Allia

  • En janvier 1800, on captura dans l'Aveyron un enfant sauvage, qui vivait dans les bois, marchait à quatre pattes et se nourrissait de plantes. Cette découverte eut un grand retentissement : enfin on allait connaître la nature humaine hors de la société. Mais savants et curieux, déçus de son mutisme, délaissèrent bientôt l'enfant. Le docteur Itard prit alors en charge son éducation. D'après lui, l'enfant, qu'il nomma Victor, n'avait pas été abandonné car atteint d'idiotisme, l'engourdissement de son intelligence et de ses sens étant dû à une vie solitaire prolongée. D'une patience sans bornes, Itard tenta de ramener Victor à l'humanité, jetant les bases de la pédagogie expérimentale moderne. Il consigna lui-même le récit de cette éducation dans les deux mémoires (1801 et 1806) publiés ici.

empty