Aya de Yopougon T.6

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

 / 

À Yopougon, comme à Paris, les histoires se dénouent, les vérités éclatent et chacun va devoir faire face à son destin. À commencer par Aya, qui a toujours un compte à régler avec son prof de biologie, le harceleur. Mais toutes les vérités sont-elles bonnes à dire et les histoires toutes réglées ?

  • EAN 9782070695126
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 128 Pages
  • Longueur 24 cm
  • Largeur 17 cm

Rayon(s) : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Documentaire / Société

Marguerite Abouet

  • Naissance : 1-1-1971
  • Age : 48 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Marguerite Abouet naît à Abidjan en 1971. Arrivée en région parisienne en 1983, elle se consacre rapidement à l'écriture tout en exerçant divers métiers. Elle publie sa première bande dessinée, Aya de Yopougon, en 2005. La série est célébrée par le public (500 000 ex. vendus) et par la critique. En 2010, elle débute une série jeunesse inspirée de son enfance, Akissi, et publie le premier volume de Bienvenue, avec Singeon. Elle réalise ensuite avec Clément Oubrerie le film Aya de Yopougon, dont la sortie est prévue en mai 2012.

Clément Oubrerie

  • Naissance : 1-1-1966
  • Age : 53 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Clément Oubrerie est un dessinateur français né à Paris en 1966. Il suit des études d'arts graphiques à l'ESAG, puis passe deux ans aux États-Unis où il publie ses premiers livres pour enfants. De retour en France, il publie ensuite une quarantaine d'albums illustrés et obtient notamment le prix du livre de presse de Montreuil en 2003 pour Les Mille Mots de l'info (Gallimard) avec Elisabeth Combres et Florence Thinard.ÿIl vient à la bande dessinée en 2005 avec Aya de Yopougon (Gallimard), écrit par Marguerite Abouet, prix du premier album au festival d'Angoulême 2006. La série connaît un succès phénoménal, les cinq tomes sont traduits dans quinze langues. Il adapte également Zazie dans le métro, de Raymond Queneau En parallèle, il se tourne vers le dessin animé en se familiarisant à la 3D. En 2007 il signe la série Moot-moot avec Éric et Ramzy, meilleure série d'animation au festival d'Annecy 2008, puis crée un studio d'animation avec Joann Sfar et Antoine Delesvaux. Ce studio est à l'origine à ce jour de deux long-métrages : Le Chat du rabbin (2011) et Aya de Yopougon (sortie en 2011).


empty