L'homme qui m'aimait tout bas
L'homme qui m'aimait tout bas
 / 

L'homme qui m'aimait tout bas (GRAND PRIX DES LECTRICES ELLE DOCUMENT 2010)

À propos

Mon père s'est tué d'une balle dans la bouche le 11 mars 2008.
Il avait soixante-dix ans passés. Toutes ces années, nous nous sommes aimés jusque dans nos différences. Il m'a donné son nom, m'a transmis sa joie de vivre, beaucoup de sa force et aussi une longue nostalgie de sa Tunisie natale. Kinésithérapeute, il travaillait "à l'ancienne", ne s'exprimait qu'avec les mains, au besoin par le regard. Il était courageux, volontaire, mais secret : il préféra toujours le silence aux paroles, y compris à l'instant ultime où s'affirma sa liberté, sans explication.
"Ce sont les mots qu'ils n'ont pas dits qui font les morts si lourds dans leur cercueil", écrivit un jour Montherlant. Mon père m'a laissé mes mots et la force d'écrire ces pages pour lui dire mon attachement.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070437849

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    162 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    114 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Eric Fottorino

Éric Fottorino, né le 26 août 1960 à Nice, est un journaliste et écrivain français. Après avoir été grand reporter au quotidien Le Monde , en être devenu rédacteur en chef puis directeur de la publication, il est nommé président du directoire du groupe La Vie-Le Monde en janvier 2008. En avril 2014, il lance, avec Laurent Greilsamer, un nouveau journal hebdomadaire d'actualité, Le 1 .

empty