Gautier jean-jacques

  • "Un jour de juin 1943, à Caluire-et-Cuire, les nazis font une prise déterminante au cabinet du docteur Dugoujon. Bien avant l'événement, les Allemands disposaient de beaucoup d'informations sur la Résistance. Certains avaient parlé sous la torture, d'autres trahi par conviction. Des documents importants avaient été saisis. Berlin possédait des organigrammes, des noms, les emplacements de nombreuses boîtes aux lettres clandestines.Tout était prêt pour une catastrophe. Jean Moulin le sentait. Elle eut lieu le 21 juin. À qui la faute ? À la fatigue des hommes usés par trois ans de lutte clandestine ? À la moindre prise de précautions ? À la faiblesse psychologique de certains ? Ou par-dessus tout, à une impatience extrême chez l'ennemi sentant l'issue prochaine ?La catastrophe se produisit donc, avec l'arrestation de Jean Moulin. Un homme était là que tout allait accuser. Son nom : René Hardy alias Didot. Sa vie mouvementée est une histoire qui se faufile entre les ombres de géants : Jean Moulin, Charles de Gaulle, Charles Delestraint et tant d'autres devenus des mythes."

  • Exposition présentée au Musée Balzac - Château de Saché, du 2 juillet 2016 au 7 janvier 2017 Au coeur de la Touraine, le château de Saché est l'un des lieux d'inspiration privilégiés d'Honoré de Balzac. De 1825 à 1848, il rend régulièrement visite à Jean Margonne, propriétaire des lieux. Balzac trouve dans la petite chambre qui lui est réservée le silence et l'austérité qui, loin des turbulences de la vie parisienne et de ses soucis financiers, lui permettent de travailler de douze à seize heures par jour.
    Chaque pièce d'habitation évoque, au travers une typologie de sièges, d'ébénisteries et de bronzes, les ameublements du temps. Les meubles exhumés des réserves mythiques du Mobilier national, sont prétextes, à développements et rapprochements avec les descriptifs de l'oeuvre romanesque.
    Comme toujours chez Balzac, les développements littéraires autour et sur les décors et ameublements, prennent une spécificité sociale et psychologique, puisque chez l'auteur de La Comédie humaine :
    « Par une loi singulière, tout imite dans une maison celui qui y règne, son esprit y plane. » Sous l'éclairage de Balzac, le meuble est continuellement replacé dans son contexte historique et artistique d'époques. Sont évoqués les intérieurs les plus modestes jusqu'au luxe des salons parisiens de l'aristocratie et de la finance.
    L'ouvrage propose, à travers le parcours des pièces du château, une lecture des plans des maisons du Père Goriot ou du Lys dans la Vallée, une scénographie avec la vue de la table au somptueux surtout d'une maison d'un quartier nouvellement bâti de La Comédie humaine, de la chambre provincialement cossue du Curé de Tours ou de la boutique d'antiquité de La Peau de chagrin, et éclaire le processus créateur d'Honoré de Balzac.

  • Supplément à l'Histoire d'Alençon Date de l'édition originale : 1821 Sujet de l'ouvrage : Alençon (France) Appartient à l'ensemble documentaire : BNormand1 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Histoire d'Alençon. [Par J.-J. Gautier.] Date de l'édition originale : 1805 Appartient à l'ensemble documentaire : BNormand1 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Précis sur la ville d'Exmes... [Par l'abbé Jean-Jacques Gautier.] Date de l'édition originale : 1789 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Jean-Jacques Gautier nous conte ici l'histoire dramatique d'une femme qu'il n'a probablement pas inventée - il y a dans ce livre trop de traits qu'un romancier n'aurait pas osé imaginer. Cette femme, il l'a vue aux Assises dans le box des accusés. La première partie de l'ouvrage, ce sont les réactions de la femme à cette place. Rien dans son destin ne semblait devoir lui réserver pareille épreuve.C'est une créature comme beaucoup, seulement peut-être un peu plus intelligente et cultivée que la moyenne , disent les rapports de police ; mais qu'aucun élément de sa personnalité ne vouait à la violence, aux fureurs de la passion.Alors que s'est-il passé ?Le procès va nous l'apprendre, peu à peu, au fur et à mesure que l'inculpée entend rappeler telle ou telle péripétie de son existence. Mais, par moments, ses souvenirs, ses pensées détournent son attention des débats. Elle se demande encore s'il y a eu un jour où elle aurait pu ne pas choisir l'inévitable.C'est seulement à la suspension d'audience, avant le réquisitoire et les plaidoiries, que cette femme, revenue dans la petite pièce où les prévenus se retirent pour attendre, va revivre, une dernière fois, son drame, essayant de s'expliquer, à elle-même, ce qui lui est vraiment arrivé.Si l'auteur a tenu jusque-là notre intérêt, notre curiosité en éveil, il peut alors lâcher la bride au récit de sa misérable héroïne...Et, le soir même, dans leur chambre des délibérations, les jurés...

