• Mon champagne était un tantinet acide. Le tournedos plus que bien cuit avait souffert du retard du président français. » Ainsi Marc Roche décrit-il son dîner à Buckingham avec sa voisine de table : Elizabeth II. C'est la femme la plus célèbre du monde. Devenue reine par accident, après la disparition prématurée de son père, elle a réussi à surmonter toutes les crises. Au prix de concessions à l'air du temps ? En fait, la souveraine, âgée de 94 ans, n'a jamais donné d'interview à la presse ! Même à ses plus proches collaborateurs, elle ne se livre jamais. Son langage est codé : un « En quoi cela peut-il aider ? » veut dire « Voilà une idée totalement saugrenue. » Elle parle français et aime le pays qui lui a donné une préceptrice, un chef en cuisine et des présidents qu'elle a presque toujours appréciés. Ce document passionnant, servi par une écriture romanesque, nous dévoile une femme exceptionnelle, que l'auteur a eu la chance de rencontrer à bon nombre de reprises en tant que journaliste installé à Londres depuis plus de trois décennies. Longtemps correspondant du Monde à Londres, Marc Roche l'est aujourd'hui pour Le Point. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont La Banque, une enquête sur Goldman Sachs.

  • Elizabeth II a incarné l'odyssée de la vie britannique au XXe siècle, tout en gardant intact le prestige de la monarchie. Longtemps correspondant pour Le Monde à Londres, Marc Roche retrace plus de soixante ans de règne d'une personnalité incroyablement forte.

    On découvre ainsi, au côté de son père Georges VI, l'éducation de la little princess, son apprentissage du métier royal, son engagement comme conductrice de camion au service des armées en 1944, son mariage avec Philip Mountbatten en 1947 et son accession précoce au trône en 1952, guidée par son Premier ministre et mentor William Churchill.
    Dédier sa vie à la monarchie, un engagement auquel elle ne faillira jamais, même lorsque les crises le menaceront : les frasques de sa soeur Margaret et celles des enfants Windsor, sans oublier l'affaire Diana qui ébranla son image. Avec le règne d'Elizabeth, on découvre aussi la médiatisation de la monarchie, depuis la retransmission télévisée de son sacre jusqu'aux unes des tabloïds (mariage de Charles et Diana, liaison avec Camilla, mariage de son petit-fils William avec Kate Middleton).
    Marc Roche nous fait pénétrer dans le quotidien de la reine à Buckingham Palace, au château de Windsor à Londres ou dans sa résidence estivale écossaise de Balmoral et tente de décrypter la femme derrière le masque des conventions. Alors qu'elle atteint en 2016 ses 90 ans, la reine Elizabeth aura marqué la monarchie britannique à jamais et sa popularité n'aura jamais faibli.

    2 Autres éditions :

  • - Le culte du secret : voilà ce qui fait la force de Goldman Sachs, la Banque d'affaires la plus puissante du monde. Journaliste à Londres, l'auteur met au grand jour les rouages sulfureux de cet empire financier qui peut faire basculer les gouvernements. OPA brutales, spéculation à outrance, relations secrètes avec de grandes multinationales : cette enquête très documentée livre un récit riche en anecdotes sur de redoutables pratiques.

    - Né en 1951, Marc Roche est un correspondant du journal Le Monde à Londres et spécialistes des investigations financières. Il a également publié Un ménage à trois (2009) et Elizabeth II, la dernière reine, (2007).

    1 autre édition :

  • L'Angleterre est en train de gagner la bataille du Brexit ! À rebours de ses amis du vieux continent, Marc Roche, correspondant du Monde à Londres pendant vingt-cinq ans, aujourd'hui commentateur à la BBC et chroniqueur au Point, en est désormais persuadé.
    Mettant à rude épreuve les nerfs des négociateurs de Bruxelles, mobilisant toutes les ressources de sa diplomatie qui opère dans les coulisses de la Commission européenne, maniant le bluff comme au temps glorieux de la reine Victoria, les Anglais se révèlent d'un cynisme admirable.
    Plate-forme off-shore à nos portes, acceptation totale des inégalités, immigration à la carte, le pays est désormais libre de se forger un nouveau destin planétaire, avec le soutien discret de la reine Elizabeth II en personne.
    Marc Roche révèle une autre vision que celle, catastrophiste, selon laquelle il n'y aurait point de salut hors de l'Union européenne. Il existe au contraire une alternative : le choix d'une nation de rester maître de sa destinée.Entre récit personnel et décryptage d'une transition apparemment chaotique, une enquête qui bouscule les idées reçues.

