À propos

En 1972, le New York Times Magazine publie l'article d'une étudiante, Joyce Maynard, sur sa génération. Succès. La jeune femme est repérée par J.D. Salinger, de trente-cinq ans son aîné. Séduite par l'auteur énigmatique de L'Attrape-coeur, elle s'enferme avec lui dans une relation aussi brève que destructrice. Vingt-cinq ans après, celle qui est devenue écrivain tente d'exorciser son histoire.

Récit d'une dévastation, Et devant moi, le monde est aussi l'itinéraire d'une femme dont la vie est un roman.
Olivia de Lamberterie, Elle Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Pascale Haas


Rayons : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire > Autobiographie / Mémoires / Journal intime


  • Auteur(s)

    Joyce Maynard

  • Éditeur

    10/18

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    05/01/2012

  • Collection

    Domaine Etranger

  • EAN

    9782264055422

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    499 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    277 g

  • Support principal

    Poche

Joyce Maynard

  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Auteur de plusieurs romans et essais (dont Long week-end), elle est également collaboratrice de multiples journaux, radios et magazines. Surnommée lors de ses débuts fracassants en 1972 la Françoise Sagan américaine, elle est également connue pour sa relation avec J.D. Salinger alors qu'elle avait 18 ans, relation douloureuse sur laquelle elle est revenue dans son autobiographie vingt ans plus tard (Et devant moi, le monde).

empty