• La méthode d'Eline Snel est directement inspirée de la pratique de la pleine conscience élaborée par Jon Kabat- Zinn. Elle repose sur des exercices de respiration simples qui aident peu à peu à se recentrer sur l'instant présent et à prendre du recul par rapport à l'agitation et aux ruminations.
    La Grenouille fait peau neuve et propose une vraie nouvelle édition : 5 nouvelles méditations, 1 chapitre de conseils pratiques, 1 nouvelle introduction.
    Parents.

  • Entre 18 mois et 3 ans, il n'est pas possible de faire méditer un enfant. En revanche, on peut lui apprendre :
    - à ressentir ce qui se passe dans son corps.
    - à ressentir ce qui se passe dans sa tête.
    - à se détendre.
    - à mieux dormir.
    A partir de 3 ans, on peut commencer de petits exercices d'initiation (exercice du spaghetti et de l'attention à la respiration).
    Le meilleur apprentissage passe par l'imitation. Pour apprendre la sérénité et la confiance à un enfant, il suffit de lui montrer l'exemple. Autrement dit, d'être soi-même calme et confiant. Ce qui n'est pas toujours facile car le métier de parent est stressant et les conseils éducatifs souvent contradictoires. C'est pourquoi ce livre apprend aussi aux parents et aux enseignants à se connecter à leurs émotions et à s'initier à la pleine conscience.
    Le livre explique l'art d'être parent en pleine conscience et propose des exercices, des massages, des activités à faire avec les tout petits.
    L'Éveil de la petite grenouille est un livre pour apprendre l'attention, l'harmonie et la confiance à partir de 18 mois. Par l'auteur de Calme et attentif comme une grenouille.

  • Le Dr Catherine GUEGEN est pédiatre à l'Institut hospitalier franc-britannique depuis vingt-sept ans. Spécialisée dans le soutien à la parentalité, elle anime aussi des groupes de travail pour les médecins, psychologues, éducateurs et sages-femmes.



    Les dernières découvertes scientifiques sur le développement et le fonctionnement du cerveau bouleversent notre compréhension des besoins de l'enfant. Elles démontrent qu'une relation empathique est décisive pour permettre au cerveau des enfants et des adolescents d'évoluer au mieux, en déployant pleinement ses capacités intellectuelles et affectives.


    Catherine Gueguen nous fait partager ces découvertes et propose des conseils éducatifs pour les parents et les professionnels. Un véritable plaidoyer en faveur d'une éducation bienveillante qui remet en cause nombre d'idées reçues.

    1 autre édition :

  • Et si l'extrême intelligence créait une sensibilité exacerbée ? et si elle pouvait aussi fragiliser et parfois faire souffrir ?.
    être surdoué est une richesse. mais c'est aussi une différence qui peut susciter un sentiment de décalage, une impression de ne jamais être vraiment à sa place. comment savoir si on est surdoué ? comment alors mieux réussir sa vie ? comment aller au bout de ses ressources ?. ce livre permet de mieux comprendre et de réapprivoiser sa personnalité. pour se sentir mieux avec soi et avec les autres, pour se réaliser enfin

  • Nous vivons tous les jours avec notre Moi. Il est notre voix intérieure, notre regard sur le monde, notre histoire avec nos peurs, nos souffrances, nos joies et nos espoirs. Pourtant, nous ne savons pas grand-chose de ce monde intérieur qui nous caractérise et qui agit en arrière-plan de toute notre vie. Parfois pour le meilleur, mais aussi pour le pire.

    Afin de nous aider à enrichir notre vie, Philippe Presles, psychothérapeute, nous aide à mieux cerner tous les potentiels insoupçonnés de notre Moi. Il s'appuie dans ce but sur la psychologie du développement, les neurosciences et de nombreux exemples, y compris personnels.

    Faire de notre Moi un ami, plutôt qu'un ennemi, devient un talent essentiel pour bien vivre sa vie.

  • Entendre l'enfant

    Aldo Naouri

    « Il faut entendre l'enfant.
    L'entendre, ce n'est pas seulement l'entendre dans la rumeur, c'est surtout et avant tout l'entendre sans frayeur en soi, l'entendre en chacun, l'entendre partout où il s'exprime et de toutes les manières dont il s'exprime.
    Ce qui m'intéresse, c'est l'enfant présent en la plupart d'entre nous. ».
    A.?N.?

