Panorama du voyage (1780-1920) Panorama du voyage (1780-1920)
Panorama du voyage (1780-1920) Panorama du voyage (1780-1920)
 / 

Panorama du voyage (1780-1920)

À propos

En un peu plus d'un siècle, entre 1780 et 1920, le voyageur s'est métamorphosé. Les savants et les curieux de l'âge classique, gênés par les difficultés du déplacement et convaincus de la nécessité de partir pour connaître, se sont progressivement effacés. À leur place sont apparus des individus d'abord soucieux de jouissances sensibles et n'imaginant pas toujours que le voyage soit le meilleur moyen de faire avancer la science. Les raisons de ce changement sont multiples : techniques, politiques, industrielles, sociales et, peut-être avant tout, culturelles. Car une pratique originale du monde finit par tout emporter : celle que résume la figure du touriste, ses innombrables avatars (alpiniste, aventurier, baigneur, curieux, excursionniste, flâneur, globe-trotter, plaisancier, plaisirain, poète, sportsman, vélocipédiste, villégiateur) et son lot de déceptions inévitables. Tombouctou, c'était donc cette ville triste et pauvre où, dit René Caillié, on n'entend pas le chant d'un seul oiseau. Bien d'autres, qui n'allèrent pas si loin, pensèrent alors semblablement.
Fort d'une méthode originale, Panorama du voyage propose, pour une époque cruciale, un inventaire passionnant de la totalité des façons de pratiquer et de se représenter le voyage.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9782251381152

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    648 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    3.5 cm

  • Poids

    896 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sylvain Venayre

Sylvain Venayre est maître de conférences en Histoire contemporaine à l'université de Paris-I Panthéon-Sorbonne (Centre d'Histoire du XIXe siècle), ses recherches portent sur l'histoire culturelle du voyage. Il a notamment publié La Gloire de l'aventure. Genèse d'une mystique moderne, (Aubier, 2002) et, en co-direction avec Laurent Martin, L'Histoire culturelle du contemporain( Nouveau Monde, 2005.). Historien, Alain Corbin est depuis 1987 professeur à l'université de Paris I-Panthéon-Sorbonne et spécialiste de l'histoire de France au XIXe siècle. Il a publié de nombreux ouvrages consacrés à l'histoire sociale des représentations et des sensibilités, dont Le Miasme et la Jonquille (Aubier-Flammarion, 1982) et La Territoire du vide (Aubier-Flammarion, 1988). Il est co-directeur de Histoire du corps (Le Seuil, 3 volumes, 2005-206). Ses ouvrages ont fait l'objet de nombreuses traductions dans une quinzaine de langues.

empty