H Diffusion

  • Plus qu'un essai sur l'addiction, il s'agit d'un essai sur la condition humaine sous les feux de l'addiction. La personne addicte n'existe pas à partir de rien, mais est aimantée par le rien (ou le tout) : il n'y a pas chez elle le potentiel de mobilité qui permet d'appréhender le vide en même temps que l'espace et le monde. Le toxicomane vit, dans son corps, le néant.

    Les questions sont : pourquoi, dans l'addiction, le contournement du vide ne se fait pas ?
    Comment le vide originaire devient-il force d'engloutissement ? Pour mieux comprendre notre rapport au néant, l'addiction se révèle donc précieuse, illustrant ainsi cette origine de la philosophie (pourquoi y a-t-il de l'être plutôt que rien ?).

    Une approche philosophique peut donc éclairer la problématique addictive qui peut elle-même contribuer à répondre à la question : que signifie « être » ? Et c'est peut-être dans l'apparaître d'une oeuvre d'art que l'on peut déceler l'efficace du vide comme origine de l'oeuvre elle-même.

    Sur commande
  • Ce livre examine précisément les conditions du déclenchement et de l'accompagnement de la psychothérapie des enfants et des adolescents. Les situations et trajectoires du soin sont détaillées et commentées : accueil, pose des indications, différents types de configurations thérapeutiques, prises en charge individuelle et en groupe, interactions avec le milieu, interventions dans la réalité, notion de handicap, placements familiaux, hospitalisation éventuelle, prévention ainsi que les pièges à éviter, le sottisier, les pensées toutes faites, le modèle discutable de la psychothérapie d'adultes. On examine l'utilisation de la parole, du dévoilement interprétatif loin d'être toujours nécessaire, du travail dans la métaphore. Une quarantaine d'exemples mis en perspective permettent de saisir comment l'approche se déroule concrètement sur le terrain. Toutes les pathologies sont abordées, depuis les difficultés banales jusqu'aux troubles graves de la personnalité. Ce livre s'impose dans un temps où la psychothérapie de l'enfant et de l'adolescent est envahie par la prescription médicamenteuse, les pratiques de conditionnement, la classification symptomatique qui noie la singularité de chacun dans la statistique. La pratique de psychothérapie des enfants et des adolescents ouvre à une refonte de bien des présupposés de nos conceptions : les notions de structure, de prise de conscience, de connaissance arrêtée du fonctionnement psychique, d'institution dynamique, s'y trouvent malmenées dans un dynamisme (une dynamite) vers un jeu de l'être humain avec l'inconnu de lui-même, et par là, l'inconnu du monde.

    Sur commande
empty