    Sur commande
  • Dans le cadre de cette vie provinciale dont il excelle à mettre en scène les drames cachés, Jean-Jacques Gautier nous présente ici un homme à la fois banal et énigmatique : Léonard Bréviaire. Un original, un égoïste, un prétentieux, disent les gens ! Peut-être, mais la dynastie Bréviaire possède une importante affaire de pêcheries dans un port de l'Atlantique. Léonard est séparé de sa femme. On ne lui connaît qu'une liaison un peu étrange. Pourquoi cette vie sans éclat, sans joie ni ambition ? C'est là ce qu'on appelle un homme fait . Mais où, quand, comment, par qui, de quoi et pourquoi ?À l'instant où le lecteur commence à se poser ces questions auxquelles en principe le roman devrait répondre, l'auteur paraît renoncer à l'écrire. Il interrompt sa narration pour nous dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité sur son héros. Car Léonard Bréviaire existe. Jean-Jacques Gautier nous conte les circonstances de leur rencontre dans une ville d'eaux. Il explique ce qui l'a attiré et intrigué dans ce curiste pas comme les autres. Et le récit, cessant d'être un roman, devient une simple relation.Nous apprenons ainsi, par fragments, ce qu'a été l'existence de cet homme qui ne se confie pas toujours sincèrement, et qui tantôt s'accuse, tantôt se cherche des excuses... qu'on ne lui découvrira pas forcément lorsqu'il le souhaiterait.Oh ! Il y a bien des explications : un mariage de conscience , une jeunesse comprimée, une vocation contrariée, des rêves étouffés, jusqu'au drame incertain, tout cela n'éclaire-t-il pas le caractère de Léonard Bréviaire.Sans ce passé, e-t-il été un autre ?Un personnage de roman se justifie, mais un vivant...

    Sur commande
  • Les palais disparus de l'empereur Nouv.

    Ce catalogue est publié à l'occasion de l'exposition « Les palais disparus de l'Empereur.
    Tuileries, Saint-Cloud, Meudon », organisée par le Mobilier national, Galerie des Gobelins, Paris, du 15 septembre 2021 au 15 janvier 2022.
    Après dix années de Révolution, Napoléon Bonaparte entreprend de rétablir un pouvoir monarchique en France. Il le fait en s'installant dans les anciennes demeures des rois - Palais des Tuileries, châteaux de Saint-Cloud, Meudon, Fontainebleau, Compiègne - et en créant une nouvelle cour, qui devient bientôt la plus fastueuse de l'Europe.
    « On ne peut concevoir un pouvoir quelconque sans apparat », disait l'Empereur. Les palais, leur décor renouvelé et la cour brillante qui s'y déploie sont au service d'un double dessein politique :
    Réunir les élites françaises autour du nouveau régime et imposer la prépondérance du « Grand Empire » sur les autres Etats du continent.
    Parmi les nombreuses manifestations prévues en France en 2021 célébrant Napoléon, l'exposition du Mobilier national ambitionne de « ressusciter » les palais des Tuileries, siège du pouvoir, et les maisons de campagne de Saint-Cloud et Meudon à travers des oeuvres d'art qui les ont ornées entre 1799 et 1815 et qui traduisent à la fois l'originalité de l'art décoratif français, la hiérarchie des ameublements au sein d'un espace de représentation aulique exceptionnellement complexe, et leur rapport avec l'histoire, non seulement celle de l'événement politique mais aussi des modes d'existence d'une société.

