• La Métamorphose révèle une vérité méconnue, les conventions disparaissent, les masques tombent. Le récit qui porte ce titre est un des plus pathétiques et des plus violents que Kafka ait écrits ; les effets en sont soulignés à l'encre rouge, les péripéties ébranlent les nerfs du lecteur. C'est l'histoire, «excessivement répugnante», dit l'auteur, d'un homme qui se réveille changé en cancrelat. Cette transformation est un châtiment imaginaire que Kafka s'inflige. Et son personnage est celui qui ne peut plus aimer, ni être aimé : le conflit qui se déroule dans une famille bourgeoise prend une ampleur mythique. Seuls quelques éléments comiques ou grotesques permettent de libérer de l'oppression du cauchemar.

  • L'édition de référence dans une présentation renouvelée. Lecture recommandée en 6 ème et 5 ème par le Ministère de l'Education National. Dans la petite île d'Ithaque, Pénélope et son fils Télémaque attendent Ulysse, leur époux et père. Voilà vingt ans qu'il est parti pour Troie et qu'ils sont sans nouvelles. De l'autre côté des mers, Ulysse a pris le chemin du retour depuis longtemps déjà, mais les tempêtes, les monstres, les géants, les dieux parfois, l'arrêtent ou le détournent de sa route...
    Premier grand voyageur, Ulysse découvre l'Inconnu, où naissent les rêves et les peurs des hommes depuis la nuit des temps. L'Odyssée nous dit cette aventure au terme de laquelle le héros retrouve enfin, aux côtés de Pénélope, " la joie du lit ancien ". A partir de 12 ans.

  • Le Figaro du 23 janvier 1868 à propos de Thérèse Raquin : « C'est le résidu de toutes les horreurs. Le sujet est simple, le remords physique de deux amants qui tuent le mari mais qui, ce mari tué, n'osent plus s'étreindre, car voici le supplice délicat qui les attend : "Ils poussèrent un cri et se pressèrent davantage, afin de ne pas laisser entre leur chair de place pour le noyé. Et ils sentaient toujours des lambeaux de Camille, qui s'écrasait ignoblement entre eux." Enfin, un jour, ces deux forçats de la morgue tombent épuisés, empoisonnés, l'un sur l'autre, devant le fauteuil de la vieille mère paralytique, qui jouit intérieurement de ce châtiment par lequel son fils est vengé... Forçons les romanciers à prouver leur talent autrement que par des emprunts aux tribunaux et à la voirie. »

  • Lettre à Ménécée et autres textes Nouv.

    « Aucun plaisir n'est un mal en soi ; mais ce qui est susceptible de produire certains plaisirs apporte bien plus de tourments que de plaisirs. » Sommes-nous en mesure d'atteindre le bonheur ? Le plaisir est-il une fi n en soi ? Et à quelles conditions est-il premier ? Comment hiérarchiser nos désirs ? Et notre finitude a-t-elle à être redoutée ? En trois Lettres et quarante Maximes, Épicure pose les piliers de sa doctrine, théorie du plaisir autant que de la connaissance, et source féconde pour les innombrables penseurs - de Lucrèce à Montaigne - qui se réclameront de sa philosophie.

    Le corpus fondateur de l'école du Jardin.

  • Francis Ponge fait paraitre Le Parti pris des choses en 1942. La publication de ce recueil de poèmes en prose produit une véritable déflagration dans le monde des lettres et continue aujourd'hui encore d'intriguer ses lecteurs.
    À travers les différents poèmes du recueil, Ponge pose son regard sur le monde et décrit avec simplicité les objets de notre vie quotidienne : la bougie, le pain, le galet. Humour et émotion ponctuent ces vanités poétiques, qui prônent l'humilité et la discrétion.

  • Deux des essais de Montaigne, parmi les plus marquants, suivis d'un parcours littéraire « Notre monde vient d'en découvrir un autre ». Dans une édition conforme aux nouveaux programmes de français du lycée, incluant notamment des prolongements artistiques et culturels et un dossier Nouveau bac.

    L'oeuvre.
    Dans ces deux essais, avec la liberté de pensée et de ton qui le caractérise, Montaigne dénonce les préjugés des Européens et s'insurge contre l'extermination des Indiens.

    Le parcours « Notre monde vient d'en découvrir un autre ».
    10 textes du XVIe siècle pour comprendre comment la découverte du Nouveau Monde a ébranlé bien des certitudes.

    Le dossier.
    Toutes les ressources utiles au lycéen pour étudier l'oeuvre dans le cadre des nouveaux programmes :
    Un avant-texte pour situer l'oeuvre dans son contexte.
    Au fil du texte, la rubrique « Des clés pour vous guider ».
    Après le texte :
    - des repères sur l'oeuvre.
    - un groupement de textes complémentaires « Dénoncer les préjugés ».
    - des sujets types pour l'écrit et l'oral du nouveau bac français.

    Des prolongements artistiques et culturels.
    Une sélection de 6 documents visuels faisant écho aux Grandes Découvertes, et des outils pour les analyser.

    Et un guide pédagogique.
    Sur www.classiques-et-cie.com. En accès gratuit réservé aux enseignants, il inclut tous les corrigés : des questionnaires au fil du texte, des sujets de bac, des lectures d'images.

  • 1857 : la publication des Fleurs du Mal fait scandale et vaut à leur auteur, Charles Baudelaire, un procès retentissant. Aujourd'hui encore, la modernité subversive de ce recueil de poèmes, riche d'images et de symboles, ne peut qu'étonner : alliance inédite de la volupté et de la souffrance, exaltation du mal, fascination pour la laideur comme pour la beauté... Des profondeurs de la ville aux paradis artificiels, du spleen à l'évasion, suivez le poète dans son cheminement vers l'idéal. Dans le volume, de nombreuses activités d'appropriation et d'étude de la langue, ainsi qu'un cahier photos et un groupement de textes en lien avec le parcours associé «Alchimie poétique : la boue et l'or» (Nouveaux programmes, Bac 2020).

    Dossier pédagogique de J. Proust, revu pour les Nouveaux programmes par D. Roche et O. Rocheteau.

    Groupements de textes :
    1. Transfiguration poétique.
    2. Ennui, spleen et mélancolie.

  • Que de changements entre le jeune homme timide qui franchit le seuil d'une imposante demeure pour y devenir précepteur et le prisonnier qui sort crânement de sa cellule pour affronter une ultime épreuve! Entre ces deux moments, une multitude d'événements qui mêlent histoires d'amour et intrigues politiques, amitiés et déceptions... Stendhal a trouvé une formule romanesque haletante : tout va à la vitesse d'un cheval de hussard au galop!

    Au fil du recueil :
    - 4 analyses de textes.
    - 1 commentaire de texte.

    Le dossier est composé de 8 chapitres :
    1 - Histoire littéraire : Entre réalisme et esprit des Lumières.
    2 - Stendhal et son temps.
    3 - Présentation du Rouge et le Noir.
    4 - Les mots importants du Rouge et le Noir (audace / oser ; ennui ; hypocrite).
    5 - Préparation à la dissertation.
    6 - La grammaire.
    7 - Groupement de textes : Le personnage de roman.
    Chrétien de Troyes Perceval ou le conte du Graal.
    Choderlos de Laclos Les Liaisons dangereuses.
    Honoré de Balzac Le Père Goriot.
    Louis Aragon Aurélien.
    Nicolas Mathieu Leurs enfants après eux.
    8 - Exercices d'appropriation.

  • Oedipe roi

    Sophocle

    La ville de Thèbes est ravagée par la peste. Son souverain, oedipe, mène l'enquête. Il découvre que l'homme qu'il a tué jadis, Laïos, était son père, et qu'il a épousé sa propre mère, Jocaste, dont il a eu quatre enfants. Elle se suicide, il se crève les yeux et s'exile.
    Une des plus belles tragédies de l'Histoire, modèle de l'enquête policière et de son suspens, de la peinture de la destruction de soi, et des relations troubles qui tissent les liens familiaux, grande interrogation jetée au destin, cette pièce est à l'origine de nombreuses imitations (jusqu'à Gide et Cocteau) et de nombreux commentaires (jusqu'à Freud ou Jean-Pierre Vernant).

    «Ô lumière c'est la dernière fois que je te vois, je suis né de qui je ne devais pas, je suis uni à qui je ne dois pas, j'ai tué qui je n'aurais pas dû.» oedipe roi, IIIe épisode.

  • Il était une fois un prince qu'un enchantement avait métamorphosé en bête et une jeune fille très belle et très bonne... Il était une fois un prince très laid mais plein d'esprit et une jeune fille très belle mais dépourvue d'intelligence... ou bien encore un vilain caneton qui était en réalité un cygne... De Perrault à Andersen, en passant par Madame Leprince de Beaumont, les contes merveilleux tendent à notre réalité un miroir magique dans lequel se dessine le destin de ces personnages tributaires du regard des autres et dans lequel finit par se dissiper le mirage des apparences trompeuses.
    Autres contes : Madame Leprince de Beaumont - La Belle et la Bête - Belote et Laidronette Charles Perrault - Riquet à la houppe Hans Christian Andersen - Le vilain petit canard - Les textes intégraux annotés de quatre contes - Des questionnaires au fil du texte - Des documents iconographiques exploités - Un dossier Lecture d'images et histoire des Arts s'appuyant sur 5 documents en couleur reproduits sur les rabats de couverture - Une présentation des auteurs et de leurs époques - Un aperçu du genre du conte - Un groupement de textes : "La face cachée des monstres".

