Une vague de rêves

À propos

" Il était une fois, au début du XXe siècle, en France, un jeune homme très beau, prodigieusement doué pour l'aventure métaphysique et le style : ça s'appelle Une vague de rêves et ça pourrait être écrit ce matin. " (Philippe Sollers)

Achevé en juin 1924 et paru en octobre dans le numéro 2 de la revue
Commerce,
Une vague de rêves précède de quelques mois la publication du
Manifeste du surréalisme de Breton. Dans ce texte méconnu, Aragon retrace l'histoire du mouvement, ses premières expériences, sa mise en oeuvre littéraire. Il exprime la fascination que lui inspire l'univers du rêve, les " Rivieras de l'irréel ", les frissons du délire et l'écriture du désastre.

" Exercice d'écriture dont le lyrisme est d'une beauté stupéfiante, le manifeste se déploie dans l'émotion d'images admirables qui, au-delà du témoignage et de la réflexion, laissent deviner l'écrivain à venir. "


Postface de Marie-Thérèse Eychart

Précédée d'un extrait d'Aragon parle avec Dominique Arban


Rayons : Littérature > Poésie


  • Auteur(s)

    Louis Aragon

  • Éditeur

    Seghers

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    18/01/2024

  • EAN

    9782232147333

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    16.2 cm

  • Largeur

    13.8 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    130 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Louis Aragon

Louis Aragon, né à Paris en 1897, manifeste très tôt un goût pour l'écriture et effectue une brillante scolarité. En 1917, il rencontre André Breton avec lequel il s'engage dans l'aventure surréaliste. La publication du roman intitulé Le Paysan de Paris (1926) fait de lui un écrivain d'avant-garde. À la fin des années 1920, il s'inscrit au parti communiste et rencontre Elsa Triolet qui deviendra sa femme. Il s'éloigne alors du surréalisme et s'engage dans l'action politique. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il entre dans la Résistance et publie clandestinement, aux côtés de Pierre Seghers, plusieurs recueils de poèmes. Après la Libération, Aragon poursuit son œuvre romanesque et poétique tout en restant un écrivain engagé. Il meurt à Paris en 1982, douze ans après la disparition de la compagne qu'il n'a cessé de célébrer.

empty