    Aldo Naouri revisite dans ce nouveau livre le rôle de la mère, la place du père et le statut de l'autorité dans l'éducation.

    Une méditation qui conjugue la sagesse du thérapeute et le talent de l'écrivain.

    1 autre édition :

  • L'homme, selon Lionel Naccache, est un créateur de fictions.

    Il vit dans un monde dont il produit le sens, comme dans un film dont Je est le héros. « Il existe en nous une sorte de cinéma intérieur qui s'apparente au cinéma tout court par de très surprenantes similitudes, mais qui s'en distingue également par d'incroyables prouesses. » Notre esprit présente une propriété fondamentale qui consiste à créer des significations à tout ce que nous sommes en train de vivre, penser ou imaginer. Inconsciemment et consciemment.

    Dans ce livre, l'auteur, neurologue et chercheur en neurosciences cognitives, explore, avec les outils des neurosciences les plus récentes, la manière dont notre esprit/cerveau produit notre perception du monde et de nous-même. Il montre ainsi comment le sujet tisse l'« étoffe de ses fictions » et élabore le sens que les choses ont pour lui, au croisement du cerveau et de l'expérience subjective du monde.

    Avec beaucoup d'esprit et de talent, Lionel Naccache file dans ce livre la métaphore cinématographique et en révèle la spectaculaire fécondité.

    Il nous propose ici une toute nouvelle approche de la manière dont se façonne notre représentation du monde.

    Lionel Naccache dévoile dans ce livre une nouvelle théorie de la conscience.

  • Proches, mais pas trop

    Eline Snel

    • Arenes
    • 13 Mars 2019

    Trouver la bonne distance pour une relation parent-ado apaisée.

    Les adolescents sont fragiles, imprévisibles et parfois difficiles. Ils aspirent à l'autonomie, sans vraiment le vouloir. Parfois, les relations deviennent conflictuelles, la communication aussi.
    Devant la demande des parents et des enseignants, Eline Snel a adapté son programme de parentalité et de méditation de pleine conscience aux adolescents. Ce livre est le fruit de quatre années de travail et de pratique sur le terrain.
    Lorsqu'on cesse de réagir immédiatement et qu'on apprend à répondre aux turbulences dans lesquelles l'adolescent est pris, on obtient des résultats étonnants. C'est à cela que s'attelle le travail de la pleine conscience : avec une attention bienveillante, ouverte, sans jugement, on adopte une posture de recul qui désamorce les conflits. Les piliers de ce travail sont le courage, la confiance et la compassion.

  • Ce livre est le fruit d'années de lectures, d'observations quotidiennes, de discussions avec des enseignants, des parents, des enfants et des experts, tous ayant un besoin absolu de maîtriser leur concentration.

    Après l'émerveillement et l'indignation, voici venu le temps de l'éducation : il est devenu urgent d'éduquer la concentration.

    Éduquer la concentration, cela signifie faire comprendre aux plus jeunes, mais aussi à leurs aînés, comment elle fonctionne, quels en sont les mécanismes et comment l'apprivoiser ; comment jouer avec elle et, surtout, comment la maîtriser.

    Éduquer la concentration, c'est donner les clefs à chacun pour qu'il puisse reprendre le contrôle de sa vie mentale et décider de ce qui occupe son esprit, à chaque moment de sa vie : décider par lui-même à quoi il consacre son « temps de cerveau disponible ».

    Pour vous lancer à votre tour, il vous suffit de vous poster comme une petite souris derrière une miche de pain et de tendre l'oreille afin d'écouter les étonnantes conversations entre Anatole et son ami le chercheur.

    Un livre dense, drôle, ludique et pratique qui nous apprend tout sur la magie de la concentration et nous y entraîne.

    Un livre unique.

  • Olivier Sacks décrit dans ce livre les affections les plus bizarres, celles qui atteignent un homme dans son corps, comme dans sa personnalité la plus intime et dans l'image qu'il a de lui-même. Il nous fait ainsi pénétrer dans un royaume peuplé de créatures étranges : un marin qui ayant perdu la notion du temps, vit prisonnier d'un instant perpétuel, un homme qui se croit un chien renifle l'odeur du monde, un musicien qui prend pour un chapeau la tête de sa femme, et bien d'autres encore.
    L'auteur pose aussi les jalons d'une médecine nouvelle, plus complète, traitant le corps mais ne refusant pas de guérir aussi l'esprit, et même l'âme.