  • Le renom d'Etienne de La Boétie, ami de Montaigne, s'attache à un écrit composé « à l'honneur de la liberté, contre les tyrans «. Comment expliquer qu'un peuple entier puisse ployer sous le joug d'un seul homme sans force ni prestige ? A cette question, l'auteur répond que la servitude est volontaire ; ce sont les peuples qui, en acceptant de se soumettre, contreviennent à ce qu'il y a de plus profond dans la nature humaine : la liberté.
    Pourtant, et c'est là tout le scandale dénoncé par l'auteur, rien de plus simple que s'affranchir du tyran. « Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres «, affirme-t-il. Interrogeant les ressorts secrets de la domination, La Boétie construit une oeuvre majeure pour l'histoire de la pensée politique.

  • Les Fourberies de ScapinMolière Octave et Léandre apprennent que leurs pères respectifs rentrent de voyage avec la ferme intention de les marier à des inconnues. Or, l'un d'eux vient d'épouser en secret Hyacinte et l'autre a promis le mariage à une jeune bohémienne. Que faire dans une telle situation ? Une seule solution : appeler le valet Scapin à la rescousse.
    - Le texte intégral annoté.
    - Des questionnaires au fil du texte.
    - Des documents iconographiques exploités.
    - Une présentation de Molière et du théâtre au xviie siècle.
    - Un aperçu du genre de la comédie.
    - Un groupement de textes : « Les valets et leurs maîtres ».

  • Le deuxième recueil des Fables, suivi d'un parcours littéraire « Imagination et pensée au XVIIe siècle ». Dans une édition conforme aux nouveaux programmes de français du lycée, incluant notamment des prolongements artistiques et culturels et un dossier Nouveau bac.

    L'oeuvre.
    Le lion, monarque absolu, met à mort ceux de ses sujets qui n'ont pas la chance de lui plaire. Une laitière, qui espérait s'enrichir à la ville, voit ses rêves s'écrouler...
    Dans les fables qui composent les livres VII à XI, La Fontaine dresse - sous des apparences plaisantes - un tableau sans concession du Grand Siècle. Ce faisant, il nous offre un art de vivre fondé sur la rêverie, l'amitié et l'amour.

    Le parcours « Imagination et pensée au XVIIe siècle ».
    10 textes du XVIIe siècle pour comprendre comment la fiction peut se mettre au service des idées.

    Le dossier.
    Toutes les ressources utiles au lycéen pour étudier l'oeuvre dans le cadre des nouveaux programmes :
    Un avant-texte pour situer l'oeuvre dans son contexte.
    Au fil du texte, la rubrique « Des clés pour vous guider ».
    Après le texte :
    - des repères sur l'oeuvre.
    - un groupement de textes complémentaires sur le thème du procès de la Cour.
    - des sujets types pour l'écrit et l'oral du nouveau bac français.

    Des prolongements artistiques et culturels.
    6 oeuvres révélatrices de la place des arts à la cour du roi Soleil, et des outils pour les analyser.

    Et un guide pédagogique.
    Sur www.classiques-et-cie.com. En accès gratuit réservé aux enseignants, il inclut tous les corrigés : des questionnaires au fil du texte, des sujets de bac, des lectures d'images.

  • Une anthologie des plus célèbres poèmes de Ronsard, suivi d'une anthologie sur la poésie amoureuse. En complément, un cahier «  Histoire des arts  ».
      L'oeuvre «  Ode à Cassandre  », «  Amours  » pour Marie, «  Sonnet pour Hélène  »  : Pierre de Ronsard, grand poète de la Pléiade, célèbre sous toutes ses formes la poésie autant que l'amour.
    Le recueil proposé ici rassemble, dans un ordre chronologique, ses poèmes les plus connus, allant de ses Odes, publiées en 1550, à son dernier recueil, paru en 1578. Il met ainsi, à portée du lycéen, un panorama de l'oeuvre complète de cet auteur majeur de la Renaissance.
      Le dossier Avec toutes les ressources utiles au lycéen pour étudier l'oeuvre  :
    * un guide de lecture au fil du texte * des repères et des fiches sur l'oeuvre * un corpus thématique  : «  La femme, entre muse et objet poétique  » * des sujets types pour l'écrit et l'oral du bac   L'anthologie sur la poésie amoureuse 12 textes, de Du Bellay à Gainsbourg, pour illustrer, sur un mode poétique, les bonheurs et les tourments de la passion amoureuse.
      Le cahier «  Histoire des arts  » Dans ce supplément, des photos en couleurs et différents outils d'analyse permettent d'étudier le thème de l'amour dans la peinture.
      Et un guide pédagogique Sur www.classiques-et-cie.com. En accès gratuit réservé aux enseignants, il propose une séquence de cours sur l'oeuvre et les corrigés des sujets de type bac.
     

