• 1974, naissance des studios Idéfix créés à Paris par René Goscinny, son complice Albert Uderzo et leur éditeur Georges Dargaud. Les studios réaliseront notamment « Les 12 travaux d'Astérix » et « La ballade des Daltons » devenus des classiques de l'animation française.
    Les studios Idefix fermeront définitivement leurs portes en 1978 à la mort prématurée de Goscinny survenue le 5 novembre 1977. Ils n'auront vécu que quatre années, mais des années qui auront révolutionné le monde de l'animation française qui « ronronnait sur ses lauriers tel un gros matou au coin du feu », le dessin animé français... et la vie de Patrick Cohen. Patrick Cohen intégrera Idefix dès la création, un premier avril 1974, ça ne s'invente pas !

    Sur commande
  • Un flip book personnalisable et unique ! Un Cool Book®, c'est un double flip book à faire soi-même. Dans le Cool Book®, c'est vous qui créez votre dessin animé, dessin après dessin, comme le font les professionnels grâce à une technique de dessins sur la base de petits carreaux (Manuel Le Dessin animé à faire soi-même). Au recto de ce Cool Book®, c'est Bijou la mouche et ses amis qui dansent, qui rampent et qui volent, qui vous aident à réaliser votre première animation. Au verso, c'est à vous d'inventer et d'épater vos amis !

    Sur commande
  • Le Dessin animé à faire soi-même est une méthode unique, originale et universelle pour apprendre à dessiner et à réaliser son propre dessin animé à partir de petits carreaux, sans crainte ni limite. Fini la peur de la courbe et la phobie du trait raté, vous apprendrez à dessiner sur la base de carreaux et découvrirez ensuite comment animer vos dessins et faire naître rondeur et souplesse. Grâce à cette méthode chacun peut accéder à la pratique du 9e art comme il ou elle ferait un album à colorier, avec simplicité et bonheur. Accessible dès 6/7 ans accompagné d'un adulte, ou dès 8/9 ans seul, cette méthode est une porte ouverte sur votre imagination. Dans la droite ligne des loisirs créatifs, tel l'origami (art du pliage), l'art du dessin animé est à partager en famille en laissant libre cours à vos envies créatrices !

    Sur commande
  • Dénonce les pièges du commerce de l'alimentation et de l'agroalimentaire. Expose les techniques commerciales employées pour influencer les achats des consommateurs et analyse, rayon par rayon, les étiquettes des produits alimentaires (en particulier celles des aliments à "prix cassés" qui prennent de plus en plus d'importance). Elabore la liste des dangers du "junk-food".

    Sur commande
  • L'ouvrage est constitué d'échanges d'Alexandre Chemetoff avec des personnalités issues de différents domaines (historien, philosophe,géographe...) lors de visites au sein de projets réalisés ouen cours de réalisation. Cette démarche est une manière de revenir avec le recul du temps sur des projets anciens ou au contraire de réfléchir sur un projet en devenir, les relier et les assimiler dans une direction de recherche commune. Elle est aussi représentative de la méthode qu'Alexandre Chemetoff met en place pour concevoir le projet. Cet ouvrage ne se présente pas comme une monographie exhaustive du travail de l'agence. L'objectif est de mettre en valeur une attitude et de proposer plusieurs lectures sur quelques interventions particulièrement significatives. Ce n'est pas un bilan de l'activité d'Alexandre Chemetoff mais une coupe dans le temps qui permet d'observer l'état de transformation des territoires qui ont fait l'objet d'un ou de plusieurs de ses projets. Outre la présentation de quelques projets menés, ce livre est le reflet d'une démarche originale qui dépasse les clivages et les catégories de métiers prédéfinis. La forme même de l'ouvrage, tant sur le plan de l'écriture que de l'iconographie, se veut représentative de la conception qu'a Alexandre Chemetoff de ses interventions dans la ville. La publication accompagne l'exposition qui aura lieu à Arc en Rêve (Bordeaux) au premier semestre 2009. Les visites C'est sans doute dans cet exercice du dialogue in situ que les projets prennent le plus de sens. La datation de la visite situe le propos à la fois dans l'espace et dans le temps. En choisissant des projets achevés depuis quelques années comme des projets en étude et/ou en chantier, on veut montrer à un instant T le travail en cours et les relations qui existent entre ce qui a été réalisé et ce qui Ouvrage sous la direction de: Patrick Henry Avec les contributions de: Dominique Alba, Jean-Louis Cohen, Christophe Girot, Alain Léveillé, Sébastien Marot, Michel Velly Sandrine Gill

  • Cet ouvrage se présente comme un manuel pratique, qui décrit les différentes étapes d'une étude de représentation sur le terrain et qui expose les méthodes pouvant être mises en oeuvre à chaque étape.
    Il s'adresse bien sûr aux étudiants, mais aussi aux praticiens intéressés par les études de représentations sociales. Le lecteur ignorant de la théorie des représentations y trouvera les éléments théoriques minimaux nécessaires à la compréhension des démarches de recherche.
    L'ouvrage peut être utilisé comme un guide, puisqu'il décrit un enchaînement logique de procédures. Il peut aussi jouer le rôle d'un catalogue puisqu'il expose la plupart des méthodes utiles à l'étude des représentations sociales sur le terrain.

    Précisons enfin que les démarches et les méthodes présentées concernent aussi bien la réalisation d'études qualitatives (reposant sur un travail d'interprétation du chercheur) que quantitatives (reposant sur l'analyse statistique de données).

