un chien égaré : voilà le job d'été, a priori banal, que décroche Assaf, 16 ans. Arpentant les dédales de Jérusalem, où naviguent jeunes à la dérive et redoutables dealers, il va pourtant être entraîné dans une aventure initiatique dont Tamar, adolescente mystérieusement disparue, est le centre. Un roman d'apprentissage mené sur un rythme endiablé.

  • Jean-michel david il est professeur d'histoire ancienne à l'institut d'histoire romaine de l'université des sciences humaines de strasbourg.

  • Les Chamanes de la préhistoire est un livre qui a fait date : il interprète l'art des cavernes en termes de pratiques chamaniques. Accueilli avec passion en France et à l'étranger, il a aussi trouvé des détracteurs et fait naître des polémiques. À ces critiques, les auteurs répondent avec précision et posent une question : comment faire que la science permette d'approcher au plus près les motivations de ces artistes et le sens de leur art exceptionnel ?

  • Tombé hors du temps

    David Grossman

    Ils ont tous perdu un fils ou une fille. Maladie, guerre, accident. Chargé de rendre compte au duc, un chroniqueur raconte : l'écrivain ne peut plus écrire, le cordonnier mange des clous, la ravaudeuse de filets déraisonne. Chaque jour, pour rompre la solitude, ils marchent et chantent autour de la ville. Inlassablement, ils ressassent la même question : peut-on survivre à la mort de ses enfants ?

  • Aharon, enfant d'une famille juive-polonaise réfugiée en Israel, est un adolescent solitaire qui vit replié sur lui-même. Un mal mystérieux l'empêche de grandir normalement. Quel en est la cause ? Peut-être une maladie inconnue ? Ou alors se refuse-t-il à grandir et à se plier à la " grammaire " des adultes, c'est-à-dire à leurs règles ? Peu à peu, le jeune garçon se réfugie dans sa " grammaire intérieure ", qu'il forge pour vivre son histoire et qui lui permet de se tenir éloigné du monde adulte.

  • Que peuvent avoir en commun une journaliste d'investigation californienne des années 1970, un clone condamné à mort dans un État du futur, un notaire américain qui découvre les aborigènes néozélandais des années 1830 ? À travers six récits croisés, David Mitchell fait se répondre des êtres qui participent d'un destin commun malgré eux et qui composent d'innombrables variations d'une même phrase musicale.

  • Ouri est un jeune soldat israélien idéaliste. Amer, déçu par ce qui l'entoure en Cisjordanie, il découvre que Shosh, sa compagne, le trompe avec le cynique officier Katzman. Il cherche alors à se réfugier dans le monde fabuleux d'Hilmi, un vieux conteur arabe fantasque qu'il aime comme un père. Mais Yadzi, le fils adoptif d'Hilmi, vient d'être tué lors d'un accrochage entre l'armée israélienne et un groupe de Palestiniens... Hilmi, fou de douleur, prend alors Ouri en otage.

  • Momik, fils unique de rescapés, ne comprend pas. Quelle est cette Bête nazie dont parle toute la famille ? Quel est ce code bleu sur le bras ? Devenu adulte, il part en Pologne chercher des réponses à ses questions d'enfant. Inspiré par le parcours de l'écrivain juif Bruno Schultz, Momik découvre la mémoire de son peuple et le pouvoir de l'imagination face à l'indicible horreur.

empty