À propos

Et si une simple image suffisait à semer la terreur dans les consciences ?
Avec ce premier roman noir, à la puissance hypnotique, Nicolas Geibel, sidère par l'originalité de son univers.
Ils découvrent la première photographie sur le trottoir de la rue du Faubourg-Saint-Antoine, à quelques mètres du croisement avec la rue Faidherbe, au niveau du feu, devant l'ancienne fontaine de Montreuil. Eux, ce sont deux collégiens en survêtement, qui se trouvent à cet endroit par pur hasard, tout comme ils trouvent la photographie par pur hasard. Ils sont partis à travers ce quartier embrasé par un deuil tacite, étouffant, dont les vigiles à l'entrée des supermarchés, et une plaque au mur d'un foyer pour femmes de la rue Faidherbe, témoignent silencieusement. Un deuil envahissant. Ils se trouvent là, à ce feu, en train de chahuter, de se bousculer quand l'un d'eux trébuche et tombe ; il se tord la cheville ; pose sa main sur le macadam. Sa main glisse, et touche la photographie.



Et si une simple image suffisait à semer la terreur ?

Avec ce premier roman noir, à la puissance hypnotique, Nicolas Geibel, sidère par l'originalité de son univers.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Nicolas Geibel

  • Éditeur

    Julliard

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    06/01/2022

  • EAN

    9782260055013

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    182 Pages

  • Longueur

    18.9 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    218 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty