Ne nous libérez pas, on s'en charge ; une histoire des féminismes de 1789 à nos jours

, ,

À propos

Ne nous libérez pas, on s'en charge est né d'une rencontre, celle de trois historiennes qui, depuis 2013, ont animé un séminaire à l'EHESS sur la sociohistoire des féminismes. Trois regards, trois générations, trois parcours différents pour une volonté commune d'offrir un récit renouvelé de l'histoire des féminismes en France.
Motivées par la demande des étudiantes et étudiants pour des éléments historiques accessibles, les autrices répondent à des interrogations qui donnent à réfléchir aux perspectives politiques d'aujourd'hui. Comment les féminismes ont-ils émergé ? Quels liens entretiennent-ils avec les mobilisations de femmes révolutionnaires et l'anti-esclavagisme ? Doit-on parler de « féminisme bourgeois » ? Y a-t-il eu des féminismes noirs ? Les féministes étaient-elles toutes colonialistes ? Existe-t-il des féminismes religieux ? Comment s'articulent le mouvement gay lesbien trans (LGBTQI +) et les mouvements féministes ? Le féminisme institutionnel est-il réactionnaire ? Qu'est-ce que le genre fait aux féminismes ? Que révèle #MeToo sur la construction des femmes comme sujets politiques ? Qu'il y a-t-il de nouveau dans le féminisme d'aujourd'hui ? Comment les féminismes s'articulent-ils avec l'histoire impériale de la France et s'insèrent-ils dans des circulations transnationales ?
Le récit se divise en quatre parties qui correspondent aux principales scansions entre la Révolution française et les premières décennies du XXIe siècle. Ce livre entend fournir quelques clés indispensables pour penser les féminismes d'hier et d'aujourd'hui à la lumière des grands défis contemporains, des inégalités sociales, raciales et de genre. Réinterroger l'histoire des féminismes revient ainsi à s'inscrire dans une volonté de renouveau d'une histoire qui cesserait d'ignorer celles et ceux qui ont pensé et agi pour l'égalité et la liberté des rapports de genre.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Féminisme

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de France

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782348055614

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    750 Pages

  • Longueur

    24.3 cm

  • Largeur

    17.3 cm

  • Épaisseur

    3.7 cm

  • Poids

    1 095 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Florence Rochefort

  • Naissance : 1-1-1958
  • Age : 64 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

FLORENCE ROCHEFORT, chercheuse au CNRS, est spécialiste des études sur les femmes. Elle poursuit ses travaux sur l'histoire de l'émancipation des femmes en France et dans le monde.ALEXIE LORCA est journaliste aux magazines Lire et Marie-Claire, critique littéraire et
réalisatrice de documentaires.

Michelle Zancarini-Fournel

Michelle Zancarini-Fournel, professeure émérite à l'université Claude Bernard-Lyon-I, spécialiste en histoire contemporaine, a consacré ses recherches à l'histoire des milieux populaires. Elle est notamment l'auteure de L'Histoire des femmes en France XIXe-XXe siècle (PUR, 2005) et a codirigé, avec Philippe Artières, 68, une histoire collective (1962-1981) (La Découverte, 2008).Elle a également publiéLes Luttes et les rêves. Une histoire populaire de la France de 1965 à nos jours (Zones / La Découverte, 2016).

empty