The whites

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par JACQUES MARTINACHE

À propos

Milieu des années quatre-vingt-dix. Le jeune Billy Graves est flic au sein d'une brigade anticriminalité de l'un des pires districts du Bronx. Il fait partie d'un groupe de policiers prometteurs, les Wild Geese, et une carrière brillante lui semble assurée. Jusqu'au jour où il tire accidentellement sur un gamin. L'affaire, fortement médiatisée, lui vaut d'être mis au placard quelque temps.
Aujourd'hui, Billy est devenu chef d'une équipe de nuit du NYPD. Son quotidien : sillonner les rues de New York, de Wall Street à Harlem, pour en assurer la sécurité, même s'il sait que certains criminels passeront toujours au travers des mailles du filet. Ces derniers, il les surnomme les « whites », ceux qui s'en sortent blancs comme neige. Chaque policier en a un qui l'obsède.
Puis vient un appel qui change tout : un meurtre a eu lieu à Penn Station. Et la victime n'est autre que le white d'un de ses anciens coéquipiers. Lorsqu'un autre white est assassiné, Billy commence à s'interroger : quelqu'un serait-il en train de régler ses comptes ? Et qui est cet homme qui, soudainement, paraît s'intéresser à sa femme et à ses enfants, au point de les suivre en filature ?


Rayons : Policier & Thriller > Thriller


  • Auteur(s)

    Richard Price

  • Traducteur

    JACQUES MARTINACHE

  • Éditeur

    PRESSES DE LA CITE

  • Distributeur

    INTERFORUM

  • Date de parution

    17/03/2016

  • Collection

    Sang D'encre

  • EAN

    9782258117990

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    414 Pages

  • Longueur

    22.6 cm

  • Largeur

    14.1 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    440 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Richard Price

Richard Price, professeur d'anthropologie, d'« American Studies » et d'histoire, est l'un des meilleurs spécialistes des sociétés afro-américaines. Auteur d'une vingtaine de livres et de nombreux articles, il a enseigné dans les universités Johns Hopkins, Yale, Princeton, ainsi qu'à Paris. Il partage son temps entre la recherche et l'écriture à la Martinique et l'enseignement à l'université William & Mary, aux États-Unis.

empty