  • Héritier du Garde-Meuble royal, impérial et républicain, le Mobilier national conserve une collection exceptionnelle de sièges qui lui ont été confiés depuis le règne de Louis XIV. Cet ouvrage étudie l'histoire du siège, de l'ébénisterie et de la tapisserie grâce à ce patrimoine unique.
    Richement illustré, il présente des articles scientifiques qui abordent la question de l'authenticité des biens culturels patrimoniaux et des notices consacrées aux différents aspects de l'histoire du siège :
    évolution des styles et des formes, matériaux utilisés, historique des cartons peints, grandes commandes de l'Etat royal, impérial puis républicain, ébénistes prestigieux, parmi lesquels Georges Jacob dont la production est particulièrement soulignée.
    Le livre traite également des différents niveaux d'intervention dans la création du siège, de sa conception, du processus de création et de la diversité des savoir-faire mis en oeuvre. Il présente enfin une typologie du siège dans son contexte historique et social en n'ignorant pas la force symbolique et conceptuelle de ce meuble.
    Une iconographie abondante et inédite et des annexes documentées font de ce livre un ouvrage de référence qui séduira à la fois les passionnés d'histoire du goût et les amateurs de mobilier et de décoration.
    Ouvrage collectif, sous la direction de Jean-Jacques Gautier, inspecteur au Mobilier national.

  • Cet ouvrage édité à l'occasion des 101 ans de la 1ère loi sur les appellations d'origine propose de retracer l'aventure de ce label aujourd'hui largement reconnu comme une norme de qualité pour les vins, les fromages et de nombreuses autres productions alimentaires. En premier lieu, ce livre revient sur les raisons qui ont conduit aux premières délimitations viticoles et fromagères, il retrace par de nombreux exemples la mise en place des premières appellations et évoque la façon dont ce label à évolué pour devenir de plus en plus qualitatif. Est ensuite relaté, à partir de 1935, le rôle de l'INAO dans l'ancrage de ce système à travers un contexte marqué par la seconde Guerre Mondiale puis d'importants changements politiques conduisant, in fine, à l'Union européenne et au renforcement des traités commerciaux internationaux. Enfin, au prisme de cette histoire, l'ouvrage propose un regard sur le fonctionnement actuel des AOC et les enjeux futurs auxquels elles sont aujourd'hui confrontées.

  • Rosetta, mon amour

    Jacques Gautier

    • Thot
    • 31 Mai 2018

    De tout temps, les passages de comètes dans le ciel ont passionné les hommes. En 2016, après un très long périple que ces pages nous font revivre, les hommes projettent la sonde Rosetta sur l'un de ces étranges corps célestes. La fin de la mission Rosetta ? Non, car une autre aventure encore plus extraordinaire attend la sonde... Les hommes la retrouveront beaucoup plus tard, occupés qu'ils seront alors à essayer de sauver leur planète, la Terre, qu'ils ont irrémédiablement saccagée.
    Mélange d'aventure spatiale et de conte philosophique, ce roman nous propose un avenir dans lequel, faute d'avoir réussi à contrôler le climat, les Terriens sont condamnés à trouver en urgence une solution. S'échapper vers une autre planète ? Sinon, que faire ? Grâce à Rosetta, vont se côtoyer deux mondes forts différents. Une rencontre d'où jaillira peut-être l'alternative tant attendue...
    Cette histoire couvre un large spectre de temps, de l'an mille jusqu'en 2216. Elle nous entraîne dans un surprenant voyage entre ciel et terre et nous interpelle sur des questions environnementales très actuelles.