    1 autre édition :

  • « Le manuel classique de l'industrie des relations publiques » selon Noam Chomsky. Véritable petit guide pratique écrit en 1928 par le neveu américain de Sigmund Freud, ce livre expose cyniquement et sans détour les grands principes de la manipulation mentale de masse ou de ce que Bernays appelait la « fabrique du consentement ».
    Comment imposer une nouvelle marque de lessive ? Comment faire élire un président ? Dans la logique des « démocraties de marché », ces questions se confondent.
    Bernays assume pleinement ce constat : les choix des masses étant déterminants, ceux qui parviendront à les influencer détiendront réellement le pouvoir. La démocratie moderne implique une nouvelle forme de gouvernement, invisible : la propagande. Loin d'en faire la critique, l'auteur se propose d'en perfectionner et d'en systématiser les techniques, à partir des acquis de la psychanalyse.
    Un document édifiant où l'on apprend que la propagande politique au XXe siècle n'est pas née dans les régimes totalitaires, mais au coeur même de la démocratie libérale américaine.

    1 autre édition :

  • - « Lors de ma première naissance, je n'étais pas là. Mon corps est venu au monde le 26 juillet 1937, à Bordeaux. On me l'a dit. Je suis bien obligé d'y croire, puisque je n'en ai aucun souvenir.
    - Ma seconde naissance, elle, est en pleine mémoire. Une nuit, j'ai été arrêté par des hommes armés qui entouraient mon lit. Ils venaient me chercher pour me mettre à mort. Mon histoire est née, cette nuit-là », B. C.
    - C'est cette histoire bouleversante que nous raconte Boris Cyrulnik, pour la première fois en détail, dans ce livre où l'émotion du survivant se conjugue au talent de l'écrivain ; où le récit tragique se mêle à la construction de la mémoire ; où l'évocation intime d'une enfance fracassée par la guerre exalte la volonté de surmonter le malheur et de répondre à l'appel de la vie.

    3 Autres éditions :

  • Empathie : évocateur d'altruisme, voire d'amour, ce mot a de quoi séduire en ces temps où nous cherchons des raisons d'espérer.  Pourtant, l'empathie est menacée, notamment par des manipulations qui en brouillent les enjeux. Ainsi, l'empathie pour la souffrance d'autrui est exploitée à des fins malhonnêtes ; l'idéalisme généreux des adolescents est détourné par des extrémistes ; de nouveaux systèmes économiques exonèrent les acteurs de la maltraitance de leurs responsabilités ; des fabricants d'objets plus ou moins utiles cherchent à détourner notre empathie naturelle à leur profit...  D'où l'alerte lancée par Serge Tisseron, psychanalyste et psychiatre. L'auteur de L'empathie au coeur du jeu social nous invite à réfléchir à nos bonnes intentions et aux pièges auxquels elles peuvent nous conduire. L'empathie peut être un terrain miné, un champ de manipulations et même un terrain de luttes idéologiques. Attention : danger ! 

  • N'y a-t-il pas une contradiction dans l'oeuvre d'Arendt ? On y trouve une description critique du totalitarisme national-socialiste, mais aussi l'apologie de Heidegger érigé, malgré son éloge de la « vérité interne et grandeur » du mouvement nazi, en roi secret de la pensée.
    L'étude des Origines du totalitarisme montre qu'Arendt développe une vision heideggérienne de la modernité. Dans Condition de l'homme moderne, la conception déshumanisée de l'humanité au travail et le discrédit jeté sur nos sociétés égalitaires procèdent également de Heidegger.
    En outre, des lettres inédites montrent qu'Arendt a décidé de marcher sur les pas de Heidegger avant leurs retrouvailles de l'année 1950. Il s'agit d'une adhésion intellectuelle, irréductible à la seule passion amoureuse, et qui mérite d'être prise au sérieux.
    Certes, Arendt ne partage pas l'antisémitisme exterminateur de Heidegger confirmé par ses Cahiers noirs. Que devient cependant la pensée, lorsqu'elle se voit instrumentalisée dans l'opposition - nouveau mythe moderne - entre Heidegger, le « penseur » retiré sur les hauteurs neigeuses de sa hutte de Todtnauberg, et Eichmann, l'exécutant sans pensée, le « clown » muré dans sa cage de verre ? 

