Notre troisième cerveau ; la nouvelle révolution psychologique Notre troisième cerveau ; la nouvelle révolution psychologique
Notre troisième cerveau ; la nouvelle révolution psychologique Notre troisième cerveau ; la nouvelle révolution psychologique
 / 

Notre troisième cerveau ; la nouvelle révolution psychologique

À propos

« Ce n'est pas moi qui désire, c'est mon désir qui crée ce que j'appelle moi . Et comme ce désir s'avère toujours copié sur celui d'autrui, c'est l'ensemble de la psychologie et de la psychiatrie qu'il faut reconsidérer. L'altérité nous constitue de pied en cap, sur le plan philosophique comme neurologique, et cela change tout, notamment dans nos façons de soigner l'esprit. » Parti de la théorie du désir mimétique du philosophe René Girard - que la découverte des neurones miroirs est venue valider de façon incontestable -, le Pr Jean-Michel Oughourlian nous propose une révolution. Sa « dialectique des trois cerveaux » bouleverse notre connaissance de nous-mêmes et nos psychothérapies.

Au cerveau cognitif et au cerveau émotionnel se joint le « cerveau mimétique » - troisième dans l'ordre de la découverte, mais souvent premier dans celui du fonctionnement. C'est le cerveau de l'empathie, de l'amour, mais aussi de la haine. Il nous fait voir en « l'autre » un modèle, un rival ou un obstacle. Autant de visages qui engendrent toutes formes de névroses ou de psychoses. Son approche nous invite à une nouvelle vision de l'être humain.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychologie branches et domaines > Psychologie générale

  • EAN

    9782226451392

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    372 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    320 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Jean-Michel Oughourlian

Jean-Michel Oughourlian, neuropsychiatre à l'Hôpital américain de Neuilly, ancien
professeur de psychologie à la Sorbonne, s'est spécialisé dans le mimétisme après sa rencontre
avec le philosophe René Girard. Il a fait connaître ce dernier au grand public en menant les
entretiens regroupés sous le titre Des choses cachées depuis la fondation du monde
(Grasset, 1978).

empty