  • Depuis l'invention du premier transistor en 1947, puis celle du circuit intégré en 1958, par Jack Kilby, les progrès de la microélectronique ont été considérables. Aujourd'hui, sans que nous en ayons toujours conscience, nous consommons des quantités considérables de transistors, et les évaluations de nos futurs besoins en la matière font apparaître une demande en très forte croissance. Le développement rapide de la société de l'information fait quasiment exploser cette demande. Les technologies numériques sans fil sont déjà omniprésentes, mais pour permettre un accès à l'information, à l'image notamment, par tous, partout et n'importe quand, de nouveaux moyens de communication et de traitement devront être déployés. Le caractère nomade des nouvelles applications implique par ailleurs que des prouesses techniques soient encore accomplies, en particulier en ce qui concerne la miniaturisation des circuits et de leurs éléments constitutifs, transistors entre autres. Si plusieurs ouvrages de la collection EGEM permettent d'appréhender les différentes facettes de la dynamique de progrès de la microélectronique, celui-ci est dédié aux bases physiques qui interviennent dans le fonctionnement des principaux dispositifs. Rédigés par des universitaires, chercheurs et industriels qui maîtrisent parfaitement les domaines correspondant, il tente de répondre aux attentes du lecteur en la matière, que ce soit pour satisfaire son propre plaisir de comprendre, que ce soit pour ensuite mieux transmettre ses connaissances dans ce domaine, ou que ce soit pour mieux exploiter les propriétés physiques des dispositifs et des semi-conducteurs et contribuer lui-même directement à cette dynamique de progrès. Suivant le cas, le lecteur pourra s'attarder plus ou moins longuement sur certains développements mathématiques ou au contraire se limiter aux descriptions qualitatives des dispositifs et de leur fonctionnement.

    Sur commande
  • C'est entre les blagues de potache et les délices charnels que Garousse partage ses émotions. Les gestes du quotidien et les éternels serments d'amour apparaissent sous un visage nouveau dans la vie décryptée de ce Marco dit Garousse. L'ouvrage généreux de Jacques-Marie Gautier accouche la progression psychologique d'un jeune-homme engagé dans un combat. Celui de sa vie en même temps que la joute militaire et politique dans laquelle l'entraînent sa fougue et sa passion pour les grands hommes. Ce premier tome qui relate l'enfance et l'adolescence de Marco le met en scène hédoniste, provocateur et individualiste. Personnage ambigu et enflammé il est à la fois questionnement et réponse, il pourrait être représenté par le masque de Janus... C'est dans le second tome que le lecteur découvrira son visage véritable.

    Sur commande
  • Poursuite dans ce tome II du récit extraordinaire et authentique de Jacques-Marie Gautier sur la confrontation des deux idéalités que sont l'Amour et la Guerre. Lorsque le bruit des bottes martèle ses jeunes années, il paraît improbable à Marco dit Garousse de concrétiser son désir de vivre les deux à la fois. Dans le Tome I, cela lui paraissait pourtant tout à fait réalisable, jusqu'à peut-être la lettre de son amante qui signait «?ta mal-aimée?». Le talent de narrateur de J.-M. Gautier rend palpable le dilemme exacerbé que Marco vit, ou peut-être subit, entre son devoir de citoyen face à l'envahisseur et la soif qu'il a des délices de la chair. Il n'est pas facile d'être un héros...

    Sur commande
  • Un recueil de poésie signé Jacques Charpentreau qui présente avec fantaisie et humour des poèmes autour des expressions populaires : peigner la girafe, sauter du coq à l'âne, prendre la clé des champs, chercher la petite bête, laver son linge sale en famille...

  • Avec le poète, prendre la clé des champs, peigner la girafe, sauter du coq à l'âne, c'est vagabonder à travers tous les chemins de la langue française

  • Ce roman d'aventure est aussi inattendu que captivant.
    Le récit croise deux histoires d'amour, violentes, dont le : partenaires finissent par s'échanger, bien malgré eux, aux termes de péripéties rocambolesques Celles-ci les conduisent des bas-fonds de Londres aux temples de l'Inde, provoquant une multitude de rencontres avec des personnages illuminés (de pirates, un sage, une magicienne) et même ce qui constitue l'apothéose de l'ouvrage - l'Empereu déchu Napoléon 1er dans son exil de Sainte-Hélène.
    Un récit que l'on peut considérer comme le premier thriller de l'histoire de la littérature !

empty