    Sur commande
  • Pourquoi Nicolas Sarkozy et Angela Merkel considèrent-ils le « capitalisme de l´ombre » comme la plus grave menace à laquelle nous sommes confrontés ?
    Comment BP s´est-il organisé pour se protéger des catastrophes pétrolières ? Comment le lobby des grandes banques arrive-t-il à ses fins ? Les agences de notation vont-elles tuer l´euro en mettant de l´huile sur le feu ?
    Un capitalisme opaque et spéculatif s´oppose désormais au capitalisme réglementé. Ce système retient en otage Etats et consommateurs, sans parler des salariés et des petits actionnaires.
    Mais ce capitalisme-là s´est émancipé : entre contournement massif des règles par le « hors-bilan » et paradis fiscaux, les interdits ont explosé. Est-on impuissant face à ce pouvoir occulte que la classe politique n´ose pas affronter?
    Une extraordinaire enquête, de Paris à Hong-Kong, de Genève à Washington, aux conclusions inquiétantes. Car si le système reste globalement assez efficace, il multiplie néanmoins les risques. Pour tout le monde.

    Auteur d´un livre très remarqué sur l´empire Goldman Sachs (La Banque), Marc Roche, correspondant du Monde à Londres, nous révèle avec effarement les dérives d´un système qui a échappé à tout contrôle.

    Sur commande

    1 autre édition :

  • Comment une beauté frêle, timide, au maintien modeste et à l'éducation sommaire, montée sur le trône en 1952 sans aucune préparation, a pu atteindre un tel prestige ? comment cette petite femme, aristocrate de naissance, petite-bourgeoise dans ses goûts, a réussi en un demi-siècle de règne tumultueux à asseoir l'une des institutions les plus anachroniques au monde : la monarchie britannique ? quand elle ne sera plus là, la monarchie continuera, mais sous une autre forme, moins éclatante.
    La parution de la première biographie en français de la reine coïncide avec le triomphe du film the queen, la célébration du dixième anniversaire de la mort de diana, et les noces de diamant d'elizabeth et philip.
    Ce livre s'articule autour de plusieurs rencontres de l'auteur avec la reine et des officiels du palais de buckingham. il se lit comme un roman d'amour, un conte de fées, un thriller de la haute société la plus secrète et la plus puissante du monde.

  • Le livre raconte ce que le commerce du diamant - de la mine à la bijouterie - dit de la mondialisation aujourd'hui, pour le meilleur comme pour le pire. Les lignes ne cessent de bouger dans ce monde de traditions et de conventions.
    « Le diamant m'a toujours fasciné. Question d'abord de gênes familiaux. Mon père avait été brièvement apprenti diamantaire puis négociant en métaux précieux. Plusieurs de mes cousins exercent ce métier depuis Anvers. J'ai toujours été fasciné par les matières premières en général, et en particulier par le diamant, un univers secret, fermé aux mains d'une élite mondialisée toute puissante, avec ses lieux de pouvoirs et ses acteurs spécifiques.
    Journaliste financier au Monde basé à Wall Street puis dans la City, j'ai été souvent confronté à la barrière de l'omerta, du code d'honneur et de la solidarité du milieu. Enfin, les mythes et la magie des pierres de légende pour stars et monarques ainsi que la part de rêve contenue dans le moindre carat de ce cristal de carbone m'ont toujours captivé. L'histoire de ce symbole d'éternité est passionnante. » Marc Roche

    Sur commande
  • Ce livre est, avant tout, un coming-out : celui d'un prosélyte du capitalisme en pleine crise de foi.
    Installé au coeur de la City, dont il connaît parfaitement les rouages depuis 25 ans, Marc Roche n'en a pas moins, à l'instar de tous les autres « spécialistes », sous-estimé les tensions du système. Comment tant de signaux d'alarme ont-ils pu à ce point passer inaperçus ? La raison est simple : c'est que les « maîtres du monde » - hedge funds, traders, politiques, banquiers et gestionnaires - ont tout fait pour minimiser leur responsabilité. Pourtant, c'est leur prise de risques inconsidérés qui a provoqué la plus grande crise économique depuis 1929.
    En identifiant les principaux acteurs et leurs motivations, les faits marquants, les choix et surtout les erreurs commises, Marc Roche met des visages sur les évènements et les moments décisifs. Il nous raconte aussi l'instabilité croissante qui domine les marchés et décrypte le casino qu'est devenue la planète financière. Un casino où les joueurs peuvent faire sauter la banque à tout moment !
    Document très renseigné sur les ficelles du capitalisme, ce témoignage très personnel est là pour rappeler que, contrairement aux apparences, rien ou presque n'a changé depuis le krach de 2008.

