À propos

"Je porte en moi la mélancolie des races barbares, avec ses instincts de migrations et ses dégoûts innés de la vie, qui leur faisait quitter leur pays, pour se quitter eux-mêmes." Flaubert Peut-on lâcher son siècle ? Le détester, oui, lui préférer une Antiquité imaginaire, certes, mais Flaubert est entraîné dans les tourbillons du temps. Son oeuvre portera cette double marque : le rêve carthaginois d'un monde flamboyant à jamais disparu et la peinture vengeresse du siècle de Monsieur Prudhomme et du pharmacien Homais. Michel Winock porte un regard d'historien sur cette vie tout entière vouée à la littérature.

Son dégoût proclamé de la vie, Flaubert ne l'a transcendé ni par l'expérience amoureuse, ni par la foi en Dieu, ni par quelque idéal politique, mais par la religion de l'Art, dont il fut un pèlerin absolu.


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Michel Winock

  • Éditeur

    Folio

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    18/06/2015

  • Collection

    Folio Biographies

  • EAN

    9782070463480

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    784 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    3.2 cm

  • Poids

    402 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Michel Winock

Professeur émérite des universités à Sciences Po, cofondateur de la revue L'Histoire, Michel Winock, par de multiples ouvrages alternant analyses de fond (Gouverner la France), études de cas (La France libérée 1944-1947) et portraits biographiques (prix Goncourt de la biographie pour Madame de Staël), est reconnu en France et à l'étranger comme l'un des historiens les plus considérables dans le domaine des idées et des faits politiques.

empty