  • Comment aider l'enfant surdoué à s'épanouir et à mettre à profit ses immenses capacités ? Être surdoué, c'est une richesse, mais c'est aussi une différence que les parents et les enseignants connaissent mal.

  • Béatrice Millêtre remet les pendules à l'heure sur les surdoués. S'appuyant sur la recherche en neurosciences, elle montre qu'il est tout à fait possible de conjuguer bonheur et différence. Car les surdoués ne sont pas plus malheureux que les autres, comme on le croit si souvent. Au contraire, ils sont plus résilients que les autres, moins anxieux, plus matures et réfléchis, leur empathie est plus forte et ils s'adaptent mieux au changement. Bref, la souffrance n'est pas un critère de précocité, mais simplement le signe que, comme tout le monde, on traverse des hauts et des bas... Une approche globale et positive du fonctionnement spécifique des surdoués. Complété par 2 tests pour découvrir si l'on a un raisonnement intuitif.

  • À tous ceux qui, conscients de l'urgence des défis écologiques, s'inquiètent de l'avenir, ce livre apporte un formidable espoir, à la fois technique, stratégique et philosophique. Son idée part d'un constat : la nature est un gigantesque laboratoire, vieux de plusieurs milliards d'années, et riche d'autant de solutions.Lancé il y a une trentaine d'années outre-Atlantique par des naturalistes d'un nouveau genre, pour la plupart des femmes, le mouvement du biomimétisme se développe aujourd'hui en Europe. Dans tous les secteurs, il propose des passerelles entre ceux qui construisent le monde : ingénieurs, managers, marchands, agriculteurs, médecins... et les scientifiques qui étudient la nature. Gauthier Chapelle en est un des plus brillants représentants.
    « C'est un changement de regard que propose Gauthier Chapelle : la nature n'est plus une source inépuisable de matières premières, elle est une source inépuisable de connaissances. »Nicolas Hulot

  • " je suis né le 31 janvier 1979.
    Un mercredi. je le sais parce que dans mon esprit, le 31 janvier 1979 est bleu " daniel tammet est un autiste savant aux capacités hors du commun, un génie des nombres. il a ainsi mémorisé les 22514 premières décimales de pi, parle sept langues et a appris l'islandais en quatre jours. pour lui, les nombres sont des formes et des couleurs. dans ce témoignage plein d'espoir, il explique comment il a mis toute son énergie pour sortir de ces ténèbres qui l'ont longtemps coupé du monde et comment il a réussi à se socialiser.
    Un voyage en couleur qui entrouvre la prison de l'autisme.

    1 autre édition :

  • Attention, relations toxiques... La plupart du temps nous ne voyons rien venir. L'histoire a même très bien commencé. Et bientôt tous les signes sont là : nous culpabilisons, nous nous dévalorisons, nous ne parvenons plus à être nous-mêmes, nous aimerions confusément nous éloigner de lui ou d'elle mais n'en trouvons pas le courage... Nous avons affaire à un pervers narcissique. Qui est-il ? Comment fonctionne-t-il ? Comment lui échapper ? L'auteur s'attache à décrire la personnalité perverse narcissique à travers son fonctionnement au quotidien : le refus de la réalité, le détournement de la parole, la culpabilisation de l'autre, l'impossibilité de se séparer.
    Il s'interroge sur les origines de la perversion remontant à l'enfance et donne aux victimes de pervers des pistes pour contrecarrer les tentatives de manipulation ou d'emprise.

  • Ali Benmakhlouf, professeur de philosophie à l'université de Paris-Est, retrace ici le sens de l'engagement des philosophes arabes dans la recherche de la vérité.Lire les philosophes arabes médiévaux avec l'oeil de la philosophie contemporaine pour y trouver des affinités de méthode et de doctrine : tel est le parti pris de ce livre.Lire ces philosophes arabes, c'est aussi les inscrire dans la tradition et le patrimoine de l'humanité, car ils ont su ménager des accès multiples à la vérité où religion et philosophie sont pensées de manière conjointe. Leurs travaux dans de nombreux domaines, comme la médecine, la logique ou l'histoire continuent de nous interpeller comme ils ont contribué à la formation de la pensée européenne.Le médiéval rejoint alors le contemporain dans cette riche histoire qui est celle de l'humain et de l'intellect.Ali Benmakhlouf, pour son livre Pourquoi lire les philosophes arabes ?, est sélectionné pour le Prix Ecritures & Spiritualités 2016 dans la catégorie « essais ».

