• En chacun de nous sommeille un négociateur. Soit tapis dans les profondeurs de notre complexité, soit à fleur de peau, prêt à agir. Qu'elle soit sollicitée par une motivation particulière ou jetée en pâture aux circonstances de la vie, cette facette de nous s'exprimera au travers de mécanismes techniques et mentaux. Négocier ne s'improvise pas. Ce processus est le fruit d'une combinaison de discipline, de mémoire, de bon sens et d'une solide dose de connaissance du fonctionnement humain. Richement illustré par de nombreuses anecdotes et un foisonnement d'outils directement utilisables, issus de la pratique de l'auteur, cet ouvrage aspire à nous outiller afin que nous puissions extraire la valeur optimale de chaque négociation et aborder le plus sereinement possible les manipulations toxiques, les tactiques compétitives et les biais de notre pensée.

  • Alterations

    Michel Rozemberg

    • Lokomodo
    • 24 Septembre 2013

    Un homme sauve une jolie jeune fille de la noyade et s'étonne de la voir reprendre ses esprits comme si rien ne s'était passé. Un employé, chargé de ranger des paquets au contenu mystérieux dans un immense entrepôt sans fenêtre, voit ses collègues disparaître un à un. Un psychiatre s'affole en entendant le récit insensé d'un homme au visage singulier. Un voyageur s'apprête à passer la nuit dans l'unique chambre d'un hôtel dont les murs se déplacent... Chacune de ces dix nouvelles offre la mise en scène déroutante d'un personnage pris au piège, seul et perplexe face à l'événement qu'il subit. Confronté à la dégradation de sa perception de l'espace, du temps et de son :rapport au Monde, il plonge dans un univers corrompu, perd la maîtrise de sa destinée et s'égare dans des cauchemars parallèles où la raison n'a plus de prise.
    Dix nouvelles, dix histoires dans lesquelles un innocent est pris au piège, en proie à une folie grandissante.

  • Le temps qui passe, le temps qui fuit, le temps qui assassine...
    Un étrange antiquaire possédant un livre interdit aux profanes, une histoire de fantômes et d'amour, un meurtrier qui s'ignore encore, un homme assassiné mais par qui sinon par luimême, un écrivain dont les textes ou les rêves s'entrecroisent avec la réalité...
    Point n'est besoin de monstres ou de sang pour faire peur. Un léger décalage avec la réalité banale et rassurante, une seconde plus tôt ou plus tard, et l'effet papillon est enclenché.
    Imaginez...

  • Imaginez que vos fantasmes les plus secrets soient percés à jour ; que les fondations de votre vie se désagrègent ; que votre espace se réduise et vous piège ; que des objets apparaissent et s'évanouissent autour de vous ; que vous arriviez trop tard à chaque événement de votre vie. Que feriez-vous pour empêcher l'inéluctable ? Lorsque le rêve et la réalité se confondent, lorsque des brèches zèbrent le mur de la cohérence, lorsque le banal dérape pas à pas, lorsque les repères et les références s'effilochent, il ne reste plus qu'un ultime garde-fou pour nous protéger de la chute finale : notre conscience.

empty