Archipoche

  • Au rythme du monde

    Edgar Morin

    Depuis plus d'un demi-siècle, les articles et tribunes d'Edgar Morin dans Le Monde décryptent le présent et tirent des lignes vers l'avenir.
    En 1963, il décrit l'irruption d'une culture adolescente avec la vague yéyé, puis en mai 68, il propose une analyse à chaud de l'éruption juvénile.
    Dix ans plus tard, au-delà d'un marxisme vulgatique qui se dissout et d'un structuralisme qui se dessèche, il interroge le nouvel esprit du temps, pressent « un cyclone planétaire en formation » et contribue à la prise de conscience écologique.
    Du conflit israélo-palestinien aux crises de Syrie et d'Ukraine, du Printemps arabe à la décomposition généralisée du Moyen-Orient, Edgar Morin pose sur les événements un regard ennemi de la « pensée simplifiante » : un souci de complexité qui confère à ses diagnostics un caractère visionnaire.

    Sur commande

  • Rencontre inattendue : le penseur de la complexité face au philosophe théologien réformateur. L'agnostique face au croyant. Le descendant de marranes face au fils d'exilés égyptiens. Le « fréquentable » Edgar Morin face à l'« infréquentable » Tariq Ramadan.
    Loin des clichés attachés à leurs noms, ce sont surtout deux intellectuels ancrés dans leur époque et dans leur culture, deux Européens déclarés qui cherchent ici une « Voie » commune, évoquent leurs années de formation et débattent - avec la complicité de Claude-Henry du Bord - sur l'éducation, les sciences, l'art, la laïcité, les droits des femmes et des minorités, le nouveau Moyen-Orient, le conflit israélo-palestinien, l'antisémitisme et l'islamo-phobie, la démocratie et le fondamentalisme, la mondialisation et le pardon.
    Deux conceptions du monde et de la foi, deux philosophies de vie qui ne demandent qu'à s'écouter.
    Première édition : Presses du Châtelet (mars 2014)

empty