  • Le Rouge et le Noir, c'est le roman de l'énergie, celle d'un jeune homme ardent, exigeant et pauvre dans la société de la Restauration. Julien est le délégué à l'énergie provinciale, le délégué du talent à la carrière, des classes pauvres à la conquête du monde. Cette peinture, pleine, puissante, normale de l'énergie d'un homme, d'un pays, d'une époque, compose une oeuvre immense que son temps ne comprit pas mais dont la vivante influence n'est pas encore épuisée.
    Albert Thibaudet.

  • LE COMTE, seul, marche en rêvant.
    J'ai fait une gaucherie en éloignant Bazile !... la colère n'est bonne à rien. - Ce billet remis par lui, qui m'avertit d'une entreprise sur la Comtesse ; la camariste enfermée quand j'arrive ; la maîtresse affectée d'une terreur fausse ou vraie ; un homme qui saute par la fenêtre, et l'autre après qui avoue... ou qui prétend que c'est lui... Le fil m'échappe. Il y a là-dedans une obscurité... Des libertés chez mes vassaux, qu'importe à gens de cette étoffe ? Mais la Comtesse ! Si quelque insolent attentait... Où m'égaré-je ? En vérité, quand la tête se monte, l'imagination la mieux réglée devient folle comme un rêve ! - Elle s'amusait : ces ris étouffés, cette joie mal éteinte ! - Elle se respecte ; et mon honneur... où diable on l'a placé !
    (Acte III, scène 4) Figaro Forcé de parcourir la route où je suis entré sans le savoir, comme j'en sortirai sans le vouloir, je l'ai jonchée d'autant de fleurs que ma gaieté me l'a permis ; encore je dis ma gaieté, sans savoir si elle est à moi plus que le reste, ni même quel est ce Moi dont je m'occupe : un assemblage informe de parties inconnues ; puis un chétif être imbécile ;
    Un petit animal folâtre ; un jeune homme ardent au plaisir, ayant tous les goûts pour jouir, faisant tous les métiers pour vivre ; maître ici, valet là, selon qu'il plaît à la fortune! ambitieux par vanité, laborieux par nécessité ; mais paresseux... avec délices! orateur selon le danger ;
    Poète par délassement ; musicien par occasion ; amoureux par folles bouffées ; j'ai tout vu, tout fait, tout usé.» (Acte V, scène III)

  • Par une nuit orageuse, quatre femmes se retrouvent dans le château de La duchesse de Vaubricourt.
    Don Juan, qui les a bafouées autrefois, sera jugé et devra réparer ses torts en épousant Angélique, filleule de la duchesse. À la surprise générale, le séducteur mythique accepte ! Éric-Emmanuel Schmitt revisite le célèbre mythe de Don Juan. Reprenant d'anciens traits empruntés à d'autres auteurs, en particulier à Molière, il donne à voir un processus de réécriture et projette son héros dans une situation nouvelle qui renvoie à une quête de spiritualité moderne.
    Il sera intéressant d'étudier, dans cette pièce, l'argumentation à travers les scènes de procès ainsi que les moyens dramaturgiques que l'auteur utilise pour faire surgir de nouvelles significations.

  • Relance des meilleurs titres de la collection en conformité avec les nouveaux programmes et la nouvelle charte éditoriale.

  • Le célèbre roman de Mme de Lafayette, suivi d'un parcours littéraire « Individu, morale et société ». Dans une édition conforme aux nouveaux programmes de français du lycée, incluant notamment des prolongements artistiques et culturels et un dossier Nouveau bac.

    L'oeuvre.
    À la cour du roi Henri II, Mme de Clèves tombe sous le charme de M. de Nemours et subit les ravages d'une passion coupable.
    Dans ce roman d'analyse, pionnier du genre, Mme de Lafayette dépeint avec minutie les tourments de son héroïne, déchirée entre désir et devoir.

    Le parcours « Individu, morale et société ».
    10 extraits de romans des XVIIe et XVIIIe siècles pour étudier comment les personnages, en affirmant leurs désirs, entrent en conflit avec les codes sociaux et moraux de l'époque.