  • La faim, l'appétit, le besoin, le désir et l'envie : que recouvrent ces mots ? Quelle réalité résonne avec une telle intensité dans nos corps, nos peurs et nos imaginaires ? Pourquoi le désir devient-il urgence ? Quel « manque » vivons-nous que la nourriture ne comble que de courts moments ?
    S'appuyant sur les dernières données physiologiques, neurologiques, métaboliques, le Dr. Marie Thirion analyse les mécanismes de la faim, du plaisir et de la satiété. Mais également la tonalité affective et émotionnelle de nos comportements dans un environnement nutritionnel donné. Dès le plus jeune âge, les expériences précoces cimentent le socle de nos faims. Pulsion viscérale innée puis équilibre construit, la faim ne se maîtrise pas : elle se vit.
    Les raisons du surpoids et de l'obésité en Occident sont plus profondes que celles d'erreurs diététiques individuelles. Les arguments supposés scientifiques à l'appui des régimes sont gravement simplistes. Dans nos sociétés d'abondance alimentaire et de recherche éperdue de la minceur, il convient de s'interroger sur les divers paramètres de l'équilibre (et de déséquilibre) pour mieux adapter, tout au long de notre existence, nos réels besoins à nos modes de vie.
    En comprenant mieux qui nous sommes, pourquoi et comment nous mangeons, ce livre innovant et salutaire nous invite à apprivoiser la faim, cette « merveilleuse pulsion qui nous fait vivre, grandir et durer ».

  • Vous voulez être un bon parent, bienveillant, attentif et disponible. En un mot, parfait ! En réalité, vous vous sentez souvent à bout, vous culpabilisez de ne pas avoir assez écouté vos enfants, de vous être emporté pour trois fois rien...

    Ce livre s'adresse à tous les parents épuisés qui cherchent à comprendre ce qu'est le burn-out parental, à quel point ils en sont proches ou éloignés, comment ils en sont arrivés là. Et, surtout, comment s'en sortir et éviter que cela se produise à nouveau.

    Des éclairages et des témoignages issus de nombreuses études de terrain vont vous aider à mieux comprendre la manière dont le burn-out parental se développe et quelles sont ses conséquences. Des tests pratiques vous permettront de faire le point sur votre situation personnelle, et des conseils concrets vous aideront à reprendre le dessus.

    Un livre pour retrouver des forces et savourer à nouveau la joie d'être parent.

  • La pornographie, une agression sexuelle sur mineurs Nouv.

    La pornographie touche de plus en plus les enfants et les adolescents. Elle est même devenue en quelques années une sorte de nouvelle épreuve initiatique pour les jeunes, la principale en matière de sexualité. Constituant une véritable forme de pédophilie à l'échelle planétaire, cet exhibitionnisme, véritable attentat à la pudeur, a des répercussions sur leur vie affective et sexuelle ultérieure.
    Exemples cliniques à l'appui, Gérard Bonnet expose les difficultés que cette vision de la sexualité entraîne pour les adolescents et indique comment les accompagner. Plutôt que de se réfugier dans la voie du tout-répressif qui ne ferait qu'intensifier le phénomène, il invite à mesurer notre responsabilité collective. Et donne une image ouverte et dynamique de la sexualité humaine.

  • Poursuivant son travail sur le pouvoir d'influence de l'industrie pharmaceutique, J.-Claude St- Onge se penche cette fois-ci sur le phénomène du TDAH, qui a littéralement explosé depuis une trentaine d'années. Or, il s'agit d'un diagnostic hautement controversé : les critères pour l'identifier manquent de scientificité et il n'existe aucune preuve que ces symptômes soient le résultat d'un déséquilibre chimique du cerveau. Quant aux médicaments, à long terme, ils ne font aucune différence sur les résultats scolaires et les comportements des enfants. Pire, ils peuvent même aggraver leurs symptômes. Cela n'empêche pas l'industrie pharmaceutique d'exploiter sans scrupule cette corde sensible des parents et des enseignant-e-s pour engranger des profits faramineux, sur la base d'essais cliniques aussi biaisés qu'incomplets.

empty