  • Dans la volonté de mieux manger, de garder son poids ou de maigrir qui taraude chacun d'entre nous, comment ne pas se laisser berner oe Comment, face aux rayons alléchants des supermarchés, résister à toutes les tentations qui font prendre du poids et traquer les «faux amis» qui sont censés en faire perdre. En somme, quand on achète un produit alimentaire - viande, conserve, surgelé, charcuterie... -, connaissons nous vraiment les produits que l'on met dans nos chariots ? Pour y répondre, voici un livre choc.Des pièges et idées reçues les plus fréquents de l'alimentation - Le chocolat fait-il grossir ? Faut-il manger des céréales ? Doit-on faire confiance aux produits surgelés ?... - à la dissection d'une étiquette, des notions de base à connaître sur les modes de préparation et de conservation aux nouveautés alimentaires présentées par les grands groupes pour modifier nos modes de consommation, cet ouvrage sans concession passe tout au crible.Rayon par rayon - boucherie, fruits et légumes, crèmerie, surgelés, conserves, boissons, plats préparés, boulangerie... -, ce guide des aliments passionnant et pratique, qui décortique et analyse plus de 5 000 produits, donne toutes les recettes pour mieux manger, perdre du poids, garder la ligne, en somme consommer intelligent.

  • De la peau de poulet dans les nuggets que nos enfants adorent ; des
    boissons à l'eau minérale composées en partie... d'eau du robinet ; des
    édulcorants de synthèse contestés utilisés dans la fabrication de certains
    sodas lights ; des tranches de jambon 30 % moins chères mais avec... 30 % de
    viande en moins ! Voilà quelques effrayants constats du guide des aliments
    2006-2007, édition remise à jour et considérablement augmentée du Savoir manger, best-seller qualifié par la presse de «Bible des aliments».
    Cette fois, les auteurs ont étudié en plus des produits des hypers et des supermarchés, ceux des magasins de hard discount, ainsi que les premiers
    prix des grandes chaînes de distribution.
    Pour que chacun puisse apprendre à naviguer dans la jungle alimentaire. Et pour que tout le monde prenne conscience, grâce à ce voyage au coeur des rayons, des pièges que l'on nous tend. Cette enquête répond aussi à de multiples questions. Parvient-on à maigrir ou à stabiliser son poids en modifiant ses aliments ? Peut-on maîtriser son taux de cholestérol en contrôlant la
    composition des produits achetés ? Fait-on vraiment des économies en choisissant le moins cher ? Et en quoi notre quotidien va-t-il être changé
    par le curseur nutritionnel mis au point par ces deux médecins ?

  • 21 avril 2002 : le président du Front national accède au second tour de l'élection présidentielle en recueillant près de 17 ~ des suffrages.
    Quelles sont les décisions, petites ou grandes, publiques ou secrètes, sur lesquelles les auteurs ont enquêté pendant plusieurs mois, qui ont contribué à ce «coup de tonnerre» ?
    Comment les sondeurs ont-ils averti les états-majors politiques et la presse du risque Le Pen ? Pourquoi les médias ont-ils placé toutes les insécurités au coeur du débat politique ? Comment ont-ils ainsi servi Jean-Marie Le Pen ? Les électeurs ont-ils voté en fonction de la réalité de la délinquance ou de sa crainte ?
    Les chiraquiens ont-ils réellement tenté d'empêcher la candidature de Jean-Marie Le Pen pour favoriser celle de Bruno Mégret ? Le leader du Front national a-t-il vraiment failli ne pas avoir les cinq cents signatures nécessaires pour se présenter ? Charles Pasqua a-t-il feint d'être candidat pour faciliter la victoire de Jacques Chirac ? Jean-Pierre Chevènement a-t-il démissionné du gouvernement uniquement pour se porter candidat contre Lionel Jospin ? Pourquoi le Premier ministre a-t-il encouragé autant de candidatures à gauche ?
    21 avril 2002 : contre-enquête sur le choc Le Pen est le récit de ce gigantesque racambolage.

  • Qu'est-ce que te Savoir manger ? Un pavé dans la mare de la nutrition actuelle.
    Une bible étudiant tous les aliments disponibles en super et hypermarchés. Un livre sans équivalent, tout à la fois libre, indépendant et sans parti pris. Une enquête choc qui met à mal, grâce à l'analyse minutieuse de 17 000 produits par deux experts réputés, les discours stéréotypés, les matraquages publicitaires, les idées reçues sur notre nourriture. Et aussi - grande nouveauté -, un site exclusif disponible uniquement aux lecteurs de cet ouvrage de référence : www.lesavoirmangercom

    Sur commande
  • La France dispose-t-elle d'atouts dans la mondialisation et si oui, comment les valoriser ? C'est à cette question que répondent les différentes contributions individuelles rassemblées dans ce rapport. Plusieurs lignes de force apparaissent, qui conjuguent diagnostics et recommandations.
    À cet égard, Patrick Artus analyse les forces et les faiblesses de la spécialisation internationale de la France, par comparaison avec nos principaux partenaires et concurrents. Des efforts particuliers doivent être faits dans certains domaines pour améliorer la compétitivité de notre pays : éducation supérieure, R&D, innovation. Philippe Aghion et Élie Cohen proposent de combiner des politiques transversales et des politiques colbertistes traditionnelles. Les premières, de type top-down, sont orientées vers une meilleure utilisation de nos ressources ; les secondes, de type bottom-up, se justifient dans les activités où les coûts fixes sont importants et dans les secteurs stratégiques où notre pays doit se rapprocher de la frontière technologique, sans que cela porte atteinte à la concurrence. Élie Cohen et Thierry Madiès soulignent la pertinence de la politique des pôles de compétitivité et suggèrent des pistes d'amélioration. L'apport de Daniel Cohen et Thierry Verdier concerne plus particulièrement les secteurs culturels, la pharmacie et l'informatique, secteurs soumis à une mondialisation immatérielle notamment dominée par les États-Unis.

empty