    Sur commande
  • Ce n'est pas seulement la banque américaine Lehman Brothers qui est à l'origine de ce krach qui n'en finit pas, mais bien une grande banque française, un an plus tôt.
    C'est une des révélations étonnantes de Marc Roche, auteur notamment de de La banque (Prix du meilleur livre financier), des Banksters et co-réalisateur du film Goldman Sachs, La banque qui dirige le monde, dans une stupéfiante enquête sur cet engrenage fatal dont les mécanismes secrets sont encore largement ignorés.
    Il nous dit comment l'aveuglement, l'arrogance, la cupidité de quelques-uns ont pu conduire la planète au bord du précipice. Il découvre et retrace avec minutie ce qui s'est réellement passé pendant ces quelques mois qui, d'août 2007 à novembre 2008, ont bouleversé le monde économique, financier et politique.
    Un document exceptionnel sur la véritable guerre qui se joue au sommet du pouvoir, de Londres à New York en passant par Paris, et dont nous sommes les otages impuissants.

    Sur commande
  • Terre d'eau où fusionnent Provence et Languedoc, la Camargue est à l'origine d'une mythologie aux symboles forts. Incarnant à la fois la puissance, la liberté et le courage, le trio emblématique - taureau, cheval et gardian - de cette région vit en osmose avec une nature hostile depuis des temps immémoriaux. L'association de l'homme et du cheval a permis, sinon la domestication, du moins l'élevage extensif dans son milieu naturel du taureau de Camargue. Au fil des siècles, le travail avec ce bovin au comportement sauvage a donné naissance à une équitation spécifique que l'on ne retrouve nulle part ailleurs... Transmises oralement selon un mode compagnonnique, les règles coutumières de cette équitation privilégient l'efficacité, la sécurité des bêtes comme des hommes, et une grande liberté au cheval. C'est une équitation de travail "à la française" qui utilise un matériel de conception simple favorisant le confort et la mobilité du gardian. Pour la première fois, les techniques de l'équitation camargue sont réunies dans un ouvrage à vocation didactique. Ce livre divulgue une synthèse des traditions équestres camarguaises que fauteur a collectées puis formalisées en collaboration avec les plus importants acteurs de cette spécialité. Toutes les opérations gardianes sont passées en revue, depuis la quête de la monture dans le pays jusqu'aux exercices destinés à développer les qualités naturelles du cheval camargue et aux différentes disciplines de compétition.

    Sur commande
  • Dans un contexte de mobilité internationale et à l'heure de l'intensification des mouvements migratoires où le contact des langues est inéluctable, une réflexion sur le rapport entre langue(s) et identité(s) s'impose, et plus particulièrement, sur les processus de construction et de déconstruction de l'identité linguistique. La langue pratiquée est, aux yeux des individus, l'un des principaux traits définitoires de leur identité mais la problématique de l'identité linguistique est plus ambivalente qu'il n'y paraît. Elle se construit et se déconstruit par intégrations successives, rejet et appropriation d'une ou plusieurs langues, au gré des migrations, des rencontres, des politiques adoptées, des contacts avec d'autres langues, des croyances et de l'imaginaire qui habitent le sujet. Souvent acquise par la naissance dans un territoire particulier, une nation ou une région donnée, la langue première peut aussi être transmise par filiation, héritée d'un ancêtre commun dont le souvenir relie et irrigue plusieurs lignées familiales en scellant leur identité culturelle et linguistique. Elle soumet ainsi aux sociolinguistes et aux didacticiens de nombreuses questions : le territoire est-il porteur d'identité linguistique ? Pourquoi et comment « marquons-nous » notre identité linguistique ? L'identité plurilingue existe-t-elle ? Parler la langue du territoire d'accueil pour le migrant ou le descendant de migrant, est-ce être « intégré » ? Quelle conséquence peut avoir l'appropriation de la langue du pays d'accueil sur la construction identitaire du sujet ? Ce sont autour de ces questions que se sont orientées les réflexions et les propositions des vingt chercheurs internationaux réunies dans cet ouvrage collectif.

    Sur commande
empty