    Le dossier.
    Toutes les ressources utiles au lycéen pour étudier l'oeuvre dans le cadre des nouveaux programmes :
    Un avant-texte pour situer l'oeuvre dans son contexte.
    Au fil du texte, la rubrique « Des clés pour vous guider ».
    Après le texte :
    - des repères sur l'oeuvre.
    - un groupement de textes complémentaires sur le thème de la rencontre amoureuse.
    - des sujets types pour l'écrit et l'oral du nouveau bac français.

    Des prolongements artistiques et culturels.
    Une sélection de 6 oeuvres, en lien avec le roman et le thème du parcours, et des outils pour les analyser.

    Et un guide pédagogique.
    Sur www.classiques-et-cie.com. En accès gratuit réservé aux enseignants, il inclut tous les corrigés : des questionnaires au fil du texte, des sujets de bac, des lectures d'images.

  • Claire et Solange sont au service de Madame depuis plusieurs années. Seules dans sa chambre alors que celle-ci s'est absentée, elles projettent de l'empoisonner et imaginent déjà différentes scènes de meurtre. Changeant de rôles, imitant leur maîtresse, son langage, ses attitudes, elles flirtent avec la folie et l'autodestruction. Représentée pour la première fois en 1947, cette pièce entraîne le spectateur dans une atmosphère sombre et inquiétante.

    Groupements de textes :
    1. Les relations maîtres et valets au théâtre (XVIIe-XXe siècles).
    2. Le travestissement sur scène.

  • Dossier pédagogique de Florence Renner.

    Peindre la condition humaine, en menant une analyse scrupuleuse de lui-même et de ses contemporains : tel est l'ambitieux projet de Montaigne dans ses Essais. L'auteur regarde ses semblables en «honnête homme», c'est-à-dire sans préjugés. Cette exigence lui permet de voir dans les peuples d'Amérique récemment découverts une civilisation qui n'a de barbare que le nom qu'on lui donne, et de considérer les Européens comme des hommes avides de conquêtes, seulement capables de hâter la perte de ceux qu'ils rencontrent...

    Dans le volume, de nombreuses activités d'appropriation et d'étude de la langue, ainsi qu'un cahier photos et un groupement de textes en lien avec le parcours associé «Notre monde vient d'en trouver un autre» (Nouveaux programmes, Bac 2020).

  • Au cours de cette folle journée, Beaumarchais évoque les rapports maîtres-valets et la question de la condition de la femme, tout en renouvelant profondément le genre de la comédie.
    Dans le volume, de nombreuses activités d'appropriation et d'étude de la langue, ainsi qu'un cahier photos et un groupement de textes en lien avec le parcours associé « La comédie du valet » (Nouveaux programmes, Bac 2020).

    Dossier pédagogique de J. Proust Groupements de textes :
    1. La comédie du valet.
    2. Scènes de reconnaissance.

  • Pris dans la fièvre des tournois, Yvain, chevalier de la Table Ronde au service du roi Arthur, oublie le serment fait à sa dame et perd son amour. Il erre alors dans la forêt de Brocéliande en compagnie d'un lion auquel il a sauvé la vie, et doit surmonter de périlleuses épreuves. Un roman d'aventures médiéval passionnant et palpitant.
    Groupements de textes :
    1. L'animal, compagnon du héros.
    2. L'amour à l'épreuve.

  • En lien avec le thème «  Héros, héroïnes, héroïsme  » du programme de français en 5e, le très beau roman de Chrétien de Troyes dans une adaptation d'Anne-Marie Cadot-Colin. Avec de nombreux compléments, dont un cahier photos couleurs.
      Le roman Yvain, l'un des chevaliers les plus prestigieux de la cour du roi Arthur, s'illustre dans des combats héroïques et rassemble toutes les qualités du preux chevalier.
    Ses prouesses permettront-elles à Yvain, aidé de son lion, de regagner l'amour de Laudine, sa dame  ?



    Les compléments pédagogiques:
    Des lectures actives au fil du texte, avec des propositions d'ateliers.

    Des repères sur le récit, son genre et ses registres.

    Un parcours de lecture analytique en 8 étapes.

    Un groupement de documents : «  Héros et héroïnes de l'Antiquité à nos jours  », incluant un cahier photos.
    Une enquête documentaire sur l'idéal chevaleresque au Moyen Âge.



    Pour l'enseignant:
    Sur www.classiquesetcie.com, en accès gratuit réservé, un guide pédagogique, avec un descriptif complet de la séquence, les corrigés des questionnaires et des fiches photocopiables.
     

empty